AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 15:48


© copyright Shinedown
    brown student's card;

    noms ▬ Evans, un nom banal sur lequel personne ne fait le moindre commentaire. Et qui contraste de ce fait avec son étrange prénom...
    prénoms ▬ C'est un prénom étrange que certains prononcent avec une pointe d'interrogation et du curiosité: Nash? Comme s'il n'était jamais sur qu'elle put porter un nom pareil. Les plus téméraires risquent même un petit: "Quel nom étrange, on dirait un nom de héros fantastique!" A force de lassitude, elle ne prend plus le temps d'esquisser un sourire, et répond sans émotion un simple: "Oui en effet, Nash c'est bien mon prénom. Puis-je faire quelque chose pour vous?"
    âge & lieu de naissance ▬ Nash est née le 29 novembre 1990 en Australie à Espérance.
    nationalité ▬ Australienne.
    classe sociale ▬ Nash n'a jamais vécu dans la richesse et les futilités, cependant, depuis qu'elle est débarquée sur le territoire américain elle doit vivre avec la famille de sa mère qui dispose de plusieurs prestigieux appartements. Elle étouffe au sein d'une famille riche, elle, la sauvage débarquée des classes moyennes.




    confrérie ▬ Pour Nash les choses n'étaient pas si simples, on ne casait pas sa personne, son caractère dans un groupe avec ses attitudes, ses normes, ses valeurs. Ce qu'elle pouvait être compliquée et anticonformiste! Tout ce qui l'a classait dans quelque chose lui faisait peur. Elle n'aimait pas devenir le numéro d'un groupe d'appartenance. Cependant, elle savait que dans ce genre de système, qu'elle comparait instinctivement à une jungle, si l'on ne faisait pas partie d'une meute on était faible, et si l'on était trop faible, on finissait indéniablement par disparaitre... Elle s'était alors renseignée et avait voulu choisir les artistes, les Lambda Omicron Rhô, avant d'observer qu'ils étaient souvent en groupe et assez populaires... Or, pour Nash, la solitude valait de l'or. Elle choisit donc les Sigma Phi Oméga, les sortes d'intellos de la faculté imaginant qu'elle aurait la paix...
    études suivies ▬ Le choix de ses études ne fut pas, heureusement pour elle, aussi laborieux que le choix d'une confrérie. Elle savait depuis quelques années déjà, la voix qui étaient la sienne et qui lui avait demandé déjà tellement de travail. Elle cocha donc sans la moindre hésitation Art-Architecture.
    vos motivations ▬ Lorsqu'elle avait sélectionné ce champ d'étude, elle s'était amusée à se remémorer les étapes de sa vie passée qui l'avait poussé dans cette voix. Sans aucune soif de prestige et de reconnaissance, elle aimait qu'on doive faire appel à sa créativité, à son imagination, tout en devant se calquer à des recommandations comme un budget précis. Cela lui semblait toujours être une nouvelle aventure, une mission qu'on lui remettait et où James Bond pouvait rester au placard, puisqu'il ne savait surement pas se servir d'un crayon et d'outil de mesure. Bien que détestant les maths, elle avait maintenu ses efforts dans cette voix, afin de décrocher le diplôme qui lui ouvrirait les portes d'une école... Et puis Nash se sentait utile, comme lorsqu'elle avait organisé des galas de charité, des spectacles de fin d'années ou des évènements sportifs. Elle gérait les moyens à disposition, se chargeait de la publicité, de l'installation des stands, de la mise en place des décors. Elle aurait put se tourner ainsi vers l'évènementiel, mais plus elle grandissait et plus elle aspirait à servir les individus à grande échelle. Fonder des bâtiments entiers, remodeler des paysages et des villes dans le but de respecter l'environnement... Elle se croyait capable de changer le monde... Ou du moins, une partie.


    i've got one word for you

    ce qui vous rend unique ▬ Son caractère et son allure sauvage, qui contraste entre un besoin de solitude, et une profonde curiosité pour les autres.
    vos valeurs ▬ La liberté, le respect d'autrui, l'égalité et la légalité entre les individus. Son caractère féministe et autonome en est à l'origine!
    ce que vous traînez toujours avec vous ▬ Un calepin et un crayon tout usé. Ainsi que diverses babioles d'Australie, des breloques, des souvenirs...
    votre soirée type ▬ Un groupe d'amis étalé autour d'une table basse, devant un match ou un film sympa, buvant des bières et se lançant quelques coussins suivis de remarques taquines et bonne enfant.
    vous dans dix ans ▬ Se promenant avec sérénité dans des parcs de plein air, construit par elle-même, au sein d'une ville garantissant le commerce équitable, et le respect de l'environnement. Quoi? Cela doit forcément être réel?
    un mot pour décrire providence ▬ La porte qu'il me reste à franchir et qui m'intimide grandement, trop de gens, trop de bruit, je m'en écarte souvent.
    sage ou rebelle
    Sage à l'extérieur, rebelle à l'intérieur.
    une chose à savoir sur vous
    Elle n'a jamais eu d'histoire d'amour sérieuse, elle ne se trouve aucun charme et parait souvent mystérieuse et solitaire ce qui intimide les quelques prétendants. Elle dessine les gens dont elle apprécie les traits.

    everything you do is like me!


    de la couche à de nos jours


    Lorsque Nash ferme les yeux elle revoit sans difficultés et dans les moindres détails les souvenirs de son enfance, reprenant vie sous ses fines paupières... Elle ne voit pas de famille détruite, de meurtres, d'histoires de drogue comme elle en a tant lu et entendu... Elle voit des choses simples et uniques à la fois combler ses pensées, et former des parts de sa vie, tendres et difficiles qui l'ont mené jusque là. Elle voit la carte de l'Australie et en zoomant timidement arrive bientôt sur la ville d'Esperance, ville peuplée par une activité et une densité importante, contrastant avec les bourgades de petits exploitants, s'ouvrant avec béatitude sur la beauté de l'océan. Un cadre paradisiaque, à condition de travailler dur et d'aimer la chaleur étouffante, sèche et désertique de cette contrée. Lorsqu'elle s'approche encore, elle se remémore le bout de lopin qu'avait acheté son père pour une bouchée de pain et sur lequel il a construit un ranch où il fait vivre ses bêtes. Des chevaux aux races et à la pureté diverses, sans réelle intention d'élever des purs sang, mais des animaux paisibles et amicaux. Nash ne parlait jamais de sa mère, elle pensait qu'avoir uniquement un père était normal. Elle était allée à l'école très tard. Et elle n'avait aucun ami. Mais cela ne l'empêchait pas d'être heureuse dans cette toute petite famille, sa grand-mère lui apprenant à lire et à écrire, et son père qui lui demandait de sceller les chevaux pour les prochains touristes, rêvant dans leur naïveté de galoper parmi les kangourous... Les seuls dialogues qu'elle était obligée de tenir étaient avec les clients, ils lui demandaient souvent pourquoi elle n'allait pas à l'école, comment elle faisait pour vivre parmi les crottes de cheval toute la journée. Et tandis qu'elle leur servait un champagne hors de prix, elle répondait avec calme que le bonheur avait un prix, et la liberté aussi. Mais ils souriaient et sirotaient sans comprendre, pour eux, la liberté c'était de se moquer de leur politicien qu'ils avaient pourtant eux même choisis, pouvoir acheter la plus belle et la plus chère des voitures et passer des heures à ne rien faire sur une plage privée. Elle étudiait toujours silencieusement ces individus desquels elle était si différente. L'argent faisait tourner la tête des gens, la gloire leur voilait les yeux et la peur de paraitre stupide et vide, en soit inintéressant les clouait sur les mêmes sujets de conversation. Ils ne faisaient que parler, sans cesse parler, même pour ne rien dire. Amuser la foule, critiquer, attirer l'attention. Ils perdaient le sens réel des mots et leur richesse même. Et puis alors qu'elle n'avait que huit ans, elle fit la connaissance d'un jeune garçon de son âge. Un client parmi d'autres. Elle le remarqua dans sa tenue si distinguée, avec toute sa panoplie ridicule du parfait cavalier. Sauf qu'il avait l'air si empoté et apeuré qu'il n'en avait sans doute jamais fait. Et cela ne semblait pas lui plaire du tout de paraitre aussi ridicule. Elle entendit vaguement son père lui demander d'aller le rassurer et elle s'approcha de lui intriguée.
    "Aurais-tu besoin d'aide?" Demanda t-elle simplement en le voyant peiner avec des étriers.
    "Aurais-tu besoin d'aide?" Rétorqua t-il sur un ton idiot en levant les yeux au ciel, cherchant de toute évidence à démontrer la stupidité de cette question. "Cela doit faire une demi-heure que je me démène comme un imbécile avec ces trucs, je déteste les animaux, j'en ai assez de ce pays où l'on crève de chaud et mes boutons de moustique me gratte partout et surtout dans le dos! Est-ce que je veux de l'aide? NAN! J'ai atteint un point où toute aide serait tellement inutile que ça ne ferait qu'empirer mon humeur... Capish la sauvage?"
    Nash ne sut pas quoi répondre sur l'instant, estomaquée par l'intelligence que dégageait ce petit garçon dans sa façon de parler, et témoignant d'un certain snobisme évident. Il savait se faire entendre celui-là! Pas le moins du monde offensée, par l'insulte de sauvage qu'elle prenait comme un compliment, elle n'eut d'autres idées que lui demander:
    "Tu viens d'où? D'un pays sans moustique, sans soleil et où l'argent tombe du ciel pour dire tout ça?"
    La répartie de la jeune fille le piqua au vif et il hésita à demander au cheval de l'écraser mais sans doute n'en était-il pas capable... Ça ne se conduisait pas comme les voiturettes sur le terrain de golf de son père ces machins là! Il entreprit alors de descendre, mais alors qu'il passait une jambe par-dessus la nuque de la bête, celle-ci commença à trottiner sagement, il se retrouva donc une jambe en l'air et l'autre dans l'étrier dont il était prisonnier. Nash posa deux mains sur sa bouche, pour éviter un petit cri de surprise puis sur ses yeux pour ne pas être témoin de la catastrophe. Lorsqu'elle les retira, le jeune garçon était au milieu d'une étendue de foin et d'excréments séchés, vautré tête la première dans le monticule malodorant. Elle ne put s'empêcher de rire avec malice et partit malgré elle porter de l'aide au pauvre maladroit.
    "Tiens c'est du jus de pomme."
    Le jeune garçon lui arracha le verre des mains et prononça sur un ton dédaigneux:
    "Ça sent si mauvais ici, qu'un jus de pomme de mauvaise qualité passe pour le plus saint et délicieux des breuvages lorsqu'on le sent!"
    Elle rit en se masquant comme toujours de ses petites mains sales.
    "Qu'est-ce qui te fais rire la sauvage? Ça te fais tant plaisir que ça que j'insulte ton pays?"
    Elle planta alors ses yeux de pluie dans les siens.
    "Je me demande juste pourquoi, si votre pays est si proprement génial, si parfait, je vous vois toujours revenir dans le notre si sale.... Peut-être que là d'où vous venez ce n'est pas si incroyable que vous le dites..."
    Il but quelques gorgées du nectar et fut surprit du goût si sucré de la boisson. Dépourvu sans qu'il le sache, de tous les produits chimiques de conservation auxquels sont soumit ceux dont il avait l'habitude.
    "Je dois reconnaitre que vous avez de la chance quelque part sauvageonne... Vous êtes libres ici. Vous pouvez courir sur de la terre, des parcs, vous n'êtes pas cloisonnés sur des terrains délimités de barrière. On ne vous interdit pas les promenades à cheval..."
    "Cette liberté a un prix, il faut travailler et payer cher pour en bénéficier tu sais."
    Il l'observa quelques secondes et crut la voir différemment pour une fois. Des traits fins couverts d'une crasse épaisse grisonnante, un teint de pêche que lui procurait le soleil foudroyant du coin, un regard dans lequel semblait se refléter l'océan et des cheveux rayonnants bien que secs...
    Elle sentit son regard qui la parcourait et elle eut presque l'impression de trouver ça agréable... Sans le savoir, lorsqu'elle y repenserait plus tard, elle se dirait que c'était peut-être son premier amour, un garçon tout à fait différent, avec certes plus de défauts que de qualités, mais qui l'avait particulièrement fait rire.


    Quelques années avaient passées, augmentant sa curiosité pour le monde extérieur, les autres. Avant cette étrange rencontre, elle restait confinée sur le territoire du ranch, parlant peu, dégageant peu d'intérêts pour autrui, et depuis, elle ne cessait de multiplier les promenades en ville et s'achetait tellement de cartes postales du monde entier qu'on aurait put croire qu'elle avait déjà fait le tour du monde. Finalement elle demanda à se rendre à l'école. Par elle-même, ce qui fut un choc pour son paternel. Il devait donc gérer seul l'entreprise et c'était loin d'être chose aisée. La demoiselle entra en école primaire à une époque où les enfants faisaient encore peu attention à l'apparence. Ils n'avaient encore aucune notion du bien et du mal, ils pouvaient être méchants ou gentils entre eux, mais comme ils ne le souhaitaient pas vraiment, ce n'était pas la même chose. D'ailleurs Nash se fit une grande bande d'amis lorsque tous surent qu'elle faisait du cheval et vivait reculée de la ville. Elle était différente des autres et on aimait ses histoires de cowboy. Au collège tout s'inversa. Ceux qui étaient différents, qui ne rentraient pas dans le moule qu'imposait la mode à ce moment là, restaient seuls et étaient les plus impopulaires. La jalousie naissait d'autant plus qu'à leur âge les enfants prenaient conscience des inégalités qui régissaient entre eux, animant une immense frustration. Qu'ils peinaient ensuite à combler par la violence et l'humiliation. Nash put en faire les frais. Ce nom étrange, cette odeur étrange, cette allure étrange. Plus grande que les autres et surtout plus robuste, on hésitait à lui cogner dessus, mais les injures faciles, les jets de bout ne manquaient pas. Elle rentrait plus sale de l'école que d'une journée de randonnée. Mais elle taisait sa colère et sa haine, c'était son choix après tout. Alors son père lui offrit un cahier de dessin et quelques crayons grossiers, à la vue de page aussi blanches, Nash n'osa pas y poser ses doigts collants tout de suite, elle prenait conscience de sa saleté, de son odeur, et savait qu'à présent ce genre de chose était repoussant. Elle mit du temps avant de commencer à dessiner. Et puis un jour qu'on l'a frappait avec de la boue gorgée de cailloux, comme ils avaient découvert que cela pouvait faire plus de dégâts, elle les laissa fuir en riant, mais quelques heures plus tard au cours de dessin, elle fit une très jolie esquisse de petits cochons, vêtus de vêtements chics, s'envoyant de la boue entre eux. Ils étaient si gros et laids que le dessin eut plus de succès pour son réalisme que sa vraie beauté. Et fut placardé durant trois semaines sur le mur de l'école. Tous eurent la chance de reconnaitre selon les vêtements, les individus qu'elle avait voulu représenter. Ils l'évitèrent par la suite, n'osant plus toucher à de la boue sous peine d'être traités de porcinnets dégoutants. C'était une première victoire pour la jeune fille, parfois il ne suffisait pas de prononcer une insulte, de lever la main, il suffisait de se laisser guider par son imagination, et de provoquer un peu son talent.

    "Nash tu rêves?"
    La jeune femme eut un sursaut brusque qui l'a tira de sa rêverie. Voilà quelques minutes qu'elle songeait à son passé, des parcelles de son enfance qu'elle avait toujours en mémoire. Il y en avait si peu... Mais ceux qu'elle possédait étaient si clairs dans son esprit qu'elle pouvait les manier comme une bande passante, dont elle accélérait ou zappait les détails, pouvant zoomer ou éclaircir les contours...
    "Je... Je passais le temps en fait..."
    Sa voisine eut un petit soupir et lança un regard inquiet sur sa montre. Cela devait faire la neuvième fois en un quart d'heure qu'elle faisait ces gestes, toujours en direction de sa petite horloge.
    ° Son horloge interne n'a plus rien à voir avec celle de sa montre. Pourquoi est-elle aussi pressée d'arriver? ° Mais comme d'habitude, Nash préféra garder ses questions pour elle et haussa ses épaules en étudiant le paysage qui défilait à vive allure de l'autre côté de l'immense fenêtre en double vitrage. Avant de parler, elle jugeait toujours si le sujet l'intéressait vraiment ou non. Et en l'occurrence par vraiment. Elle se tut de nouveau.
    ° Où en étais-je? Ah oui, la collège... Oh je préfère passer ce moment en accéléré... °
    Elle n'eut même pas besoin de clore ses paupières, le paysage devint floue et elle vit bientôt son père se plaindre de plus en plus de douleurs abdominales, et de fatigue avant qu'un jour il ne fasse une chute en cheval qui vint lui tordre la colonne, rendant ses jambes immobiles, pour l'éternité. Cloué à un fauteuil, l'homme qui avait passé sa vie debout ne devint rapidement que l'ombre de lui-même. Leur relation se dégrada rapidement et ils ne se parlèrent plus. Jusqu'à ce qu'il ait une attaque, et qu'il bascula de son siège sans pouvoir se relever pour atteindre le téléphone. Sans qu'il puisse crier parce que le souffle lui manquait, parce que la douleur était telle qu'il...
    Cette fois ce fut à la voisine de sursauter. Nash venait de donner un coup puissant contre la vitre renforcée qui avait résonné en un bruit mat et sourd. Elle continuait de luire sous les rayons du soleil sans la moindre égratignure. Nash grimaça de douleur mais remercia intérieurement la vitre d'être aussi solide, se broyer la main dans des éclats aurait été le pompon, surtout que là où elle allait ses mains lui seraient surement utiles.
    La demoiselle à ses côtés haussa à son tour les épaules et préféra se plonger dans un magasine sur lequel figurait en énorme caractère rouge: "Scandale, la Princesse Ragnagna trompe son homme avec le chanteur Bill de Chocotte Hotel!" et en tout petit en dessous "(En même temps on l'a comprend!). Elle feuilleta rapidement, s'attardant sur les images uniquement et pensant que toute manière, elle n'aurait pas besoin de devenir amie avec une fille aussi étrange, elle s'en accommoderait pour le voyage uniquement...
    Nash l'observa du coin de l'œil et était sure de pouvoir lire en elle. La demoiselle propre sur elle qui n'attendrait qu'une occasion pour se débarrasser d'une fille étrange et trouver des amis aussi peu originaux qu'elle. Elle devait surement rentrer dans la catégorie pouffe avec les autres...
    Elle ferma les yeux. Et laissa le film en accéléré. Nash sur le lit de mort de son père, Nash assistant à la vente de la ferme aux enchères, vendue pour que des riches américains en fasse une exploitation pétrolière et des parkings, Nash à l'enterrement de son père qui rencontre pour la première fois sa mère à l'âge de 13 ans. Et puis une vie banale, une école privée, des enfants stupides, une ville bruyante et sale, des voitures sur des centaines de kilomètres, aucun animaux à part des chiens soit aussi petits que des rats, soit des énormes obèses... Toujours apprêtés de tenues ridicules... Elle se revoit se coupant des gens, se déconnectant peu à peu de la société, et se réfugiant dans les livres. Évitant sa mère et ses questions existentielles du genre: "Mais quand vas-tu arrêter de me donner autant de soucis!! Je n'ai plus le temps de m'occuper de tes papiers, de ta cantine, de venir te chercher à l'école! Maintenant tu vas travailler et payer tes frais toi-même! Tu es grande et... Autonome. Tu t'en sortiras."
    Elle avait travaillé, payé ses frais, participer à des concours de dessin et s'était même offerte des affaires de dessin de grande qualité. Et puis un jour sa mère avait rencontré un homme et envisagé de se marier avec lui... Alors elle s'était légèrement sentie éjectée, son diplôme en poche. Dans la première faculté qui l'accepterait. Avec le peu d'argent qu'elle avait.
    Elle tendit son billet au contrôleur, serrant les dents pour ne pas lui faire la remarquer le prix exorbitant de celui-ci.
    "Vous arrivons mesdemoiselles. Vous devriez vous préparer."
    Elle le remercia tandis qu'il portait la main à sa casquette et posa les épaisses sangles de son sac à dos sur ses épaules tendues et fatiguées. Elle se sentait incapable de réussir seule ici. Elle se sentait minuscule dans ce réseau de fourmis géantes. Et le pire, c'est qu'elle avait l'impression d'être la seule à penser à tout ça.


Dernière édition par Nash Evans le Lun 28 Déc - 18:36, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 15:52

    votre personnalité

    Il n'est pas évident de décrire un caractère complexe qui n'est soumit à aucun cliché. Enfin quelque part, on offre souvent à Nash le portrait d'une fille de la campagne, débrouillarde, solitaire, solide et peu féminine, qui n'a pas peur de se salir. Mais si seulement cela pouvait être aussi simple... Lorsqu'elle se rend à des entretiens durant lesquelles on lui demande de se décrire et se caractériser, elle répond souvent qu'elle est une jeune femme ambitieuse, travailleuse et volontaire. En effet, le travail est une chose qui ne fait pas peur à Nash, habituée depuis toujours à passer de longues journées sous la chaleur étouffante sous l'effort des sangles et des cuirs qu'elle devait passer son temps à tendre et entretenir. Courageuse et déterminée, elle n'hésite pas à mettre la main à la patte si cela peut rendre service. Généreuse, elle essaye de ne pas paraitre trop bonne patte et naïve aux yeux des autres, toujours avides de se débarrasser des taches les plus ingrates. Cette nature travailleuse l'a rendue peu sociable et solitaire, peu bavarde, elle est souvent renfermée sur elle-même et son esprit est emplie de pensées qui circulent à mille à l'heure. D'une nature peu extravertie elle est assez timide et réservée avec la gente masculine et se réfugie dans l'art et surtout le dessin et la peinture pour exprimer ses sentiments. Cependant, malgré elle, ses dessins attirent toujours le regard des curieux et l'a forcent le plus souvent à devoir s'exprimer et expliquer le sens réel de ses œuvres, ce qu'elle déteste amèrement. Elle dispose aussi de caractéristiques que peu de gens connaissent, elle est gourmande, a très bonne mémoire, une culture générale très vaste, elle est sportive et de temps en temps elle aime à prendre soin d'elle et être coquète. On l'a compare souvent à un animal sauvage, dans son comportement, qu'il faut apprivoiser.

    votre apparence physique

    Nash possède un physique harmonieux, dont elle n'a pas forcément idée du potentiel... D'une taille plutôt grande, d'un mètre soixante et onze, elle possède une couleur de peau pêche éternelle, du fait de ses longues années passées sous le soleil aride d'Esperance. Elle masque souvent les expressions de son visage sous une épaisse crinière blonde vénitienne, parsemée de mèches folles châtains claires. Ses yeux, lorsqu'on les croise, sont d'une couleur et une profondeur intense. D'un bleu gris, ils ont la couleur des nuages par temps de tempêtes. Son nez est fin et droit et ses lèvres légèrement rosées et pulpeuses pourraient attirer quelques convoitises... Dont elle n'a aucune idée. Ses traits sont donc fins et réguliers, et il se dégage quelque chose d'arrogant et de sauvage dans ses expressions. Il émane de son corps la même expression, une confiance et une force sauvage, les muscles solides, dessinés avec finesse démontre l'entretien physique auquel elle s'adonne quelques fois par semaine. Ses jambes, longues et musclées sont assez puissantes pour l'a projeter le plus rapidement possible dans les courses et ses bras pour se suspendre dans les arbres fruitiers qu'elle apprécie particulièrement. Ses mains sont souvent couvertes de saletés comme ses vêtements d'ailleurs.
    Les vêtements de Nash sortent généralement de ce que l'on a l'habitude de voir et tendent à s'interroger sur ses origines. On peut l'a voir la plupart du temps en jean cigarette arborant une ample chemise sur laquelle pendent plusieurs médaillons mais également en short en jean, une matière qu'elle affectionne depuis son enfance. A ses pieds, des bottines ou des bottes du genre santiag. A ses bras et ses doigts, toutes sortes de bijoux dont elle garde le souvenir dans sa mémoire. Elle ne cherche pas à être très distinguée et ses cheveux sont souvent redressés en un épais chignon emmêlé, ou voguant sur les brises du vent pour former des paquets de nœuds... Peu maquillée, elle apprécie avant tout ce qui confortable sur ce qui est magnifique à regarder. Cette apparence renforce l'impression que les gens ont en l'a voyant, d'une jeune femme sauvage et dans sa bulle.

    vos relations sociales

    Nash ne se lie pas facilement avec autrui et souvent ses relations sont complexes, peu bavarde, elle enchaine difficilement les conversations et se retrouve donc souvent mise à l'écart. En général, au collège et au lycée, elle s'entourait d'un groupe d'amis avec qui elle restait à l'école mais qu'elle voyait très peu en dehors. De plus, le fait de se lier à un groupe l'obligeait peu à s'investir seule. Elle était l'artiste quelque peu décalée, et on appréciait sa gentillesse et générosité. Sans qu'elle n'en ait vraiment pris conscience, on l'a poussait à boire au Lycée pour faire ressortir un peu sa vraie nature, enfin la pauvre, si elle savait les bêtises qu'elle avait put dire...
    A Providence, elle est encore plus difficile, car elle n'a pas la sensation d'être là pour ça... Mais pour le travail uniquement.



    i rule the world!

    surnom(s) ▬ Mademoiselle pour vous servir x)
    âge & sexe ▬ 19 ans, Féminin.
    où avez vous connu providence ? ▬ Je ne sais plus désolé >< Cela fait très longtemps que j'hésitais à m'inscrire et devant ce nouveau thème, j'ai craqué^^ Ah attendez, sur Bazzart en fait je crois xD C'est possible?
    qu'en pensez-vous ? ▬ Il est magnifique! J'adore l'alliance des couleurs, les codes qui doivent être très compliqués et qui rendent le forum encore plus beau et enfin son contexte. Qui malgré la diversité des forums sur le thème de la fac, reste unique en son genre x)
    célébrité sur l'avatar ▬ Nora Arzeneder.
    votre personnage est-il inventé ou un pv ? ▬ Inventé par moi-même, je voulais un prédéfini pour l'avatar, Teresa Palmer, mais je n'aimais pas trop le caractère et les études^^
    Un exemple de RP ?
    Spoiler:
     

    En espérant vous retrouver tous, à bientôt x)


Dernière édition par Nash Evans le Lun 28 Déc - 21:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 15:56

Bienvenue Nash ❤
(ps, c'est Arzeneder, pas Arzender :))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 15:58

Merci :heartt:
Ah je sentais la gaffe venir xD
J'ai modifié merci :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 15:59

Mais c'est qu'elle est canon la nouvelle Une chance que je sais me contrôler en présence de telles créatures

Bienvenue et bon courage pour ta fiche 😄
Revenir en haut Aller en bas
Senna Johnson

avatar

ETUDES : Littérature française.
Féminin
● INSCRIPTION : 25/09/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3735
● CÔTÉ COEUR : J'te demande pas avec qui couche ta mère.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : FINAL POINT.
● STAR SUR L'AVATAR : : Olivia Wilde
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je reviens bientôt mon poulet (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
70/100  (70/100)
// Humeur: Morose

MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:00

Bienvenue.
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:07

Bienvenue sur Providence Nash et merci pour ton inscription!
A partir d'aujourd'hui, tu as une semaine et 3 jours pour terminer ta fiche, je suis maintenant ta référente donc si tu as la moindre question, c'est moi que tu devras contacter par MP y compris pour ta validation! (mais tu as déjà compris )
Bon courage pour ta fiche et bonnes fêtes de fin d'année ❤
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:11

Jackson Coolidge a écrit:
Mais c'est qu'elle est canon la nouvelle Une chance que je sais me contrôler en présence de telles créatures

Bienvenue et bon courage pour ta fiche 😄

C'est de moi qu'on parle? :omg:
xD Avec mes cheveux qui me rentrent dans le nez dans mon avatar?
Oui je suis tombée sur elle au hasard^^ Merci beaucoup <3

Merci beaucoup Senna je vais en avoir besoin pour ne pas faire de bétise^^

& Merci beaucoup Denise, j'aurais finit avant ce soir je pense je suis inspirée^^
En cas de questions je n'hésiterais pas!
& Merci beaucoup bonnes fêtes de fin d'année également! :heartt:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:16

Ouais pas mal
Bienvenue sur le fow Nash 😄
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:24

(ps. le denise dans ton titre, c'est moi qui l'ai mis, ne l'enlèves pas ;))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:29

Ouais mais ça fait tache dans son titre






Ca va j'rigole :jesors:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 16:47

Ouais rigole tant que tu le peux encore TOI!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:09

Marcus O'Connell a écrit:
Ouais pas mal
Bienvenue sur le fow Nash 😄

Je prends ça comme un compliment venant de l'avatar d'un acteur que j'apprécie énormément, et ce, bien avant qu'il soit connu pour son film Avatar^^

xD Mais nan c'est top comme ça xD
Promit je ne le retire pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:14

Je compati sincèrement à ta douleur, il ressortait mieux dans terminator :jesors:


retire le, retire le :mouahah: >> pas taper Denise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:20

Tu vas voir toi si je vais pas te taper ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:24

Ma parole, elle veut taper tout les plus beaux mecs du forum :Oo:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:33

xD Olala on se castagne sur ma fiche xDD

En fait je n'aime pas du tout Terminator xD Mais j'aime beaucoup le jeu de l'acteur en général^^
Bon allez je continue ma fiche! x)
Revenir en haut Aller en bas
Senna Johnson

avatar

ETUDES : Littérature française.
Féminin
● INSCRIPTION : 25/09/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3735
● CÔTÉ COEUR : J'te demande pas avec qui couche ta mère.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : FINAL POINT.
● STAR SUR L'AVATAR : : Olivia Wilde
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je reviens bientôt mon poulet (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
70/100  (70/100)
// Humeur: Morose

MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 17:34

Tu parles si c'est des beaux mecs xD Mon p'tit Jade est mieux

* Je m'en vais, je m'en vais*

Encore bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Jade Waldorf

avatar

ETUDES : Sc. humaines et sociales
Féminin
● INSCRIPTION : 12/05/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3080
● CÔTÉ COEUR : 3 personnes
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : ...
● STAR SUR L'AVATAR : : Chace Crawford
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON !!!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
12/20  (12/20)
// Humeur: heureux

MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 18:40

Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche :)

*humm.. c'est de moi qu'on parle au dessus *

---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------

TEAM PERFECT, TEAM IRRESISTIBLE ♥
Iota Kappa Iota - OAO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 18:47

Bienvenue =D
Oui c'est possible sur Bazzart comme j'ai posté la pub x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 20:47

Merci tout le monde^^
Je finis ma fiche demain en fait désolé x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Dim 27 Déc - 20:50

Pas besoin d'être désolée 😉
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Lun 28 Déc - 21:17

Voilà j'ai terminé :heartt:
J'espère ne pas avoir fait de bêtises ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Mar 29 Déc - 2:33

    Alors là chapeau :heartt:
    En voyant la longueur, j'avoue avoir pris peur mais le contenu est superbe, j'adore ton écriture, tu es vraiment douée, j'espère pouvoir RP avec toi un jour.
    Rien à redire, donc je te valide avec plaisir et te mets dans ton groupe des jaunes :)

    Tu peux donc commencer à chercher des liens et à RP!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   Mar 29 Déc - 2:39

C'est vrai?? :omg:
Bah je sais pas quoi dire merci beaucoup ça me fait très plaisir :heartt:
Oui j'avais fait la bêtise d'ouvrir un sujet de liens avant d'être validée >< Désolé encore une fois...
Je m'y met tout de suite, merci beaucoup!! ❤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suit Up Men! & ... Nash Evans ... (denise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» NOU TANDE KE EVANS PAUL( KP) SE YOUN NAN EVANTYEL PREMYE MINIS.
» Evans Pau = KP premier ministre
» Evans Paul , retirez-vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: zone hors jeu :: archives-