AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix   Sam 20 Mar - 23:30


    featuring louise lacroix (m. kunis) & rebecca wright (c. accola)

    J'étais assez fière de moi, je dois l'avouer. Non seulement parce que mon cher père m'annonçait qu'on allait partir en France aux prochaines vacances mais aussi parce que je venais de faire du shopping ! Oui, du shopping, du vrai de vrai. Cela faisait deux bonnes grosses semaines que je n'avais pas été dans des boutiques dignes de ce nom. Pouvoir à nouveau passer ma carte de crédit Gold dans la machine électronique m'avait procuré un plaisir indescriptible qui m'avait même donné des frissons. Oui, je suis une acheteuse née et extrêmement dépensière mais que voulez-vous, chacun a ses propres passions. Pour moi, c'est le shopping. Résultat des courses, après trois heures d'affilée dans les magasins de la ville, j'étais ressortie avec deux sachets Gucci, un autre d'Abercrombie & Fitch, trois autres de designers pas très connus mais aux prix excessifs et plusieurs produits de maquillage en provenance de chez Bendel. Que demander de mieux, sérieusement ?! Ce fut donc pleine d'entrain et d'excitation que j'entrais au Starbucks Café du coin et m'asseyai à une table choisie au hasard.

    Je déposai mes sacs sur la banquette à côté de moi et m'installai confortablement avant d'héler un serveur afin qu'il vienne prendre ma commande. J'optai donc pour un café macchiato ainsi que quelques biscuits, des speculoos me semblait-il. Je sortis alors mon Blackberry et consultai mes textos quand je relevai soudain la tête et aperçus une silhouette bien trop familière. Je la voyais s'approcher de moi, la pétasse, avec ses cheveux châtains qui n'étaient pas assez bien coiffés à mon humble avis. Louise Lacroix. Une histoire compliqué avait fait de nous deux bonnes ennemies qui n'arrêtaient pas de lancer des rumeurs l'une contre l'autre.

    « Tiens tiens, Louise ! Alors, toujours occupée à essayer de me pourrir la vie en lançant des rumeurs aussi inutiles que ta personne ? », avais-je lancé avec un regard mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix   Dim 21 Mar - 1:51

    Triste sort que de ne pouvoir aller visiter New York une nouvelle fois alors que le temps radieux commençait à se faire sentir sur l’est des Etats-Unis, Louise était donc obligée de rester à Providence et même si elle aimait le cadre de cette ville, elle n’aurait pas dit non à une virée sur Time Square ou encore, la mythique 5ème avenue. Pour la consoler, la mère de Louise lui avait proposé de déjeuner en ville, histoire de la sortir de son train-train universitaire, invitation que Louise avait bien entendu accepté et même pimenté en se prévoyant une promenade en début d’après-midi dans le centre ville toujours animé de la ville. La journée avait donc été rattrapé mais c’était sans compter le destin qui semblait bien s’amuser avec Lou’ depuis quelques temps.

    Alors qu’elle marchait à hauteur du Starbucks, elle ne put s’empêcher d’entendre cette voix nasillarde qui s’adressait à elle, chose dont elle se serait bien passée. Mais malheureusement pour elle, cette chère Rebecca ne semblait toujours pas avoir compris qu’en se lançant dans ce petit jeu puéril, elle n’était pas forcément celle qui gagnerait à la fin, ce qu’elle semblait croire. Ce dont elle avait vraiment besoin, c’était de découvrir rapidement que parfois on se fait larguer et que ce n’est pas parce que vous êtes jolie et riche que le garçon en question va, par respect pour vous, faire vœu de chasteté et ne jamais sortir avec aucune autre. Louise avait récupéré les restes de Rebecca (chose dont elle n’était pas fière), des restes qui d’ailleurs avait été jeté à la poubelle une nouvelle fois, mais cela ne l’autorisait pas à faire ce qu’elle avait fait. Dommage pour elle.

    « Et bien écoute non, j’ai un but dans ma vie personnellement, ce qui ne semble pas être ton cas malheureusement mais après tout, je peux le comprendre ma pauvre. Penser à un avenir radieux quand on a chopé de l’herpes, c’est un peu difficile… Ca va d’ailleurs, tu l’as pas refilé à trop de monde encore ?! »
    Elle avait voulu la guerre, elle l’avait eu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix   Dim 21 Mar - 11:11

    Vous l'aurez compris, je n'aimais pas Louise Lacroix. D'ailleurs, entre nous, où est-ce qu'elle a trouvé ce nom pourri ? Peu importe, je ne dois pas laissé ressortir mon comportement de pétasse, cela serait me mettre à la hauteur de cette fille. Je la fixai en souriant, trouvant les propos qu'elle débitait plus stupides les uns que les autres. Il n'y avait pas trop de monde dans le Starbucks Café, ce qui m'étonnait assez. D'habitude, il y avait au moins des dizaines de personnes qui venaient ici prendre un café ou manger un petit encas. Tous les gens devaient sans doute être parti en direction des parcs car, au vu du soleil encore haut dans le ciel, il y avait un très beau temps. Pendant que le serveur vint apporter ma commande et la déposer sur ma table, je cherchai quelque chose de pertinent à dire à cette Louise afin de lui faire regretter d'avoir prononcé ces paroles à voix haute.

    « Oh non, rassure-toi, je ne l'ai refilé à personne et c'est même en train de guérir. En revanche, je ne pense pas que tu puisse en dire autant à ton sujet. Car au cas où tu ne le saurais pas, Louise, c'est en couchant avec n'importe qui que l'on chope n'importe quoi. », dis-je, de ma langue de vipère.

    Brusquement, je compris alors que cette petite guerre féminine ne mènerait jamais à rien et que j'en avais marre de me prendre la tête pour un sale type qui n'en valait même pas le coup. Je poussai un soupir d'expaspération et hésitai à proposer une trève à Louise. Je préférai saisir mon gobelet de café et le porter à ma bouche. Le liquide chaud me brûla un peu les lèvres mais je n'y accordai aucune importance, trop occupée par la présence assez dérangeante de la jeune femme. Alors, je pris mon courage à deux mains, et laissa parler ma franchise habituelle.

    « Non, sérieusement, je suis désolée. Ca ne nous mène à rien cette fichue guéguerre, surtout si c'est pour nous disputer à propos d'un pauvre mec qu'on a laissé tombé depuis je ne sais pas combien de mois. Ecoute, même si ce n'est pas réciproque, je m'excuse pour tout ce que j'ai pu dire ou suggérer à ton sujet. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix   Mer 31 Mar - 11:33

    Louise se demandait pourquoi elle avait répondu à cette fille car au final, que pouvait-il ressortir de bon d’une telle conversation ? Rien du tout. Le néant. Elles allaient s’envoyer deux ou trois pics comme deux gamines écervelées, être fière d’elles respectivement et repartir toutes deux par où elles étaient arrivées. La seule différence était que pour une fois, elles aillaient devoir assumer leur gueguerre l’une en face de l’autre ce qui d’habitude n’était pas le cas. Amusée par la réponse quelque peu osée de cette chère Becki, Louise essaya de contenir son rire qui finit pas se matérialiser en un sourire diabolique.

    « Ne t’inquiètes pas pour ma santé, elle est parfaite. Aussi parfaite que ma libido qui, je te rassure, n’est pas comblé avec n’importe qui. Et de toute manière, n’importe qui est mieux que rien du tout, non ? Ah ben, non, désolée, tu peux pas savoir… Trop bête que ton lit soit toujours froid ! »

    Ca, Louise ne l’avait pas inventé. Elle avait entendu dire que la riche petite fille à papa ne se connaissait toujours pas dans ce domaine. Après tout, qu’elle fasse ce qu’elle veut, Louise s’en fichait mais ça l’avait bien fait rire de comprendre pourquoi son ex l’avait très certainement quitté. Même s’il n’était certainement pas meilleur qu’elle vu les prouesses de ce beau parleur. Déjà fatiguée par cette minuscule joute verbale, Louise comptait fausser compagnie à cette poupée quand, à la surprise générale, elle reprit la parole pour sortir des mots et des phrases qui auraient pu lui valoir un ticket d’entrée très rapide en asile psychiatrique. La jeune française, complètement abasourdie par cette demande, ne savait plus trop quelle attitude adoptée. Faire la paix était une chose qui lui paraissait complètement impossible mais après tout, c’est Rebecca qui avait lancé les hostilités des semaines auparavant, il semblait donc logique que ce soit elle qui présente ses excuses et propose d’enterrer la hache de guerre. Et puis, à y voir de plus près, elle n’avait pas tellement tord. Depuis des mois, elles détruisaient leurs réputations respectives pour un mec qui était seulement resté quelques mois dans leurs vies et qui était depuis allé chercher de l’herbe plus verte ailleurs.

    Néanmoins contente de voir son adversaire déposer les armes, Louise décida de se montrer clémente et d’accepter ses excuses.

    « J’avoue que cette tirade me surprend beaucoup mais elle a du sens et tu dois avoir raison en un sens. J’accepte tes excuses surtout que, avouons-le, à part nous, qui s’intéressait vraiment aux rumeurs que nous lancions. Par contre, je ne m’excuserais pas, tu as commencé, tu assumes. Légitime défense comme on dit. »

    Sur ces mots, Louise lui lança un sourire amical mais prudent, on ne sait jamais avec cette vermine, elle simule peut-être la paix pour mieux vous planter le couteau dans le dos…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix   

Revenir en haut Aller en bas
 

« et si on réglait nos comptes ? » | pv - louise lacroix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Livre de comptes
» Petits contes (et comptes) malheureux (silveroak twins)
» Livre des comptes
» Comment demander des comptes sans jamais consacrer la Cour des comptes(1)
» Cour Superieure des Comptes: Rapport sur la gestion du CEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: le coeur de la ville :: starbucks cafe-