AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Flipper [pv Paige F]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Flipper [pv Paige F]   Mer 24 Mar - 3:48





    L’équipe alpha au grand complet sur les gradins supérieurs est la langue pendante à la vue de tous ces corps dénudés. Quelle fraicheur mes aïeux ! Le temps des compétitions de natation était enfin arrivé. Le coach en personne avait particulièrement apprécié l’idée de les avoir dans les environs pendant les entrainements pour stimuler les filles, les pousser au maximum. Et aujourd’hui leur présence n’en est que plus souhaitée. Mais cela faisait plus de 10min qu’on ne les avait entendu brailler quand une silhouette fine et élancée s’approcha des starting blocks. L’unique, l’incontournable Priss MacLahan, celle pour qui tout étudiant se serait damné pour un seul de ses baisers.

    Les voilà qui commencent à exécuter un Haka malgré l’espace réduit et rien que pour elle, ce qui est loin de lui déplaire. En rut, fiévreux lorsqu’ils aperçoivent ses deux prunelles attisées par une curiosité naturelle dans leur direction, ils hurlent de plus belle. Une fois de plus, Priss n’aura d’yeux malheureusement pour aucun d’entre eux, trop soucieuse de sa réputation pour risquer de s’afficher aux bras de l'un de ces ânes échaudés. Les paris vont bon train dans la rangée de testostérone quand elle saute avec une grasse qui n’incombe qu’à elle la tête la première dans l’eau. Le plongeon est parfait, elle ne laisse aucune ridule à la surface et réapparait à une dizaine de mètres pour entamer sa vingtaine de longueur. Du 250m *20, il faut avouer que la plus part des gars présents n’en sont physiquement pas capables faute d’entrainement. La plupart trop lourds, trop charpentés mais surtout pas du tout taillés pour cette pratique sportive, ils excellent heureusement pour eux dans des sports bien plus extrêmes et non ciblés sur l’endurance. D’un coté O’Connell comprend légèrement ô combien elles doivent souffrir, lui-même voulant lâcher à plus d’une reprise les parois durant ses ascensions lorsqu’il perdait soudainement patience. Mais dans son cas, il n’y avait pas de possibilité de faire demi-tour, il était obligé de continuer. Mais ces filles là étaient animées par un désir, une persévérance qu’il a bien du mal à discerner. Dépasser ses limites prenait tout son sens autour du bassin.

    La frénésie s’apaise peu à peu quand l’un d’entre eux se met à rire soudainement. Tous se retournent dans sa direction et cherche du regard ce qui a bien pu le rendre aussi hilare quand il rajoute par-dessus sa connerie naturelle:

    Y’a Flipper en bas.

    Beaucoup ne comprennent pas du tout de qui il parle et esquissent bêtement un sourire jusqu’à ce qu’il pointe du doigt une petite rouquine en contre bas. Ce visage n’est pourtant pas méconnu de certains. C’est la frêle, mais pas des moindres, Paige Fawcett, appartenant à la confrérie sigma phi omega, les rats de bibliothèque en somme. On se demande d’ailleurs comment une tête d’ampoule avait pu se modeler un corps pareil… La majorité des alpha détournent le regard vers les suivantes mais pas Marcus. Flipper… c’était donc son surnom dans la Harkness House et il n’en savait rien encore. Il sourit une fois de plus face à son ignorance.

    OLEEEEEEEEEEEE

    Suivant le mouvement sans rien y comprendre, tous se lèvent pour une ola générale : l’une des filles vient de boire la tasse après un magistral plat. C’est la grosse Stefanie alias Stef’. Elle passe souvent en dernière et y'a de quoi puisque personne ne veut aller se baigner après elle… Une sigma elle aussi mais typiquement LA sigma…. A croire qu’elle ne sait pas se servir d’un rasoir ou d’un épilateur….Beurk. Pour tout vous dire, de loin, on la confond avec Chabal mais en version miniature. Le crève l’amour par l’excellence. Si tant est que l’un des représentants masculins fut prit d’une envie soudaine sous la taille à la vue du dauphin ou encore de la sirène, le cétacé venait de crever l'abcès. Enfin au bout d’une longueur, elle s’accrocha tant bien que mal au rebord pour déglutir un filet d’eau et tenta de remonter…à la force de ses bras ? La malheureuse, c’était si risible que la grande majorité des spectateurs en avait les larmes aux yeux à la voir essayer et essayer, persévérer alors qu’elle retombait systématiquement dans l’eau. Mais un autre cri les rappèle à l'ordre. C'est bien beau de se moquer mais l'heure officielle de l'équipe étant terminée, les alpha devaient à présent être notés pour le trimestre dans une voie d'eau adjacente. Ceci dit, les naïades voulant continuer à s'entrainer le pouvaient puisque leurs lignes leurs étaient toujours réservées jusqu'à la fin de la journée. Veinardes...

    Au son de leurs noms respectifs, un par un, les alpha descendent les estrades et se séparent de leur t-shirt pour se retrouver en slip... moule-b*** comme ils les appellent. Ce genre de sous-vêtements est loin de plaire à tous mais à l'intérieur de la piscine universitaire, il est strictement interdit de porter des shorts de bain...l'horrreeeeeeuuuuurrrrrr.



Revenir en haut Aller en bas
Paige Fawcett

avatar

ETUDES : Littéraires
Féminin
● INSCRIPTION : 23/06/2009
● MESSAGES POSTÉS : 538
● CÔTÉ COEUR : J’aime ces petits moments de calme avant la tempête.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Un cœur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ? [Les noces funèbres, Tim Burton]
● STAR SUR L'AVATAR : : Bryce Dallas Howard
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui, toujours.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Dingue.

MessageSujet: Re: Flipper [pv Paige F]   Jeu 25 Mar - 23:50

    Je me souviens parfaitement de la première fois où j'ai mis un pied dans l'eau d'une piscine. Je m'en souviens, parce que je ne voulais pas y entrer. C'était mon père qui avait décidé, et en bonne petite fille je me devais d'exécuter. Je ne voulais pas nager, et pourtant j'y suis restée, et j'ai fait ce que mon nouvel entraineur me disait de faire. Nager toujours plus vite, toujours plus loin, et toujours plus longtemps. Parce qu'on ne devient pas une championne en se reposant sur ses acquis.

    Et depuis ce jour là, je ne me suis pas arrêtée, c'est comme ça et pas autrement. Certaines personnes courent, d'autres chantent, et bien moi, je nage. Je nage, comme je dois le faire aujourd'hui. Arrivant dans les vestiaires, je soupire et pose mon sac sur un des bancs, je sors mon maillot, et passe côté douche afin de me changer. J'enfile ledit maillot, et retourne poser mes affaires dans mon sac, attrape ma serviette, et passe enfin du côté piscine.

    Mon équipe me suit, ou plutôt l'équipe avance elle aussi. Je lève les yeux vers les gradins, par habitudes, et parce que aujourd'hui, il parait qu'on va être vue. Fronçant les sourcils, je me rends compte que ouais, c'était pas un mythe, on va être vue. Je secoue la tête, et me concentre à nouveau sur l'important de la journée, l'entrainement, pas vrai ? Soupirant, je me rends compte qu'une fois dans l'eau que je suis la première à y être entrée.

    La poupée rousse sait nager, pas vrai ? Je ferme les yeux, l'espace d'une seconde, tandis que l'entraineur nous donne les directives. Je ne plonge pas aujourd'hui, tant mieux, je me contenterais de rester dans l'eau. De toute façon, la vérité est là, on se prépare pour un championnat alors autant s'entrainer dans ce où on est les meilleures. Je décroche des paroles de notre entraineur, parce que les garçons travailler par leurs hormones commencent déjà à s'agiter en haut.

    Je secoue la tête, encore une fois, je suppose, et commence mes longueurs. Malgré moi, je me surprends à les regarder, parce qu'ils semblent s'agiter encore plus que précédemment ... La raison de leurs "hurlements" ne peut être autre que la princesse de l'équipe, alors, pour cette fois, je ne prends pas la peine de vérifier que ce que je pense est vrai.

    Les cris se stoppent, je crois, quoi qu'a vrai dire je ne sais pas, je fais abstraction d'eux, histoire que l'entrainement ne soit pas perdu ... Obsession qu'est ce sport pour moi. Déjà que j'ai la réputation d'être un rat de bibliothèque, faut maintenant que je sois une obsédée de nage. Putain, pour une fille réputée intelligente, j'en ai mis du temps pour comprendre ce qui est en train de m'arriver ; Je stresse ! Je stresse parce qu'une bande d'idiots est là à nous regarder de haut. Reprenant mon souffle, je tente de focaliser mon esprit sur l'enjeu d'aujourd'hui, la compétition, et en bonne intello de base, je déteste perdre comme je déteste avoir tord.

    Pour en finir avec cette histoire d'hormones masculine, leur prof finit par les rappeler à l'ordre. Tous se lèvent, et se décident à aller enfiler leur jolis maillot, à croire que maintenant c'est au tours des filles de s'amuser sur leur compte. Les pauvres, pour peu, j'ai presque pitié d'eux. Et pourtant, je ne fais rien, surement parce que je ne vois pas le réel intérêt de la chose, en réalité. Cependant, il est vrai que je souris à certaines phrases de mes compagnes, les mecs font moins les malins maintenant.

    Ils finissent par tous entrer dans l'eau à tour de rôle, et moi, je plonge à l'intérieur afin de voir si je contrôle mieux mon souffle. Je nage de plus en plus rapidement, sans voir le monde qui se trouve autours de moi, et alors que je pense tout juste à remonter je prends un coup dans la jambe. C'est la douleur vive que je ressens, qui me force à remonter, finalement. Dans un accès de colère je sors la tête de l'eau, prenant un grand souffle et m'apprêtant à maudire celui ou celle qui a fait ça.

    - Espèce d'idiot, faut pas sortir d'Harvard pour savoir nager, bordel ! Je me surprends à hurler alors que j'enlève mes lunettes et mon bonnet afin qu'il voit à qui il s'adresse, et moi à qui je m'adresse. Et histoire que je ne sois pas trop ridicule, en réalité. Faut le dire, les lunettes et le bonnet de bain, c'est pas le top.
    Et évidemment, celui qui m'a fait ça est un de ceux qui étaient sur les gradins quelques minutes auparavant. Entre en scène Monsieur O'Connell, et un début de rougissement pour Paige Fawcett, génial ...

---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------
    Parce que quand on est accro, même si ça fait mal...
    Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

    J’étais prête à tourner la page,
    mais c’est la page qui ne veut pas se tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flipper [pv Paige F]   Sam 27 Mar - 18:15


    Tous les bleus s’accordaient à dire qu’il était relativement difficile d’emballer dans cet accoutrement. La moitié se jette alors volontiers à l’eau, histoire de masquer la catastrophe et quand aux autres, ils s’affichent fièrement avant de piquer une tête car après tout, le ridicule ne tue pas. Enfin… Ce ne sera pas le cas de Maxime puisqu'il a légèrement grossi depuis le début du trimestre et qu’à présent, son maillot dorénavant trop petit, lui rentre dans la raie des fesses. Malgré çà à la fin, tous se retrouvent dans la piscine, tous sont au même niveau, physiques confondus, il ne reste plus que leurs têtes pour les départager.

    Pourtant O’Connell ne s’élance pas immédiatement à l’assaut des longueurs, il se trouve dans la moitié de l’alphabet et beaucoup doivent le précéder. Il considère inutile de s’essouffler dans un échauffement superflu à ses yeux et c’est donc pourquoi il s’accoude au rebord et matte les filles qui le frôlent sur le bord du bassin. Il est aussitôt rejoint par Rosenbaum avec lequel ils échangent des sourires accusateurs. Poussant le vice dans le dos de leur moniteur, tous deux essayent d’attraper les cuisses d’une jeune néréide pour l’attirer jusqu’à eux dans l’eau. Pari réussi, la malheureuse tombe dans le bassin entre les deux idiots qui s’en tirent avec un gracieux souvenir de sa part, une bonne gifle cinglante. Mais donne ta joue et tend l’autre, ils en rient plus qu’autre chose. Même pas mal. Mais c’est elle qui a le dernier mot lorsqu’elle s’engouffre une fois de plus belle sous la surface et leur tire à tour de rôle sur les maillots. Les têtes des deux playboys s’immergent aussitôt, suivant le mouvement, les mains agrippées sur les élastiques pour finalement boire la tasse en coeur.

    BARRYWHITE

    Les voilà arrivés dans les B. Il en reste un bout de chemin avant que l’aventurier n’aie la chance d’être noté à son tour. Ils sont plusieurs dans la seconde ligne à faire de même, trainer sans but dans une eau tempérée. On pourrait dire à température ambiante mais plus ils restent dedans sans nager et plus elle parait légèrement glacée. Il faut donc trouver une occupation et au plus vite sans quoi Marcus et ses compagnons de chambrée auront des maux de ventre intolérables : un coup de froid est si vite attrapé et malheureusement l'infirmière est si difficile d'accès...
    C’est là qu’il voit le bonnet rose chewing gum de Katia Pride deux voies plus loin, musicienne à ses heures et qu’il aime particulièrement emmerder lorsqu’il manque de distraction… C’est tentant, très tentant mais il faut avant tout traverser la ligne qui les sépare, celle que l’on pourrait considérer comme la voie express réservée aux formules 1 de compet’. Ça passe ou ça casse, des gerbes d’eau lui aspergent le visage. Des bras et des mains s’élancent dans les airs détaillant avec grâce les mouvements d’un papillon ou encore ceux de cette nage rapide qu’est le crawl. Le pauvre craint le carambolage, il s’accroche à la ligne flottante, exaspéré par un tel dynamisme. Il croit reconnaitre dans le lot la formidable Priss mais avec incertitude puisqu'il il n’a eu que quelques secondes pour discerner le peu de formes dépassant des remous. Il décide, au culot, de la choper si tant est qu’il arrive à la rattraper. Peut-être que dans son élan de bravoure, un contact lui vaudra un rencard ou au minimum un regard échangé, ce serait déjà un début. Cependant le passage de la ligne flottante ne s’effectuera pas de surface. Il prend donc une dernière bouffé d’air et se laisse couler, passe par dessous et rattrape cette ombre déformée qu'il distingue péniblement mais hélas… l’eau chlorée lui brule les yeux et sa montre heurte quelque chose de relativement dur. Il refait surface en se malaxant le poignée, ne comprenant rien aux élucubrations prononcées hormis un brouhaha incompréhensible puisque l’eau dans ses oreilles joue le rôle de tampon. Pas de bonnet, pas de lunettes. C’était à se demander si les alphas étaient au courant de leur annotation en ce jour. Rosenbaum, qui a tout vu sur l’autre ligne, se met à éclater de rire.

    Faut pas attraper les thons O’Connell !

    Évidemment cette phrase là, Marcus l’a entendu parfaitement bien et se demande un instant, tourné vers son ami, pourquoi ce dernier s'exprime de cette façon. Le doute s’installe. Et si par mégarde avait-il attrapé cette grosse Stefanie ? Non, il lui faudrait aller consulter l’opticien dans ce cas et de toute urgence. Il se retourne vers sa « prise » du jour et… Merde, tout hébété, il sourit connement à Paige qui venait tout juste de dévoiler sa longue chevelure bouclée nappant la surface de l’eau à présent. ₪ Flipper ? ₪

    Le mot est sorti tout seul. Tout ceci parce qu’il l'avait entendu quelques minutes plus tôt de la bouche de ses camarades. * Ah le con* L'eau n'est décidément pas son terrain de prédilection, déjà qu'il a pris une belle leçon face à Crystel. Il fallait qu'il les enchaine, c'était plus fort que lui. Le gaillard frappe du plat de sa paume sur l'eau et commence à s'énerver tout seul lorsqu'il se reprend et s'excuse auprès de la belle rouquine. Elle a l'air de lui en vouloir et pourtant, quelque chose s'installe entre les deux. Gêné par la situation, il ne sait que faire: Lui masser la cheville? * Alors qu'elle est en train de nager... T'en as de bonnes idées Marcus, t'iras loin.*
    ₪ J't'ai frappée où? ₪
    Dit-il calmement alors qu'il connait déjà la réponse mais au moins ferait-il passer ceci pour un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Paige Fawcett

avatar

ETUDES : Littéraires
Féminin
● INSCRIPTION : 23/06/2009
● MESSAGES POSTÉS : 538
● CÔTÉ COEUR : J’aime ces petits moments de calme avant la tempête.
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : Un cœur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ? [Les noces funèbres, Tim Burton]
● STAR SUR L'AVATAR : : Bryce Dallas Howard
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui, toujours.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Dingue.

MessageSujet: Re: Flipper [pv Paige F]   Mer 7 Avr - 19:28

    Et alors que ses potes ou camarades, c'est au choix, se moquent de lui ou bien de moi, je ferme les yeux l'espace d'un instant. Si c'est de moi, qu'il se moque, les mots sont blessant, n'est ce pas ? Si j'hurle ils réagissent comment, les gosses de vingt ans ? Et si celle qu'il ne "fallait pas attraper" était dans leur lit, le temps d'une nuit, se moqueraient-ils encore d'elle, puisqu'elle n'est pas assez jolie, aujourd'hui ?

    La première phrase, réplique qui me vient à l'esprit est un "sales cons" bourré d'amertume, il est vrai que j'aurais pu choisir mieux, y réfléchir un peu, mais de toute façon, peu importe, l'insulte est juste pensée, puisque Paige Fawcett la coincée ne pourrait parler comme ça, pas vrai ?

    Mes yeux de nouveaux ouverts, je regarde une nouvelle fois la bande d'idiot riant, qu'est ce que c'est couillon un garçon, alors toute une meute, c'est pire, je crois. Je reporte mon attention sur Marcus, parce que les autres ne la mérite surement pas. Et pour toutes idées de dormir avec eux l'espace d'une soirée pour leur prouver que oui, je suis quelqu'un, vaut mieux oublier, parce que contrairement à celles qu'ils semblent regarder, je suis loin d'être une poupée.

    - Flipper ?

    Cette fois j'écarquille les yeux, oublie la douleur de ma cheville et essaie tant bien que mal de retenir les cris que j'aimerais lui cracher en plein visage. Les autres ne méritent pas mon attention, voilà ce que je disais il y a quelques secondes ... Maintenant je me demande si lui, la mérite. Me planter un surnom aussi con que celui là, il descend au même point que tous ses petits copains le Marcus O'Connell.

    - J't'ai frappée où?

    Je lève les yeux au ciel, sans comprendre en réalité. Un coup il me balance le prénom d'un dauphin, le second coup il se préoccupe de si je vais bien ou pas. On est dans quel monde là ? De toute façon, la douleur elle est passée, plus la peine de s'inquiéter, tu peux aller jouer avec tes potes O'Connell, Flipper est sauvé, à quoi ça te servirait de perdre de ta réputation à restée avec une fille qui de toute évidence, n'est pas classée dans le Top 10 des sportives les plus canons.

    - Pour ton information, je le déteste ...Consciente du double sens de ma phrase, j'attrape le regard de Marcus afin de m'excuser, voilà maintenant que c'est moi, qui dois me justifier. N'importe quoi, à l'image de la vie d'une Paige Fawcett, je crois. Le surnom, je veux dire, à ma connaissance je n'ai rien du dauphin.

    Je m'approche du bord de la piscine afin de sortir de l'eau, si je n'ai plus mal, je n'ai plus envie de nager non plus. D'une pulsion sur mes bras, je me retrouve assise sur ledit bord, de mes mains j'essore mes cheveux et fini par secouer la tête afin de les remettre en place. Si je le voulais réellement je me mettrais debout, histoire de réellement lui montrer que du dauphin je n'en tiens qu'une facilité à nager. Je me pavanerais, comme toutes les autres, pour leur prouver que oui, Paige Fawcett peut elle aussi exister.

    - Ne t'en fais pas, je n'ai plus mal. Tu peux retourner essayer d'attraper une belle poupée. J'ajoute un clin d'œil à mon sarcasme. Laisses Paige redevenir invisible, mon joli.

---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------
    Parce que quand on est accro, même si ça fait mal...
    Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.

    J’étais prête à tourner la page,
    mais c’est la page qui ne veut pas se tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flipper [pv Paige F]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flipper [pv Paige F]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» Flipper
» Un peu de détente [pv Paige]
» Qui vous fait le plus flipper dans le staff ?
» Morgane Hayley Ana Paige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: espaces verts :: piscine publique-