AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le sublime touche, le beau charme. || Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le sublime touche, le beau charme. || Pv   Dim 13 Sep - 19:47

La journée aurait pue être tout simplement merveilleuse : le soleil était présent, amenant avec lui une chaleur que certaines personnes auraient pu qualifier d'étouffante. Mais la belle adorait la chaleur, aussi intense qu'elle pouvait l'être parfois. Pourquoi donc cette journée fut pourtant si pénible ? Car c'était vendredi, il y avait cours et on ne pouvait donc pas profiter du soleil : c'était désespérant de devoir rester assis sur une chaise a donner cours, a leur expliquer les différences phénomène étrange qu’il nous porte, entre trois continuant qui formait, le triangle des Bermudes. Alors que tout le monde aurait préféré être dehors à se faire bronzé tout comme elle. La vie était parfois si dure !. Lorsque la sonnette de l’établissement sonna la fin des cours, elle attendit ainsi à ce que les élèves fassent leur cartable au plus vite. Des fois, la vie de professeur, était assez épuisante, même voir ennuyante. Mais malheureusement, elle n’avait pas vraiment le choix de donner cours dans une école universitaire de quoi payé son loyer, la nourriture, les factures, et tout qui s’en suit.

Elle aurait pu travailler ailleurs telle que dans une entreprise, dans une boite mais, elle n’avait pas vraiment le droit d’avoir le chômage dont qu’elle se retrouvait tout de même s’en rien devant elle, et de plus de cela, elle devait encore payer les frais d’hospitalisation, les opérations et tout le tralala suite a son accident, qui lui avait faillit coûter la vie. Voyez-vous-, même ayant des multiples diplôme, en tout elle en avait quatre, et voilà où elle en ait. Ce n’est pas parce que nous avons plus de diplôme qu’un autre qui en avait qu’un, celui du lycée, qu’on avait plus de chance de trouver du boulot. Elle quitta la classe fermant la porte à clé derrière elle.

Arrivée chez elle, elle s'occupa comme elle le put : elle se fit à manger pour elle et son enfant, son fils de 4 ans. Elle ne savait pas trop ce qu'elle avait le plus envie de faire, ce soir… Bon, elle aurait bien pu rester avec son fils mais ses parents avait décider d’emmener leur petit-fils a la campagne ce qui signifiait qu’il allait dormir chez eux, où il devait passer le prendre dans moins d’un heure. Mais elle, qu’allait-elle faire de sa soirée ? Elle allait être seule. Bon, elle peut peut-être une fois profité de sa soirée pour sortir : se rendre chez un bar du coin, faire des nouvelles rencontres là où tous les jeunes venaient les vendredi soir, ou bien aller marcher dans les rues. La deuxième solution était bien moins sociale et c'est pourquoi elle se décida enfin à aller non chez le bar du coin mais sur une plage ? Voir le coucher de soleil , il avait rien de telle de si magnifique qu’on pouvait voir dans cette ville.

Après avoir fait les bagages de son fiston chérie, mettant tout ce qu’il faut pour une journée, deux slips, deux t-shirts, deux pantalons, chaussettes, marcel ainsi qu’un maillot si où cas où il avait envie de plonger dans la rivière… Quelque minute plus tard, elle entendit la sonnette de son appartement résonner dans les pièces. Son petit garçon courra aussi vite qu’il pouvait sur ses deux petite jambe. Elle souriait, et alla ouvrit la porte, n’ayant pas encore capable d’ouvrir tout seul la porte et tant mieux, ainsi, elle ne devait pas crainte qu’il parte sans qu’elle voit. Elle salua d’une bise ses parents, les invita a l’intérieur où il discuta de tout et de rien pendant quelque minute avant de partir jusqu’à demain soir. Elle embrassa bien fort son petit garçon, lui disant qu’il devait être très sage avec ses grands-parents.

Au bout d’une heure, elle fini de faire la vaisselle, de ranger un peu le salon, ramassant tout les jouets que son petit Félix avait laissé. Puis, elle se dirigea vers sa chambre, prenant vite une douche avant de s’apprêté pour sortir. Vu la chaleur, elle n’allait pas mettre des vêtements chaud, donc elle opta pour un débardeur, et un mini short qui s’arrêta a mi-cuisse. Est-ce provoquant ? Pour elle, non ? Surtout qu’elle ne s’habillait pas toujours ainsi, ayant un enfant c’est normal non ? Alors si, elle ne trouvait pas cela provocant, alors les autres également. De toute façon, elle s’en fichait des regards des autres. Si cela ne leur plaisait pas, qu’il regarde ailleurs. Elle laissa ses cheveux brun tombés en cascade sur ses épaules pour lui arriver jusqu'au milieu du dos. Elle se mit une couche de mascara, du gloss sur ses lèvres et un trait de crayon noir, puis le tour fut joué.
Revenir en haut Aller en bas
Maxime Rutherford

avatar

Masculin
● INSCRIPTION : 09/07/2009
● MESSAGES POSTÉS : 2690
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : « Quand on est riche, on ne dit pas fou... On dit Excentrique x) »
● STAR SUR L'AVATAR : : Josh Duhamel
● DISPO POUR UN TOPIC? : Occupé -/

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
78/100  (78/100)
// Humeur: Hey, c'est de moi qu'on parle... --

MessageSujet: Re: Le sublime touche, le beau charme. || Pv   Ven 9 Oct - 6:01

[Infiniment désolé pour le retard, miss... Je suis impardonnable >.<]

Vendredi soir… Que faisait un Max, un vendredi soir, en général ? Il sortait, évidemment… Où, il l’ignorait, encore, mais ça n’avait pas la moindre importance. L’important, c’était qu’il sortait. Qu’il quittait son dortoir, et sa chambre, donc - dans laquelle, décidément, il ne passait pas beaucoup de temps… -, s’en allant pour une de ces nombreuses escapades en solitaire dont il raffolait… Enfin… en solitaire, c’était un bien grand mot… Disons qu’elles commençaient en solitaire… Après, la suite de la soirée ne dépendait que de lui. Ou plutôt, devrais-je dire, qu’elle dépendait de la demoiselle sur laquelle il jetterait son dévolu - ou le contraire, pourquoi pas ?

Ce soir-là, comme à l’accoutumée, il avait pris les clés de son bon vieux pick-up qu’il adorait par-dessus tout - enfin… tout… faut pas exagérer non plus -, et était descendu de sa chambre, prévoyant de sortir directement de la Harkness House… Sauf qu’il eut le malheur de passer devant la porte qui menait au salon, et dans lequel étaient installés trois autres collègues alpha… Et alors qu’il allait sortir, l’un d’entre eux l’interpella.

- Hey, Max ! Tu sors ? Tu veux pas passer nous prendre des pizzas ?

Parfois, certaines personnes disent ne pas réussir à comprendre Max… Ce que moi je dis, c’est que ces personnes n’essaient pas… Parce que ces trois alpha, eux, avaient très bien compris le Maxou. Ils savaient parfaitement qu’il la leur ramènerait, cette pizza… Certes, elle prendrait peut-être un peu de temps, si jamais il faisait une rencontre plus ou moins agréable - plutôt plus que moins, d’ailleurs -, mais on ne lui en voudrait pas… Il fallait se montrer compréhensibles, entre alphas, n’est-ce pas ?

- Les mêmes que d’habitude ?
- Ouais, à la pizzeria de la plage.

Et là, la grande question : pourquoi ne pas se faire livrer ? C’est vrai, c’était plus pratique, et pas forcément plus cher - comme si ça changeait quoi que ce soit pour lui. Donc… Pourquoi ne pas se faire livrer ? Tout simplement parce que le livreur qui se chargeait de cette section de la ville avait un différend à régler avec un des alphas - c’était quand même pas de leur faute si les autres mecs savaient pas tenir leurs copines… - et donc, il s’amusait à ajouter de la sauce piquante à toutes les pizzas destinées à la confrérie des alphas. Donc, pour pallier à ça, et comme les alphas n’étaient pas des vulgaires rapporteurs qui allaient se plaindre pour ça, ils avaient trouvé la parade : aller les chercher eux-même, leurs pizzas.

Et c’est donc le but que se fixa Maxime, ce soir-là. Sauf que ce but, il n’était pas du tout sûr de l’atteindre… Parce que pour ça, il fallait déjà qu’il l’atteigne, la pizzeria… Et donc, il fallait qu’il arrête de se retourner sur toutes les jolies filles qu’il croisait, surtout qu’il y en avait beaucoup, sur la plage. Parce qu’aussi serviable soit-il, Max restait Max… Et à ce qu’il sache, la commande n’était pas limitée dans le temps, et la livraison non plus, donc. Et c’était tant mieux, finalement… Parce qu’alors qu’il avait tourné la tête pour continuer à observer la blonde qu’il venait de croiser, il avait oublié de regarder où il allait, si bien qu’il entra inévitablement en collision avec ce qui, rapidement, s’avéra être une jeune femme.

- Ah ! Oh… Désolé… Mademoiselle…

Un coup d’œil supplémentaire lui informa que ladite demoiselle était toute aussi jolie que la blonde qu’il venait de quitter des yeux… Elles étaient toutes de sortie, ce soir !

- Comment puis-je me faire pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le sublime touche, le beau charme. || Pv   Mer 16 Déc - 14:17

    Denise marchait tranquillement au bord de l’océan, regardant le sol pour évider de marcher sur des coquillages ou d’autre chose pointue, qui risquerait de lui faire mal, de la couper comme elle se trouvait a pied nu le sable encore chaud, même a cette heure du soir. Bien entendu, elle ne pouvait plus se permettre de sortir comme les jeunes, comme avant, comme elle le souhaite. Elle avait maintenant un petit garçon de 4 ans, qu’elle devait s’occuper tout les jours. Heureusement, aujourd’hui elle avait trouvé une baby-sitter, de quoi soufflé un peu, prendre l’air sans pour autant l’avoir dans les pieds.

    Alors qu’elle marcha sans regarder où elle allait, elle se fit bousculé par un jeune homme qui était plus que craquant qu’autre chose. Elle leva les yeux vers lui, posant son regard sur son visage. Elle lui offrait un léger sourire timide, montrant bien que cela n’était rien de grave, qu’elle ne lui en voulait certainement pas.

    • Ce n’est rien, ne vous en faite pas, jeune homme.

    Elle le fixa dans les yeux , baissant le regard quand celui-ci lui proposa gentiment ‘’ comment pouvait-il se faire pardonner. C’était une bonne question, qu’elle ignorait la réponse. D’un voix douce, elle ajouta au charmant jeune homme.

    • En m’invitant a boire un verre au bord de la plage ?

    Dit-elle avec son plus beau sourire.



[hj: Désolé, c'est hyper court :pliiiiize: :pliiiiize:, faut que je m'y habitue maintenant au long rp sniif et merci de ta patience :hiii: ]
Revenir en haut Aller en bas
Maxime Rutherford

avatar

Masculin
● INSCRIPTION : 09/07/2009
● MESSAGES POSTÉS : 2690
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : « Quand on est riche, on ne dit pas fou... On dit Excentrique x) »
● STAR SUR L'AVATAR : : Josh Duhamel
● DISPO POUR UN TOPIC? : Occupé -/

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
78/100  (78/100)
// Humeur: Hey, c'est de moi qu'on parle... --

MessageSujet: Re: Le sublime touche, le beau charme. || Pv   Jeu 7 Jan - 2:54

[Aucun problème pour la longueur x) Si tu veux faire court, on fait court :wink:]

Comment pouvait-il se faire pardonner ? Laaa grande question qu’il ne pouvait pas ne pas poster, en bon Max qu’il était. Et évidemment, à cette question, il avait attendu une réponse, qui ne s’était pas faite attendre très longtemps : L’inviter à boire un verre. Quelle merveilleuse idée ! Il accusa d’ailleurs un franc sourire, alors que celui de la jeune femme se faisait plutôt timide. Et, évidemment, ça lui plaisait… Ca lui plaisait beaucoup, même ! Les autres attendraient leurs pizzas… Après tout, ils étaient tous au courant des risques encourus, en lui demandant à lui, d’aller les chercher. Hochant la tête, il répondit avec enthousiasme.

- Très bonne idée ! Je connais un petit coin très bien, pour ça…

Pour ça quoi ? Pour boire un verre, bien sûr… Et non non, il n’avait pas d’autre idée derrière la tête. Hum… Comment ça, pas crédible ? Ca n’était pas de sa faute, s’il la trouvait jolie, cette demoiselle… Et oui, c’était vrai, elle avait l’air un peu plus âgée que lui, mais ça n’était pas comme si ça le dérangeait vraiment… L’âge n’était pas une barrière en soi. C’était même plutôt une bonne chose, si vous voulez son avis, mais nous ne sommes pas là pour faire étalage de l’avis de Max sur la différence d’âge entre deux individus de sexe opposé, et parfaitement conscients de leurs actes… Et non non, il n’allait pas trop vite en besogne, je ne vois absolument pas pourquoi vous pensez ça.

Faisant demi-tour, il jeta un œil à la jeune femme, pour s’assurer qu’elle le suivait bien, puis se mit à marcher. Oui oui, il revenait sur ses pas. C’était définitif : Les pizzas attendraient.

- Et que fait une si jolie demoiselle, toute seule, sur la plage ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sublime touche, le beau charme. || Pv   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le sublime touche, le beau charme. || Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Le sublime touche, le beau charme." (Alistair M. Fitzbern)
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: zone hors jeu :: archives-