AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   Dim 28 Fév - 2:59

    C'était une journée froide et morne. Le genre de journée où vous ne voulez pas vous lever. Ça ne vous ai jamais arrivé de vous lever, regarder par la fenêtre et avoir envie de vous recoucher de façon automatique ? Eh bien c'est ce que ça m'avais fait ce matin à mon réveil. Cependant là, j'étais préoccupé. J'avais laissé un petit mot dans le casier d'une fille se prénommant Dakota en lui disant que je lui donnais rendez-vous dans la salle de danse. Cependant, je m'étais fait passé pour une autre personne. Si j'avais agit de cette façon, c'est parce que si je lui avais donné rendez-vous avec ma véritable identité, elle ne serait pas venue. Comment expliquer ce qui c'était passé... Un soir, j'étais en soirée dans un bar avec une bande d'amis. Du moins, si on peut appeler ça des amis. En sortant du bar, nous faisons les imbéciles dehors lorsque deux des garçons virent une fille seule. Ils décidèrent alors d'aller l'embêter, c'était leur façon un peu spéciale de s'amuser. Moi, je suis simplement rentré me coucher en pensant qu'ils allaient lui dire bonjour, la draguée un peu si elle était mignonne puis repartir. Mais ce ne fut pas le cas et je ne l'appris que je lendemain matin. Lorsqu'ils m'ont raconté ce qui c'était passé ce soir là, la réaction qui me parut appropriée fut de leur envoyer un poing en plein visage. Et en effet, ils n'y manquèrent pas. Mon poing atterrissant sur leurs visages, je me sentais coupable de ne pas être rester afin de les empêcher de déconner à ce point. Cependant, il était trop tard et je ne pouvais plus rien faire. Il m'était malheureusement impossible de remonter le temps afin de changer cette désastreuse fin de soirée. Avec le temps, je tentais d'oublier que j'avais un jour pût m'entendre avec des gens pareils. Inutile de préciser que dès que j'eus appris cette catastrophe, je ne leur ai plus jamais adressé la parole. D'un côté, je n'ai pas porté plainte non plus. Mais comment aurais-je pu alors que j'ignorais tout de cette jeune fille, hormis son nom, qui avait tellement subit cette nuit là.

    Pensant que je n'entendrais plus jamais parler de cette mésaventure, j'effaçais les évènements de mon esprit, croyant les enfermer à jamais. Mais je me trompais car en entrant à Brown, j'eus la surprise de ma vie. Qui aurait cru que cette même jeune femme se retrouverait dans ma faculté ? Au début, je n'arrivais pas à me faire à l'idée que c'était elle, la fille qui avait dût souffrir à cause de ces idiots. Mais j'avais décidé de lui dire la vérité, de lui dire que je savais tout de son histoire. J'ai bel et bien essayé mais dès que j'ai commencé à ressasser le passé, elle s'est braqué et m'a littéralement interdit de lui reparlé, pour n'importe quelle raison. Je ne perds cependant pas le besoin de tout lui dire et c'est pour ça que je lui avais dit de venir dans la grande salle de danse de l'établissement. Si je souhaitais lui énoncer les faits une nouvelle fois, ce n'était pas pour la faire souffrir plus qu'elle n'avait déjà souffert. C'était simplement pour ma conscience et pour lui donner une chance de se venger de ces monstres. Par chance, grâce à mes relations, j'étais parvenu à obtenir les clefs de la salle de danse. Je n'aurais aucune honte à arriver et fermer à clef derrière moi afin de l'obliger à m'écouter. Je n'aurais pas vraiment le choix.

    J'arrivais devant la salle et j'apercevais Dakota. Elle était dos à la porte et ne pouvait pas me voir pour le moment. Je me pressais d'entrer en évitant de faire du bruit afin qu'elle ne me remarque pas. Elle ne se rendit compte de ma présence que lorsqu'elle entendit la porte se fermer. Le temps qu'elle réagisse et qu'elle comprenne ce qui lui arrivait, j'avais déjà verrouillé la porte et fourré la clef dans la poche arrière de mon pantalon. Elle me regardait d'un air inquiet et moi je tentais de lui faire comprendre que je ne lui voulais aucun mal.

    Je ne te veux aucun mal. Je veux simplement t'expliquer ce que tu as toujours refusé d'entendre. Je n'avais pas d'autre moyen pour te parler, tu ne voulais rien entendre...

    Lui disais-je d'un ton que je voulais rassurant. Je ne suis pas quelqu'un de gentil mais je n'ai pas un mauvais fond pour autant. Le cas de Dakota en est la preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   Dim 28 Fév - 15:58



Depuis quelques jours, je repense à de terribles souvenirs. Chaque matin, je me lève en me demandant si je vais le croiser, devoir lui parler. Non, je veux l’éviter, ne plus jamais lui parler mais une partie de moi en a envie, veut savoir ce que ces gars avaient dit sur moi, m’avaient fait. Non, je ne sais même plus ce qu’ils m’ont fait ou peut-être que je ne veux plus m’en souvenir. Quoiqu’il en soit, Connor, Connor Biggs le sait. En fait, il m’a dit qu’il n’y avait pas participé mais moi, je n’en sais rien. Je ne me rappelle même plus de leurs visages, juste qu’ils étaient deux à puer l’alcool et les cigarettes.
Je m’entendais bien avec ce Connor, je le considérais même comme mon ami, il était celui que je voulais aider à se débarrasser de toutes les cochonneries qu’offre la drogue. Malheureusement, je n’ai pas réussis à l’aider tout comme il m’a à nouveau déstabilisé. J’avais repris confiance en moi, je n’y pensais presque plus. Je comptais même essayer de tomber amoureuse mais maintenant tout est à nouveau foutu pour quelques temps. J’avais essayé de l’aider et lui ? Qu’avait-il fait ? Seulement m’enfoncer. Ne pouvait-il pas juste se la fermer ? Qu’est-ce que je ressens pour ce mec ? A présent ? De la haine, il me dégoute. J’ai même pensé changer de faculté, partir de Brown mais quitter tous mes amis, jamais de la vie, pas pour ce gars ! Le pire c’est qu’à part lui et mes agresseurs, personne ne le sait. Jamais, je n’ai réussis à en parler à quelqu’un. Après cette agression, je suis devenue beaucoup plus méfiante, je me suis formée une carapace.


Que s’est-il passé cette nuit ? J’avais une petite soirée d’étudiants. Comme d’habitude, ma mère m’avait demandé de rentrer pour minuit. Bien sur, personne n’a voulu m’accompagner puisque la fête devait durer bien plus longtemps . J’ai donc marché jusqu’à ce que deux monstres m’attrapent le bras pour me parler, me proposer des truc pas possible. Moi, je ne voyais le danger nul part, je souriais, je répondais en rigolant. Sur le moment, je me disais même qu’ils pourraient devenir des amis. Après qu’ils m’aient entrainé dans cet endroit obscur, je ne me souviens plus de rien, je ne veux plus m’en souvenir. Quelques heures plus tard, je suis rentrée pour me faire engueuler par ma mère. Je ne le croyais pas. On m’avait fait du mal, j’étais incapable de pleurer . Je ne voulais que personne ne le sache. Mes « amis » ne se sont même pas inquiétés, je changeais de jour en jour pour devenir renfermé et eux, ne m’ont même pas aidé, ne se sont même pas posés des questions. Partir de mon lycée, rejoindre Brown a été pour moi la meilleure chose à faire, je me suis retrouvée des amis, je suis redevenue heureuse. Il n’aurait pas du venir s’incruster dans ma vie qui reprenait de la couleur…

Aujourd’hui, je ne veux pas y penser. Je me prépare pour aller en cours. Je passe chercher quelques affaires dans mon casiere. A ma plus grande surprise, je vois un mot d’un ami. Heureusement que des amis, j’en ai encore. Eux, au moins, ils me soutiennent même s’ils ne savent rien de mon passé. Je suis impatiente de le retrouver dans la salle de danse. Personne n’est encore là, je m’assois sur une chaise pour l’attendre . Dehors, il fait beau, un grand soleil. Une porte claque, je me lève et me retourne. Il est là. Connor ? Non, je ne veux pas le voir, lui parler, il me dégoute tant. Quoi ? Il ferme la porte à clef. Il essaye de me rassurer. Je ne veux pas me calmer, je veux juste sortir. Je ne comprends plus rien. Ou est mon ami ? Connor venait de faire tout ça pour me parler. Je cours vers la porte de secours. Elle est fermée. Je me colle à la porte, frappe dessus. Je ne suis pas rasssurée et s'il voulait me refaire subire ce qu'il m'a déjà une fois fait? Je fais tellement peine mais je ne veux pas lui parler mais il faut que je lui explique.

« Non, non. SORS. Je ne veux pas que tu m’expliques. Oui, dégage. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   Dim 28 Fév - 20:18

    N'importe qui, qui aurait été présent dans la salle aurait put sentir la tension monter d'un cran. J'étais moi-même complétement figé lorsque je vis Dakota paniquer et s'élancer vers la porte de secours. Par chance, elle était fermée à clef. Je me sentais vraiment minable d'avoir à en arriver là. J'étais totalement pétrifié, je ne savais absolument pas quoi faire afin de la calmer et je perdais tous mes moyens. J'ignorais de qu'elle façon je devais m'y prendre pour pas qu'elle ne prenne peur, et surtout, pour qu'elle me croit. Je la soupçonne de croire que je fais partit des hommes qui lui ont fait vivre un cauchemar. Je la regardais avec une impuissance totale tandis qu'elle, continuait de frapper frénétiquement sur la porte de secours. Je repris mes esprits et voulut m'approcher d'elle pour la faire arrêter de cogner sur cette porte. Je n'en eu pas le temps car elle se mit à hurler, criant qu'elle ne voulait pas que je lui explique, qu'elle voulait que je parte et que je la laisse tranquille. Mes bras retombèrent le long de mon corps, frappé par sa terreur. Je ne voulais pas l'effrayée, ce n'était absolument pas mon but. Je serais prêt à parier que si l'on m'avait mis des électrodes sur le crâne, mon encéphalogramme aurait été tellement instable, qu'il aurait fait pâlir plus d'un scientifique. Je tentais de revenir à la situation rapidement. Je me rapprochais d'elle, et tentais de lui saisir les bras pour qu'elle arrête enfin de fracasser cette pauvre porte. Elle eut d'abord plus peur et tentait de se débarrasser de moi assez violemment. Cependant, je ne la lâchais pas pour autant, je tentais de la rassurée comme je pouvais.

    Mais calme toi enfin ! Je ne te veux aucun mal ! Écoute moi bon sang, je ne veux pas te parler pour te faire souffrir, je veux tout te dire pour t'aider. Tu n'arriveras jamais à avancer normalement si tu ne sais pas tout. Je t'en supplies, écoute moi...

    Elle arrêtait enfin de gigoter dans tous les sens tandis que moi, je relâchais légèrement l'emprise de mes mains sur ses poignets. Je suis conscient que cette situation est extrêmement délicate et il allait falloir que je laisse mon égo de côté afin de ne pas la heurtée dans ce que j'allais avoir à lui dire. Je sais très bien que ça à dût être un enfer pour elle, pour reconstruire sa vie après ça. Mais elle mérite de savoir tout, du début jusqu'à la fin. Je ne peux pas la laissée avec des doutes, elle doit savoir qui lui a fait ça et pour quelles raisons. De plus, même moi, j'ai eût du mal à accepter le fait que je fréquentais des gens qui ont fait une chose si ignoble. Je n'ose même pas imaginer ce qu'elle a dût ressentir durant tout ce temps. Et ce qu'elle doit encore ressentir. Elle n'arrivera pas à avancer sans ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   Dim 28 Fév - 23:39



Paniquer…Ce que je ressens en ce moment est encore bien plus fort, je suis totalement déstabilisée, je ne sais même plus ce que je fais. Taper à une porte comme une furie ne me ressemble pas mais pour ne pas revivre ce que j’ai vécu, je ferais n’importe quoi. Mes joues n’ont plus de couleur, je deviens très pâle. Connor s’approche de moi, je tape encore plus fort sur la porte. J’essaye de m’enfuir avant qu’il ne s’approche de moi mais il attrape mes poignets. Il les serre fort, je tente de me débattre. Frêle et menu comme je suis, je ne peux rien faire face à un homme. Je me rappelle d’un Connor égocentrique, pas du tout le Connor qui se trouve en ce moment dans la salle. En effet, celui-ci essaye de me rassurer, il me supplie même de le laisser parler. Je suis tellement naïve, je crois tellement ce qu’on me dit que j’arrête de gigoter. Si je n’avais pas été naïve le jour de mon agression, je n’aurais pas suivi ces deux monstres. Peut-être que je refais la même erreur en ce moment même mais Connor a été mon ami, je ne peux pas croire qu’il puisse me faire du mal. Je souffle fort, ma respiration se calme peu à peu. Je me laisse tomber sur le sol, les mains de Connor sur mes poignets amortissent ma petite chute. Je n’ai même plus de force dans les jambes. Connor relâche légèrement mes poignets. Je ne sais pas pourquoi mais je me libère d’une main pour prendre la sienne. Je ne veux pas être sa prisonnière. Je veux être celle qui va l’écouter. J’ai peur, tellement peur qu’il me raconte que c’est lui qui m’a fait ça. Je veux entendre toute la vérité et seulement la vérité.

« Connor…J’ai peur. »

Et s’il veut me faire ou peut-être me refaire du mal ? Je dois tout de même rester méfiante. J’essaye de l’amadouer. Je parais calme mais je me sens encore faible. J’ai toujours envie de sortir. Je lui fais signe que je suis prête à l’écouter. Mais non, je ne le suis pas. Je veux juste attraper cette clé et m’enfuir très loin. Et s’il se préparait à me raconter des mensonges afin de me piéger ? Ou peut-être veut-il tout simplement m’aider, m’expliquer toute la vérité que je veux tant savoir depuis bien trop longtemps…Trop de questions se posent dans ma tête, je dois juste l’écouter, me taire. Oui, je vais essayer de lui faire confiance, même si cela va être dur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   Sam 13 Mar - 18:43

    Ses poignets dans mes mains, Dakota semblait s'être calmée. Elle dégage l'une de ses mains, anciennement retenue par l'une des miennes, pour me prendre cette dernière. La serrant dans sa main, elle tremblait légèrement. Il me semble que j'arrive à lire la peur dans les yeux de mon amie. Je me sens tellement coupable d'être celui qui remue ce sentiment qui paraît si bien enfoui. Je me surpris moi même à serrer sa main, tentant inconsciemment de la rassurer. Je ne voulais pas l'effrayée plus qu'elle ne l'était déjà. Dakota me regardait avec de grands yeux brillants. Comment est-ce que je pouvais lui rappeler une chose si horrible ?! Je ne me sentais plus aucun courage. Lui lâchant les poignets une bonne fois pour toutes. Lorsqu'elle s'était débattue, elle s'était laissée aller contre le mur. Accroupit, je me laissais moi aussi aller par terre et m'asseyais à ses côtés. Mon bras était collé au sien et je pouvais sans des sursauts dut aux sanglots.

    Cela faisait déjà dix minutes que nous étions comme ça. J'étais à côté de Dakota et elle, elle avait posé sa tête sur mon épaule. Elle ne devait pas avoir peur de moi, je ne lui avais jamais rien fait et je ne ferais jamais rien. La tête appuyée contre le mur et le bras posé autour du cou de ma voisine, je lui caressait docilement les cheveux comme pour l'apaisée. Je crois, qu'au fond je n'ai pas assez de cran pour pouvoir la faire souffrir à nouveau. Pourtant, je me sentais obligé d'accomplir cette tâche. Elle possédait le droit de savoir. Doucement, je reprenais mon bras, l'obligeant à se relever un peu. En revanche, je lui prenais la main pour ne pas qu'elle se mette à paniquer. Il était temps que je lui raconte tout. Si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferais jamais...

    Tu te souviens que ça c'est passé il y a maintenant, quelques années. J'étais en soirée avec des garçons qui étaient des amis, de mes amis. On était dans un bar, on avait beaucoup but, évidemment. Un peu avant minuit, on a décidé d'aller faire un tour dehors. A cause du taux d'alcool dans notre sang, l'ambiance du bar nous semblait étouffante. On marchait, la plupart des gars hurlaient comme de véritables fous enragés. Puis ils t'ont vue...

    Je faisais une pause pour éclaircir mon esprit. Pour tenter de formuler les phrases que j'allais lui dire afin de ne pas la blessée plus que nécessaire. Je serrais sa main un peu plus fort, me préparant à repartir. Elle, elle tremblait de plus belle et ses yeux étaient inondés de larmes. Ce n'est pas ce que je voulais, loin de là. Mais je devais terminer maintenant que j'avais commencer. J'arrivais aussi à voir, qu'elle faisait de gros efforts pour parvenir à attendre ce que je lui disais, à revoir les images se former dans sa tête. Je reprenais mon souffle et m'apprêtait à recommencer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cause when the roof caved in and the truth came out. Pv Dakota.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03.05/15.Sc.The roof is on fire [Pedro, Malo et Dakota]
» Take that rage, put it on a page, take the page to the stage, blow the roof off the place || Elouan Loredan
» Wanna throw you from the roof
» Let see under the roof. [Charlie & Emily]
» DEATHY ? all walls is great if the roof doesn't fall.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: University Hall :: Salle de danse-