AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   Lun 28 Déc - 21:57


Sous les ordres de mon professeur, je rentrai – comme tous mes autres camarades – dans la salle de cours, qui, quelques minutes plus tôt était encore vide, désert. Je pris place à l’avant-dernier rang, seul, comme d’habitude, je n’ai jamais vraiment aimé l’anglais. Les figures de style, l’étude des textes, comprendre le fond de la pensée de l’auteur, j’ai toujours trouvé ça complètement inutile, dans la vie quotidienne. Certes, j’aimais bien la littérature, mais pas au point d’être passionné par l’hyperbole ou l’allégorie. Je jetai un rapide coup d’œil vers mon voisin de gauche, dont j’ignorai l’identité et d’ailleurs, je m’en fichais. Ce n’était certainement pas moi qui irait lancer une discussion et encore moins lui répondre si c’était lui qu’il le faisait. Je sortis rapidement un cahier et de quoi écrire, dans l’intention de prendre quelques notes, entre deux rêveries. A quoi pouvais-je bien penser aujourd’hui ? Bonne question…Ma vie n’avait plus le même mouvement qu’elle avait quelques années auparavant, et pour tout vous dire, je ne m’en plains pas. Je n’avais aucuns problèmes, du moins, rien qui pourrait me tracasser réellement et me pourrir ma journée. Comment aurais-je pu avoir des soucis, de toute manière ? Inconsciemment, j’avais trouvé mon sujet de réflexion, ce jour. Je ne risquais pas de m’engueuler avec des amis, je n’en avais pas, et ça ne m’affectait pas du tout. Ma famille n’était pas une source d’ennui non plus, ou plutôt plus, la distance que j’avais prise avec eux avait eue son efficacité. Soit, je n’avais rien oublié de ce qu’ils m’avaient faits, mais les années étaient passés, et le mal était moins présent, à tel point que je l’oubliais la plupart du temps. Quant à l’argent, je me débrouillais comme je pouvais, je n’ai aucunes dettes, je ne suis ni joueur, ni fêtard. Je ne me drogue pas, je ne bois pas…J’ai sans doute tout ce qu’il faut pour être heureux, mais je ne le suis pas.

Voulant écarter cette pensée de ma tête, je levai la tête et regardai quelques rangs devants, à la recherche d’un personnage amusant à observer et à critiquer. J’avais dû mal à trouver une proie, et de dos, la tâche en était rendue plus complexe encore. Mon regard tomba sur une jeune femme. Cette chevelure brune…Elle appartenait à cette fille, là, que j’avais observé de nombreuses fois, en silence, mais j’ignorais encore aujourd’hui son nom. Un charmant prénom pour une si belle créature, je suppose. Je m’avançai en avant, me frottant le menton de la main, l’air béat. Mais il était hors de question de l’approcher, de discuter avec elle, je m’arrêterais à la contemplation. Dommage, peut être, mais je n’en aurais aucuns remords, et bien au contraire : la satisfaction de n’avoir pas fini dans son lit. Peut être n’était-ce pas son genre, me diriez-vous, mais je préférais être méfiant. On ne peut jamais prévoir ce qu’elle pourrait avoir dans la tête. Je me grattais la tête, pris par mes réflexions, lorsque la sonnerie se fit retentirent. Déjà ? C’était passé étrangement vite, mais je n’allais pas me plaindre. Je rangeai rapidement mes affaires, après avoir remarqué que j’avais écris deux mots sur la page de mon cahier, positivons, c’était mieux que rien. J’attrapai mon sac et posa une des bretelles sur l’épaule gauche. Le regard sur mes chaussures, je prenais la direction de la sortie, lorsque je percutai quelque chose, ou quelqu’un. Depuis petit, on me disait de regarder devant moi, je n’en faisais jamais rien. Je levai les yeux, étonné. Pfff...J’allais devoir m’excuser ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   Lun 22 Fév - 17:29

    Cours de littérature anglaise, ce n'était nettement pas ce que je préférais. Ennuyeux à souhait bien loin d'équivaudre à mes yeux le cours d'éthnologie. Celà faisait un peu près plus d'une demie-heure que je griffonnais sur mon cahier, prendre des notes? Non je scriboullais des petits dessins, des petites pensées perso, des prénoms, les jambes croisées, ma petite jupe bleu m'arrivant à mi-cuisse impeccablement lissée. Je scirboullais tout et rien en somme, tout plutôt que le cours. Par moment je lâchais même un soupir, mon ennui n'était entre coupé que par le bavardage de ma voisine de chaise par moment qui me parlait du même et éternel sujet les hommes. Sujet favoris ou primordial des phi iota nu. Ou de toute les demoiselles en général. Vous croyez? Et bien pourtant vous seriez étonné de savoir que sous ses airs de petite ingénue séductrice c'était loin d'être mon sujet de prédilection. Oh oui les hommes s'est bien mais sincérement avec la volonté on peux très bien s'en passer aussi. Tout est une question de point de vue et de priorité. Depuis des années, j'accordais bien trop d'importance à la bagatelle, aux soirées arrosées, à la drague. Tout doucement, je commençais a aspirer à d'autres choses, et primordialement à réussir les buts que je m'étais fixé.

    Enfin la fin de ce cours retentit, pas trop tôt tout de même! J'étais pressée, c'était la dernière heure pour moi en cette journée. Tout ce que je voulais c'était rentrer, me changer et aller prendre l'air.Mais manque de bol pour ma petite pomme, alors que je m'attardais à donner une chupa chups à l'une de mes copines iota, je me sentis poussée par quelque chose ou plutôt quelqu'un.Et vlan! Voilà les bouquins que je tenais dans mes bras devant moi, s'éparpillèrent sur le sol. Un soupir retentissant s'évanoui aux coins de mes lèvres et je fis volte-face pour voir le boulet qui n'avait pas fait attention où il mettait les pieds. Tiens donc! C'était lui, je ne connaissais pas du tout son identité, son prénom mais je savais une chose c'est que j'avais déjà croisé son regard plus d'une fois à divers endroits. Dans les couloirs, en cours, à la cafet'. Pourtant jamais ce gars n'était venu m'adresser la parole. Cette fois ce fut moi qui la lui adressa.

    Ben alors, faut regarder devant soi! lui dis-je.

    Pas très engageant comme paroles, mais bon pourquoi prendre des pincettes? Une remarque narquoise? Non, juste une remarque, mon visage tout d'abord fermé finit par s'étendre d'un sourire angélique. Saurait été une fille, je doute que je lui aurais sourrit de la même manière, sans doute que le fait que ce soit un jeune homme rendait la chose plus attrayante. Du moins suffisament pour délier ma séduction originel, tout en ne cherchant rien de plus que de paraître agréable. A savoir maintenant si le jeune homme se montrerait terne et excecrable ou plutôt gentleman en m'aidant à ramasser mes bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   Mar 23 Fév - 16:22

    Je n’osai tout d’abord pas relever les yeux vers la cause de ce choc brutal, ou plutôt, je n’en avais pas envie. Pas envie de m’excuser, de lui expliquer que je n’avais pas fais attention, que j’étais désolé de ce désagrément, parce que non, je ne l’étais pas, je n’avais pas fais attention simplement parce qu’il n’y avait pas eu d’intérêt, parce que je m’en fichais. Mentir, toujours mentir, pour soigner sa petite réputation auprès des autres. Certains appelaient ça de la politesse. Pour moi, elle était autant responsable que moi. Si il, ou peut être elle, avait observé les avants, jamais on ne se serait rentré dedans. Mon regard fixa un instant ses livres, par terre, j’haussai les épaules. Ils ne pouvaient pas tomber plus bas.

    « Ben alors, faut regarder devant soi ! »

    Elle ne manquait pas de culot, oui, elle, au son de la voix. Je fus contraint de relever le nez. Gloups…Mon regard percuta le sien, la surprise frappa mon visage, un frisson m’envahit. Pourquoi elle ? Pourquoi la malchance s’abattait à un tel point sur moi ? Elle, c’était justement cette jeune fille que j’avais contemplée quelques minutes plus tôt. Et force est de reconnaitre que je me doutais bien qu’elle m’avait plusieurs fois remarqué. Mais là, la voir devant moi, c’était…Vexant. Vexant de savoir qu’elle se demandait qui j’étais pour la regarder, elle. Vexant de ne pas avoir de réponse à ses questions. Vexant de ne pas vouloir aller au fond de ma pensée à son intention.

    Elle afficha un sourire, plus ou moins suspect. Je n’étais pas suffisamment naïf pour pouvoir ne pas le remarquer. Cependant, j’ignorais ce qu’il signifiait vraiment, une intention de sa part ? Je me pose trop de question, je crois. J’en revins à ses bouquins, toujours sur le sol. S’excuser, les ramasser, faire connaissance ou l’ignorer, partir et tout oublier. Un choix s’imposait. Oui, j’avais envie de la connaitre, il était vrai. Mais j’aurais autant aimé le faire sans prendre le risque de faire face à une séance de drague improvisée de sa part. Peut être me trompais-je à son sujet…Peut être. Je finis par m’accroupir, ramassant un à un ses livres pour les lui redonner par la suite en main propre.

    « Désolé pour le désagrément. »

    Finis-je par lâcher. Je plantai quelques secondes mes yeux bleus dans les siens pour finalement pivoter et entreprendre de suivre, sans un mot de plus, les autres étudiants se dirigeant vers la sortie. J’avais choisis…Je regretterais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   Mer 24 Fév - 18:05

    Il avait son regard planté dans le mien, le temps de quelques secondes tout au plus mais ne s'attarda pas. En parfait gentleman, il s'accroupit et ramassa mes bouquins, me les rendit en s'excusant mais je n'eu pas le temps de le remarcier qu'il se mit déjà en route pour continuer son chemin. Quoi? Je faisais peur ou quoi? Je n'étais pourtant pas bien méchante. Il m'arrivait parfois de jouer les pestes mais plus avec mes congénères féminines qu'avec les hommes. Mon regard le suivit et je finis par me décider à le rattraper.

    Et bah! Attends, je vais pas te mordre tu sais! Tu ne me laisse pas le temps de te remercier pour les bouquins.

    Simple formalité, peut-être pas nécessaire mais sous mes airs de garce faisant partie des iotas, j'était une jeune femme polie et plutot gentille quand on prenait le temps à s'attacher à autre chose que les rumeurs ou les airs que je me donnais parfois. Mais bien entendu bien peu de gars s'accordait à s'intéresser à celle que j'étais vraiment, la plupart d'entre eux ne s'intéressait qu'à un pseudo palmarès de conquêtes que je pouvais avoir. Personne ne cherchait jusqu'ici à connaitre la vrai Kaelyn Brightside sauf peut-être Jackson qui était toujours d'une franchise extrême envers moi.

    Ca te dit de prendre un café en ville, les cours sont finis...

    Et voilà, une inviation en bonne et dûe forme, ca y est il allait prendre ça pour de la drague, comme tout les autres. Pourquoi jamais rien ne venant de moi ne pouvait être pris au naturel? Enfin c'est ce que j'étais en train de me dire, puisque mon invitation pouvait paraitre très directe et peut-être déplacée pour une fille. Dès qu'une fille fait le premier pas, elle est plus souvent cataloguée comme séductrice que comme amicale tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   Jeu 25 Fév - 16:27

    J’avais espéré, quelques secondes, qu’elle nous laisserait tranquille, moi et ma solitude, qu’elle comprenne que je n’étais pas fais pour discuter, encore moins avec elle. Mais non…Elle décida de me suivre, à travers le flot d’étudiant qui sortait dans les couloirs, enfin libérés. Moi, je n’avais rien à faire. Personne qui m’attendait chez moi, aucune sortie prévue ce soir, mon quotidien. Un instant, je fus pris de nostalgie, repensant à ce temps où j’avais des amis, où j’aimais et été aimé. « Tu ne dois pas, Desmond, ce n’était qu’un voile de mensonge, ce temps là. » Ma petite voix intérieure, mon moi reprit le dessus, chassant de mon esprit ces pensées néfastes. Je n’avais rien à regretter. Rien du tout. Mais non, elle, elle avait décidé de s’accrocher, peut être pour comprendre le « phénomène McFadden », après tout je ne connaissais pas ses intentions et ne voulais pas les connaitre.

    « Et bah ! Attends, je vais pas te mordre tu sais ! Tu ne me laisses pas le temps de te remercier pour les bouquins. »

    Attendre quoi ? La pluie ou le beau temps ? Lassé, alors qu’elle n’avait même pas fini sa phrase, je me tournai vers elle, l’expression de mon visage complètement neutre. Elle voulait quoi ? Je m’étais excusé, j’avais ramassé ses bouquins et je n’avais aucunement besoin de ses remerciements. Elle proposa finalement d’aller prendre un café en ville. « Pour quoi faire ? » Cette question résonnait dans ma tête, et j’en ignorais la réponse. Pour faire plus ample connaissance, sans doute. Mais ça non plus, je n’y voyais pas plus d’intérêt. Me lié d’une amitié…Je n’en avais jamais vraiment eu besoin, d’une compagnie, jusqu’à aujourd’hui et j’étais bien déterminé à croire que ça perpétuerait.

    Mais là…Là. Je me voyais mal refuser, je me voyais mal expliquer ma logique à cette jeune inconnue. Je la voyais mal me regarder d’un autre œil, tout simplement, parce que j’étais différent. Mais je me voyais tout aussi mal lui raconter ma vie autour d’un café. Mais comment aurais-je puis décliner sa proposition ? Comment pouvais-je dire « non » à cette si jolie demoiselle ? Impossible.

    « Je…Euh…Si tu veux. »

    Je ne paraissais pour le moins pas des plus enthousiastes et pour être honnête, je redoutais déjà le temps où il faudrait me présenter. Où il faudrait lui raconter une partie de moi-même. Une seule solution me paraissait abordable. Lui mentir. Pour son bien. Et pour le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je dois vraiment m'excuser ? [Kaelyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décider à s''excuser (pv maxime)
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: University Hall :: Amphithéâtres & salles de cours-