AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Dim 31 Jan - 19:04



JEUNES ET CONS
devyn Fitzpatrick & duncan bierfield


« J’ai rendez vous avec mes cours de maths. »

Dit Devyn en déposant un baiser sur la joue de l’une de ses amies iotas. Depuis quand Devyn avait besoin de cours de maths, comme si en histoire de la mode on risquait d’avoir une interrogation surprise sur les exponentielles et les logarithmes. Seulement, depuis qu’elle avait appris que Duncan était en Maths appliquées, elle cru bon de lui demander de l’aide histoire d’être sûre de pouvoir le voir au moins une fois par semaine. C’est qu’à défaut d’être une provocatrice, une femme infidèle et une dragueuse inconditionnée Devyn était aussi une manipulatrice, calculatrice – sans vouloir faire de jeu de mot. Ainsi, elle avait appelé plus tôt dans la matinée à Duncan, prétextant avoir raté un chapitre de géométrie. Pourtant, loin d’être con, il avait depuis longtemps compris les magouilles de la jolie blonde et semblait y avoir pris goût.

Un rendez vous à la bibliothèque semblait être l’endroit idéal pour ces pseudos-révisions. Malheureusement le froid de dehors, les empêchait d’aller bien plus loin que le Campus. Aussi depuis que Devyn et Ashton avait rompu en partie à cause de Duncan, elle préférait se montrer plus discrète lors de leurs rencontre. Là, au moins, ils étaient tranquilles. Quoi qu’un bleu et une rose ensemble ça fait forcément des bêtises. Avec près d’une demi heure de retard, monsieur Bierfield arriva enfin. Ce qui fit sourire la jolie blonde. Le voir ainsi arriver avec sa cadence nonchalante, faisant tourner quelques têtes d’étudiantes –dont celle de Devyn- il finit par tirer sa chaise en s’asseyant prés de la jolie Iota. Deux bisous sur chaque joue, et à peine le temps de lui susurrer à l’oreille doucement :

« C’est qu’on s’est fait beau pour venir à la bibliothèque ? »

Déstabilisante ? C’était plus de la provocation qu’autre chose. Depuis le temps qu’elle voulait le voir. C’est vrai que de ses amants, Duncan était le meilleur. Bon c’est sur, sa façon de vouloir aborder une femme laissait à désirer, mais au lit c’était une vraie bête sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Sam 6 Fév - 13:29

    Ce foutu froid…Et ce vent mordant qui lui cinglait le visage, qui le lui fouettait et qui l’empêchait de marcher à la vitesse qu’il aurait souhaité. Pestant, les mains dans les poches, le visage marqué par la froideur du temps, il rêvait de retourner à ses couettes chaudes et réconfortantes. Malgré qu’il fût plus que bien couvert, une sensation glaciale lui parcourut le corps. La seule pensée qu’il était maintenant proche de sa destination le réconforta, proche de son rendez-vous aussi. Il esquissa un sourire amusé, à cette réflexion, mais le perdit vite en sentant une bourrasque s’engouffrer dans ses vêtements. Il y avait des journées où il détestait étudier dans un campus sur les côtes Est Américaine, et celle-ci en faisait partie.

    Quelques minutes plus tard, il finit par pousser la porte de la bibliothèque et y rentrer sans plus attendre, quittant temporairement le froid glacial. Oui, oui, la bibliothèque, vous avez bien entendu. Très peu commun pour un Alpha, certes, mais c’était bien là qu’il devait se rendre, et à vrai dire, il n’aimait pas le lieu en lui-même. Et s’il y mettait les pieds, ce n’était certainement pas pour travailler. C’était juste une des idées – stupides ? – de Mademoiselle Fitzpatrick pour essayer de lui faire croire qu’elle avait besoin de cours de Maths, un prétexte comme un autre pour le voir. Et ce n’était pas la première fois qu’elle lui faisait coup, le jeune Américain avait eu vite fait de comprendre ses intentions, mais il n’avait jamais refusé, ou n’avait jamais pu, peut être.

    Il gravit les deux escaliers qui le mèneraient au troisième étage deux marches par deux marches, comme à son habitude. Il était en retard, oui, mais certainement pas pressé. Faire un peu poireauter la Devyn ne lui ferait pas de mal. Il finit par la repérer, assise à une table, l’attendant, ce qui lui fit esquisser un sourire moqueur. Les mains toujours dans les poches de son jeans, tentant de les réchauffer quelque peu, il finit par s’assoir à côté d’elle, silencieux. Une bise et l’occasion pour la belle blonde de le taquiner, d’un murmure au creux de l’oreille. Il réagit par une moue boudeuse, il lui fallait plus qu’une provocation de la jeune Iota pour le déstabiliser. Il répliqua, un sourire aux lèvres :

    « Tu ne savais pas que les Sigmas comptent aussi de merveilleuses jeunes femmes ? »

    Il se retourna et jeta un rapide coup d’œil à la salle et à ses occupantes. Haussant les épaules, il revint à Devyn, plongeant son regard dans le sien. Par où devait-il commencer son soi-disant cours de Mathématiques ? Prendre le chemin de la provocation, tiens…

    « On en était resté où, la dernière fois ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Sam 6 Fév - 16:48

Faire attendre Devyn pour se faire désirer, ce n’était certainement pas une mauvaise idée. La jolie blonde s’était montrée pourtant très patiente. De toute façon avec le froid qui régnait dehors, il valait mieux rester à la bibliothèque avec tout ces cerveaux en ébullition ça réchauffait l’atmosphère des lieux. Lorsqu’elle vit la silhouette du jeune homme arrivait vers elle, Devyn esquissa un énorme sourire puis ne pu s’empêcher de le taquiner un peu.

Seulement, il ne se laissa pas déstabiliser rapidement en répliquant par une phrase tout aussi idiote que la sienne. Ce fut cette fois Devyn qui grimaça, elle savait que ce n’était pas une très bonne idée de venir à la bibliothèque. Seulement elle n’était pas du genre à se laisser facilement marcher sur les pieds, ainsi un sourire malsain s’afficha sur son minois angélique et elle dit :

« Tu pourras toujours essayer d’en aborder une en lui parlant de cosinus. »

Elle savait qu’elle n’avait aucun souci à se faire. Les sigmas étaient connues pour n’être copines qu’avec leurs livres. Ils restèrent quelques secondes à se regarder dans le blanc des yeux, jusqu’à qu’il ne se décide à reprendre la parole. Ce qui fit une nouvelle fois sourire la jolie blonde. Elle tourna quelques pages de son cahier, ne se souvenant nullement de quoi ils avaient parlé avant de se pencher sur la table puis dire :

« La dernière fois que l’on s’est vu, il me semble que je me suis endormie après nos ébats. Il faut dire que tu m’as é-puis-é !… grrr, j’en ai des frissons rien qu’en y repensant. »

Feintant le frisson, elle finit par s’asseoir correctement sur sa chaise, l’air de rien. En relisant rapidement les derniers mots, certes sur son visage ne s’était pas effacé ce sourire malicieux presqu’agaçant. Elle finit par dire, comme si elle se souvenait de ce qu’ils avaient fait la semaine dernière, consciente d’avoir intrigué le jeune homme.

« Je pense qu’on avait vu la fonction logarithme. Ceci étant, je voudrais cette fois qu’on regarde le chapitre de trigo’, si tu veux bien. »

Certes, elle perdait toute crédibilité en parlant de mathématique seulement elle était persuadée du contraire. Elle lui tendit son cahier, sur lequel elle avait fait principalement des dessins et gribouillages sur le côté et un peu de cours.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Dim 7 Fév - 20:01

    « Tu pourras toujours essayer d’en aborder une en lui parlant de cosinus. »

    Il était plus ou moins probable que ça marche, bien que les rats de bibliothèque n’étaient, pour la plupart, pas des plus sociales. Ou alors, ils s’étaient mis d’accord pour ne discuter qu’entre grands savants, et ainsi laisser les ignorants à leur basse culture. Et puis, de toute manière, il était hors de question de laisser son « élève » seule, à la merci de n’importe quel autre Alpha. Un poil jaloux et possessif ? Ce n’était certainement pas son genre, quoique…

    La jeune blondinette finit par tourner les pages de son cahier, après avoir entendu la question du jeune Américaine, et il fallait bien avouer qu’une mine déçue s’installa sur son visage. Il était inimaginable que son sous-entendu soit passé inaperçu, pas devant Mademoiselle Fitzpatrick. Et pourtant, elle était bel et bien en train de chercher le cours qu’ils avaient fait, ou plutôt, qu’ils auraient dû faire, la dernière fois. Regrettable erreur…Les paroles de la jeune femme eût vite fait de le rassurer et de le faire sourire, un sourire plus qu’amusé. Être satisfait de leur dernière nuit, et il l’était, était plus qu’agréable, que la jeune femme soit satisfaite de ses talents l’était encore plus.

    Elle finit par lui demander, revenant aux Mathématiques et au plus grand regret de Duncan, d’étudier le chapitre de « trigo’ », cette fois-ci. Trigonométrique ? Il leva instantanément les yeux au ciel, se passant la main dans les cheveux, laissant s’échapper un léger soupir alors que la jolie blonde lui tendait son cahier. Plus qu’obligé, il le prit, le déposant devant lui et essaya tant bien que mal d’essayer de déchiffrer ce qui y était écrit. En fin de compte, il n’y avait pas grand-chose à lire…Il releva un instant les yeux, n’ayant pas encore eu l’occasion de lui répondre.

    « J’suis sûr que si je leur parle de cosinus, elles seront moins intéressées que toi…Je me trompe ? »

    Il l’observa un moment, avant de replonger dans son cahier, ou du moins, faire semblant. Oui, parce qu’il n’avait pas la moindre envie de travailler, pas aujourd’hui. Ne décrochant pas son regard des semblants de dessins qu’elle avait pu faire dans la marge, il reprit la parole, esquissant un sourire qui en disait long sur ses intentions.

    « Mmmh. J’ai pas le droit à une avance sur le payement de mon cours, d’abord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Mar 9 Fév - 1:05

Forcément, la seule raison pour laquelle elle avait décidé de prendre des notes c’était pour ne pas passer pour une cruche devant Duncan. Il faut dire qu’il avait l’habitude de la mettre souvent mal à l’aise alors qu’il lui plaisait plus ou moins. Ainsi donc, elle avait fait l’effort de revoir son cours avant de ne lui donner rendez vous, au cas où il déciderait de ne pas répondre à ses avances plus ou moins claire. Les filles et leurs plans foireux, ainsi donc elle déposa ses coudes sur la table en attendant qu’il finisse de lire tout en le regardant.

Il finit par répondre à la provocation de Devyn, qui se retint cette fois de commentaires désobligeants et pervers. Elle se contenta d’un simple et bref petit ‘oui’ tout en l’observant replonger son regard sur son cahier. Décidemment, il n’était pas d’humeur à plonger son regard dans le décolleté qu’elle avait mise en espérant attirer son attention. Chose qu’elle n’aurait jamais fait en ce temps glacée si son professeur de mathématique ressemblait à un thon.

Finissant par s’impatienter, à peine aller elle commencer à tapoter du bout des ongles sur la table de façon à lui montrer son ennui qu’il finit par relancer le jeu. Au premier qui craquera. Un sourire s’affichant sur son visage insista la blondinette à en faire de même. Dotée d’un grand sens de la répartie, elle ne tarda pas à répondre :

« Bien sur, ça va de soit… Espèce ou Nature ? »

Oscillant d’une manière perverse des cils espérant que malgré sa bêtise naturelle, il eut compris où elle voulait en venir. A vrai dire ce n’était pas très compliqué, tout deux voulez la même chose, mais tout deux étaient aussi très fiers pour se lancer en premier. Ainsi, comme deux imbéciles ils tournaient autour du pot à celui qui craquerait en premier.

« Au fait, je t'ai dit qu'avec Ashton c'était fini? Nous ne vivrons plus dans le pêché maintenant.»
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Mar 9 Fév - 20:28

    Il n’y avait pas dire, la jeune femme n’avait plus ou moins rien fait en cours. Il essayait de déchiffrer une partie de ses dessins, attendant une réponse de sa part, qui fusa, d’ailleurs, assez rapidement. Et il n’en attendait pas moins de la jolie blonde. La connaissant plus ou moins bien, il connaissait plus que bien son répondant. En entendant sa réponse, un sourire amusé s’étala sur ses lèvres, le regard toujours rivé sur les lignes de son cahier. Il releva finalement la tête, refermant celui-ci sans plus attendre. Posant son coude sur la table, sa tête s’appuyant sur sa main, il répliqua, avec un sourire en coin :

    « Tu serais bien capable de faire des chèques en bois, mouais…Vas pour nature. »

    Il finit par se lever, une intention en tête, quitte à se faire remarquer par un de ces rats de bibliothèque. Quand il disait que la jeune Devy’ avait mal choisi leur lieu de rendez-vous, il n’avait pas tord, loin de là. Une bibliothèque, c’était…Trop silencieux. D’autant plus qu’on n’y faisait rarement ce qu’on y voulait. Quoique Duncan n’en avait que faire. Passer outre un règlement ne lui poser aucun problème, peut être avait-il l’habitude. Les heures de colle, il connaissait et n’y voyait pas d’objection. Tant qu’elle valait la peine.

    Alors qu’il s’était assis sur la table, les jambes croisées, regardant l’ensemble de la salle et ses occupants, la demoiselle Fitzpatrick lui expliqua qu’Ashton et elle, c’était fini. Ashton, il en avait déjà entendu parler, en tant que petit copain de la jeune femme, et à vrai dire, il ne s’en était jamais vraiment soucier. Leur histoire n’avait jamais été son problème et il n’avait eu aucun remords à détourner sa copine, ou désormais ex-copine, du bon chemin.

    Il sauta finalement de la table, s’approchant de la Iota, et finit par se planter derrière elle. Il posa ses mains sur ses épaules et se pencha, assez près pour lui susurrer quelques mots à l’oreille :

    « Dis…Elle met du temps à venir, la monnaie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Ven 12 Fév - 20:25

Une moue se dessina sur le visage de Devyn. Comme si l’idée de lui faire un chèque en bois lui avait traversé l’esprit. Au même moment, Duncan qui avait refermé son cahier se leva pour se mettre derrière elle. Lorsqu’il déposa ses mains sur l’épaule de la jolie blonde, cette dernière eut un léger frisson tout son corps, une drôle de sensation qui finit par la faire sourire.

Devyn, qui en avait connu des hommes, avait toujours préféré l’amant au petit copain. C’était celui qui lui procurer le plus de plaisir. Sans doute parce que leur relation n’était pas porté que sur l’amour, et que Devyn avait toujours eu peur d’aimer un garçon. Aussi, il y avait le fait qu’elle n’était jamais sûre s’ils finiront leur soirée au fond d’un lit ou partir chacun de son côté – ce qui rendait les choses plus excitante.

A force de se faire du rentre-dedans, l’un d’eux allé finir par craquer. Ainsi, elle finit par se lever également. Certains levèrent les yeux en roulant des yeux avant de se replonger dans leurs livres.

« Ça va de soit. Combien tu veux ? »

Finalement, la bibliothèque n’était pas une bonne idée – elle aurait du l’écouter. Que pouvions-nous réellement faire dans une bibliothèque à part travailler. Quoi que, certaines règles pouvaient être transgressées à condition d’en payer le prix fort.

« Quoi que je ne suis pas sure que tu l’ais réellement mérité. Si ? »

Une nouvelle fois, elle eut son sourire du coin. Tout en tirant le jeune homme par le col de façon à ce que leurs deux visages ne soient qu’à quelques millimètres l’un de l’autre.

« Embrasse-moi. »

Finit-elle par demander, commençant à craquer…surement.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Sam 13 Fév - 14:10

    Elle finit par se lever, alors que lui se redressait, ce qui ne manqua pas de le faire sourire. Le jeune Américain ne pût s’empêcher de jeter un rapide coup d’œil derrière soi, entendant quelques têtes se lever, pour finalement se replonger dans leur bouquin. Il était évident qu’ils ne faisaient pas dans la discrétion – et ne l’avaient jamais fait, d’ailleurs…Mais Duncan s’en fichait bien. Qu’ils pensent ce qu’ils veulent, ce n’était et n’avait jamais été son problème. Les critiques des autres ne l’avaient jamais vraiment atteints, ou presque. Elle lui demanda finalement combien il voulait, alors qu’il reposait les yeux sur le visage de la jolie blonde. Il en haussa les épaules, réfléchissant un instant :

    « Hum…J’sais pas. Peut être tout ce qu’a la demoiselle en poche. »

    Il esquissa un sourire amusé, rajoutant une pointe d’exigence. Est-ce qu’il l’avait mérité ? Il leva les yeux au ciel. Venir dans une bibliothèque pour un Alpha méritait au moins une récompense…Nan mais. Il n’avait pas eu le temps de lui répondre que la jeune femme l’empoigna par le col de la chemise, l’attirant vers elle.

    Entreprenante, oui, il la connaissait ainsi. Il lui adressa un sourire charmeur alors qu’elle exigeait de lui, à haute de voix, qu’il l’embrasse. Il lâcha un rire amusé, si elle croyait pouvoir lui dicter sa loi…Même s’il en avait autant envie qu’elle, il ne le ferait pas, non, il lui résisterait, jusqu’à ce que ça soit elle qui craque la première. Il répliqua, n’en faisant rien de ce qu’elle lui demandait, effleurant de ses doigts la joue de la jeune Iota :

    « Je n’ai jamais vraiment su obéir aux ordres…Remarque, d’habitude, tu t’en donnes le droit, toute seule. »

    En effet, elle n'avait jamais eu besoin de lui pour qu'elle cède et l'embrasse. Il planta son regard dans le sien, se demandant combien de temps, lui, résisterait, si près des lèvres de la jeune étudiante, sentant même son souffle chaud s'abattre sur son visage...
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Lun 15 Fév - 1:49

Les deux jeunes étaient à présent face à face. Tandis que la main de Devyn tenait fermement le col de l’Alpha ; Quant à lui il passa son doigt sur le visage de la jolie blonde. Quelques regards se posèrent sur eux. D’autant plus qu’elle venait de formuler à haute voix son exigence. En casseur de bonne ambiance, Duncan refusa de lui obéir. Si en temps normal, elle appréciait la résistance du jeune homme – cette fois-ci elle grimaça.

Soupirante, elle aurait pu céder. Seulement, elle n’avait pas non plus l’intention de se plier à ses règles à lui. D’autant plus que d’habitude, c’était toujours elle qui faisait le premier pas. Ses mains se détachèrent de son col, pour se retrouver autour de son cou tandis qu’elle s’asseyait sur le coin de la table. La tête un peu plus détachée de lui cette fois ci, de façon à pouvoir se regarder dans le blanc des yeux jusqu’à que l’un cède.

« Tu sais quoi. C’est une raison de plus pour changer nos habitudes… »

Le défiant, elle continua à le regarder bien que sa libido était à présent grande. Sans doute parce qu’elle n’aimait pas qu’on lui dise non, ou peut être parce que Duncan était le seul homme à lui tenir tête ce qui augmentait le désir. Ainsi, elle passa l’une de ses mains dans la poche de sa doudoune. En sorti vingt dollars, au cas où il la prendrait pour une ingrate. Les plaquant assez fort contre la table sans pour autant le lâcher du regard. Puis, de nouveau elle retrouva le sourire elle ajouta.

« Tic…Tac…Tic… Tac. »

Gamine ? Devyn était très mauvaise perdante, et était plutôt du genre à faire en sorte que la chance soit de son côté et tout les moyens étaient bon pour qu’il finisse par lui donner ce qu’elle voulait. Surtout qu’elle n’en demandait pas beaucoup. Les caprices de Devyn étaient plutôt à la portée de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Mar 16 Fév - 22:26

    Alors qu’il avait refusé de céder à ses ordres, la jeune femme ne trouva d’autre réponse qu’une grimace, mauvaise idée. Le jeune Américain en sourit de plus belle, satisfait de l’avoir frustrée et ainsi pouvoir la laisser comprendre que non, pas tous les hommes n’étaient à ses pieds. Même si il avait refusé malgré qu’il en ait envie…Ce n’était qu’un détail. Elle finit par détacher ses mains de col, il soupira, pas mécontent qu’elle lâche prise. Ne jamais parler trop vite…Elle enlaça son cou, s’asseyant sur la table. Il pencha légèrement la tête vers la gauche, profitant d’un moment de répit pour remettre sa chemise en place.

    « Tu sais quoi. C’est une raison de plus pour changer nos habitudes… »

    Il arqua un sourcil, pas enthousiaste à l’idée de les changer, ces dites habitudes. Il n’y voyait…Aucun intérêt. Il planta son regard dans le sien, tout comme elle, ne daignant pas la lâcher. Elle détourna finalement les yeux la première, pour se tourner vers sa veste et sortir de la poche de celle-ci un…Billet de vingt dollars ? Il fronça brutalement les sourcils à la vue de celui-ci, l’observant fixement. De l’argent. Il ne comprenait pas, ou du moins, ne voulait pas. Elle comptait les secondes à haute voix alors qu’il avait reposé un regard vexé, véritablement vexé, sur la belle blonde. Elle avait osé. Elle avait pu penser qu’on pouvait l’acheter, lui. Et ce à la modique somme de 20 dollars, quoique ce n’était pas le problème, en soi…

    Il attrapa l’argent, sans aucune intention de le mettre dans sa poche et la plaqua, doucement – ou presque, au-dessus du décolleté de la demoiselle, avant de lâcher, un peu trop direct, légèrement blessé :

    « Garde ton argent, je n’en veux pas. Et je n’accepte pas que tu me prennes pour…Ce que je ne suis pas. Je ne suis pas achetable, je ne vends pas mes services. J’ignore au juste pour qui tu me prends, mais ça…Ca, c’est pas moi. »

    Il laissa s’échapper un long soupir las, en attendant que la jeune Iota daigne reprendre ses dollars.
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Mer 17 Fév - 21:07

La subtilité et Devyn, une grande histoire d’amour. Comment pouvait-on la blâmer alors qu’elle avait grandi dans un monde de corrompu. Seulement à vouloir tout acheter, elle venait de blesser un garçon qu’elle appréciait réellement. Au lieu de s’excuser tout de suite, elle resta bête sur le coup. Des « Chut » se firent entendre, tandis que Duncan ne décoléra pas. Mal à l’aise, le rouge s’installa sur ses joues tandis qu’elle ne su comment réagir.

« Je.. »

Décidemment, elle ne savait jamais comment s’excuser. De l’orgueil ? –c’est vrai que le mot ‘pardon’ ne faisait pas parti de son lexique, les seuls fois qu’elle l’avait utilisé c’était par intérêt. Elle récupéra les sous qu’il avait plaqué sur sa poitrine, sans brancher. A ce moment, elle aurait pu tout donner pour disparaître. Elle en avait fait des gaffes, brisé des cœurs, fait du mal à des gens pourtant cette fois ce n’était pas volontaire. Alors qu’il n’avait plus rien à faire ici, il finit par se diriger vers la sortie tandis qu’elle décida de le suivre l’empêchant ainsi de quitter l’enceinte.

« Non, s’il te plait ne m’en veut pas. Je ne cherchais vraiment pas à te faire du mal, seulement des fois je me comporte comme une vraie débile... »

Elle passa sa main sur son front, soupirant aussi. Décidemment, cette journée qui avait si bien commencé risquait de mal se terminer. Elle afficha une mou triste, tandis qu’elle l’attrapa par la main, en ajoutant :

« Et si tu veux plus de moi, je comprendrais. »

Vous ai-je dis que Devyn ne savait pas s’excuser. Ainsi, elle finit par se taire consciente de s’enfoncer en parlant…
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Sam 20 Fév - 21:41

    Certes, la jeune femme n’avait peut être pas réellement cherché à le faire, ce mal avec ses dollars mais Duncan n’avait pas pu supporter une seconde l’idée de pouvoir être acheté, non, inimaginable. Il avait certaine valeur et la sienne, en particulier, dépassait bien les 20 dollars…Des protestations se firent entendre, le jeune Américain leva les yeux et haussa les sourcils. Règle numéro une, ne jamais titiller un Bierfeld déjà vexé. Ils ne devaient pas la connaitre, celle-ci. Il revient quelques secondes plus tard à Devyn, usant de sa dernière jauge de patience. Elle tenta finalement de lui répondre quelque chose mais s’arrêta simplement au « je », avant de reprendre son billet.

    Il finit par tourner les talons, après avoir attrapé sa veste, déçu malgré tout d’en finir là-dessus, mais il ne pouvait pas, non, ne pas passer à travers ces sous-entendus blessants, volontaires ou non. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’elle le suive, en toute discrétion évidemment, clamant à haute voix qu’elle ne l’avait pas voulu. Faire la sourde oreille, meilleur moyen pour sortir de ce lieu trop pressant et d’ainsi éviter les discussions. Il n’aimait pas les discussions, il en avait horreur, ça finissait toujours mal…Mais la demoiselle en avait décidé autrement et l’attrapa par la main, le contraignant à se retourner vers elle, alors qu’il avait commencé à dévaler l’un des escaliers.

    « Et si tu veux plus de moi, je comprendrais. »

    Peut être…Ou pas. Néanmoins, lui, ne comprenait pas pourquoi elle s’accrochait à lui. Il haussa les épaules, laissant planer un instant le silence.

    « C’est pas la question. Je veux juste que t’apprennes qu’on peut pas tout obtenir avec un simple billet…Ou plusieurs. »

    Inconsciemment, il serra doucement la main de la jeune Iota, esquissant un sourire à son encontre, n’ayant certainement pas pardonné…Juste attendri par ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Dim 21 Fév - 20:17

Pendant un instant elle cru qu’il allait repartir. Au lieu de ça, il lui serra la main – tandis que son regard se noyait dans le sien. Ses mains, elles étaient bizarrement plus chaudes que celles de la Iota. Son cœur s’était mis à battre la chamade. Perdre Duncan, c’était surement la dernière chose qu’elle souhaitait. Non pas parce qu’elle risquait d’être seule, mais plutôt que de tout ses amants il était de loin le meilleur. Les deux jeunes étaient sur la même longueur d’onde. C’est vrai qu’il y avait des fois, où le beau brun agacée Devyn - seulement à chaque fois qu’elle avait eu besoin de lui, il venait à sa rescousse.

A peine s’était-il mis à parler qu’elle roula des yeux, déposant son index sur sa bouche pour le faire taire. A quoi bon lui faire la morale, son éducation tournait autour de l’argent. Le jour où ses parents ne pouvaient pas se libérer, ils lui passaient quelques billets pour s’acheter de quoi manger et du rabe pour ne pas avoir l’impression de s’être fait avoir. Au lycée, elle avait même payé un cavalier pour ne pas se retrouver seule le jour du bal. Et oui, Devyn avait payé son ‘petit copain’ le dernier jour de cours, n’est ce pas malheureux. Ainsi donc, Duncan se lançait dans un discours qui risquait de rentrer par une oreille et sortir de l’autre.

Récupérant ses mains, elle les déposa –bien que glacées- sur les joues de son amant – se mettant légèrement sur la pointe des pieds de façon à pouvoir déposer un baiser. Une manière de se faire pardonner, le laissant pour cette fois gagner. Seulement à rester trop longtemps devant la porte d’entrée, leurs lèvres finirent par se détacher avant qu’elle ne rajoute :

« Tu me laisses le temps de récupérer mes affaires et on s’en va ailleurs ? »

N’attendant pas son accord, elle monta à l’étage – Il faut dire qu’elle aimait bien la réconciliation après une dispute plus ou moins importante, ça donnait souvent plus de fantaisies lors des ébats. Certes la possibilité de le faire entre quelques livres pouvait être envisageable, seulement avec le froid qui régnait dehors autant ne pas tenter le diable. Montant à l’étage, elle récupéra manteau et trousses avant de dévaler un à un les escaliers de façon à rejoindre le Gamma.
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Mar 23 Fév - 20:07

    L’impression que la jeune femme ne l’écoutait pas plus que ça le gagna. Il laissa s’échapper un soupir lorsqu’elle posa un de ses doigts sur ses lèvres, elle n’avait qu’une envie : le faire taire. Et il le savait. Au fond, il s’en fichait bien de sa manie à utiliser l’argent à tout va, tant que ça ne le touchait pas, lui. Soit dit, il ne comprenait pas tout à fait sa morale. Il n’avait jamais vécu dans ce milieu, bourré de fric, et finalement, ne le regrettait pas. Tout l’or du monde ne vaudrait jamais une famille identique à la sienne, à ses yeux.

    La main de la jeune Iota finit par lâcher la sienne, reprenant ses droits. Elle la déposa sur sa joue. Glacée, frigorifiée. Il grimaça au contact de ce froid, mais le baiser qu’elle déposa sur ses lèvres fit vite disparaitre cette sensation désagréable. Elle s’éloigna quelques instants plus tard de lui, lui demandant si elle pouvait aller chercher ses affaires, pour partir. Il hocha doucement la tête, l’observant remonter les marches avec un sourire amusé. Une victoire volée sur le tas, c’est ce qu’il avait obtenu.

    Il se tourna vers l’entrée et son épaule frappa brutalement un obstacle, qui le contraint à reculer de deux pas, dans l’intérêt de garder l’équilibre. Il s’appuya contre l’un des comptoirs de l’entrée, manquant de tomber par terre. Il laissa s’échapper une injure, en regardant l’origine de tout ce remue-ménage. Il avait bel et bien à faire à un…Ekrixinatosaurus, un Galliminus, un Haplocanthosaurus, un Jaxartosaurus, un Lufengosaurus. Bref, un Diplodocus, quoi. En effet, un « sympathique » employé de ménage venait de lui rentrer dedans. Duncan se redressa, contourna celui-ci avec un sourire, se frottant l’épaule, essayant de rejoindre paisiblement les portes d’entrée. Il sortit dehors, jetant un dernier coup d’œil furieux à la cause de sa souffrance.

    Il vit finalement Devyn descendre les escaliers, affaires à la main et lorsque celle-ci eût passé les portes et arrivant presque à sa hauteur, il lui lança, le regard amusé :

    « Il va falloir prendre soin de moi…Avec douceur, huhum. Une…euh…Montagne vient de me rentrer dedans. »


    Il fit quelques pas, côte à côte avec la jolie blonde pour finalement se tourner une deuxième fois vers elle, et lui demandait :

    « On va où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Devyn Fitzpatrick

avatar

ETUDES : HISTOIRE DE LA MODE - option tennis.
Féminin
● INSCRIPTION : 16/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 281
● CÔTÉ COEUR : Le trio infernal.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Le café c'est comme les femmes, au début ça excite, après ça énerve.
● STAR SUR L'AVATAR : : Annalynne McCord.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Je suis disponible pour tout, chéri. heyy

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
75/100  (75/100)
// Humeur: assez bonne.

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Jeu 25 Fév - 20:34

Il n’y avait rien à envier à la famille de Devyn. D’un côté il y avait sa mère, qui passait plus de temps à dessiner des fringues que de s’occuper de ses filles ainsi que son mari. De l’autre, il y avait son père… bel homme qui n’avait aucun remord à tromper son épouse. Devyn en avait vu des jolies femmes défiler dans le bureau de ce dernier. Elle avait tenté plusieurs fois de mettre en garde sa mère, seulement celle-ci faisait semblant de ne rien y voir. Après ça, si on pouvait parler d’une famille heureuse. Tout tourné autour des billets verts.

Le froid avait fini par les gagner, ainsi donc ils durent abréger leur baiser. Elle lui demanda de l’attendre, le temps d’aller ranger ses affaires, au même moment de drôle de bruit se firent entendre à l’étage inférieur. Si elle ne connaissait pas aussi bien Duncan, elle aurait pensé qu’une étagère s’était écroulée. Seulement sa réputation l’avait précédé. Elle le savait maladroit, ainsi donc elle dévala les escaliers assez rapidement pour le rejoindre, et voir qu’elle n’avait pas eu tord.

Un sourire amusé à sa remarque. Avant de déposer gentiment sa main sur son épaule :

« Tiens toi prêts mon enfant, Docteur Devyn est là. »

Lança-t-elle en arquant son sourcil d’un air pervers, laissant apparaître un mince sourire. A sa question elle se mit à réfléchir, c’est vrai que ça risquait d’être assez difficile entre Ashton et Senna. Il fallait trouver un moyen de les éviter. Si avec Ashton, elle n’avait pas de raison de se justifier – avec Senna ça risquait d’être plus tendu. D’abord parce que s’était sa pote, et qu’elle n’avait nullement l’intention qu’elle découvre sa relation avec Duncan, et que d’autre part elle n’avait nullement l’intention de le laisser filer.

Il ne fallait pas la tenir responsable, si elle ne pouvait pas être fidèle en amour, pourquoi le serait-elle en amitié.

« Hum, je ne sais pas trop. En te travestissant un peu, tu pourras rentrer sans te faire repérer chez les iotas…Mais vu qu’apparemment mes idées sont toujours nulles, je te laisse choisir. »

Lança-t-elle, pour avoir à éviter de l’entendre se plaindre sur ses choix qu’il ne trouvait jamais à son goût. A peine eurent-ils sorti de l’enseigne, qu’un vent glacé les paralysa. Ce qui poussa la jeune femme à se blottir dans les bras de son gentleman, tout en remontant sa capuche – le temps de rentrer de sa voiture. Seulement, il fallait plus que ça pour calmer leurs ardeurs…
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   Sam 6 Mar - 16:59

    Docteur Devyn ? L’Alpha ne put s’empêcher d’esquisser un sourire moqueur, alors que la jeune femme avait déposé sa main sur son épaule. Épaule toujours douloureuse, faute d’avoir rencontré ce si charmant employé, qui, soit dit, n’avait même pas prit la peine de s’excuser pour sa maladresse. A moins que ça ne soit de sa faute, à lui…Peu importait. Il posa les yeux sur le sourcil de la jeune femme. Pour le moins suspect. Il était bien assez expert dans l'art de comprendre les gestes de Devyn pour savoir ce qu’il signifiait. Ne connaissant pas les capacités en médecine de la Iota, et ne voulant pas les connaitre, d’ailleurs, il ne tenait pas à ce qu’elle y touche, cherchant certainement à limiter les dégâts.

    Alors qu’elle commençait tout juste à répondre à sa question, une bourrasque de vent le frappa, le forçant à détourner la tête vers le côté malgré lui, le visage marqué par la mauvaise surprise qu’il venait de découvrir, rencontrant derechef le temps glacial. Être rentré dans cette bibliothèque avait été stupide, en être sorti était pure folie. Il avait oublié un court instant, lorsqu’il était encore à l’intérieur du bâtiment, le froid qui régnait dehors et subitement, il le retrouvait, une grimace au visage. Finissant d’expliquer sa proposition – qui résidait à ce qu’il se travestisse pour entrer chez les Iotas –, alors que lui se demandait où elle allait chercher pareilles idées, elle vint se pelotonner dans ses bras. Le jeune homme la serra contre lui, cherchant cette chaleur humaine qui pouvait possiblement le réchauffer.

    Ils continuèrent tranquillement à marcher, lui, songeant à son idée. Ce n’était pas en soi un problème d’aller à Sears House, mais de là à se faire passer pour une Iota, question de passer inaperçu…L’idée avait de quoi être amusante, mais en songeant à y croiser une connaissance, il y renonça, pour sa réputation. Il stoppa ses pas, se tournant une nouvelle fois vers elle, il lui demanda, un sourire aux lèvres :

    « J’sais bien que si on va chez toi, toutes tes copines vont me sauter dessus en m’apercevant mais…Y’a pas un autre moyen de passer inaperçu ? Ou y’a vraiment besoin, justement, de pas se faire remarquer ? »

    Il se pencha vers elle, écarta une de ses mèches de cheveux et posa ses lèvres contre les siennes, cédant à la tentation, trop forte pour y résister.

    D’ailleurs, saura-t-il attendre ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

travailler moins, pour gagner plus de plaisir ▬ DUNCAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...
» Trucs et astuces pour gagner de l'argent facilement
» Travailler plus pour gagner plus
» Comment faire pour gérer le plaisir des gens à xp sans qu'ils ne soient lvls 12 en 3 jours ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: University Hall :: bibliothèque-