AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Lun 15 Fév - 19:47

    Il devait être tard. Au moins minuit. J'aurais déjà dû être à ma confrérie depuis au moins deux heures. Mais je n'avais aucune envie de rentrer ce soir là. J'étais en pleins doutes sur moi même, mon entourage. Tout simplement ma vie... J'étais assis sur le sable, la tête entre mes mains, me triturant l'esprit. Je ressentais tellement le besoin d'être dans le calme que le seul lieu qui me vint à l'esprit, fut la plage. C'est vrai qu'à cette heure, c'était on ne peut plus calme. Je me sentais pitoyable ce soir. C'est une chose qui arrive rarement chez moi. Je ne doute presque pas de moi mais lorsque c'est le cas, c'est horrible pour moi. Si simplement j'étais moins méchant et profiteur, peut-être aurais-je plus de vrais amis ? Il ne faut pas se voiler la face. Une seule main, c'est bien trop pour que je puisse compter mes amis. Mais c'est normal lorsqu'on fait le mal autour de soit. Qu'est ce que j'y peux ? Je suis comme ça. Je prends un malin plaisir à embêter les gens et à cacher la moindre petite ombre de sentiment. Je frissonnais. Il faisait vraiment très froid ces derniers temps, il y avait même eut de grosses chutes de neige. Je lança un regard à ma gourmette. Celle où mon nom est inscrit dessus. Je n'ai aucun bijou hormis ce cadeau de naissance. Je la regardais et me demandais qui suis-je au fond. Je relevais la tête pour tenter de mettre fin à ces pensées. Je n'entendais que le vent qui soufflais dans mes oreilles. J'avais souhaité être seul, ça me semblait réussit mais je me trompais de façon gigantesque. J'entendis des pas réguliers sur le sable. J'ouvris les yeux et tenta de voir quelque chose dans ce noir complet. Je discernais une ombre, sans aucun doute féminine. En temps normal ce n'est pas le genre de choses qui me déplaît mais là, je souhaitais juste que cette personne passe et ne se retourne pas. Je me faisais donc discret en croisant mes bras sur mes genoux et plongeant ma tête dedans. Je compris que ma tentative fut un échec lorsque j'entendais une voix douce et légère me dire bonjour. Je relevais alors la tête. J'arrivais presque à voir le visage de façon précise. Brune aux yeux marrons. Je soupirais.

    Je ne sais pas du tout ce que tu viens faire là ni pourquoi tu veux me parler, mais je te connais pas et j'ai pas envie d'apprendre à te connaître...

    Rétorquais-je. Voilà pourquoi personne ne m'apprécie réellement. Je ne suis pas le genre de gars qui parle à quelqu'un alors qu'il ne connait pas la personne. Je ne suis pas le mec gentil et attentionné. Je suis tellement loin de tout ça. Et je sens que cette fille, qui ne me demande pourtant rien de bien méchant, va vite l'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Mer 17 Fév - 16:18

    J’aime la nuit. Le calme, l’obscurité ne me gène aucunement. L’apaisement que le silence vous procure est une sensation qui me fait palpiter. Ces rencontres tellement inattendus avec inconnus ou simplement connaissances. Ces lieux dénués de rire, de foules. Juste un vide, une solitude déconcertante. Cependant, je ne sors que peu, seule la nuit. La nuit est peut être quelque chose que j’aime mais ce n’est pour autant que j’en oublie le danger qu’elle peut occasionner. Des gens pas nets, des bagarres, des enlèvements et toutes atrocités. C’est ainsi que cette nuit, la compagnie était au rendez vous. Avec quelques amis, nous nous étions retrouvés au restaurant qui longeait cette plage si vide mais absolument magnifique. La soirée était passait vite, vu que ma montre affichait plus de minuit. Ma voiture était garée un peu plus loin. Il ne me suffisait que de traverser le sable fin qui embrasés les vagues marines. J’avançais seule, porté par le vent qui me poussait me faisant marcher plus vite. Le bruit de l’eau et les mouettes tournoyantes ne me gênait guerre. Journée banale, sans grand bouleversement, ni originalité. Mêmes fréquentations, mêmes endroits,… Derechef, j’enlevai mes sandales doré Chloé ne supportant pas le sable rentrant à l’intérieur. Me relevant je me mis à courir me sentant libre comme l’air. Et puis j’étais tout à fait seule. Ma folie ne sera donc pas relever. Mon short bleu marine avait prit l’eau quand je m’étais un peu trop rapprocher des vagues. Maintenant je sentais l’effet des bulles de champagnes dans mon ventre, m’emplir de gaieté. Cependant, je n’en avais pas abusé. Subitement je troquais la solitude pour de la compagnie quand je vis à peut être 6 mètres de moi un jeune homme assis sur le sable, la tête complètement fourré dans ses jambes, ne daignant pas me regarder. D’habitude je n’aurais même pas pris la peine de lui adresser la parole ou quoi que ce soit ; je ne le connais pas, il pourrait être agressif ou autre. Seulement, le champagne et ma nature bienveillante fait qu’étrangement je restai là, n’avançant plus.

    - Bonsoir. Euhm… tout va bien ?

    Ma voix résonna dans mes oreilles plus douce et mielleuse que d’ordinaire. Comme si que j’avais pris une tonne de miel et que je m’étais gavé de thé à la citronnelle. Ce que j’aime faire particulièrement mais là ce n’était pas le cas. L’homme ne bougea pas d’un poil. Je ne vis que ces tempes bougeaient du fait de ses paroles transperçant ma bonne humeur comme une lame vous empoignant.

    - Je ne sais pas du tout ce que tu viens faire là ni pourquoi tu veux me parler, mais je te connais pas et j’ai pas envie d'apprendre à te connaître...

    Pourtant si impulsive, je gardai mon calme afin de ne pas lui cracher à la figure et le traiter de connard. Je suis une personne qui s’énerve très vite. Et ce genre de parole peut devenir rapidement source de ma colère. Amen au champagne qui arrivait à me contenir dans un état calme et patient. Il ne veut pas me parler, ni me connaitre ? Eh bien chiante comme je suis, je le provoquai, m’asseyant tout prés de lui, ayant même le toupet de poser ma main sur sa jambe. Ma façon de réagir face à son agressivité me fit rire ; c’était si exceptionnel que j’avais l’impression de rêver. Je tournais ma tête vers lui afin d’entrevoir un morceau de son visage. Il prit enfin la peine de lever sa tête (peut être pour réagir à la main posait sur son corps), me lançant un regard des plus glacial. Wow ! Je fis surprise par son charme qui me scandalisa. Il était si viril et tendre à la fois dans ses expressions. Son regard déstabilisant et son air méchant… ma stupéfaction s’afficha sur mon visage et bizarrement je vis la même expression sur le sien. Je devais en conclure quoi ? Allait t-il maintenant me jeter à la mer pour me couler et cacher mon corps dans un sachet poubelle ou à l’extrême, venait-il d’avoir une révélation voyant maintenant de prés mon visage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Mer 17 Fév - 17:54

    Qu'avais-je demandé pour mériter ça ? Je souhaitais simplement être au calme et non pas en compagnie d'une personne qui viendrait m'embêter à savoir si oui ou non j'allais bien. Cette jeune femme, qu'est ce qu'elle pouvait bien en avoir à faire de moi ? Je ne la connais pas et elle non plus à ce que je sache. Je déteste les personnes sociables qui vont parler aux gens alors qu'elles n'ont pas la moindre idée de qui elles sont. Elle peut s'estimer heureuse qu'elle ne soit pas tombée sur un violeur ou un détraqué mental. La fille s'assit non loin de moi et posa sa main sur ma jambe. C'était de la provocation à l'état pur. Elle me regardait d'un air intrigué à savoir si j'allais m'énerver ou non. Eh bien, je ne lui ferais pas ce plaisir. Je jetais un coup d'œil à la lune qui était splendide. Il faisait tellement sombre que si elle n'avait pas été là, je n'aurais jamais réussit à voir le visage de cette fille. J'avais l'habitude de voir des filles magnifiques mais elle, elle avait quelque chose en plus. J'avais certes, déjà vu qu'elle avait les yeux marrons mais je n'avais pas réussit à déchiffrer cette lueur qu'elle avait à l'intérieur. Les traits fins et de belles boucles marrons lui tombant délicatement sur les épaules. Elle était magnifique, ça ne faisait plus un seul doute. Mais je n'allais pas devenir mielleux uniquement pour ses beaux yeux.

    T'as rien à faire d'autres que de venir embêter ton monde ? Tu vois pas que j'étais tranquille ? Mais non je suis sûr que mademoiselle c'est dit: "tiens, il est tout seul allons lui pourrir sa soirée !

    M'énervais-je. Mais je regrettais automatiquement de lui avoir parler comme ça. Pourquoi ? C'est une bonne question. Je n'ai pas l'habitude d'avoir des regrets après avoir été méchant. Pour l'instant, je ressentais surtout l'envie d'être... gentil. Oui, en y réfléchissant à nouveau, être gentil avec elle ne me semblait pas si repoussant que ça. Mon Dieu, je ne me reconnais pas. Que m'arrive-t-il ? Je ne suis pas censé vouloir être gentil.

    Je suis désolé, j'aurais pas dû te parler de cette façon là...

    Chuchotais-je. Je me surpris même à lui faire un léger sourire. Je passais la main dans mes cheveux puis attendais patiemment sa réponse. Après tout, quitte à ce qu'elle soit là, autant que ça se passe dans de bonnes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Ven 19 Fév - 1:28

    Il est vrai que j’étais un peu folle. Venir provoquer ouvertement un jeune homme de cette façon qui de une ne paraissait pas de bonne humeur, de deux que je ne connais absolument pas et de trois, la nuit à plus de minuit passé. Mais cette sensation dans mon corps fit palpiter mon cœur. Comme de l’adrénaline coulant dans mes veines. Cette envie de risque. Et puis ce chamboulement dans ma tête quand je le vis se tourner me faisant face. D’habitude, un garçon est toujours, pour moi basique. Aucun ne sort du lot ; ayant tous la même expression, la même façon de concevoir la vie (l’alcool, les fêtes, le sexe)… Cependant je ne dis pas qu’il n’est pas ce genre de garçon. Il doit l’être ! Tout autant attiré par ce monde superficiel et prostitué. Seulement son physique n’est pas basique, son expression facial n’est pas basique, son regard dans le mien n’est absolument pas basique. Voila pourquoi cela me pousse à rester là, jouant avec le feu. Le vent commençait à souffler ; heureusement que la température était élevé ou bien avec mon mini short et mon débardeur de soie Kenzo, je serais à la minute congelé. Je n’ouvris plus la bouche après son altercation après mon bonjour. Toutefois je restais là un léger sourire aux lèvres n’hésitant pas à le regarder captivement dans les yeux pour l’énerver encore un peu plus.

    T'as rien à faire d'autres que de venir embêter ton monde ? Tu vois pas que j'étais tranquille ? Mais non je suis sûr que mademoiselle c'est dit: "tiens, il est tout seul allons lui pourrir sa soirée !

    Il n’avait pas tort. D’habitude je ne viens pas emmerder à ce point là quand on me recale à ce point. Mais là je ne regrettais absolument pas de m’être arrêté pour le saluer. Ma main se retira automatiquement après ces paroles. Mon regard fit le vide regardant le sable. Ces mots me blessaient mais je ne pus partir et rentrer chez moi. J’avais maintenant envie de le comprendre mais j’arrêtai ma provocation. Néanmoins j’aurais bien voulu la continuer, jouant un jeu dangereux, décrochant le fruit défendu. Mais ces réactions me défendit presque. Tanpis ! Pour une fois que j’étais entreprenante avec un homme : ce qui exceptionnel, à la limite du jamais. J’allais maintenant me lever et tracer mon chemin comme il me l’avait suggérer quand sa voix cassa le silence de marbre.

    Je suis désolé, j'aurais pas dû te parler de cette façon là...

    Mes yeux s’écarquillèrent presque. Je restai cloué au sol comme impossible de me lever. Venait-il vraiment se s’excuser ? Alors là. Je ne m’y attendais vraiment pas à celle là… derechef, je replaçai ma minuscule paume sur sa jambe musclé faisant un léger mouvement de va et vient. Son toucher m’apaisa. Il n’avait pas l’air de ne pas aimer ça. Toutefois sa façon de réagir ne me paraissait plus très claire. Que se passait-il ? Retournement de situation

    - Eh bien enfin quelque chose de polie et plus au moins gentil. Il était temps !! J’avoue qu’on à tous des problèmes mais je ne pense pas que j’ai étais particulièrement méchante avec toi pour que tu me balance tout à la gueule… Monsieur je fais la gueule puis je m’excuse.

    Un sourire perça sur mon visage. La soirée s’annonçait marrante et riche en émotion !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Ven 19 Fév - 22:11

    Il faisait de plus en plus froid sur cette plage. Je n'en revenais pas d'adresser la paroles à cette fille qui m'est totalement inconnue. J'ignorais ce qui me poussait à agir de cette façon alors que c'est loin d'être mon habitude. Mais cette fille semblait différente. Elle a avait quelque chose sur elle, en plus de toutes ces autres femmes. Elle semblait bien audacieuse, d'ordinaire, elles ne viennent pas m'aborder en premières. En réfléchissant, ça n'est jamais arrivé. Elle reposa sa main sur ma jambe et se mit à la caressée. J'eus un sursaut lors de ce contact que je jugeait inattendu. Puis elle se mit à me faire des reproches sur mes paroles et ma façon d'agir envers elle. Inutile de préciser que je fus surpris par ses remarques désobligeantes. Je lui jetais un regard que je voulais impressionnant. Je voulais lui montrer que je n'étais pas aussi gentil que ça mais c'était dur... avec elle.

    Désolé si je t'es vexée. Tu dis vrai, tu n'as pas été méchante mais je voulais être au calme et tu es venue me déranger. J'étais un énervé, c'est tout !

    Eh bien, ma tentative pour être méchant et désagréable était ratée. Et en beauté. Mais qu'est ce qu'il m'arrivait ?! Il commençait à faire réellement froid là où nous étions. Des tonnes d'idées me trottaient dans la tête. Allez dans un bar, allez au campus, aller en boîte,... Aller au campus ? Peut-être que cette fille était étudiante à Brown elle aussi ?

    Je peux au moins connaître ton prénom ? Je suis Connor. Connor Biggs et je suis à Brown. Et toi ?!

    Je lui souriait me demandant sincèrement qu'est ce qu'elle allait me répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Mar 23 Fév - 23:14

    Comment ne plus arriver à cerner un garçon en même pas 4 minutes. A mon arrivée, le jeune homme était comme une statue mais par ailleurs agressif et froid comme pas permis et peut être quelques minutes après, il s’excuser, ne cherchant plus qu’à faire ma connaissance, se montrant tendre et calme. J’étais perdue, ne sachant plus à quoi m’attendre… allait il de nouveau m’agresser verbalement dans 5 minutes, ou sa façon d’être s’était enfin stabilisée ? Pleins de questions trottaient dans ma tête pendant que j’écoutais son débit de paroles. Je ne peux que réagir comme il le fallait lui annonçant ma façon de penser tout en effleurant sa jambe avec ma main. Je me surpris seule à la façon de me comporter, quand je me rappelai que l’envie de jouer avec le feu venait surement du champagne ingurgité quelques heures avant de le rencontrer. Ce n’était pas si mal cette sensation de gargouillis dans la totalité de mon corps, et surtout cette sensation de force ; se sentir si fort, que personne ne pourra vous faire changer d’avis, vous démoraliser ou quoique ce soit d’autres. Se dire que chaque action ne sera pas regrettée. Toutefois, après ma phrase plutôt désobligeante, le garçon me lança un regard qui je jugeais comme tout à l’heure hallucinant : un regard de braise qui me donnait encore plus de rester là, certes dans le froid et à ne rien faire, mais ici tout de même.

    Désolé si je t'es vexée. Tu dis vrai, tu n'as pas été méchante mais je voulais être au calme et tu es venue me déranger. J'étais énervé, c'est tout !

    J’avalai ses mots et y répondit sans même prendre le temps de réfléchir. Déranger ? il ne faisait pas grand-chose, là assis, dans le sable à plus de minuit, ne bougeant pas d’un centimètre. Il me semble ne pas l’avoir déranger dans une activité ou dans quelque chose qu’il entreprenait… cependant, il était probable que je l’avais coupé dans ses réflexions et pensées !

    - Enervé ? est ce un secret ou je peux savoir pourquoi ?

    je fis un regard de petite fille à qui on ne peut résister. Cependant je posai ma question beaucoup trop vite puisqu’il avait déjà débité sa nouvelle phrase.

    Je peux au moins connaître ton prénom ? Je suis Connor. Connor Biggs et je suis à Brown. Et toi ?!

    Enfin un nom sur son visage : Connor. Pas mal du tout ! il allait bien avec son air Bad boy effrayant au regard irrésistible. Son nom, je le connaissais faisant parti de cet Upper. Biggs, grande entreprise multimillionnaire ; je ne savais pas de quoi, mais mon père la citait souvent. Il me demanda mon prénom. Je lui fis un sourire tout en remettant en place cette mèche qui venait s’aventurer sur mon visage… Je ne voulais pas lui dire de suite. Faire durer la surprise, surement !! Encore le champagne. Je me levai du sable, tapa sur l’arrière de mon short pour retirer le plus de grains et lui tendit ma main.

    - Mon nom ? il va falloir faire quelque chose de grandiose pour que je te le dise !

    Idées certes farfelues mais qui allait nous faire oublier ce vent qui commençait à se faire frais. A voir s'il etait joueur ; il pouvait trés bien me remballer comme il sait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Mer 24 Fév - 16:57

    Je la regardais toujours de cette même façon. Elle me demanda très rapidement pourquoi est-ce que j'étais énervé quand elle était arrivée mais j'ignorais sa question. Je n'avais pas la moindre envie de lui répondre. Je ne la connaissais pas assez pour lui dire que je me trouvais pitoyable. Elle ne comprendrait peut-être pas puisque depuis plus de dix minutes, je suis aimable avec elle. Cette fille était impressionnante. J'ignorais donc sa question et lui disait mon prénom en lui demandant le sien. Elle me sourit d'un air malin puis se leva, secouant son short pour tenter d'enlever les grains de sable fin qui s'étaient incrustés dessus, et me tendit la main. J'hésitais entre accepter et partir je ne sais où avec cette fille qui était en train de me rendre fou, et la plantée là pour la surprendre une nouvelle fois. Mais l'abandonner ici signifiait prendre le risque de ne plus jamais la revoir puisque je ne connais rien d'elle. Elle n'avait pas répondu lorsque je lui avais demandé son prénom. Elle tentait de me faire tourner en bourrique, de me rendre complétement dingue. Mais je suis fort moi aussi à ce jeu là, et je ne craquerais pas. Elle me dit que seule une chose grandiose lui ferait dire son prénom. Une chose grandiose ? J'ai pas vraiment l'habitude de supplier pour qu'une fille me dise son prénom. En réalité, d'habitude, je ne cherche même pas à le connaître... Mais peu importe, je saisissais sa main, me relevais et tout en gardant sa main dans la mienne, je l'attirais contre moi. Je lui fis un des sourires que fais lorsque je veux faire craquer quelqu'un.

    Tu ne veux toujours pas me dire ton prénom ? Tu es sûre ? Tu es à Brown ?

    Je serais plus malin qu'elle à ce jeu, c'était certain. Je la voyais me regarder avec des yeux ronds. Elle était véritablement jolie, c'était un fait. Le vent soufflait sur mon visage et je voyais cette fille commencer à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Ven 26 Fév - 20:13

    Debout contre le vent, j’étais maintenant appuyé sur mes jambes, pied dans le sable, une main tendu vers Connor afin qu’il se relève à son tour. Ce garçon était passé d’inconnu complet à sublime garçon dont je connaissais enfin le nom et qui devait supposément se trouver à Brown, vu qu’il ne cessait de me demander si j’y étais moi. L’idée de me retrouver dans les mêmes couloirs que lui, dans les mêmes amphis me fit un étrange frisson le long de ma colonne vertébrale. Cependant la faculté est gigantesque et il était tout à fait probable que je ne le croise jamais. Justement depuis que j’y suis, je ne l’avais jamais vu : preuve que Brown est un endroit plus grand qu’un parc d’attraction.
    Il mit du temps à attraper ma main. Tellement de temps, que je pensais qu’il allait me remballer ou s’en foutre. Il était tellement imprévisible et indéchiffrable ; mais tout de même j’aimais ça. L’inattendu, la surprise, ne jamais savoir la réaction qu’il pouvait avoir. Cela me changeait tellement. Pourtant il prit la peine de l’attraper enfin, après surement un moment de doutes et de réflexions. Toutefois, une fois debout je fus surprise de voir qu’il ne me lâcha pas, toujours tenant ma minuscule main dans la sienne. J’étais maintenant secoué par sa force qui m’obligea à me rapprocher de lui. Je n’étais plus qu’à quelques mètres de lui, fabulé par son sourire de Bad boy. J’aurais pu carrément craquer, me laissant contrôler par mes désirs, mon attirance si rapide pour lui, néanmoins je résistai ne lui renvoyant encore qu’un plus beau sourire, plus malicieux encore.

    Tu ne veux toujours pas me dire ton prénom ? Tu es sûre ? Tu es à Brown ?

    - Si je ne le dis pas, que comptes-tu me faire ? me noyer … Je ris, toujours si prés de lui. Et oui je suis à Brown. Pourquoi tant de question pour un méchant garçon qui au début ne voulait pas me connaitre ?...

    J’aimais beaucoup le taquiner. J’y gagnais une grande satisfaction. Il pensait pouvoir m’avoir, me faire craquer pour ses beaux yeux, sauf que je ne suis pas n’importe qui. Les coups foireux, je les sens à 100 km à la ronde. Alors pour jouer encore plus avec le feu brulant presque mes doigts, j’approchai mon visage du sien, effleura de justesse ses lèvres, pour qu’il croit que j’étais prête à l’embrasser et me recula à petite enjambée.

    - Tu ne m’auras pas Connor Biggs. Il va falloir être encore plus malin !

    Je glissai mes mains sur mes hanches tout en lui tirant la langue joyeusement. Je n’étais pas une fille comme celle qu’on croise à chaque recoin de Brown ; même si cela me tentait bien, je ne céderais aucunement à la tentation. Il pourrait en être sur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Ven 26 Fév - 21:10

    Je la sentais toute contre moi. Je ne sais pas réellement qui était sur le point de craquer, elle ou moi ? Il faut que je sois plus méfiant avec cette fille, je crois qu'elle va craquer mais si ça continu dans ce sens, je risque de craquer bien avant elle. Je ne sais pas qu'est ce qui me rends comme ça. Si c'est son sourire, ses yeux ou son caractère inhabituel qui font qu'elle commence à me rendre complétement fou. Elle s'approcha dangereusement de moi. Pensant, que c'était le signal annonçant qu'elle abandonnait, je me rapprochais également. Je fus étonnée quand elle se retira brusquement, en frôlant mes lèvres, manquant de m'embrasser de peu. Et moi qui croyais qu'elle était sur le point de succomber, je me suis vraiment voilé la face. En effet, je suis tombé des nues lorsqu'elle m'a rit au nez en me disant qu'il allait falloir que je fasse bien mieux pour qu'elle me dise son nom. Elle me dit aussi qu'elle n'avait pas dans ses projets de succomber à la tentation. Je restais de marbre, pétrifié par l'audace dont elle faisait alors preuve. En plus de me repousser, elle me donner encore plus envie de l'embrasser. J'étais dans un terrible dilemme. Laisser tomber et obtenir ce que je veux ou la laisser conserver ce côté insaisissable qui quelque part me séduisait. Sans aucun doute, j'optais pour la seconde option. Certes, c'était rabaissant pour moi mais elle, conservait son côté subtil et mystérieux. Cependant, je ne cache pas qu'être à proximité d'elle de cette façon, ne m'aidait pas à calmer mes ardeurs. Je tentais de garder l'esprit clair et reprenais une discussion des plus normales.

    Tu es à Brown aussi, j'en suis certain. Je suis convaincu de t'avoir croisée quelque part. Je suis de la confrérie kappa et toi ? Tu as bien l'apparence d'une kappa toi aussi. En tous cas, ça ne m'étonnerais pas tellement.

    Lui dis-je avec un ton que je voulais sérieux. Je suis véritablement convaincu de l'avoir vue dans l'enceinte de Brown. J'en mettrais ma main à couper. Je restais concentré pour garder la tête froide et ne pas me laissé charmer plus que je ne l'étais déjà par cette fille séduisante à souhait. Elle ne voulait pas craquer, eh bien, je n'en ferais pas moins. Du moins, pas pour le moment. Je la regardais intensément.

    Si je te parle, tu es chanceuse. J'ai pas l'habitude de parler aux gens aussi... facilement. Crois moi, je ne sais même pas moi-même pourquoi est-ce que je te parle. Sûrement que tu es... (tout bas) différente.

    Luis annonçais-je. Je me passais la main dans les cheveux de façon gênée. Je ne comprends vraiment pas. Je ne dis jamais ce que je pense et je ne parle pas vraiment aux autres en temps normal. Pourquoi elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Mer 3 Mar - 17:54

    Provocation ? Ce genre de comportement n’était pas mien. C’était comme un petit diable en mon corps qui décider de mes gestes et paroles. C’était pourtant très amusant, ce petit personnage si spontané. Peut être une partie de moi, que je ne contrôlais pas encore totalement et qui se dévoilait quand j’étais heureuse et un peu gaie. Je cherchais à le taquiner, à le mener par le bout du nez, un instant contre lui presque à l’embrasser, un instant plus tard à 4 mètres de lui, lui tirant la langue fièrement. Ne pensait-il pas m’avoir si facilement ?! Il paraissait aussi surpris que moi par cette réaction tant inattendue. Il est vrai que j’avais une envie folle de l’embrasser mais je me contenais pour éviter qu’il ne pense gagner. Il fallait bien que je m’impose, après l’accueil tant « chaleureux » que j’avais reçu de sa part, il y a maintenant un peu plus de trois quarts d’heures. Néanmoins, Connor ne réagissait presque pas à mes attaques restant d’une diplomatie remarquable me confirmant m’avoir déjà croisé à Brown. Il parlait maintenant sérieusement ; ce qui me perturbé. Cherchant à tout prix à savoir si j’étudiais à Brown – ce que je confirmai-, si je faisais parti de la confrérie Kappa… Bien vue !!

    - Vrai ! tu as l’œil... je suis bien à Brown faisant parti des Delta Kappa Epsilon. Je pari que toi aussi M. Biggs ?

    Il avait l’air de contenir ce qu’il était vraiment, cherchant à juste me parler. J’étais assez troublé, ne sachant plus sur quoi me baser. Dans la normalité des choses, tout homme aussi prêt de moi n’aurait rêvé que de m’embrasser par tant d’admirations que je lui portais. Mais lui non. Il devait certainement soit le faire exprès afin de me rendre folle, soit vraiment me détester. S’il avait opté pour cette première hypothèse, cela marchait parfaitement : je ne rêvais que de lui sauter dessus. Il ré avança un peu vers moi, afin que ces paroles me soient audibles même si c’était des chuchotis.

    Si je te parle, tu es chanceuse. J'ai pas l'habitude de parler aux gens aussi... facilement. Crois moi, je ne sais même pas moi-même pourquoi est-ce que je te parle. Sûrement que tu es... (tout bas) différente.

    Il me disait chanceuse. Chanceuse d’être certainement une des seules personnes avec qui il discutait si facilement, sachant qu’on ne se connaissait à peine. Est-il ce genre de mec ? Qui ne parle à personne, sauf à sa petite bande de potes ? Moi pourtant de nature si sociable, cela m’interloqua. Il avait pourtant tant de charisme pour que le filling passe parfaitement avec les gens… Quel gâchis. Cependant ma surprise se remplaça par de la satisfaction quand il me dit que j’étais différente vu qu’il ne comprenait pas pourquoi il me parlait en ce moment même. Différente était un mot qui me plaisait. Une faille en lui, faites par... Moi ! J’en étais tant comblé. Pouvoir faire réagir un garçon de la sorte. Derechef je me rapprochai un peu de lui. Le désir et la passion émanait en moi.

    - Différente ? dois-je voir cette différence comme quelque chose de bon ou justement un inconvénient ?

    Je lui fis un sourire malicieux. Attendant sa réaction, qui j’espérais serait bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Jeu 4 Mar - 22:59

    J'étais complétement ébahit. J'ignorais ce qu'elle avait en plus pour me rendre dans cet état, si inhabituel. Je ne comprends vraiment pas, mais lorsque je dis qu'elle est différente, je le pense vraiment. Je ne suis jamais comme ça d'ordinaire, je n'accorde pas ma confiance, je ne parle pas aussi spontanément. Cela ne m'est simplement jamais arrivé. Et pour la première fois, je ne lui parlais pas que dans un seul but. Bien sûr, j'étais extrêmement attiré par elle mais ce n'était pas la seule chose. Elle m'intéressait, elle, m'hypnotisait... J'ignore d'où vient ce nouveau côté de ma personnalité, mais ça ne me plaît pas vraiment. J'ai la sensation de me sentir beaucoup trop fragile et accessible. Comme ci que plus rien ne pouvait me protéger contre cette fille. Je me suis toujours interdit de penser des choses pareilles, je me suis toujours condamné à être seul et à ne pas accorder ma confiance. J'ai déjà braver ces règles, bien sûr. Mais pas sans difficultés...

    J'avais cependant raison, elle était bien à Brown et dans la confrérie des Delta Kappa Epsilon en plus ! J'en étais convaincu, elle avait tout à fait l'apparence d'une fille de notre confrérie. Je continuais à me rapprocher d'elle comme un aimant peut être attiré par un autre. Je me sentais avancer sans pour autant vraiment me contrôler. J'aurais voulut ne pas me diriger vers elle et m'enfuir, les jambes à mon coup. Les sensations que j'avais, semblaient bien trop étranges pour que je puisse laisser aller naturellement. Mais je n'avais pas vraiment le choix, je n'arrivais pas à faire autrement. Elle s'approchait de moi dangereusement aussi. Il me semble qu'à ce niveau, nous étions autant attirés l'un par l'autre. Elle me demanda si la notion du différente que j'avais employé était un compliment ou un défaut. Je lui saisissais la main et l'entraînait vers le bord de la mer, je m'asseyais et la faisait s'asseoir à mes côtés. L'eau s'approchait de façon cavalière de nos pieds. Bizarre, mais je me sentais... bien.

    C'est pas vraiment simple. Tu dois prendre ça comme un compliment. Malgré le fait que pour moi, ça n'en soit pas un. Je n'accorde que pratiquement jamais ma confiance. Et là, tu te pointes et je te racontes déjà beaucoup trop de choses, sans que je sache pourquoi. Tu es différente, tu me donnes confiance envers les gens. Même, si je ne sais pas vraiment pourquoi...

    Je la regardais, ses yeux brillants sous le clair de lune...
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Sam 13 Mar - 14:08

    Je réfléchissais impatiemment après qu’il est dit que j’étais différente. Le mot m’intrigua, même si on pouvait lire sur mon visage un sourire satisfait. C’est vrai ! La différence peut être négative comme positif. Peut être me voyait t-il comme une pauvre folle qui ne cherchait qu’à l’emmerder. Voila peut être la différence qu’il décernait en moi ; comparé aux filles, à mon avis, tournoyant autour de lui comme des aimants, ne cherchant qu’à lui plaire, à satisfaire ces moindres désirs de n’importe quelle façon. Toutefois, j’avais l’impression tout de même qu’il me faisait confiance. Qu’il me parlait exceptionnellement ce qu’il ne ferait pas d’ordinaire. Donc je ne savais pas comment prendre ce mot. Ne pouvais t-il pas être plus clair… son jeu me donnait envie de m’arracher les cheveux. Il me rendait folle. Folle accro ! Lui parler jusque demain 17h ne me dérangerait absolument pas. Il se rapprocha ainsi et par instinct je fis de même quelques pas dans sa direction. Je ne pouvais m’arrêter de le fixer, un sourire léger sur le visage. Je ne pensais à rien d’autre qu’à lui, à ses réactions, à sa future réponse. Je chercher à discerner dans ses yeux, une lueur qui me ferait penser que je lui plaisais. Ce que je trouvai pour mon plus grand plaisir. Quand il me sourit, me prit la main, et m’emmena plus prés de l’eau pour qu’on s’y assoit.

    C'est pas vraiment simple. Tu dois prendre ça comme un compliment. Malgré le fait que pour moi, ça n'en soit pas un. Je n'accorde que pratiquement jamais ma confiance.

    Ces premiers mots me rassurèrent quand il annonça que je devais prendre cela comme un compliment. Cependant, mes yeux s’agrandirent deux secondes plus tard quand il ajouta que pour lui ça ne l’était pas ! Bien alors, c’était ainsi. Je ne lui plaisais pas. Il me prenait donc depuis maintenant 1h, pour une pauvre fille perdue de la vie, n’aillant rien à faire que de l’emmerder. Je baissai la tête, jurant dans ma tête. Quelle imbécile je pouvais être. La folie ne m’allait pas du tout. Je n’étais faite que pour être calme, et inintéressante. Faite que pour le stylisme et vraiment pas pour une histoire avec un garçon.

    Et là, tu te pointes et je te raconte déjà beaucoup trop de choses, sans que je sache pourquoi. Tu es différente, tu me donnes confiance envers les gens. Même, si je ne sais pas vraiment pourquoi...

    J’écoutai la suite, la tête vide ne cherchant plus à le regarder. Sauf quand il me définit comme la fille qui lui donnait confiance aux gens. Et il ne savait pas pourquoi ! Moi non plus d’ailleurs. Qu’avais je pu faire pour qu’il soit plus ouvert que d’habitude. Je m’étais montrée juste entreprenante, chiante, mais sociable, la gentillesse additionnée à tout cela. C’est tout ! je n’avais posé aucune question sur sa vie excepté celle du début, pour savoir si tout allait bien. Je le regardais une fois de plus, laissant entrevoir une mimique confuse, cherchant à avoir plus d’explication.

    - Confiance ? je ne saisis pas. Je n’ai … enfin je ne sais pas !! je pensais que… Bref. Peu importe.

    Qu’étais-je pour lui ? Une fille à qui seulement il pouvait parler. Une sœur ? 1heure et je prends le rôle de la confidente qui le met à l’aise ? Ce n’était pourtant pas ce que je voulais. Bien sûr que c’était positif. Il aimait me parler, il osait s’ouvrir à moi. Mais c’était bien tout. Je gardai toutes ses questions en moi, forçant un sourire et une tape sur son épaule. OUI ! Je ne m’attendais pas à une déclaration enflammé comme quoi c’était le coup de foudre, mais j’avais pensé que je lui plaisais, ne serais ce qu’un minimum ! La lassitude m’attaqua et subitement je désirais rentrer. Rentrer au chaud chez moi. Je me levai alors, frottant mes bras afin de me procurer un peu de chaleur. Il me regardait maintenant très surpris, surement même perdu par ma réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Dim 14 Mar - 18:52

    Le fraîcheur se faisait de plus en plus ressentir. Toujours assis, je me frottais énergiquement les mains, soufflant parfois dedans pour tenter de les réchauffer un peu. Alors que je terminais de dire à cette fille que j'avais confiance en elle, je voyais son joli visage s'éteindre. Elle semblait totalement ailleurs, comme dépitée et déçue. La tête baissée, elle semblait triste. Je n'osais même pas lui demander ce qu'elle avait de peur qu'elle se mette à pleurer ou qu'elle s'enfuie en courant. Je patientais puis tout à coup, elle se leva de façon précipitée. Elle fonçait tête baisée, se frottant les bras pour récupérer un peu de chaleur. Étonné, je me levais aussi et je la suivais. La rattrapant en moins de dix secondes, je lui saisissais le bras, l'obligeant à me faire face. Je la regardais avec des yeux remplient d'incompréhension. Je remarquais, qu'elle évitait à tout prix mon regard. Elle avait dit, qu'elle pensait quelque chose. J'étais alors prêt à parié, qu'elle aurait finit sa phrase par "Je pensais que je te plaisais...". Je cherchais alors son regard. Croire qu'elle ne me plaisait pas, était une véritable erreur. Je la rapprochais de moi, ne lui donnant pas de le choix de m'éviter. Elle n'avait même pas tenté de se détacher de moi et de partir. Je considérais que c'était déjà une petite victoire. Même dans la nuit je parvenais à voir sa gène. Tandis que je la tenais par les épaules, je la sentais grelotter doucement. J'enlevais ma veste, lui offrant en lui mettant sur ses propres épaules.

    Tu semblais avoir froid...

    Je lui souriais en la regardant fixement et intensément. Il n'y aurait que moi en cause, je crois que je l'aurais déjà embrassée. Mais je tentais de réfréner mes ardeurs. Je la voyais continuer à frissonner. C'est alors que je décidais qu'il était temps que l'on parte. Il commençait à faire réellement froid et non plus frais.

    Il commence à faire vraiment froid. Tu veux qu'on rentre à Brown ? Je te ramène. Allez, viens...

    Elle hochait la tête. Je lui saisissais la mains et partait en direction de ma voiture, garée non loin de cette plage. Je la voyais bailler et grelotter, et en la regardant, je continuais à me dire qu'elle était vraiment splendide. Nous n'étions plus très loin de ma voiture et j'avais mon bras autour de la taille de cette fille au nom qui m'était encore inconnu. Fatiguée, je l'aidais à marcher mon bras serré autour d'elle. L'aidant à monter une fois arrivés au parking, je démarrais le moteur de ma voiture en direction du campus de Brown.
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Hope Bennett

avatar

ETUDES : stylisme
Féminin
● INSCRIPTION : 28/01/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1359
● CÔTÉ COEUR : il bat. laissez le là ou il est !
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : 'Cause people got me, got me questionin' Where is the love ?
● STAR SUR L'AVATAR : : Natalie Portman
● DISPO POUR UN TOPIC? : NON NON NON

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: délicieuse

MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Jeu 18 Mar - 20:13

    Ce n’était pas comme une claque ? Pas une douleur horrible qui vous remettez les idées en place. Non ! C’était plutôt un réveil accompagné d’un jet de saut d’eau dans la figure. Froid et désagréable… une chose que vous ne désirez pas expérimenter même si ça ne vous faisait pas plus de mal que cela. Voila comment je prenais les choses. L’attention était là : Connor, le jeune homme brun avec qui je flirtais « presque », depuis bientôt une heure m’avait annonçait qu’il me faisait confiance. Une confiance à qui jamais il n’a pu confier. Certes c’était positif mais pas exactement dans le sens que je voulais. C’est comme quand vous vouliez auparavant sortir avec un garçon et qu’il répondait tout simplement non parce qu’il ne voulait pas « gâcher l’amitié ». Une excuse bidon, qui m’insupportait au lycée. Pas que je désirais m’engager avec Connor.. Non ! je ne le connaissais pas, il ne me connaissais pas, on vient juste de se rencontrer.. Mais j’aurais pensais que l’ambigüité s’instaurerait et que le désir prendrait place. Le chat, la souris. Alors que là c’était plutôt deux chiens copains !

    Je me levai après avoir bégayé une parole insensée. Les mots n’étaient pas sortis. Je ne voulais pas qu’il voit transparaitre une lueur de désir de ma part. Alors je m’arrêtais de parler et commença à avancer vers le parking qui devait être ma destination depuis le départ. Tanpis ! Comme on dit. Il me suffirait maintenant de l’éviter si j’avais la chance de le voir à Brown ; de plus il ne savait rien de moi : ni mon prénom, ni mon lieu de résidence. Il ne connaissait que ma confrérie. Je marchais maintenant à pas rapide. Le froid m’abrutissant presque, la dissipation du champagne dans mon organisme. Je pensais à ces solutions qui me feraient l’éviter et ne plus jamais croiser son regard. Qu’il garde la place de confidente pour quelqu’un d’autre. Cependant je vis son ombre me suivre au pas. Il était bien plus rapide que moi et en moins de quelques secondes, m’avait déjà bien doublé. Il me tenait le bras me stoppant net, dans ma course. Sa force était telle que si je résistais, mon bras ne tiendrait pas. Il cherchait mon regard, me tenant vers lui de face sans que je ne puisse bouger (De toute manière je n’en avais pas envie !). Il paraissait perdu, ne comprenant absolument pas mon changement d’humeur soudain. Vous avez dit lunatique ? Néanmoins, je ne voulais pas lui donnait des explications. Cela prouverait qu’il m’intéresse ; ce que je ne voulais pas. C’était à moi de garder les rennes. Même si les rennes, c’était lui qui désormais les avaient, me rapprochant de lui sans que je ne cherche à déguerpir. Il avait du sentir mon non intention de le rejeter. Le froid était bien trop important maintenant pour que je ne tremble pas ; ce qu’il sentit des lors qu’il plaça sa veste sur mes épaules, lui, finissant en t-shirt.

    Il commence à faire vraiment froid. Tu veux qu'on rentre à Brown ? Je te ramène. Allez, viens...

    Je n’avais pris la peine que de hausser ma tête pour affirmer ses dires. Nous avancions maintenant ensemble vers les voitures qui se rapprochaient de plus en plus que l’on marché. Ma voiture était là, garée sur la gauche. Cependant je n’ouvris pas la bouche. Il avait désiré me raccompagner, ce que moi aussi je voulais, alors je ne dis rien. Il s’était en plus procurait ma main, puis ma taille ; lien que je ne voulais pas briser. Il était peut être un agressif Bad boy, il n’en était pas moins tendre et attentionné. L’épuisement m’attaqua brusquement tendit que nous entrions dans sa voiture, moi du côté passager. J’appuyai ma tête sur la vitre, mon corps légèrement tourné vers le siège conducteur pour l’admirer. Aucun mot, juste des regards jusqu’au frein de la voiture qui venait d’annoncer l’arrivée à destination. Mes yeux bifurquèrent vers la vitre pour y entrevoir l’immense bâtiment des Delta Kappa Epsilon.

    - Merci ! … de m’avoir déposé.
    Je détachai ma ceinture et ouvrit la portière, sortant de sa voiture de sport. Je refermais, ne glissant qu’un léger sourire sur mon visage et un signe de main. J’avançai maintenant vers l’entrée quand je me rendis compte que j’avais encore sur moi la veste de Connor. Je piquai un rapide sprint espérant qu’il n’était pas encore parti.

    - Connor !!! attends ! tu as oublié ta veste…
    Me voyant réapparaitre, il freina sa voiture, déjà engagée sur la voie des bâtiments hommes des Kappa. J’ouvris la voiture à la volée et lui rendit la veste. Je me rassis dans la voiture, approcha mon visage de lui pour lui déposer un subtil baiser dans le cou. Le désir m’enivra, me donnant envie d’aller plus loin. Seulement je m’arrêtai au plus vite : « tenir les rennes » me dis – je dans mon esprit.

    - Je n’ai pas envie de rentrer. Amène-moi ou tu vas !
    Oui j’étais épuisé, oui je n’étais qu’une simple fille à qui il pouvait avoir confiance, mais je ne voulais pas finir ma soirée seule. J’étais si bien avec ce Bad boy. Tanpis pour moi si je ressortirais de cette histoire avec des séquelles. Eh bien … ce n’est pas comme ça qu’on contrôle la situation !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   Jeu 18 Mar - 22:27

    Nous étions dans la voiture et un silence d'or régnait entre moi et ma voisine. C'était à peine si j'osais la regarder sans avoir une once de gêne. J'avais les mains entièrement braquées sur le volant de ma voiture de sport et le regard fixé sur la route. Je suis certain que je devais avoir un air très coincé. Je mourrais d'envie de la regarder et de lui parler mais je ne savais pas vraiment quoi dire. J'avais l'impression que le moindre mot, le moindre regard et le moindre geste que j'aurais pu faire envers elle, ne serait que d'autant plus déclencheur de l'envie que je ressentais pour cette fille. Et dire que j'ignorais toujours son prénom ! Encore une chose qui stagnait dans mon esprit. C'était obsédant le fait de même connaître le nom de cette fille avec qui discutait depuis déjà un moment. Je peux dire, que ça commençais à me rendre fou. Les phares éclairant la route, je filais à toute vitesse sans faire attention au compteur. De toutes façons, je devais déjà être au dessus des réglementations.

    Nous nous rapprochions à toute vitesse de Brown et personne ne s'était encore décidé à engager la conversation. Je ne voulais pas arriver à destination avant de lui avoir parlé une nouvelle fois. Je cherchais le plus intensément possible une idée afin de commencer la discussion. Malheureusement, rien n'y faisait, je n'avais aucune idée. Je laissais alors le naturel faire continuant ma conduite sportive alors que ma voisine, assise sur le siège passager avant, restait de marbre. Avec une peine incontestable, Brown se dessinait devant mes yeux. Freinant doucement, je coupais le moteur et me retourna vers cette fille si mystérieuse. Ce fut rapide, elle me remercia de l'avoir déposée, ouvrit la porte souriant et faisant un signe de la main puis s'enfuyant à toute vitesse. Je ne pouvais cacher plus longtemps ma déception. J'avais espéré qu'elle serait resté un peu plus longtemps en ma compagnie. J'avais espéré qu'elle eut passé une bonne soirée avec moi. J'avais dût me tromper. Toujours accablé par la déception je remis le moteur de ma voiture en route et pris lentement la direction de la partie masculine du bâtiment de ma confrérie. Inutile de se dépêcher alors que je serai seul à l'arrivée. De plus, je jugeais inutile de réveiller les étudiants à cause du rugissement de mon moteur. Il était vraiment tard et aucune lueur de lumière, hormis les quelques lampadaires, n'était présente. Je regardais droit devant moi et la fenêtre de ma portière ouverte, aucun bruit ne se manifestait à l'extérieur. Absolument rien jusqu'à ce que j'entende un cri. Une personne m'appelant plus précisément. Je regardais alors dans mon rétroviseur et coupais derechef les gaz. Pour mon plus grand plaisir, je parvenus à voir la fille avec qui j'avais passé la soirée revenir dans la direction de ma voiture.

    Elle était donc de retour. Elle ouvrit la portière à la volée et me tendis ma veste, m'expliquant en même temps que je l'avais oublié. Il est vrai que j'avais totalement effacé l'existence de ma veste de mon esprit. Elle s'évada de nouveau de mon esprit lorsque je vis mon interlocutrice remonter dans ma voiture. Complétement étonné, je ne sus pas trop comment réagir. Un sourire au lèvres, elle s'approcha de moi et m'embrassa dans le cou. Elle m'embrassa dans le cou et se retira. Je ne savais absolument pas qu'est-ce qui m'a retenu à ce moment de me jeter sur elle. J'avais une irrésistible attirance envers elle à ce moment même. J'avais beau déjà avoir eu de l'attirance pour elle, à ce moment là, c'était incomparable.

    Merci beaucoup pour la veste...

    Murmurais-je. J'avais eu du mal à prononcer cette simple petite phrase. Mon attitude n'est pas anodine. Je n'agis jamais de cette façon d'ordinaire, je ne suis habitué à perdre mes moyens devant les filles. Mais ce n'était rien car elle me dit alors qu'elle n'avait aucune envie de rentrer à sa partie de la confrérie. Elle me demanda alors de l'emmener ou j'irai. Ou est-ce que j'allais d'abord ?

    Je m'apprêtais à rentrer à la partie masculine de la confrérie. Ferme ta portière, je redémarre la voiture.

    Lui disais-je m'approchant d'elle afin de lui déposer un baiser léger dans le cou. Je la sentis frémir alors que je redémarrais une nouvelle fois le moteur de ma voiture de sport.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !   

Revenir en haut Aller en bas
 

On fait parfois des rencontres qui nous surprennent. PV Sasha !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» ROXAKYEL > " L'espoir ne fait pas vivre, il nous fait perdre du temps... "
» L'alcool nous fait parfois dire des bêtises, mais des bêtises en vers [PV James]
» « Le hasard fait parfois l'amitié. » [PV : Croc Pur.]
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: zone hors jeu :: archives-