AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Jeu 11 Mar - 2:46

    15h30 ; Sonnerie de fin des cours. Enfin, je soupire, attrape mon sac à la voler et sors de la casse en trombe, en premier. C'est pas que je n'aime pas les cours, loin de là, mais y a deux jours comme ça, j'ai tendance à m'y ennuyer.

    M'avançant d'un pas lent vers mon casier, je ne regarde pas les gens qui se trouvent autours de moi. De toute façon, il y a deux cas possible, le premier ; Les personnes filent vers leur prochain cour. Le second ; Ils font comme moi, posent leur affaires, et sortent enfin de l'enceinte de l'établissement.
    Alors à quoi bon les regarder ... ?

    Comme si ma phrase était une pensée de trop, je me surprends à détourner le regard de mon croiser pour justement regarder marcher une jeune fille. Ou plutôt non, sans le vouloir vraiment, mes yeux on croisé les siens, vu que c'est la première personne que j'ai vu en me retournant.

    Encore une fois sans le vouloir, un petit sourire vient se loger sur mon visage, je jure que ça, je ne le contrôle pas. Elle est belle, cette fille là, n'est ce pas ... ? Alors je soupire, et prends toute la confiance que j'ai en moi pour faire cette idiotie dont j'ai tellement envie. Je pose mon sac sur le sol, et attrape n'importe lequel de mes livres.

    D'un pas décidé je m'éloigne de mon casier afin d'entrer carrément en collision avec elle. Mon livre tombe par terre, tout seul, pas vrai ... ? Bordel, encore une fois je me sens dénué de toute originalité. Je regarde la fille, une fois de plus, et lui lance un sourire fin, franc aussi surement.

    - Tu ne peux pas regarder où tu vas ... ? Je lui demande de toute ma candeur, persuadé qu'avec un regard comme le sien, on a surement pas sa langue dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maddison

avatar

ETUDES : Architecture
Féminin
● INSCRIPTION : 28/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 761
● CÔTÉ COEUR : Aaron N. Stewart
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : Un égoïste… Quelqu'un qui ne pense pas à moi.
● STAR SUR L'AVATAR : : Sienna Miller
● DISPO POUR UN TOPIC? : oui

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
92/100  (92/100)
// Humeur: =D

MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Jeu 11 Mar - 15:50

La fin des cours annoncée par la sonnerie de 15h30 fit un bien fou à Charlie. Fini les études pour aujourd’hui, enfin, les cours théoriques tout du moins. Deux heures de physique c’était dur, surtout que le professeur n’était pas tendre dans ses parole et ses explications.
En sortant de la salle, Charlie parlait avec deux personnes de son cours qu’elle ne connaissait pas vraiment très bien. Finalement, ils prirent la direction de la sortie du bâtiment mais Charlie passa tout d’abord à son casier, les laissant partir seuls. Son casier se trouvait un peu plus loin dans le couloir et elle eut le temps de regarder les autres étudiants. Tous semblaient pressés, soit parce qu’il n’avait pas envie d’être en retard à leur prochain cours, soit parce qu’ils voulaient fuir ce bâtiment. Tout en marchant, son regard s’arrêta sur un jeune homme. Elle ne l’avait jamais vu. Il était de dos, les mains fouillant dans son casier. Charlie eut tout le temps de l’observer jusqu’à ce que l’étudiant se retourne. Leurs regards se croisèrent et un sourire en coin se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Tout comme sur les lèvres du jeune homme. Continuant d’avancer dans le couloirs, l’étudiant se dirigea un livre à la main vers la jeune fille. Décidant de l’ignorer, elle continua de marcher. Quelques secondes plus tard, elle se fit percuter par quelqu’un. Regardant d’abord au sol, elle vit le livre ouvert. Puis relevant la tête, elle remarqua le jeune homme qu’elle avait observait plusieurs minutes auparavant. Il avait un sourire dévoilant des dents blanches.

-“Tu ne peux pas regarder où tu vas ... ?”

Charlie perdit son sourire. Plaisantait-il ? Avait-il dit ça juste pour la provoquer ? Quelle façon originale d’aborder une demoiselle.

-“J’imagine quand me rentrant dedans tu pensais être original, que j’allais m’excuser platement et en plus, ramasser ton livre par terre ?”

Certes, Charlie trouvait ce garçon plutôt mignon, mais son attitude face à elle la surprise.
Elle passa son chemin pour se rendre à son casier, plantant là, le jeune homme qui n’avait pas bougé. Au fond d’elle même, elle espérait qu’il allait la suivre pour lui parler et continuer ainsi leur dialogue. Elle se retourna pour regarder l’étudiant et lui lancer d’une voix forte avec de nouveau, un sourire en coin.

-“Si je peux me permettre, la plus jolie façon d’aborder une fille n’est pas de lui rentrer dedans un livre à la main mais bien de lui adresser la parole correctement et poliment.” Elle marqua une pause. “Mais peut-être bien que tu ne sais pas faire autrement.”

Charlie était intriguée par le bel homme. Cette rencontre allait égayer sa journée et elle était contente d’avoir pu lui faire part de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Sam 13 Mar - 2:12

    J'attends une réaction, n'importe laquelle. Une qui pourrait être à la hauteur de son regard et du mien. Une qui mettra en scène enfin deux idiots qui viennent de sortir de cours. J'attends patiemment parce que je sais qu'elle va me l'offrir.

    “J’imagine quand me rentrant dedans tu pensais être original, que j’allais m’excuser platement et en plus, ramasser ton livre par terre ?”

    La phrase est dite, et bon sang elle me plait tellement que j'en esquisse un sourire. Les mots sont égaux aux personnages ; Grand, n'est ce pas ? Ouais c'est ça. Détournant le regard elle se dirige vers son casier et son attitude ne fait que m'amuser un peu plus. Au moins, maintenant, je suis sur de ne pas m'ennuyer cette après midi.

    Je la regarde faire, me contente d'attendre, encore une fois. A croire qu'elle doit être pas mal spéciale, parce que bon, la patience c'est pas mon fort à moi. La jolie fini par refermer son casier, et revenir vers moi. Je me surprends à me rendre compte que je souris, toujours. J'incline le visage pendant qu'elle se décide à rouvrir la bouche.

    “Si je peux me permettre, la plus jolie façon d’aborder une fille n’est pas de lui rentrer dedans un livre à la main mais bien de lui adresser la parole correctement et poliment.” Ah oui ? C'est vrai ? Crois moi, j'ai du aborder beaucoup plus de filles que toi. Et ça, c'est pas une hypothèse, juste la réalité.“Mais peut-être bien que tu ne sais pas faire autrement.” Est ce que tu m'aurais réellement apporté cette attention si j'étais venu de demander l'heure ?

    Je redresse mon visage qui était encore incliné. Le fait est là, si j'avais demandé l'heure, elle aurait passé sa route. Mais comme je lui ai foncé dedans elle reste. Parce l'audace attire le monde. Parce qu'un garçon qui je fonce dessus est forcément intriguant, s'il n'est pas fou. Chouette pour elle, moi, je ne suis pas dingue.

    Fronçant les sourcils, je lui offre une expression complétement calculée. Ouais, ma belle, je suis faussement vexé. Tu as vu, n'est ce pas ? Comme je m'y prends bien pour ça. Mon sourire se meurt et laisse place à mes paroles prochaines. La grandeur parle, le monde se tait.

    - Et si je te dis que je n'ai réellement pas fait exprès ? Je demande faisant revenir mon sourire, fier de moi, et de ma connerie qu'elle se doit d'apprécier.

    - Tu as fini tes cours ? Ouais, ça y est, la première partie de la conversation est passée. J'aurais pu demander son prénom, c'est vrai, mais je n'aime pas faire les choses dans l'ordre c'est bien connu. Et puis, il fau comprendre une chose, je contrôle la situation, allez ma jolie, on oublie les prénoms ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maddison

avatar

ETUDES : Architecture
Féminin
● INSCRIPTION : 28/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 761
● CÔTÉ COEUR : Aaron N. Stewart
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : Un égoïste… Quelqu'un qui ne pense pas à moi.
● STAR SUR L'AVATAR : : Sienna Miller
● DISPO POUR UN TOPIC? : oui

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
92/100  (92/100)
// Humeur: =D

MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Dim 14 Mar - 14:48

D’accord, Charlie trouvait le garçon mignon. Mais son attitude ne lui plut en aucun cas. Tellement sûr de lui, avec son air fière et son sourire en coin, sa tête incliné, comme s’il était persuadé de tout pouvoir avoir. Le problème c’est qu’il ne sait pas sur qui il est tombé. Charlie n’est pas le genre de fille à tomber dans les bras de dragueur sans imagination et ne pensant qu’à une seule chose.
Revenant de son casier, sac sur l’épaule et livre dans une main, Charlie retrouva l’étudiant. Il n’avait pas bougé de place, ni d’expression.

“Et si je te dis que je n'ai réellement pas fait exprès ?” Il enchaîna directement sur la suite de la conversation “Tu as fini tes cours ?”

Répondant du tac o tac, Charlie lui adressa un regard qui en disait déjà long sur sa pensée à propos du jeune homme.

-“Et si je te dis que ce genre d’attitude est bonne pour les lycéens en manque ? Crois moi, tu devrais te mettre à jour dans ta façon de draguer, ça en devient... ennuyant. Et dramatique.”


Charlie le dévisagea, encore une fois elle reconnue que l’étudiant était plutôt pas mal, mais elle n’allait pas lui avouer. Il le savait déjà, s’en servait et était un peu trop sûr de lui au goût de Charlie. S’était-il déjà fait remettre en place par une demoiselle? Une jeune femme avait-elle déjà refusé ses avances?

-“Je peux savoir en quoi cela te regarde? Je ne te connais pas, tu ne te présentes même pas et je suis sûre que tu attends que je t’invite à prendre un café.” Ou plus, mais chut. “Mais pourrais-tu être intelligent et un bon garçon rien que trois minutes, bon peut-être pas tant si c’est trop dur pour toi, et te présenter en bonne et due forme.”

Il avait l’air d’être un peu trop sûr de lui. Charlie était persuadée qu’il pensait contrôler la situation. Mais, elle tenait les rennes. Si elle partait, si elle se dirigeait vers la sortie, il la suivrait, elle en était convaincue.
S’avançant vers le jeune homme, elle lui adressa un regard en biais et un sourire en coin posé sur ses lèvres, elle ajouta.

-“Tu ne comptes pas te présenter n’est-ce pas?” Elle perdit son sourire. “Dommage pour toi, tu n’imagine pas ce que tu rates.” Il manque le clin d’oeil.

Elle avança vers les portes du bâtiments, en prenant soin de ne pas mettre le pied sur le bouquin du jeune homme. S’il la suivait, elle l’avait dans la poche. S’il la suivait, elle pourrait se dire qu’elle lui plaît, qu’il était certainement intrigué et intéressé.
Pour être polie, Charlie rajouta un peu plus fort.

-“Ca a été un réel plaisir d’avoir pu discuter avec toi.” Un sourire plus tard, elle se retourna.

Il allait la suivre, elle en était sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Lun 22 Mar - 1:39

    -“Et si je te dis que ce genre d’attitude est bonne pour les lycéens en manque ? Crois moi, tu devrais te mettre à jour dans ta façon de draguer, ça en devient... ennuyant. Et dramatique.”

    Il est vrai que si elle m'avait dit ça, j'aurais surement répondu qu'elle avait raison. Mais que malgré le fait qu'elle ait raison, cette technique de drague, putain, elle est tellement drôle pas vrai. Quoi que ... Je parle de technique de drague, sans être réellement sur que je la draguais, en réalité. C'est vrai, je fais quoi, pour être sérieux deux minutes ?

    “Je peux savoir en quoi cela te regarde? Je ne te connais pas, tu ne te présentes même pas et je suis sûre que tu attends que je t’invite à prendre un café.”

    Non, non, tu dis n'importe quoi là. Qu'on mette les choses au clair de suite. Prétentieux, oui, macho, non. Le café, c'est pas toi qui l'aurait payé, mais bien moi, ma jolie. J'esquisse un sourire, juste pour ma pensée idiote du jour. Oui, idiote, il en faut bien parfois, je ne peux pas être parfait tout le temps, tu vois ?

    "Mais pourrais-tu être intelligent et un bon garçon rien que trois minutes, bon peut-être pas tant si c’est trop dur pour toi, et te présenter en bonne et due forme.”

    Je fronce les sourcils, et la regarde d'un autre oeil, à présent. L'effet belle fille est passée. Et maintenant je n'aime pas le côté supérieur qu'elle semble avoir. Je ne suis pas quelqu'un de stupide, tu assimiles, là ? Presque faché contre elle, je me surprends à ne plus vouloir l'écouter. Parce que dans son monde à elle prétention et intelligence ne vont pas ensemble ... ? C'est mauvais, ma fille, les préjugés.

    -“Tu ne comptes pas te présenter n’est-ce pas?”
    Non, madame, pas encore en tout cas.
    “Dommage pour toi, tu n’imagine pas ce que tu rates.”

    Tsss. Et si c'était elle, qui ratait quelque chose ? Et si c'était elle qui dans le fond passait à côté d'une histoire ? Je ne parle pas d'amour, je parle d'attirances physique, d'un ressentit presque chimique, d'étincelles presque palpable. Ouais, si c'était elle qui passait à côté de ça, à cause d'un orgueil mal placé ?

    Je la regarde partir, et m'insulte déjà de savoir que ouais, je vais la suivre. Juste pour lui donner la chance de me prouver qu'elle n'a pas réellement cette image d'un gros lourds de moi en tête. Ce serait con, qu'elle se souvienne de moi comme ça. Je préfère qu'elle ait un sourire au lèvres lorsqu'on lui parlera d'Adam Smith, plutôt qu'elle hausse les yeux aux ciel en entendant mon prénom.

    -“Ca a été un réel plaisir d’avoir pu discuter avec toi.”

    Je secoue la tête, et ramasse mes affaires avant d'accélérer le pas pour arriver à la même hauteur qu'elle. A côté d'elle, je la regarde en biais en souriant à moitié. Je marche, elle aussi, comme si nous nous étions jamais parlé. La situation m'amuse et pour peu j'exploserais de rire à cause de ce foutu ridicule dans lequel on vient de s'enfermer elle et moi.

    - Tu veux que je te dise ? Je commence en souriant toujours, tout en continuant de marcher aussi. Il y a quand même pas mal de choses fausses dans ce que tu as dis. Ouais, pas mal, et je m'apprête à en citer les plus importantes à mes yeux. La première ; Je ne suis pas un idiot qui n'arrive pas à se concentrer trois minutes. Ouais, celle là j'étais obligé de la planter en premier. Sauvons mon égo d'abord, pas vrai ? En second ; Tu peux l'avouer, je suis loin d'être ennuyant. Ouais, ça aussi c'était pour mon égo. Et en dernier ; Le café, c'est moi qui t'aurais invité à le prendre. Je conclu avec un clin d'oeil et un sourire presque trop fier.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maddison

avatar

ETUDES : Architecture
Féminin
● INSCRIPTION : 28/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 761
● CÔTÉ COEUR : Aaron N. Stewart
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : Un égoïste… Quelqu'un qui ne pense pas à moi.
● STAR SUR L'AVATAR : : Sienna Miller
● DISPO POUR UN TOPIC? : oui

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
92/100  (92/100)
// Humeur: =D

MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Mer 31 Mar - 0:23

Charlie remarqua que l’expression du jeune homme avait changé. En effet, il perdit son sourire et semblait fâché. Ou peut-être juste surprit. Il était quand même plus mignon avec un sourire sur les lèvres, Charlie chassa vite cette pensée d’un mouvement de tête discret. Peut-être qu’avec ces paroles, le jeune homme allait se braquer, chercher à se défendre, mais pour l’instant Charlie ne lui laissa pas le temps de répondre. Quelques secondes après que l’étudiante se soit dirigée vers les portes du bâtiment, elle entendit des pas se rapprocher, puis à sa hauteur, elle vit le jeune homme. Bien plus grand qu’elle, Charlie l’observa discrètement et remarqua son sourire en coin. Reportant son regard devant et elle sentit les yeux du jeune homme sur son épaule. A quoi pensait-il ?
Elle eut sa réponse après un bref instant de silence car l’étudiant prit la parole.

“Tu veux que je te dise?”

La blonde ne répondit rien puisqu’il reprit le monopole de la parole presque immédiatement après.

“Il y a quand même pas mal de choses fausses dans ce que tu as dis.”

A oui? Vraiment?

“Je ne suis pas un idiot qui n'arrive pas à se concentrer trois minutes.”

Oh, évidemment… Peu surprise, Charlie ne releva toujours pas les paroles prononcées. Elle avait donc blessé monsieur et il fallait absolument qu’il se défende, l’honneur avant tout.

“Tu peux l'avouer, je suis loin d'être ennuyant.”


Oh non, elle ne l’avouerait pas, en tout cas, pas de but en blanc comme ça. Mais effectivement, l’étudiant avait touché dans le mille et le rouge monta légèrement aux joues de Charlie et elle espérait qu’il ne remarque rien, trop prit dans son monologue. Le jeune homme avait réussi à rendre la journée de le demoiselle plutôt sympathique. Prise dans ses pensées, elle entendit que de loin les propos de l’étudiant.

“Le café, c'est moi qui t'aurais invité à le prendre.”


Avant de répondre, Charlie se demanda si elle devait continuer à jouer avec son air supérieur qui pouvait rapidement agacer le monde -et elle avec-, ou alors changer de registre et passer à quelque chose qui lui correspondait mieux, c’est à dire la fille sympa, un peu timide sur les bords mais disant ce qu’elle pense sans contraintes et sans se retenir.

“Je dirais juste que tu as réussi à rendre ma journée plus agréable. Félicitations John.” En le voyant froncé les sourcils, elle lui donna quelques explications. “Tu ne veux pas me dire ton nom, je te nomme donc John. John Smith, pour être exacte. Enfin, peut importe, dit moi ton vrai nom, je te dirais qui tu es.”

Elle le regarda en se tournant vers lui et s’arrêtant quelques instants. Elle plongea ses yeux bleus dans ses yeux à lui. Impressionnants et envoûtants. Détournant son regard pour récupérer ses esprits, elle fixait à présent sa bouche. A embrasser. Décidément, ce "John Smith" parvenait à faire ressortir d’étranges sensations chez Charlie.
Cette dernière passa les portes, au dehors, elle plaça ses lunettes de soleil sur son nez. Il n’y a pourtant pas tellement de soleil en ce mois de mars, mais Charlie a toujours craint la luminosité. D’après son défunt père, les yeux bleus sont nettement plus sensibles que les autres. Parfois, quand elle était au lycée, les autres étudiantes, jalouses, disaient que Charlie faisait son intéressante.
Charlie sentit la présence du jeune homme à ses côtés, la forçant ainsi à se ressaisir. A ce moment, Charlie se posa une question, où allaient-ils aller alors qu’ils ne se connaissaient pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Jeu 8 Avr - 22:10

    “Je dirais juste que tu as réussi à rendre ma journée plus agréable. Félicitations John.”

    Je soupire tout en souriant à l'entente du John qui me désigne, tu aurais pu trouver mieux, ma jolie. John c'est si banal pour un mec comme moi qui sort du commun, tu ne crois pas ? Trêve de prétention, la dame continue sa phrase. Écoutons.

    “Tu ne veux pas me dire ton nom, je te nomme donc John. John Smith, pour être exacte. Enfin, peut importe, dit moi ton vrai nom, je te dirais qui tu es.”

    J'incline le visage, parce que le nom de famille est le bon. Par contre son assemblage fait un tout petit peu cliché. John Smith ? Le genre dessin animé, pas vrai ? Ouais, c'est exactement ça. Je pouffe de rire, cette fois, et continu de marcher près d'elle. Je ne sais pas du tout où on va, mais une chose est sure, c'est qu'on y va, au moins c'est déjà ça.

    Soupirant, j'essaie de capter son regard. Puisqu'elle avait décidé de changer d'intonation, je pourrais peut être en faire de même non ? Au lieu de jouer au chat et à la souris, elle a préféré choisir un humour assez loufoque sur les bords. Et bizarrement, moi, je n'ai qu'une seule envie, c'est de partir dans son jeu. Donc, c'est à moi de répliquer, on me demande mon vrai prénom, encore une fois. C'est si important, pour toi ? L'inconnu ne t'excite donc pas ?

    - Et si j'avais envie de rester John Smith, tu me laisseras t'appeler Pocahontas ?

    Ca je l'avoue, c'est de la mauvaise blague, et pourtant, je souris, comme un con. Cette fille me semble différente, et pas aussi facile à draguer que les autres, alors pourquoi ne pas tenter une autre approche. Puisque les livres sur le sol n'ont pas fonctionner. Qui sait, peut être même qu'un jour, on en rigolera tous les deux, de cette première conversation bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maddison

avatar

ETUDES : Architecture
Féminin
● INSCRIPTION : 28/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 761
● CÔTÉ COEUR : Aaron N. Stewart
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : Un égoïste… Quelqu'un qui ne pense pas à moi.
● STAR SUR L'AVATAR : : Sienna Miller
● DISPO POUR UN TOPIC? : oui

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
92/100  (92/100)
// Humeur: =D

MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Lun 12 Avr - 19:41

De loin, on pouvait apercevoir ces deux étudiants marchaient cote à cote. De loin, on pouvait penser qu’ils se connaissaient et qu’ils étaient plutôt bons amis. Pourtant, en se rapprochant, on se rendait doucement compte que ni le grand jeune homme, ni la petite blonde ne connaissait l’un l’autre.
Ils marchaient juste l’un à coté de l’autre, en discutant de tout, mais surtout de rien.

Quand Charlie raconta qu’elle avait finalement choisi de baptiser l’étudiant John Smith, il y eut un hochement de tête de sa part puis un rire. Un vrai rire s’échappant à l’aide d’une voix roque, tandis que de son coté à elle, la demoiselle se contenta d’un haussement des sourcils et d’un sourire qui dura moins de deux secondes montre en main. Se moquait-il d’elle ou avait-il comprit l’allusion?
Charlie eut sa réponse quelques instants après.

-Et si j'avais envie de rester John Smith, tu me laisseras t'appeler Pocahontas ?

Alors il avait saisi. Il n’y avait bien sûr rien de compliqué à comprendre et la demoiselle n’avait tendu aucun piège. Ce n’était même pas un test, mais juste qu’elle n’aimait pas parler à quelqu’un sans nom. John Smith était un des noms les plus courants dans les Etats Unis d’Amérique et en Angleterre. Pour ce qui était du ‘Pocahontas’, Charlie ne savait pas trop si c’était de bon ou de mauvais goût.

“Mais serais-je tombée sur le seul garçon de l’université fanatique de Disney?”
Sourire en coin. “T’as chambre serait-elle recouverte de poster de Mickey et ses amis?”

Le jeune homme n’allait pas lâchait l’affaire, il n’allait pas lui donner son nom de si tôt et c’est pour cela que Charlie prit les choses en main, comme on dit.
Un étudiante, les yeux plongée dans son bouquin, marchait droit devant eux. La blonde la stoppa dans sa marche et l’étudiante eut un sursaut. Elle lui posa sa question “Connais-tu ce jeune homme?”. Elle répondit de manière négative et partit après avoir adresser un sourire. Plus rapide que cela, tu meurs.
Les deux étudiants n’avaient pas pris de direction précise, ils arrivèrent près d’un parc et malgré les beaux jours qui revenaient, l’espace vert était presque vide de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Jeu 22 Avr - 18:41

    “Mais serais-je tombée sur le seul garçon de l’université fanatique de Disney?”

    Sa phrase me force à lacher un rire, parce qu'elle n'a pas totalement tord, dans le fond. Quand j'étais petit (je n'étais pas grand ... ), ma nourrisse elle me les a fait regarder combien de fois les Disney ? Je ne compte même pas, alors fanatique, non, mais connaisseur oui. Ouais, connaisseur, c'est beaucoup mieux. Je préfère, attention, je ne suis pas un gosse qui s'enferme dans sa chambre pour fabuler sur la petite sirène, qu'on ne s'y trompe pas. Et puis, en plus ... La petite sirène, elle n'a pas de jambe, vous voyez l'allusion ?

    “T’as chambre serait-elle recouverte de poster de Mickey et ses amis?”

    Cette fois ci j'écarquille les yeux, d'accord bon, c'était drôle la première fois, mais maintenant, non, il faut s'arrêter. Toutes les bonnes choses ont une fin, ma jolie, n'est ce pas ?

    L'impression d'être un petit con me brûle la gorge. Ca suffit, Adam, n'est ce pas ? Autant lui dire qui tu es, de toute façon, si ce n'est pas maintenant, ce sera dans dix minutes, on arrête le supplice maintenant, et on choisit l'option gentil garçon. Parce que je ne suis pas qu'un dragueur sur pattes. Et loin de là, je crois. La seule chose qui est vraie, chez moi, est la prétention quand j'y réfléchis ... Ouais, moi aussi, j'aime être comme ça.

    - Tss, n'importe quoi. Profonde, la réponse, bon sang, à ce moment précis on se demande pourquoi ils disent de moi que je suis un de ces surdoués. Pas de doutes, vous vous êtes trompés.

    - Juste que ... Tu en as un de bon. j'avoue en souriant comme un enfant. Un de bon, des noms, je veux dire, hein. De toute façon, je ne vois pas de quoi je pourrais parler d'autre. Comme tu en as un de bon, tu me donnerais pas le tien, par hasard, hein ? On essaie d'être normaux, maintenant qu'on marche côte à côte, s'il te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maddison

avatar

ETUDES : Architecture
Féminin
● INSCRIPTION : 28/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 761
● CÔTÉ COEUR : Aaron N. Stewart
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : Un égoïste… Quelqu'un qui ne pense pas à moi.
● STAR SUR L'AVATAR : : Sienna Miller
● DISPO POUR UN TOPIC? : oui

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
92/100  (92/100)
// Humeur: =D

MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   Mar 4 Mai - 23:30

[Dsl du retard (je suis impardonnable) et aussi de la "qualité" de la réponse, la fatigue me gagne ce soir…]

Pourquoi ses yeux sont tels qu’on dirait un merlan frit. Quoi que le jeune homme n’a rien d’un merlan, encore moins frit, pas que Charlie est l’habitude de ce genre de poisson dans la vie... bref, même avec les yeux écarquillés, il restait mignon...

“Tss, n'importe quoi.”


OK, sympa comme réponse. C’était instructif, intéressant et tous les adjectifs superlatifs que vous voudrez employer. En même temps, il n’y avait pas grand chose à répondre pensa-t-elle comme pour le défendre. Charlie avait lâché une phrase, comme ça, pour détendre un peu l’atmosphère déjà... bien détendue, mais peut importe.

“Juste que ... Tu en as un de bon.” Pardon? De quoi pouvait-il bien parler. “Comme tu en as un de bon, tu me donnerais pas le tien, par hasard, hein ?”

Un de bon? Le mien? Okay d’accord. Finalement Charlie réussit à faire le lien entre ce que le garçon racontait et la conversation d’avant, avant Disney. Ne lui avait-on jamais dit qu’il fallait être explicite dans ses phrases. Sans doute pas non. Donc, le presque John Smith demanda à la demoiselle comment elle s’appelle. Trop facile. Pourquoi elle devrait lui dire. Il avait beau être pas mal, l’étudiante n’accrochait pas encore avec lui, mentalement parlant évidemment.
Elle ne lui répondit rien pendant quelques secondes. Puis, pendant qu’ils continuaient à marcher Charlie voulu prendre la parole. Le problème c’était qu’elle ne savait pas quoi dire. Rien ne lui venait à l’esprit. Le silence qui se poursuivait aller faire que John... ou Smith aller capter que quelque chose n’allait pas. La demoiselle réfléchissait trop, c’était mauvais dans certaines situations. Elle se résigna.

“Charlie. Mais c’est con puisque maintenant, on a plus rien à dire.”


Non, elle ne lui demanderait pas son vrai nom en retour. Mais ils ne se connaissaient pas et ils n’avaient donc pas de sujet de conversation. Et Charlie ne savait pas entamer le dialogue avec des inconnus. Voilà qui s’annoncer compliqué pour Charlie. Peut-être que le jeune homme est moins idiot qu’elle pour créer des conversations qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 1 ; Rencontre. [Charlie-Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» CHARLIE X)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: Hope Collège :: Couloirs & casiers-