AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [ Une course pour deux trophées [ Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Dim 17 Jan - 22:00

"Allez Eva ! C'est un des plus grands évènements de l'année dans l'université ! Tu peux pas rater ça !"
"Je t'ai déjà dit non, Lauren, je n'irai pas."
"C'est là où tous les derniers venus font le plus de connaissance, un très bon moyen de t'introduire !"
"Par une course de natation ? Tu déconnes !"
"Bien sûr que non ! L'ambiance dans les gradins, c'est géniallissime ! C'est du haut niveau, c'est incroyable à voir ! Les meilleurs nageurs de l'université, en final !"

Décidément, elle n'allait jamais lâcher la grappe. Eva finit sa phrase qu'elle inscrivait au stylo dans son cahier, et leva la tête, vers son amie, insistante. Ses yeux la suppliait de venir. C'était si unique et populaire que ça, cette compétition. La rouquine dégagea ses cheveux lissés, et fini par esquisser un sourire. Pour Lauren, ça voulait tout dire. Elle sautilla de joie, et s'impatienta pour qu'Eva range ses affaires de cours. On n'entendait plus qu'elle dans la cours. Laurent commença à rabacher tout ce qui passait, un peu comme une fan inconsidérée et écervelée. On ne pouvait plus l'arrêter. Et ce fut pendant qu'elle reprenait sa respiration qu'Eva exigea au moins de se rendre dans les chambres universitaires pour aller se changer. Lauren réagit au quart de tour en disant qu'elle avait raison, et qu'il fallait se préparer dignement pour une telle occasion. Et elle recommençait une tirade interminable en se demandant ce qu'elle pouvait mettre. S'il fallait opter pour un short ou une robe légère. Parce qu'il faisait un temps radieux, avec une chaleur très agréable. Après, vint le problème des cheveux. Lâchés, détachés, tout un tas de questions existentielles purement féminine. Eva rigolait avec ses problèmes qui valaient vraiment le coup d'être enregistré ! Arrivant enfin au bercaille, Lauren se détacha de la Miaman' pour rejoindre sa chambre. Eva fit de même, et balança son sac sur son lit aux draps multicolores. Elle se regarda ensuite dans le miroir accroché sur son armoire. Secouant ses cheveux pour les rajuster, elle désespéra, et se dit qu'il fallait utiliser le seul moyen pour remédier à cette catastrophe intercontinentale : une bonne douche. Elle regarda l'heure sur son mobile, encore une demi-heure. Largement suffisant.

Encore quelques détails de maquillage, qu'Eva ajusta sous le regard impatient de Lauren. L'étudiante en Management était vêtue d'un jean noir, d'escarpins bleu-turquoise pas trop clair , et d'un haut féminin de même couleur. Un cerf-tête, aussi de la même couleur de la pomme de Blanche-Neige. L'assortiment des vêtements était le dada tout McLeighton digne de ce nom. Ca doit être dans les gênes. Jusqu'au sac à main ! Dernière retouche, et Eva prit ce dernier, après avoir enfilé une veste fine blanche. Elle était enfin prête, et il était tout juste temps d'y aller. Mais ce fut d'un pas très hatif, Lauren espérait que son groupe d'amis leur avait réservé deux places, comme elle leur avait demandé. On voyait des dizaines et des dizaines d'élèves comme aimantés vers la piscine du bahut. Cette dernière était vraiment très esthétique, ça méritait largement le coup d'oeil. Elles pénétrèrent enfin dans la salle. C'était bondé. Eva comprenait déjà un peu mieux l'ampleur de l'évènement, et aperçut au loin les participants de cette compétittion. Maintenant, elle comprenait aussi pourquoi Lauren y allait chaque année. C'était tout elle. Chaque étudiant qui participait était inroyablement musclé. Un véritable corps de rêve, il fallait l'avouer, ça en faisait craquer plus d'une. D'ailleurs, on pouvait deviner qui supportait qui, entre les cris, agitait des pancarte avec des noms et des coeurs partout. Pitoyable, pensait l'étudiante. Celle-ci n'eut même pas le temps de penser un peu plus, que Lauren la tirait brusquement pour aller s'installer. Elles grimpaient les escaliers, en tentant de se frayer un chemin sans se prendre des coups à tout va. Si bien qu'Eva se protégeait un minimum avec son bras disponible. Pire qu'un match mondial de foot, pensait-elle. Enfin, elles entrèrent dans le rang, où les amis des Lauren leur faisaient de grand signe. Enfin installées, et un peu essoufflées. Mission Okawongo accompli à 100%. Eva retira son sac, et le posa sur ses genoux, en vérifiant rapidement si elle n'avait pas reçu de SMS ou manqué un appel. Lauren, elle, racontait les derniers potins à ses potes chéris, et Eva se sentait un peu exclue à ce moment là, même si son amie semblait faire des efforts pour l'intégrer au maximum. Cet acte de bienveillance lui faisait bien évidemment plaisir. Mais on se rendait compte que ce n'était pas si facile que ça de s'intégrer dans une horde d'étudiants qu'on n'avait jamais vu auparavant. L'un des amis masculins de Lauren, s'adressa à Eva, et cette dernière en fut très surprise. Il la salua poliment, et une fois les présentations faites, il énuméra les particpants de cette fameuse finale. Pour cela, il se mit à côté d'elle, et pointa du doigt chaque participant.

"Le numéro 1, c'est Westmond, le 2, McKensy, 3, Summers, 4, Hawkins, 5, Stevens, et le dernier, c'est O'Lloyd. Ils sont tous très forts, et ont tous choisi l'option Natation. Même si, il y en a deux qui sortent facilement du tas..."

Il n'eut même pas le temps de continuer que les haut-parleurs prirent amplement le dessus, en rappelant les noms des participants, et les sponsors. Les nageurs professionnels, se dégourdissaient les jambes ou faisaient encore quelques autres étirements, ça n'allait plus tarder. La personne qui parlait au micro se répétait tout le temps, si bien qu'Eva s'ennuyait déjà. Il restait dix minutes avant que la course ne commencer, et la jeune étudiante sortit un livre poche de son sac, et reprit sa lecture là où elle s'était arrêtée la veille. Ce fut seulement à quelques secondes du top départ, qu'elle leva les yeux, et qu'elle croisa son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Sam 23 Jan - 14:50


Toujours plus loin, toujours plus vite, toujours plus fort… Encore, et encore, il se le répétait. Là où tous les autres, autour de lui, s’évertuaient à lui envoyer toutes sortes d’encouragements, et autres bonnes ondes du genre… La course n’avait lieu que dans une heure, mais lui, il y était déjà pleinement. Visualisant, lui, l’eau, les autres concurrents… Il avait étudié leurs temps, à l’entraînement. Leurs points forts, et points faibles… En théorie, c’était bien ce qu’il fallait faire, même s’il n’y avait qu’un seul et unique secret pour réussir : l’entraînement. Concrètement, peu importait ce qu’il faisait pendant la course, tant qu’il était le premier à toucher le mur, à la fin. Mais, très honnêtement, il ne pouvait pas réellement dire qu’il était au-dessus de tous les autres concurrents, pour cette course… En fait, il y avait un autre concurrent vraiment sérieux, qui porterait le numéro trois : Summers. Dans cette catégorie-là, ils étaient bons tous les deux. Ou plutôt, Jeff ne se faisait pas aussi remarquable qu’ailleurs : Il fallait dire que le quatre cent mètres nage libre n’était pas la plus simple des courses, pour le sprinter dans l’âme qu’il était. Lui, c’était sur les courtes distances qu’il était le plus rapide.

Mais aujourd’hui, c’était une course comme une autre qu’il disputait - même si, en fait, il s’agissait de la finale -, et il y mettrait le même acharnement que dans toutes les autres courses. Un moment ne méritait pas d’être vécu, s’il ne l’était pas pleinement. Et donc, comme à son habitude, il se donnerait à fond. Peu importaient les statistiques, ou même les rumeurs qui disaient que Summers était vraiment en super forme, aujourd’hui. La « forme » physique était une variable bien trop changeante et capricieuse, pour qu’il s’y fie sans une certaine retenue… Après tout, qui lui disait que ce n’était pas Summers lui-même qui avait lancé cette rumeur, pour qu’elle l’atteigne, lui, et qu’elle le déstabilise… ? Hum… Non, il n’avait pas le droit de porter de telles accusations sans le moindre fondement. Ca n’était pas dans ses habitudes, et ce n’était pas aujourd’hui qu’il commencerait. Et puis, il avait déjà entendu tellement de rumeurs, à propos de Summers… Une, notamment, selon laquelle il avait absorbé certaines substances pas très légales, pour améliorer ses performances… Vérité, ou simple rumeur dans le vent, il n’avait pas cherché à savoir. Mais si, effectivement, elle finissait par se confirmer, il savait d’avance qu’il serait déçu… Après tout, c’était un fléau qui atteignait toutes les disciplines, et à tous les niveaux… Pourquoi pas au sien ?

Une interrogation qui l’avait préoccupé, le temps qu’il marche jusqu’à la piscine du campus, où l’attendaient une horde d’étudiants, et surtout étudiantEs en furie. Leur accordant quelques vagues sourires, il ne s’était pas longtemps attardé à leurs côtés, leur préférant largement le calme des vestiaires… Avant une course, c’était tout ce à quoi il aspirait : Le calme. La concentration, la visualisation… La victoire n’était plus très loin. A quatre cent mètres de lui… Et même l’arrivée de son principal adversaire ne l’avait pas fait ciller. Même si Summers arborait un fier sourire, sous sa chevelure en bataille qu’il rangea bien rapidement sous son bonnet de bain. Lui, il était déjà prêt. Sa combinaison enfilée, son pantalon et sa veste aux couleurs de l’équipe également. Il attendait qu’on vienne les chercher. Il attendait… Il était prêt.

« Relaaax, vingt-et-un ! C’est pas au bûcher qu’on nous envoie, c’est sur l’autoroute de la gloire ! »

A cette remarque, il sourit. Il eut même un petit rire. Mais il ne répondit pas, ne perdant pas de vue sa concentration. S’il y avait bien une différence à noter, entre Summers et lui, c’était la décontraction de ce dernier, à toute épreuve. Et même à son égard, d’ailleurs. Il n’y avait jamais vraiment d’animosité entre eux, c’était une compétition à armes égales, sans coups bas, ni haine mal placée. Quel que soit le vainqueur, ils étaient tous les deux invités à la même fête, ce soir-là. Et quel que soit le vainqueur, Summers y serait, à cette fête. Jeff, lui, ne savait pas encore s’il irait… Mais il aurait bien le temps d’y penser, après. Parce que là, on venait les chercher. Là, il marchait dans le couloir, et arrivait enfin dans la salle bondée d’étudiants venus assister à la course. Summers avait raison : Aujourd’hui, ils étaient de vraies stars sur le campus. Et c’était le moment où jamais, s’ils voulaient en profiter… Mais pour ça…encore eût-il fallu que ça l’intéresse, encore eût-il fallu qu’il veuille de cette notoriété si facilement gagnée. Et a priori, ça n’était pas vraiment le cas…

Lui, ce qui l’intéressait, c’était de courir. Et c’était ce qu’il s’apprêtait à faire, retirant sa veste, et son pantalon, sous les hurlements stridents de filles en folie - qui lui arrachèrent d’ailleurs un sourire discret. Il fut le premier à être prêt, et se décida enfin à jeter un œil à la foule autour d’eux… La salle était remplie, vraiment. Une quantité impressionnante de jeunes gens, qui s’étaient déplacés rien que pour les voir… Il en avait l’habitude, oui oui, mais ça lui procurait toujours cette sensation bizarre, d’être placé au cœur d’un évènement sur lequel il n’avait pas vraiment le contrôle, finalement. Une multitude de regards, rivés vers eux. Tous, absolument tous… Sauf un. Au milieu de toute cette foule, il l’avait remarquée, elle, qui était plongée dans la lecture de son livre. Et il la fixait, d’un air empreint de curiosité… Et, peut-être avait-elle senti qu’on la regardait, il ne savait pas vraiment. Toujours est-il qu’elle releva les yeux, à ce moment-là, et que leurs regards se croisèrent…

…Et que l’arbitre donnait le premier coup de sifflet, long, pour leur signifier de monter sur les plots. Reprenant ses esprits, il focalisa à nouveau toute son attention sur sa course, sur ce plot, sur cette eau dans laquelle il allait plonger… Mais malgré tout, il ne put s’empêcher de lancer un dernier regard furtif, en direction de cette jeune femme, juste avant le dernier coup de sifflet, auquel il plongea.

« Et c’est un départ fulgurant que nous fait Summers, loin devant Hawkins, qui a l’air de s’être laissé déborder par les autres candidats, mais on ne doute pas qu’il reviendra rapidement dans la course… »

Après un long combat, et malgré la lutte acharnée avec lui-même pour rattraper son mauvais départ, ses efforts n’avaient pas suffi pour rattraper Summers. Mais il avait limité les dégâts, en étant quand même deuxième sur la ligne d’arrivée. D’abord empli d’une frustration et d’une déception sans pareilles, il eut cependant tôt fait de les mettre de côté, au profit de cet élan de curiosité qui s’emparait à nouveau de lui. Et alors qu’il sortait de l’eau, et retrouvait sa serviette, il ne put s’empêcher de se tourner à nouveau vers la foule, cherchant à nouveau ce regard qui l’avait déstabilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Sam 23 Jan - 18:42

Le coup de sifflet retentit, et c'était parti. Eva eut un blocage sur le numéro quatre. Leurs regards ne se croisèrent que pendant une fraction de seconde, qui a suffi à Summers de le devancer. L'étudiante s'intéressa subitement à la course alors que les amis qui l'accompagnaient criaient déjà à s'en déchirer les cordes vocales pour soutenir leur nageur préféré. Il n'y avait pas que les filles qui étaient déchaînées, sur ce point là. Tout le monde était debout dans les gradins, et Eva rangeait rapidement son livre dans son sac, pour se lever, et regarder la fin de la course. Celui qui avait décrit les différents participants de la course ferait un excellent animateur télé d'émissions sportives. C'était grâce à lui que l'étudiante en Management put s'y retrouver dans la courser. Il précisait que Hawkins arrivait à grimper au niveau de classement, et était persuadé que, si il y avait encore cent mètres à faire, ce dernier aurait pu largement dépasser Summers. Les participants de la course finirent pas sortir de l'eau, quelques un allant serrer la main de Summers. Il y avait certes beaucoup de compétition, mais la sympathie et les bons amis prenaient un peu le dessus. It's just a game, c'est ce que tout le monde devrait se dire. La foule des gradins descendaient, soit pour sortir et papoter tranquillement de la course sur le gazon verdoyant du parc, soit pour aller féliciter les nageurs. Les bimbos du lycée se précipitaient sur le gagnant en espérant se faire remarquer incontestablement par ce dernier. Après, fallait-il encore savoir si il avait encore une copine. Il était désormais noyé par des blondes, des brunes, des noires, des rousses, la totale. Eva ne comptait pas le voir, bien que son sourire en faisait plus d'une. Mais pas elle. Le haut-parleur annonçait le classement final, et Lauren l'entraîna vers la sortie. Juste avant qu'on ne lui prenne la main, elle déposa volontairement son livre sur les gradins. Excuse bidon. La marche était on ne peut plus ralentie, et son amie causait avec les autres, dans le rire et la bonne humeur. Eva, elle, rêvassait, et jetait un coup d'oeil sans cesse derrière elle, histoire de le voir une toute dernière. Ils n'étaient plus qu'à quelques mètres de la sortie, et l'étudiante cogita pour une excuse des plus stupides.

"Heu... Lauren, je crois que j'ai oublié mon livre sur les gradins, mais je vous rejoins tout à l'heure, dehors !"
"Nan, c'est bon, j'viens avec toi. Attends ! Je le dis aux garçons !"

Sur ce coup là, c'est loupé. Bon, on allait faire avec Lauren alors. Les deux jeunes femmes marchèrent à contre courant avec difficulté pour gagner les gradins qui étaient beaucoup plus vides qu'il n'y a quelques minutes. Elles montèrent les marches, et Eva récupéra lentement son livre, tout en scrutant les rebords de la piscine olympique où les participants de la course discutaient avec leurs amis. Il était encore là. On le voyait bien mieux, puisqu'il n'y avait personne. Restant comme statufiée, elle le fixa, sans prêter attention si lui, la regardait. Lauren prit conscience du matage intensif, elle lui dit à voix basse.

"Jeff Hawkins, c'était le numéro 4, tu t'souviens ? Comme beaucoup de mecs ici -et tu devrais commencer à le savoir-, il est plus que bien parti. Riche, beau, sportif... Perfect quoi mais...."

Elle fit une mine désolée.
"Mais quoi ?" s'interrogea Eva, pressée de savoir la réponse, presque exaspérée.
"... Aucune fille n'est assez bien pour elle, dit-on. C'est pas que je doute de toi, loin d'là, mais j'pense pas que les filles de Miami l'intéresse, sinon, il sera déjà là-bas, et depuis longtemps."

Eva la regarda un peu bêtement. Et Lauren haussait les épaules, en rebroussant chemin. Remarquant que la rouquine ne suivait pas, elle se retourna et fit signe de la tête. L'autre hocha négativement la tête, avec un sourire malicieux aux lèvres. Grand Dieu ! Elle osait. Lauren n'était pas si de comprendre et la regarda, interrogativement. Eva lança un regard vers ce Jeff, et ça voulait tout dire, vu la tête que Lauren allait faire. Qui ne tente rien n'a rien, c'est pas comme ça qu'on dit ? Lauren pouffa de rire, et faisait signe de la main de l'appeler une fois qu'elle aura fini ses petites affaires. Une fois partie, Eva descendait les gradins, pour se retrouver plus près de la piscine, donc plus près de ce regard. Lui était de l'autre côté, et elle se mit à marcher, quand une voix l'interpella.

"On s'intéresse à la natation ?"
On croyait d'abord que c'était le numéro 4 qui lui parlait, mais à sa grande déception, ce n'était pas lui, puisqu'il était de l'autre côté du bassin. Eva fronça les sourcils et se retrouva nez à nez au premier arrivé, Summers. Il ne s'était même pas pris le temps d'enfiler un peignoir, ou quoi que ce soit, laissant délibérément exposé son torse on ne peut plus musclé. Il devait certainement viser la perfection. Elle le regarda, et lui lui souriait. C'était tout. Il devait vraiment se prendre pour un beau gosse égocentrique, fils de papa qui a plein de sous-sous. Tout en échangeant son sourire, elle dit.

"Mise à part la brasse ou le crawl, je saispas nager grand chose. Et au niveau du temps, j'dois certainement être dix fois plus longues que vous tous réunis, donc non. La natation, c'est pas mon dada."

Il devait aussi faire du théâtre, parce qu'il avait vraiment l'air intéressé. Eva haussa un sourcil, et le regarda, raconter un peu tout et n'importe quoi. Ca devait être intéressant, on ne disait pas le contraire, mais elle était tellement préoccupée par d'autres choses, qu'elle n'y prêtait pas attention. La seule phrase qu'elle entendit était.

"On a organisé une soirée, ce soir, ça te dit de venir ?"

Invitée par un inconnu, mais c'est un vrai jackpot ! Par automatisme, Eva se mit à rire, et prit un certain temps à décliner l'invitation.

"C'est vraiment très gentil de ta part, mais ..."

Et là, bouquet final, mes amis ! Deux jeunes étaient en train de se courser, et passèrent juste entre Eva et Summers. Celle-ci fut déséquilibrée, ajoutez cela à une paire de chaussures à talon sur un carrelage glissant et trempé. Le dernier de la course éfreinée dégagea même de la main, et ce brutalement, la Miaman's, qui valsa en arrière. Summers tenta de la rattraper, mais tout ce qu'il parvint à choper, c'était son sac à main. Le reste tomba à l'eau. Ben voyons ! Fallait évidemment que la poisse tombe sur elle ce jour LA, là, maintenant, tout de suite. Fuck off ! Un instant, Eva se laisser couler. Le coup reçue et la plongée l'avait un peu secouée, elle avait du mal à retrouver ses esprits. Gardant les yeux ouverts, les yeux remplis de chlore, elle ne savait pas quoi faire, il fallait déjà réaliser ce qui lui arrivait. Et puis, les piscines olympiques, c'est profond. Ses vêtements s'imbibaient de plus en plus commençait à faire. C'est seulement lorsqu'elle se rendait qu'elle n'arrivait plus à respirer, qu'elle entendit le bruit de deux personnes plongées. Dans sa tête, les insultes valsaient à gogo, trop sonnée à vouloir faire l'effort de nager, pour refaire surface.
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Dim 24 Jan - 7:00


Il avait cherché, pendant un moment. Mais la foule devenait dense, beaucoup trop dense, dans les gradins, et autour de lui… Evidemment, il y en avait plus, autour de Summers, puisque c’était lui qui avait gagné. Mais, pour sa part, il n’était pas en reste pour autant… Entre ceux qui lui racontaient que ça n’était pas si grave, que ça n’était qu’une course parmi d’autres, et qu’il restait quand même le meilleur, dans sa catégorie, et ceux qui lui demandaient ce qui avait bien pu se passer dans sa tête, pour qu’il fasse un si mauvais départ, il ne sut rapidement plus où donner de la tête. Sans parler de celles qui se portaient volontaires pour le consoler à leur façon, après cette cuisante défaite, et qu’il s’attelait à éconduire avec délicatesse… Comme après chaque course, il se sentait étouffé, même s’il n’en montrait rien. Malgré les sourires qu’il distribuait, malgré les quelques commentaires qu’il laissait parfois échapper, en réponse aux questions qui fusaient de partout, il n’aspirait plus qu’à une chose : rentrer chez lui.

La fille des gradins ? Oubliée. Depuis le temps, elle devait déjà être ressortie à l’air libre, pour aller feuilleter son livre dans un coin plus… calme, dirons-nous, que la piscine du campus. Pourquoi était-elle venue, exactement, si la course ne l‘intéressait pas ? Il n’était pas sûr de vraiment comprendre… Mais ça n’était pas la première fois qu’il restait perplexe devant le comportement féminin, bien trop étrange à ses yeux. Et puis, très honnêtement, ça n’était pas comme s’il allait la revoir, cette fille. Leurs regards s’étaient croisés, pendant quoi ? Une seconde ? Il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat. Il y en avait plein, des filles, qui cherchaient à croiser son regard… A croire qu’elles étaient toutes des cendrillons, à la recherche de leur prince charmant… Mais à tous les coups, il y avait erreur sur la personne. Lui, n’était en rien un prince charmant… D’accord, il avait un titre, dans la société anglaise… Et d’accord, il était plutôt charmant, il le savait. Mais non, il n’était pas un prince charmant. Vraiment pas…

« Hey, Hawk’s, tu nous as fait quoi, là ? »

Lui, c’était Westmond. Ligne d’eau numéro une. Ils étaient de la même équipe, et avaient parfois quelques entraînements en commun. Mais Westmond était plutôt le genre de type à manquer un entraînement pour passer plus de temps avec sa copine, ne faisant passer la natation qu’au second plan, voire troisième, en considérant qu’il faisait plus d’efforts pour ses examens que pour les compétitions. Déjà, ç’avait été une surprise générale qu’il arrive jusqu’en finale, alors il n’avait même pas espéré briller, lors de cette même finale… Bon dernier, il avait gardé le sourire, jusqu’au bout.

« C’est ce qui s’appelle perdre, Westmond… Ca arrive, parfois, tu sais ? »
« Ca, si j’le sais… »

Jeff laissa échapper un rire, tout en donnant une tape amicale sur l’épaule de son coéquipier.

« C’était presque pas trop mal, va… »
« Parle pour toi ! C’est nul, ce que j’ai fait… »

Son regard se faisait plein de reproche - du moins, il essayait -, mais il avait bien du mal à être convaincant, en réalité. Secouant la tête, avec un léger sourire en coin, Jeff enlevait la serviette de sur ses épaules, dans le but d’enfiler la veste qu’il avait laissé sur son siège. Mais avant qu’il ait pu s’en saisir, Westmond prit à nouveau la parole.

« Nan mais sérieux, t’aurais pu lui faire ravaler sa fierté, à Summers, il va plus être tenable ! Regarde comme il se la joue… »

Sans vraiment y faire attention, il lança un regard dans la direction que lui indiquait l’autre nageur, juste pour qu’il arrête de le harceler… Qu’est-ce qu’il en avait à faire, que Summers profite de sa victoire pour aller draguer les minettes du coin ? Concrètement, rien. Sauf que… Sauf que ça n’était pas n’importe quelle minette qu’il draguait, là. Sans même s’en rendre compte, il se figea, les yeux fixés sur Summers, et sur… elle. Que faisait-elle là, exactement ?

« Tu la connais ? »

Depuis quand Westmond était-il si observateur ? Oui, bon, il n’était pas si observateur que ça, puisqu’il avait tort : Il ne la connaissait pas. Mais il avait au moins remarqué que Jeff avait fait un blocage, sur cette fille-là, en particulier.

« Non. »
« Mais t’aimerais ? »

Il s’était retourné, saisissant sa veste par le col, prêt à quitter la piscine, mais s’arrêta sur la nouvelle question de cet énergumène bien curieux qu’il avait comme partenaire d’entraînement. Le regardant, d’un air ahuri, il s’apprêtait à lui dire que non, il ne voulait pas la connaître… Parfois, Westmond avait vraiment une cervelle de moineau à la place du cerveau. On parlait de lui, là… Lui, JT Hawkins, qui ne voulait surtout pas s’encombrer d’une copine, pour ne pas devenir comme… Westmond, justement. Mais il n’eut pas le temps de répondre, qu’il entendit un bruit significatif venir de l’autre côté de la piscine. Immédiatement, il se retourna, et ne vit plus que Summers au bord de la piscine, qui regardait dans l’eau, d’un air assez stupide, il fallait le dire… Elle était… tombée ? Oui, il voyait une ombre, dans l’eau. Qui s’enfonçait, et ne semblait même pas essayer de remonter à la surface. N’hésitant pas un moment de plus, il lâcha la veste qu’il avait en main, et plongea.

Summers avait plongé, un peu après lui. Il l’avait entendu, alors qu’il était sous l’eau, nageant à toute vitesse vers la jeune femme… Celle-ci ne bougeait vraiment pas, n’esquissant pas même le moindre mouvement, ne montrant pas un seul signe de panique, caractéristique de ceux qui étaient en train de se noyer. Elle faisait de l’apnée, ou quoi ? Il ne se posa pas la question très longtemps, arrivant auprès d’elle en même temps que l’autre plongeur, à quelques centièmes de seconde près… Mais ce furent ces centièmes qui lui permirent de la prendre dans ses bras, juste avant que Summers ne le fasse, et de battre à nouveau les jambes, remontant à la surface. Il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour l’atteindre, cette surface, où il espérait que la jeune femme allait pouvoir respirer, à nouveau. La tête de Summers apparut à ses côtés, à sa suite, et le regard qu’il lui lança signifiait clairement qu’il lui avait marché sur les plates bandes, et qu’il lui revaudrait ça… Ignorant le message codé, il s’approcha du bord, où il hissa le corps presque inerte de la jeune femme.

Quand elle fut hors de l’eau, il sortit, lui aussi, pour la rejoindre au bord de la piscine. Se posant à ses côtés, il s’apprêtait à vérifier qu’elle respirait toujours, quand elle reprit ses esprits.

« Dégage, Hawk’s ! J’étais là avant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Dim 24 Jan - 15:48

Un coup dans les poumons, c'est pas génial. On a le souffle totalement coupé, et on n'arrive plus à faire le moindre mouvement, pas même ceux de survie. Eva se sentait un peu ridicule, de couler bredouille, comme ça, mais elle n'y pouvait strictement rien. Soudain, une main fort la prit et la soutint, et elle se sentit remonter à la surface. A ce moment là, elle buvait la tasse, et quelques bulles d'air sortirent de sa bouche, n'ayant plus de quoi respirer. Une fois à la surface, elle toussota, évacuant l'eau qu'elle avait pu avaler, et on la déposa au rebord de la piscine. Des milliers de pensées traversaient sa petite tête rousse, alors qu'elle clignait des yeux pour y voir un peu plus clair. Le flou s'attenuait, et les détails étaient un peu plus nets. Les fois suivantes où elles cligna les yeux, c'était pour réaliser qu'il y avait deux hommes fort bien bâtis juste à ses côtés. Eva se frotta les yeux, pour y voir encore plus clair. Vive le Waterproof, se disait-elle ! Sinon, elle ne pouvait imaginer la tronche qu'elle aurait pu avoir après ce magnifique plongée. La seule phrase qu'elle entendait, c'était celui qui l'avait abordé avant, l'autre nageur, là, premier de la course. Il venait juste de lui proposer de venir à une soirée, si ses souvenirs n'étaient pas trop noyés. Oui, c'était vrai, il était là avant, mais ce n'était pas lui qu'Eva avait aperçu en premier, loin de là. Bon, d'accord, il était aussi loin d'être moche.

Mais il se comportait comme un gamin. Premier arrivé, premier servi, ce n'était pas comme ça que disent les Français ? Alors que les deux nageurs discutaient, Eva s'appuya sur ses coudes, paraissant toujours un peu sonnée. Elle n'était pas un jouet, bon sang ! Ce Summers était vraiment égoïste, égocentrique, et ... Il pensait réellement être le meilleur. Un trophée, mais pas deux pour aujourd'hui. Du moins, l'étudiante n'était pas un objet à remporter, mais plutôt à convoiter, jusqu'à arriver à l'obtenir. Et ce n'est pas forcément une mince affaire. Mais apparemment, Summers ne le savait pas, mais il l'apprendra bien vite. Eva s'assied, et ôta sa veste, trempée comme pas possible. Elle l'essora comme elle le pouvait, puis le posa à côté d'elle, désespérée. Ce n'était pas son jour de chance, on devait la prendre pour une maladroite écervelée à l'heure qu'il était. Du moins, pour les nageurs qui étaient encore là. Soudainement, elle eut encore comme un bug, en recroisant une nouvelle fois le regard du nageur numéro quatre. Il était incontestablement beau, il va sans dire quelle n'était certainement pas la seule à tomber dans le piège, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Pour elle, son visage, son corps, son regard, et le peu d'expressions qu'elle avait pu voir de lui, tout, tout de lui dépassait la perfection. Eva ferma les yeux pour reprendre ses esprits, et se releva prudemment, pour être debout, comme les deux autres. Summers râlait auprès d'Hawkins, et Eva se décida d'intervenir. Elle n'était pas trop d'accord sur les enchères. Elle regardait directement Summers, et lui dit, d'un ton ferme et franc.

" Hey, oh ! J'suis pas un objet, donc du "j'était là en premier", très peu pour moi. Mais ça va, j'te pardonne. J'aurai juste pensé que, puisque tu as été le plus rapide de la course, tu m'aurais sauvé le premier. J'suis déçue..."

Elle lui tapota l'épaule, et fit la moue, durant un bref instant. Cette expression fut vite remplacée par un sourire malicieux. Pendant une fraction de secondes, elle hésita à pivoter sa tête, histoire de le voir encore une fois. On dit peut-être que le ridicule ne tue, mais sur ce coup là, ce serait du suicide pur et simple. Mais de l'autre côté, elle voulait le voir, de nouveau croiser son regard, mais la foule n'était pas là pour cacher le blocage qu'elle ferait. Et son livre était un peu trop loin pour s'y dissimuler derrière. Ca, ça ne lui a jamais été arrivé auparavant, et elle craignait que ça ne lui fasse n'importe quoi. Cette idée la faisait soupirer et le dénommé Westmond arriva aussi, une serviette sèche en main. Il la tendi à la jeune trempée, qui le remercia gentiment, avec tout sourire. Celui-ci le lui rendit, et Eva se sécha principalement les cheveux. Elle se sentait un peu trop observée, impression étrange, surtout quand on sèche ses cheveux. Néanmoins, ses yeux furibonds voyaient bien que de nombreux échanges se faisaient entre les trois nageurs, avec leur regard. Se redressant, elle les regardait alternativement tous les trois, jusqu'à ce que Summers reprenne la parole.

"Ca va ?"
Question des plus banales, c'est lassant...
"Ca devrait aller, sauf que tout le monde me regardera bêtement quand je sortirais, ça ne va pas être très très marrant, mais bon."
"Au pire, on peut la faire passer par derrière, par les vestiaires" dit Westmond, en haussant les épaules, juste en guise de proposition.
"Je crois pas que ce sera nécessaire, pas la peine d'en faire une mission commando..."

Elle hocha la tête négativement, en haussant les sourcils, et se baissa pour récupérer sa veste encore pleinement humide. Maintenant, tout ce qu'elle voulait, c'était entendre sa voix, rien qu'une fois. Voir si elle aussi dépassait la perfection, pour qu'un idéal rêvé devienne rêvait. Le coeur d'Eva battait à tout allure. Elle se décidé enfin à se retourna, ayant Hawkins et Summers face à elle. Damn it ! C'était horrible comme sensation, Eva avait l'impression de devenir folle, de craquer autant devant un mec. Elle ne le montrait pas, elle ne voulait pas. Ce ne serait plus du ridicule, mais une honte. Et là, c'était encore celui qu'il ne fallait pas, qui parlait. Qu'il était chiant !

"Hé... Tu viendras ce soir ou pas ? Trempée ou pas, tu seras acceptée sans problème..."

Mais quel humour, wouah ! Impressionnant. L'étudiante le regarda bêtement. Cette fois-ci, ce n'était pas elle qui était ridicule. Elle jeta d'abord un regard à Westmond, qui lui regardait aussi bizarrement son coéquipier. Sur ce coup là, il était tombé bien bas. Lui ? Commercial ? Non, non, il ne sera jamais, personne ne lui acheterait quelques chose s'il parle tous les jours comme ça... Eva se mit à rire, en l'imaginant d'éventuels clients. Mais lorsqu'elle releva les yeux, elle croisa une nouvelle fois ce si beau regard...
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Ven 29 Jan - 6:08


Autoroute de la gloire, certes, mais il n’était pas très partageur, le Summers… A croire qu’il accordait plus d’importance à la compétition pour une fille, qu’à celle pour la victoire d’une course. Jeff avait lâché un bref soupir, secouant légèrement la tête en signe de désespoir. Westmond avait eu raison sur au moins un point : Summers n’était déjà plus tenable… Et à voir le regard qu’il lui lançait, ce dernier l’aurait volontiers balancé à l’eau, si ça n’avait pas anéanti toutes ses chances, avec la demoiselle en présence. Parce que oui, il y avait une demoiselle, qui était d’ailleurs au centre de toutes les attentions. Alors qu’elle se relevait, Jeff hésita entre rester là, ou s’en aller, puisqu’on n’avait plus besoin de lui… Mais la remarque de la jeune femme, à l’encontre de son adversaire, avait retenu son attention. Assez pour qu’il décide de rester, et… et quoi, d’ailleurs ? Rien du tout. Il voulait juste rester, point. Personne ne l’attendait ailleurs, à ce qu’il savait… Alors, tant qu’à faire, autant rester là, en compagnie de Summers, et d’une jeune femme qui ne le regardait même plus… Oui, bon, d’accord, il aurait peut-être dû partir, finalement.

Heureusement, le soldat Westmond venait à la rescousse, apportant avec lui une serviette, qu’il s’empressa de donner à la jeune femme. Et pendant qu’elle s’essuyait les cheveux, il capta le regard meurtrier - oui, encore - de Summers, adressé aux deux gêneurs… Ah ça, oui, il aurait du mal à faire bonne impression avec deux autres nageurs bien bâtis dans le coin. Et surtout, il semblait vraiment, vraiment très mal parti. Rien qu’à entendre la remarque qu’elle lui avait faite, et qui avait décroché un léger sourire à Jeff… Celui-ci avait d’ailleurs tourné la tête vers son autre coéquipier, qui le regardait, aussi, semblant vouloir dire « Alors ? Et maintenant ? » Hum… Non. En fait, connaissant Westmond, il devait sûrement se demander lequel des deux sortirait vainqueur du petit duel qu’ils se livraient. Sauf que Jeff n’était en aucun cas intéressé par le duel. Pas que la récompense finale ne soit pas intéressante - au contraire… -, mais il avait eu assez de compétition pour aujourd’hui. Quoique…

Summers était moins doué qu’il l’avait pensé, avec les filles… Son « ça va ? » avait été d’un banal déconcertant. Quoi qu’il pouvait bien parler, lui, qui n’avait pas dit un mot depuis qu’il avait repêché la jeune femme. Mais en même temps, les deux autres semblaient très bien gérer la conversation, et il ne voyait pas ce qu’il pouvait ajouter d’autre. Non, ils ne feraient pas de mission commando pour sortir la jeune femme de là, même si de toute évidence, elle allait difficilement passer inaperçue, avec un haut turquoise et une veste blanche trempés… Immobile, il réfléchissait, attendant les possibles autres propositions de ses camarades. Mais de toutes celles auxquelles il avait pensé, aucune ne ressemblait, même pas de loin, à celle qu’avait faite Summers. D’accord, il était rare qu’il invite une fille à une fête, mais ce qui était sûr, c’est que jamais, au grand jamais, il ne lui serait venu à l’idée de s’y prendre de cette façon.. Summers était vraiment, vraiment moins doué qu’il l’avait pensé…

Enfin, peut-être que ça fonctionnait, en fait ? La jeune femme s’était mise à rire - à moins que ce soit justement de Summers qu’elle riait -, puis avait croisé son regard, à lui. Et lui, il souriait, sans doute légèrement contaminé par ce rire qu’elle avait laissé échapper. Et alors que ses yeux étaient à nouveaux plongés dans les prunelles bleues qui lui faisaient face, il eut l’impression de revivre cet instant de flottement, avant le début de la course, pendant lequel il avait crut perdre tous ses moyens… D’ailleurs, il n’oubliait pas que c’était la raison pour laquelle il avait effectivement perdu tous ses moyens, au moment de plonger… Et non, il ne lui en voulait pas. C’était de sa faute, à lui, et lui seul…

« Alors ? »

Ce qu’il pouvait être lourd, Summers, avec sa fête… Pour sa part, à lui, c’était décidé. Il n’irait pas. Mais même s’il ne se voyait pas vraiment décider pour la jeune femme - elle était bien capable de prendre ses décisions toute seule, elle était bien assez grande pour ça -, il était presque sûr que la réponse serait négative, pour elle aussi. Comment le savait-il ? Très bonne question.

« Je crois que ce dont elle a besoin, là, c’est surtout de se sécher, Summers. Tu verras ta fête plus tard. »
« Parce que tu sais de quoi elle a besoin, toi ? Arrête ton cirque, Hawk’s, t’es pas mieux que les autres. »

Roulant des yeux, le jeune homme se décida enfin à quitter la petite compagnie, longeant à nouveau le bord de la piscine, pour aller récupérer sa veste.

« Pas toujours, Summers, pas toujours… C’est quand même le meilleur au cinquante mètres, au cent mètres, et au cent m… »
« C’est bon Westmond, on a compris. »

Ecoutant d’une oreille distraite la conversation qui se tenait derrière lui, Jeff se baissa pour ramasser la veste qu’il avait lâchée pour plonger au secours de la demoiselle en perdition, au fond de la piscine. Mais au lieu de continuer vers la sortie, il avait fait demi-tour, et revenait à nouveau vers eux, le regard ferme.

« C’est bon Summers, range tes crocs, t’es ridicule. »

Et là, pour le coup, il perdait tout le respect que Jeff avait pour lui… Mais ça, il préféra le taire, se retournant enfin vers la jeune femme, qui n’aurait pas dû assister à ces querelles d’un puéril affligeant. Sans la quitter des yeux, il lui tendit sa veste.

« Tiens, ça te tiendra au chaud, et ça sera plus discret pour sortir. »

Sûr que ça serait plus discret, une veste aux couleurs de Brown - donc… marron, on l’aura compris. Quoique le fait qu’elle ait une veste de sportif sur le dos risquait quand même d’attirer l’attention…
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Dim 31 Jan - 0:03

Il était vraiment lourd, le Summers, là. Il se préoccupait plutôt d'être bien accompagné dans la soirée plutôt que d'éventuellement la sécher pour ne pas qu'elle attrape froid. D'accord, c'était une excuse bidon parce que la température de la salle était bien plus qu'enviable, tu pouvais t'y balader sans frissonner... torse nu, c'est le cas de le dire. Encore plus intéressant si le torse nu était très bien bâti, ce qui était le cas des trois étudiants qui entouraient Eva. Celle-ci s'efforçait de se dire que c'était Summers le plus plat dans l'histoire. Et Dieu seul sait qu'elle craquait considérablement sur celui de Hawkins. Intérieurement, Eva se secouait la tête, pour recouvrir un peu de ses esprits. Oh que non, ce n'était pas son genre de tomber autant dans le panneau, alors pourquoi maintenant ? Il y avait de quoi se sentir ridicule, pour être charmée aussi vite. Ca devait être le manque de cocktails, depuis son arrivée, elle n'avait jamais eu l'occasion de ceux de Brown, elle ne savait pas ce qu'ils valaient. La compétition entre les trois compères devait être dingue, et pas seulement pour la nage. Même l'étudiante ne le voulait pas, elle resterait effectivement un des trophées de la journée. C'était du moins l'impression qu'elle avait. Agitant toujours la serviette pour se sécher, elle suivait attentivement les querelles amicales de Summers et Westmond. A son grand étonnement, elle vit Hawkins s'ecclipser.

Il ne devait pas s'intéresser à elle. Et elle ne préférait pas s'immiscer davantage dans leur conversation. Un moment, elle avait la tête dans la lune, jusqu'à qu'on lui tende un manteau brun. La jeune femme sursauta et loucha sur l'habit un instant jusqu'à enfin la prendre. Sans trop oser replonger son regard dans celui, elle lui esquissa un sourire. Eva ne voulait pas se retrouver hypnotiser une nouvelle. OK, la honte n'a jamais fait de honte à personne, mais il y avait encore ce crétin d'allumeur de Summers à quelques centimètres d'eux, prêt à attraper en plein vol sa proie. Westmond désespérait devant le comportement du drageur nullissime. Il parassait beaucoup vouloir l'envoyer balader, histoire d'être un peu tranquille. Un silence s'imposa, alors qu'Eva enfilait avec lenteur la veste gentiment prêtée. Si Summers avait des fusils à pompe à la place des yeux, Westmond et Hawkins serait morts depuis bien longtemps. Le crétin soupira et s'en alla récupérer ses affaires. Il se la jouait vraiment beau gosse, et Eva le regardait d'un air répugnant se dandiner au bord de la piscine. A ce moment là, elle avait bien envie de le balancer dans la flotte, mais à un point ... En tant que jeune femme trop bien éduquée, elle ne fit rien, et se contenta de le regarder avec un sourire hautain.

Le chieur revenait quelques secondes plus tard, habillé désormais de son survêtement, et contempla Eva de haut en bas. Celle-ci commençait vraiment à en avoir assez. Il avait l'air d'être fier, et annonça enfin son départ. Il prenait son sac de sport par dessus l'épaule et se dirigeait vers la sortie, lorsqu'il se retourna, et fit un clin d'oeil à la demoiselle, avec un geste bizarre fait avec la main. Faisant référence à cette fameuse soirée, il dit :

"J'compte sur toi."

Un p'tit bruit avec la langue, et hop, il partit. Enfin. Ouf, enfin de l'air, on commençait à étouffer ! Eva restait néanmoins figée, avec toujours cet air à la fois dégoûté et halluciné parce que Summers venait de faire. C'était si commun que ça de réagir de la sorte devant toutes les filles ? Si le polygamisme était autorisé aux States, elle était quasi persuadée que Summers se retrouverait avec 36 femmes, sinon plus. Donc ça ferait au moins 36 paires de baffes quotidiennes, le débit est plus que raisonnable. Il aura les joues bien fermes après, ce n'est que pour son bien ! Et puis, plus peur que de mal, pas vrai ? A cette idée, Eva riait une nouvelle fois. Il n'en fallait jamais vraiment beaucoup avec elle de ce côté là. Juste de ce côté là, normalement. Jetant un regard désolé à Westmond, elle demandait

"Il est toujours comme ça ... ?"
"Quand il part à la chasse, son QI a tendance à virer au négatif..."

D'un sourire malicieux, elle regardait alternativement les deux nageurs restants.

"Ben le gibier, il va prendre un fin plaisir à l'envoyer chier, j'aime pas qu'on me tire dessus."

Eva entendit Westmond rire, mais ne faisait pas attention si Hawkins réagissait ou pas. Se retournant face à eux deux, elle les regardait joyeusement. Ils ne connaissaient pas son nom, mais elle si. Premier bug. Le deuxième, Eva se demandait si Jeff Hawkins avait d'autres habits que sa veste pour sortir. Troisième, elle ne savait pas si c'était très honnête de rendre la serviette de Westmond à son propriétaire, aussi humide soit-elle. Voyant que le silence se faisait indiscret, et que son ami ne disait rien, Westmond engagea la conversation à Eva, qui dégageait ses cheveux de sa veste, toute une histoire de style.

"Je t'ai jamais vu sur le campus, tu es nouvelle ?"

Savoir qu'on s'intéressait un peu autre chose qu'à ses atouts féminins, fit plaisir à la jeune femme, qui esquissa un sourire on ne peut plus joyeux.

"On peut dire ça comme ça, j'ai débarqué de Miami il y a quelques semaines, pour avoir des études un peu plus approfondies, c'est comme ça que le patriarche se plait à le dire. J'm'appelle Eva, Eva Grace McLeighton. Nice to meet you !"
"Plaisir partagé"

Eva hocha la tête, et pivota cette dernière en direction de l'Apollon réincarné, gardant son sourire émerveillé, comme d'hab, quoi. Fallait dire quoi maintenant ? Intérieurement, Eva était affreusement gênée. Que fallait-il lui dire, crédidiou ? C'était limite énervant de ne pas pouvoir faire autre chose que de rester bouche bée. Bégayant, Eva, lui dit, d'une vois plus basse.

"Merci.... Pour la veste..."
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Sam 20 Fév - 6:48

Elle avait accepté son cadeau… Enfin, sa veste. Sans même le regarder franchement, elle l’avait prise, et l’avait enfilée. Bon, d’accord, elle avait souri. Mais elle ne l’avait même pas regardé dans les yeux pour le faire. Ca en devenait presque… agaçant, voilà. Lui, ne la quittait pas des yeux, attendant le moment où elle viendrait à nouveau croiser son regard. Enfin… ça, c’était ce qu’il avait voulu faire. Mais c’était sans compter sur Summers, qui l’assassinait sur place du regard. Sans rire, s’il avait pu, Jeff était sûr qu’il se serait jeté sur lui, tous crocs dehors… Mais non, il savait encore se tenir - au moins ça -, le Summers. Et quand il se résigna enfin, rejoignant ses affaires encore éparpillées, Jeff eût presque poussé un soupir de soulagement, s’il n’avait pas pris l’habitude de retenir ce genre d’émotions… Non non, ça n’était pas une compétition, pas à son sens. Et non, il n’avait rien gagné, sur ce coup-là. Il avait juste débarrassé la jeune femme d’un gêneur, c’était tout.

Ouais, en fait, pas vraiment débarrassée, la pauvre… Voilà qu’il revenait à la charge, le gêneur, la dévorant du regard, sans aucune retenue. Et, sur le coup, ce fut à Jeff de retenir ses pulsions meurtrières. Non non, il n’était pas jaloux, ça n’était en rien de la jalousie. Juste… Il la trouvait déplacée, cette attitude, et il lui aurait volontiers exprimé ce qu’il en pensait, à Summers, s’il n’avait pas si hâte qu’il s’en aille, et que tout ça soit fini. Parce que s’il l’ouvrait, l’autre lui répondrait, encore, et ça continuerait, pendant il ne savait combien de temps… Et il n’avait pas besoin de ça, vraiment pas. Il voulait juste… rentrer chez lui, voilà. Il avait presque oublié, tiens…

« J’compte sur toi. »

Rien que ça… Jeff roula des yeux, secouant la tête de gauche à droite, alors que le bellâtre disparaissait de leurs champs de vision. Pour leur plus grand bonheur, à tous les trois ! Il ramena toute son attention vers la jeune femme, qui faisait la conversation à Westmond. Bah… Tant mieux, en un sens. Il n’avait pas à parler, et Westmond était beaucoup plus doué que lui, quand il s’agissait de relations publiques. Surtout qu’en fait, il ne savait rien, de cette jeune femme. Il ne la quittait pas du regard, se demandant pendant un instant ce qu’il pouvait se tramer sous cette jolie chevelure rousse… Et alors que Westmond riait franchement à sa remarque, lui, s’était contenté d’un rire plus léger, plus discret. Elle aussi, avait un rire franc, et bien sonore. Lui, il s’effaçait, volontairement d’ailleurs. Ils étaient différents, c’était évident. Pourquoi s’entendraient-ils, hein ?

Enfin surtout… Pourquoi il cherchait à savoir s’ils pourraient s’entendre, exactement ? Détournant le regard, il avait légèrement secoué la tête, pour se remettre de l’émotion un peu trop forte du contrecoup de la course… C’était bien ça, hein ? C’était la seule explication possible, à ce dérapage pas très contrôlé que lui faisait son esprit. Et, à vrai dire, il avait à peine remarqué le silence qui en était presque devenu gênant, pour les deux autres. Et alors que Westmond reprenait la parole, il écouta d’une oreille distraite la jeune femme lui répondre qu’effectivement, elle était nouvelle - il avait eu raison ! Il n’était pas si ignorant que ça ! -, et qu’elle venait de Miami. Et quand elle se présenta, il enregistra malgré lui son prénom, et son nom, de façon à s’en souvenir la prochaine fois qu’il la verrait… Eva. Beau prénom…

Et portée par une très jolie jeune femme, qui plus est, qui tournait la tête dans sa direction, et qui allait lui parler… Et non, il n’était pas nerveux, à l’idée qu’elle lui parle. Il prenait même soin de la regarder attentivement, attendant qu’elle s’exprime enfin. Et quand elle le fit, à voix un peu plus basse, il lui dédia un fin sourire, dans un léger hochement de tête.

« Je t’en prie, et bienvenue à Brown, Eva… »

Et maintenant… Tous les regards tournés vers lui, il fallait bien qu’il dise quelque chose. Enfin… Autre chose. Oui oui, il le sentait, le regard de Westmond sur lui, qui devait certainement lui faire de sérieuses remontrances silencieuses, pour ne pas avoir parlé plus tôt, et dit autre chose de moins… commun. Après tout, il avait déjà une copine, lui, dont il était fou amoureux d’ailleurs, et il n’avait plus besoin de rien, de ce côté-là… Et ç’avait été le premier à décréter que Jeff devait absolument se trouver quelqu’un, avant la fin du mois. Comme s’il en avait vraiment besoin…

« Bon bon, j’vous laisse, j’ai ma copine qui m’attend. »

A ces mots, il quitta les deux jeunes gens à leur triste sort - pas si triste que ça -, pour aller récupérer ses affaires. Et en passant à côté d’eux pour rejoindre la sortie, il leur lança un « pas de bêtises », accompagné d’un clin d’œil adressé à Jeff. Ce dernier secoua à nouveau la tête, laissant échapper un petit rire, un peu plus sonore que le précédent. Il devait être bien fier de lui, le Westmond, tiens…

« Fais pas attention, c’est l’idée d’aller voir sa copine qui l’excite comme ça, il sait plus ce qu’il dit… »

Ca, c’est fait… Et maintenant, Jeff ? Et maintenant, t’as plus personne pour venir tuer le silence à ta place. C’est malin, tiens… Il aurait presque préféré que Summers soit resté… Presque. Hum… En fait, non. C’était beaucoup mieux, qu’il soit parti. Même si maintenant, il ne savait plus quoi dire. Sans un mot de plus, il se retourna, allant à son tour chercher son sac, qui était le dernier qui restait dans la salle. La piscine était vide, ils n’étaient plus que tous les deux… Une vraie scène de film d’horreur. Quoi que ça n’était pas tout à fait l’impression qu’il avait, à vrai dire…

« Au fait, désolé pour Summers, il est pas toujours comme ça. Mais suffit qu’il voit une jolie fille, et il disjoncte… Bref, t’es pas obligée, pour la soirée. »

Alors qu’il parlait, il avait enfilé un pull, un peu plus léger que la veste qu’il lui avait confiée, mais qui lui suffirait pour atteindre sa voiture, sur le parking. Rangeant sa serviette, et le reste de ses affaires dans son sac, il refermait celui-ci, et le passait à son épaule, tout en se retournant vers la jeune femme, sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   Dim 21 Fév - 23:18

    Summers était vraiment lourd comme gars. A faire du rentre-dedans à chaque syllabe, ça devenait plus qu'agaçant. Quoique d'autres filles en trouveraient un certain plaisir. D'être ainsi draguée par un pro de la natation devait être un honneur à Brown, une vénération, ou un truc dans le genre. Et c'était un sacré soulagement de le voir déguerpir, elle aurait enfin la paix. Elle aurait enfin au moins une chance d'entendre un peu plus sa voix, et qui sait, le voir sourire, ou même rire. Et son départ était bien plus que bénéfique, et portait bien ses fruits. Summers monopolysait toute la conversation, bien que Westmond plaçait quelques phrases de temps en temps. Mais Jeff ne disait presque rien, alors, que là. Oh my God, qu'il avait une voix séduisante, Eva ne parvenait même pas à le réaliser. Aussi, elle se demandait comment elle pouvait autant craquer pour un homme. C'était bien la première fois que ça lui arrivait, et elle avouait qu'elle avait bien du mal à contrôler tout ça.

    Oui oui, elle était dingue de sa voix. Déjà, le physique dépassait la perfection pour la rouquine, mais ajoutez ça une voix magnifiquement viril et on ne peut plus agréable à écouter. A croire que c'était une bonne idée de tomber dans la piscine, sinon, elle ne l'aurait certainement jamais vu de plus près que lorsqu'elle lisait sur les gradins. Et il fallait que Westmond aille voir sa copine, elle devait lui manquer. Eva lui dit au revoir par un signe de main, et avec un sourire boucher fermée. Et voilà, ils étaient seuls. L'étudiante ne savait pas si c'était une bonne chose ou pas, mais en tout cas, elle n'avait plus aucune excuse pour regarder autre chose que lui. C'était peine perdu, on n'avait plus le choix. Elle osa enfin lever les yeux pour croiser son regard, qui avait tellement destabilisé sa lecture tout à l'heure, à un tel point que son livre ne l'intéressait plus, bien que le chapitre qui se faisait lire était certainement la partie la plus intéressante. Il fallait vraiment le faire, pour qu'elle en soit à ce point, la pauvre. En entendant l'excuse du nageur par rapport à ce que venait de dire son ami, Eva pouffa de rire, et hocha la tête. Ses yeux pétillants le regardèrent à nouveau, et dit en plaisantant, pas très convaincue par ses excuses.

    "On croirait presque ques les hormones masculines sont encore plus remarquée que les féminines"

    Eva aurait du savoir qu'il travaillait en médecine, le beau gosse. Les sciences, biologie, chimie et tout ce qui s'en suit, ce n'était pas vraiment son truc. Ce n'était pas un manque d'intérêt, il y a des trucs qui la passionnaient vraiment, mais elle n'accrochait pas vraiment. On lui avait plutôt appris à s'intéresser aux chèques avec plein de zéros avant la virgule. Ah... Les bourges de nos jours. Ca y est, elle était tombée dans le panneau, elle regardait ses yeux. Ceux-ci émanaient une force qui empêcher à l'étudiante de s'en détacher. Déjà, elle s'empêchait de rougir, mais empêcher le reste, il ne fallait pas rêver non plus ! Elle bloqua un instant, comme avant la course, ayant un air un peu ahuri. Elle restait silencieuse, tentant parfois de bégayer quelques mots, histoire de se décoincer un peu, mais rien n'y faisait. Elle pouffa de rire, enfin, et baissa la tête, en se mordillant la lèvre inférieure, histoire de contrôler son enjouement. Relevant sa petite mine, son large sourire était toujours bien là, et ses yeux bleus était un peu plus humide que d'habitude. Pas de quoi en faire des larmes, bien sûr. Gênée, elle dit alors :

    "Heu... Désolée, je..." Là, il y avait de quoi se sentir ridicule, donc elle revenait sur ce qu'il venait de dire. " Summers n'est vraiment pas mon genre. Il a avait une trentaine de filles autour de lui tout à l'heure, faisant limite une standing ovation, il pouvait largement foncer dans le tas, là. Il est un peu trop lourd pour moi, à insister et faire du rentre-dedans à chaque syllabe." Elle hocha la tête négativement. "Il est vraiment pas mon genre, qu'il ne compte pas sur moi."

    Après un sourire forcé, elle le regardait toujours. Et il fallait le reconnaître, il était encore plus séduisant de près. En tout cas, y'avait ses hormones à elle qui travaillaient beaucoup, j'vous raconte pas ! A un tel point qu'elle n'avait plus assez d'énergie pour parler. Elle ne savait pas encore si elle allait à la soirée. Si c'était pour se faire harceler par Summers, ce n'était même pas la peine. Si un beau barman servait d'excellents cocktails multicolores, elle commencerait à hésiter. Miaman's pur souche de ce côté, elle raffole de ces petites mixtures qui pouvaient coûter jusqu'à plusieurs dizaines de dollars pour quelques millilitres. Mais elle s'en fichait, elle prenait quand même, parce que ça valait le coup ! En plus, il venait de blasphémer.

    Pourquoi s'était-il rhabillé, crédidiou ? Il n'avait strictement aucune honte de cacher son corps d'athlète, loin de là ! Toutes les bonnes choses ont une fin, certes, mais là, c'était encore plus qu'une bonne chose. M'enfin, il n'avait pas à s'inquiéter, même habillé, il restait magnifique.

    " Et toi, tu comptes y aller ? Ou c'est une obligation pour les meilleurs nageurs du campus, histoire de les satisfaire en tout point après l'effort, c'est ça ? "

    Elle lui fit un clin d'oeil, avec un sourire enjoué. Parce qu'en général, c'était ça. Hop, une petite course, et on est tellement, mais tellement fatigué, qu'on doit se sentir obligé de faire une fête bien arrosé, et inviter la crème du campus, histoire de passer la nuit avec une personne intéressante. Elle connaissait bien le tableau, mais ne faisait jamais partie des personnages représentés dessus. Jeff était fin prêt pour partir, rejoindre sa jolie voiture toute propre. Mais pour une fois, l'odeur du chlore lui plaisait. La jeune femme restait planté là, ridicule, à le regarder. Toujours aussi trempée, la veste qu'on lui avait prêté allait être pareille. Puis, elle s'approcha doucement de lui, essayant de ne pas trop faire remarquer qu'elle le dévorait des yeux. Elle se tenait à présent à tout tout près de lui.

    "Peut-être que... je serai un peu plus motivée de savoir si tu venais ou pas. Il faut bien que je te rembourse la première place que tu aurais du avoir, pas vrai ?"

    Parce que oui, peut-être que sa mère était blonde, mais il ne fallait pas abuser quand même. Ce si beau blocage, aussi romantique soit-il, lui avait fait perdre la première place. Mais aussi, Eva avait l'humeur joueuse, tout à coup. Et elle voulait savoir si Jeff l'était aussi, d'être de la partie. Elle n'était certainement pas la première à vouloir cuisiner un peu, ou peut-être que toutes les autres attendent que ce fusse lui qui fasse le première pas. Restant figée quelques instants juste devant, elle faisait un large sourire. Et les sentiments et les hormones prirent le dessus, mais de façon volontaire. Ses lèvres s'approchèrent des siennes, pour lui faire un baiser volé. Ses yeux pétillants le regardèrent, amusés, puis elle passa à côté. Faisant quelques pas, elle se retourna, et dit en riant.

    "Tu y seras alors ou pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Une course pour deux trophées [ Jeff   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Une course pour deux trophées [ Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une lutte pour un trophée [Guilhem]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Un casse pour deux [PV Ishii]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: Complexe Sportif :: Smith swimming center-