AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « The sky could fall tonight » # Eva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: « The sky could fall tonight » # Eva   Dim 2 Mai - 22:33

« Alors, tu viens ? »
« Non, allez-y ; je vais juste rentrer, moi… »

Il gratifia d’un sourire déterminé la bande de sportifs qui se levaient, le laissant seul à table… Non, il n’avait pas envie de finir la soirée dans une fête, chez il-ne-savait-qui, avec l’alcool qui coulait à flots, et… non, il n’en avait pas envie. Déjà, il avait fait l’effort de sortir de son antre, le temps d’un ou deux verres, et quelques parties de billards avec quelques connaissances - parmi ses coéquipiers, et d’autres de sa confrérie. Mais après ça, non, il n’avait aucune envie de les suivre dans leur partie de beuverie où l’alcool coulerait à flots, où les filles se succèderaient autour de lui à tel point qu’il ne sache plus où donner de la tête, et… il ne savait plus quoi d’autre. Rentrer chez lui, ça lui paraissait très bien, comme deuxième - ou troisième - partie de soirée. Il se mettrait un bon film… Ou alors il irait faire quelques longueurs dans la piscine. Pas envie d’étudier, ce soir…

Et allez savoir pourquoi, alors que ses amis étaient tous partis, il resta là, assis à cette table, comme un jeune homme en manque d’amis. Mais lui, en manque d’amis, il ne l’était pas. En manque d’amour non plus, pour celles qui se posaient la question… Si si, il y en avaient, qui se la posaient. A une table, un peu plus loin, il les voyait, ces demoiselles qui le regardaient avec insistance… Mais il n’y faisait pas vraiment attention, en réalité. Trop occupé à… à quoi faire, d’ailleurs ? Le nez plongé dans son verre, vide, il rêvassait. Il avait dit vouloir rentrer - et c’était probablement ce qu’il ferait -, mais à bien y réfléchir, il n’était pas si pressé que ça, de rentrer. Rester là, seul, dans cette salle de billard, ça ne le dérangeait absolument pas. Et d’ailleurs… Voilà. D’ailleurs, il en referait bien une partie, de billard. Il avait beau être seul, c’était une activité qui lui plaisait assez. Tellement qu’il en avait même une chez lui, de table. Mais tant qu’à faire, pourquoi ne pas jouer ici, hein ?

Ignorant les regards fixés sur sa nuque, il se leva, et quitta finalement la table qui serait bientôt débarrassée avant de recevoir de nouveaux occupants, et se dirigea vers l’une des tables de billard encore vides… Enfin ça, c’était ce qu’il avait prévu. Parce que le groupe de jeune femmes - si si, celui-là même que tout à l’heure - ne l’avait toujours pas lâché du regard, et deux d’entre elles - une brune, et une blonde - se levèrent de leur table, pour l’intercepter. L’une lui tenait le bras, l’autre lui caressait l’épaule… Mais loin d’être intéressé, il afficha simplement un air neutre, s’interdisant de paraître désagréable - en tout cas, pas tant qu’elles n’insistaient pas trop lourdement.

« Salut toi, tu t’ennuies pas trop, tout seul ? »

Les yeux de la blonde se baladaient le long de son corps, sans retenue. Et tandis que sa copine le déshabillait du regard, la brune poursuivit :

« Tu veux pas venir t’amuser avec nous ? »

Un sourire galant s’afficha sur ses lèvres, alors qu’il les observa, tour à tour.

« Merci, mais… J’ai déjà des projets, pour ce soir. »

Quel mensonge éhonté, pour le beau sportif… Mais c’était le seul moyen de se débarrasser de ces… hum… jeunes femmes. Elles se pavanèrent encore un peu devant lui, dans l’espoir de, peut-être, lui faire changer d’avis, mais il restait impassible face à leurs charmes, et garda son sourire des plus charmants.

« Dommage… »

La blonde lui caressa l’épaule, le bras, puis s’éloigna finalement, résignée. La brune la suivit, visiblement déçue. Sans se départir de son sourire, Jeff reprit le trajet qui le mènerait aux fameuses tables de billard… Il y en avait deux, de libres, maintenant. Bien. Il pourrait donc jouer sans risquer d’être dérangé… A moins qu’une autre charmante perturbation ne vienne l’interrompre ?
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Dim 2 Mai - 23:35

Ca faisait déjà plusieurs qu'Eva était enfin sèche. Elle s'était permise de prendre une douche, ses cheveux empestaient le chlore, ce n'était pas très agréable. On approchait les 20h, et elle était censée à se rendre à cette fameuse soirée, où elle était conviée par ce trouffion de Summers. Elle n'avait aucune envie de le supporter toute la soirée, donc déclina l'invitation, sans le dire à personne. Ne sachant pas quoi faire de sa soirée, elle se décida à se balader en ville, histoire de faire un tour. Pas question de s'enraciner dans sa chambre devant un bouquin ennuyeux. Eva embarqua son sac et enfila une veste pour claquer la porte de sa chambre derrière elle. Il faisait déjà nuit, et les piétons, même au sein de l'université, se faisait rare. Elle hochait la tête en guise de salutations à ceux qu'elle connaissait, avec un sourire naturel. Franchissant enfin le terrain de l'université, elle s'élança dans des rues vivement éclairées par d'immenses lampadaires. Arrivant au centre ville, on constatait qu'il y avait nettement plus de monde. Surtout dans les bars, où l'ambiance s'avérait très joyeuse.

Non loin de là, la salle de billard. D'ailleurs, certaines têtes familières en sortirent, papotant de sport, certainement. Dans le lot, Westmond, qu'elle connaissait un peu mieux. Il la remarqua, et précisa à ses amis qu'il les rejoindrait très vite. Eva souriait, contente de le recroiser, et lui s'approcha d'elle.

"Hey, tu t'es enfin séchée ?"
dit-il d'un ton moqueur.
"J'me suis permise de me retremper un peu, le premier bain ne me convenait pas." rétorqua-t-elle en mettant ses cheveux derrière les oreilles.
"Tu vas à la soirée, alors ? Summers n'attend que ça, ce crétin. Dès qu'il gagne, il se croit tout permis."
"Je pense pas, c'est pas trop mon genre."
"Mmmh, j'comprend tout à fait. Au pire, t'as qu'à tenir compagnie à Hawkins, il est resté là. La défaite doit lui peser sacrément, c'est un perfectionniste." dit-il en riant.
Eva acquiesça et Westmond s'en alla rejoindre ses amis. Elle le regardait partir, puis s'infiltra dans la salle de billard. Un groupe de nénettes gloussait à côté de leur coca light. Eva les regardait d'un air suspicieux. Est-ce qu'ils servaient des cocktails ici ? Regardant la carte quelques secondes, elle se lassait de voir tout ce qu'il y avait. Levant la tête, elle remarqua deux nanas se diriger vers un mec qui se trouvait plus loin. Se dissimulant derrière une poutre, elle regardait les deux pimbêches à l'action. Si seulement elle avait de quoi, ça en aurait fait rire ou jubiler quelques uns. Collant sa langue sur le bout de ses incivise de la mâchoire supérieure, elle guettait, comme une de ces comères âgée de quatre-vint ans. Aussi, elles y allaient fort. OK, peut-être qu'ils se connaissaient un peu, mais de là à lui caresser le bras... Qu'elle lui roule une pelle tant qu'elle y est, on dira rien ! Désespérée de leur inefficacité séductrice, les deux nanas rebroussèrent chemin, rejoignant leur coca light et leurs copines. Quant à Jeff, il retournait seul à sa table de billard.

Elle le rejoignit d'un pas lent, non hâtif. Alors qu'il tapait dans la boule blanche, elle stoppa celle-ci en l'attrapant, cessant son élan. La gardant en main, elle souritait malicieusement en regardant la nageur.

"Je ne pensais pas qu'une défaite pouvait être aussi cuisante. De là à repousser de la compagnie féminine... Si ça se trouve, Westmond les a exprès appeler pour toi" dit-elle en plaisantant.

Quoique, ça aurait aussi pu être Summers. Histoire de l'occuper pendant qu'il courtiserait Eva. Sur ce coup là, il a vraiment ch*é dans la colle. Tellement prévisible. Elle fixait du regard Jeff, alors que la blonde et la brune revenaient à la charge, comme si Eva venait d'agiter un drap rouge. Ca allait, les cornes n'était pas trop pointues. La jalousie fait parfois de sacrées ravages, mais là, on arrive à la stupidité. La blonde répliqua, furax.

" Excuse-moi de te déranger dans ta partie solo, mais ... je t'avais promis un verre tout à l'heure, nan ? Tu te souviens pas ? En plus je sais que tu adores la vodka-orange, ça tombe bien ! Ils en font ici !"

Eva regardait la poupée Barbie d'un aire incompréhensif et perplexe. C'était ça, les nouvelles techniques de drague ? Dédaigneuse, Eva se mit à sourire, d'un air moqueur. Levant les yeux au ciel, elle soupirait, désespérée d'avoir de telles représentantes de la gente féminine. Elle n'allait rien dire, ça n'en valait pas la peine. Et dire qu'elle espérait passer une soirée tranquille. Avec les deux là, on n'était pas sorti de l'auberge. Pour la peine, elle fit signe au barman, plus loin, pour qu'il lui ramène à boire Un minimum de luxe était nécessaire, histoire de remonter un peu le niveau, parce que là...
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Ven 7 Mai - 23:46

Machinalement, il avait investi l’une des tables vides, et commençait une partie, sans se préoccuper de ce qu’il pouvait se passer autour de lui. Un peu comme dans son monde, en fait. Un peu comme toujours, en réalité… Et donc, il tapait dans la boule blanche. Une première fois, puis une seconde, oubliant peu à peu qu’il n’était pas chez lui, mais bel et bien au beau milieu d’une salle de billard loin d’être vide, ce soir. Une troisième fois… La boule fut stoppée, par une main joliment manucurée. Revenant à la réalité, il marqua un temps d’arrêt, avant de relever les yeux le long du bras féminin, jusqu’au visage de celle qui venait de l’interrompre. Et là… surprise. Il leva un sourcil, et son visage resta figé pendant un instant, avant qu’un fin sourire vint lui étirer le coin des lèvres. Comment avait-elle dit s’appeler ? Ah, oui... Eva.

Lentement, il se releva de tout son long, et posa l’extrémité de sa canne de billard devant lui, à la verticale, de manière à pouvoir y prendre appui. Les deux mains sur l’autre extrémité de celle-ci, devant lui, donc, il observait la jeune femme en silence, et toujours en lui souriant… Bizarrement, il ressentait une certaine… satisfaction, de la revoir. Pourtant, il avait décliné son invitation. Ou ce qui s’y apparentait, puisque ça n’était pas tout à fait une invitation, en réalité… Elle lui avait demandé s’il serait à la fête de ce soir ; et non, il n’y serait pas. Ses amis y étaient tous allés, mais pas lui. Le contrecoup de la défaite ? Oui, peut-être… Non, pas vraiment. Il n’était plus tout à fait sûr de la raison pour laquelle il avait refusé.

« Westmond ? Nah… Pas son genre. Enfin surtout, il sait que c’est pas mon genre. »

Non, Westmond ne se serait jamais fatigué à lui « arranger » un coup avec des filles, comme ça, sans lui en parler ; il savait trop bien que Jeff les enverrait balader sans même prendre le temps d’y réfléchir… La seule explication possible qui lui venait à l’esprit était que ces filles soient venues à lui de leur propre chef ; après tout, il n’était pas trop mal, dans son genre, et on lui avait même rapporté une rumeur selon laquelle l’une de ses anciennes… hum… partenaires, avait tellement apprécié le moment passé en sa compagnie, qu’elle en avait parlé à toutes ses copines. De quoi vous fusiller une tranquillité, ça…

Il lançait un vague regard en direction de la table de ses si chères prétendantes, quand il vit l’une d’entre elles, la blonde, revenir à la charge. Ça n’en finirait donc jamais ?

" Excuse-moi de te déranger dans ta partie solo, mais ... je t'avais promis un verre tout à l'heure, nan ? Tu te souviens pas ? En plus je sais que tu adores la vodka-orange, ça tombe bien ! Ils en font ici !"

Etonné par le ton employé, autant que par ses paroles, Jeff fronça légèrement les sourcils, et cilla quand elle parla d’une promesse qu’elle lui aurait faite… Ah oui ? Il ne s’en souvenait plus ; pourtant, il n’avait pas bu tant que ça, puisqu’il devait conduire pour rentrer… La vodka orange ? Comment elle le savait, qu’il en buvait ? C’était peut-être vraiment un coup de Westmond, finalement… Quoi que non ; c’était ce qu’il avait pris au bar, tout à l’heure. L’avaient-elles en vue depuis qu’il était arrivé !? Poliment, il sourit, alors qu’il voyait Eva qui faisait signe au barman.

« Bien observé ! C’est d’ailleurs ce que je vais reprendre ! » A ces mots, il se tourna vers le barman qui s’approchait, et lui fit également signe de mettre la boisson que commanderait Eva sur sa note - galanterie oblige - « Mais je ne me souviens pas du reste, par contre, désolé… Pour me faire pardonner, c’est moi qui vais t’en payer un, commande ce que tu veux. Et dis-le même à toutes tes copines, pour ne pas faire de jalouses. »

Il lui adressa un sourire courtois, qui lui ferait - il l’espérait - comprendre qu’elle pouvait s’en aller, maintenant… Pour aller prévenir ses copines, par exemple. Mais, manque de chance, elle n’avait visiblement pas envie de bouger. Plantée entre Eva et lui, elle lui lança un regard suspicieux, avant de se tourner vers la jeune femme.

« T’es sa copine, c’est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Sam 8 Mai - 20:17

Les blagues sur les blondes, c'était bien célèbre, et toujours très utilisés dans la vie courante, n'importe quand. Et là, il fallait avouer qu'Eva en balancerait bien quelques unes, vu le comportement de la Barbie qui se trouvait en face d'elle. Enfin, le comportement du beau nageur la laissait aussi perplexe. Elle l'avait toujours vu, disons, insensible aux avances de pseudo Pom-pom Girls. La voilà déçu. Mais puisqu'il voulait se montrer galant, autant en profiter. Les cocktails lui manquaient, et il fallait bien qu'elle voit ce que valaient ceux d'ici. Pas de préjugés, pas de jugements hâtifs, elle analysera une fois le verre devant elle. Mais ça n'allait pas être ce dernier qui allait calmer ses ardeurs quant aux comportements de la blondasse. Bon d'accord, elles avaient certainement toutes les deux quelques points similaires, notamment l'attirance qu'elles avaient vis-à-vis de Jeff. Aussi, pourquoi a-t-il choisi d'avoir un aussi beau visage, franchement ? Est-ce qu'il se doutait que ça pouvait être extrêmement ravageur ? (si ça se trouve, il le fait totalement exprès...).

Le barman s'empressa de ramener les boissons commandé, commençant par servir les demoiselles qui se trouvaient plus loin. Vint ensuite autour d'Eva et de Barbie, finissant par la fameuse vodka-orange. La rouquine pensait que c'était trop pitoyable devoir répondre à la question de la nana sous silicone. Elle se contenta de juste d'hausser un sourcil, affichant un petit sourire narquois, avant de trinquer discrètement vers Jeff, avant de boire une gorgée de son cocktail. Moment de silence. Pas si silencieux que ça, puisque les copines de Barbie ne cessaient de chuchoter quelques suppositions entre elles. Barbie regardait Eva avec insistance, au point où ça pouvait devenir insupportable pour cette dernière. Après un soupir de lassitude, elle esquissa un autre sourire, en répondant :

"Si j'étais, comme tu dis, sa copine, tu crois franchement que je te laisserai l'allumer comme ça ?" Ses yeux étaient malicieux, et elle rajouta "Je suis très possessive dans mon genre, je sais, on dirait pas comme ça..."

Eva se mettait à rire toute seule bouche fermée, avant de reprendre une gorgée de sa boisson. Pas mauvais du tout d'ailleurs, ce cocktail, elle reviendrait ici. Et je ne peux que confirmer ce qu'elle venait de dire sur sa propre personne. Possessive, certes, mais ça dépend avec quoi. Si c'est pour une pair de chaussures, ou un Jeff, c'est pas négociable, peine perdue. Oui oui, elle a beau avoir un minois angélique en porcelaine, avec un sourire quasi permanent, elle a du caractère derrière cette épaisse couverture ! La femme blonde regardait alternativement et silencieusement Eva et Jeff. Ca devenait pire qu'un terrain de chasse ici, l'ambiance pourrait devenir explosive, si ce n'est pour dire que ça pourrait potentiellement monter à l'échelle d'Hiroshima. Après, j'dis ça, j'dis rien. Parce que rien que de voir le regard soudainement illuminé de la blonde expliquait tout. Elle se tourna pour regarder ses copines, pour leur faire part de la merveilleuse nouvelle. Mais Eva ne pensait pas non plus que Jeff était polygame -à moins qu'elle ne se trompe encore une fois, mais là, elle s'inquiéterait vraiment-. Un moment, la rouquine se demanda même si ça ne valait pas le coup de déguerpir ici, mais bon, elle serait trop jalouse de laisser Jeff "en cette charmante compagnie".

Quoique, ça pourrait tourner en un jeu amusant. Pendant que la blonde fricotait et draguait incessament Jeff, Eva réfléchissait. Si ca se trouve, il ne voulait que que toutes les files rentrent dans ses filets juste en payant une addition qui pourrait s'avérer assez lourde, mais elle n'allait pas se laisser faire. La galanterie, c'est une chose, d'accord. Les bonnes manières et tout ça, c'est bien chouette. Mais jouer, c'en est une autre, et ça pourrait être bien plus intéressant. Elle était très joueuse dans son genre. A force de traîner dans des casinos -d'ailleurs, elle se rappelait que Maxime devait l'inviter dans le sien-, elle en avait pris goût, tout en restant raisonnable. Elle surveillait ses arrières au poker, là, elle songeait à miser plus gros. M'enfin bon, nous allons voir. La blondasse multipliait les caresses, et Eva restait focalisée sur ces derniers, au point qu'elle ne prenait même pas le temps d'analyser la réaction du nageur.

"Bon" commença-t-elle. "Sur ce..." Et là, elle but cul sec ce qui lui restait de cocktail, pour continuer "Jeff, je vais te laisser en cette charmante compagnie, et merci pour le verre" Elle s'adressa ensuite à la blonde "Toi, bonne chance pour la plan drague, je te préviens, c'est pas gagné d'avance" puis elle retourna ses talons pour se diriger lentement vers la sortie.

Maintenant, elle n'avait plus qu'à croiser les doigts pour qu'il y ait quelqu'un qui joue le jeu. parce que, vous savez, Eva a tellement envie de s'amuser...
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Sam 8 Mai - 23:43

Si elle était sa… !? Quoi ? Non, elle n’avait pas dit ça, elle ne venait pas de le demander ? Il écarquilla les yeux, manquant de s’étouffer avec sa vodka - heureusement, il resta discret, et aucune des deux demoiselles ne l’avaient remarqué. Mais il n’en était pas aussi sûr, concernant le reste des groupies - ouh, ce que c’était égocentrique, ça - qui attendaient à table. Et d’ailleurs, celles-là, elles n’attendaient sûrement qu’un signal de leur copine pour toutes rappliquer, et venir entourer cette table de billard, à laquelle il avait espérer rester seul. Seul… Quel doux rêve. Il aurait peut-être dû rentrer directement, en fait… Ou pas. La compagnie d’Eva ne lui semblait pas si désagréable, contrairement à celle de Blondie, qui devenait de plus en plus agaçante. Dans le silence qui suivit la question, il capta les chuchotements venant de la table un peu plus loin, qui commentaient, entre autres, sa réaction à la question de Blondie… C’est vrai que, pour le coup, c’était un peu… excessif. Ça n’était pas exactement comme si que la possibilité qu’Eva soit sa copine le dérangeait vraiment… Hum ? Il avait vraiment pensé ça ? Ouh… Il fallait vraiment qu’il arrête la vodka.

Pendant qu’il pensait à son manque de sobriété, la jolie rousse se décidait enfin à répondre, avec la jolie répartie qu’il lui avait déjà connue, un peu plus tôt dans la journée - et non, il n’avait pas utilisé deux fois le mot « jolie » dans la même phrase, alors qu’il pensait à elle -. Et alors qu’elle eut fini, il fut partagé entre le soulagement, et le regret… Certes, d’une part, ça écartait tout malentendu concernant un possible couple qu’il pourrait former avec quiconque, mais d’une autre, ça laissait également le champ libre à Blondie, et toutes ses copines. D’ailleurs, en parlant de celle-là, elle fixa à nouveau toute son attention sur lui, à tel point qu’il n’aurait pas été étonné qu’elle ait un scanner à la place des yeux… On disait toujours que c’était les hommes qui manquaient de tact, que c’était eux qui laissaient promener leurs yeux un peu partout sans la moindre retenue, que c’était eux qui faisaient du rendre dedans, puis qui se prenaient les plus gros râteaux, en récompense de leur boulet-attitude… Mais là, il avait la preuve du contraire. Devant ses yeux, un superbe exemple, vraiment. Il y avait presque de quoi se demander d’où venaient ces préjugés.

Et maintenant qu’il y réfléchissait à nouveau, il commençait à regretter d’avoir payé tous ces verres. Bon, okay, la note serait salée, mais ça il s’en fichait. Il avait espéré qu’elles s’en contenteraient, toutes, et qu’il pourrait finir sa partie de billard tranquillement… Pour la partie, c’était raté. Et pour le reste aussi, puisque la blonde semblait avoir vu là une sorte d’encouragement, qui la poussait à continuer son petit manège. Il n’avait pas bougé d’un pouce, alors qu’elle était revenue à la charge, continuant ses caresses et ses invitations à les rejoindre, elle et ses copines… Elle parlait même d’inviter « la rousse », s’il voulait. Hors de question… Il tentait de décliner l’offre, le plus poliment du monde, mais elle semblait s’acharner, ignorant ses refus. Et elle se rapprochait, de plus en plus… Et…

"Bon"

Il releva les yeux, alors qu’Eva réclamait l’attention, avant de finir son verre, et d’annoncer son départ. Les yeux du jeune homme s’emplirent d’une détresse qu’il avait lui-même beaucoup de mal à expliquer ; était-ce le fait qu’elle l’abandonne aux mains de ces croqueuses d’homme qui le dérangeait ? Ou… juste le fait qu’elle s’en aille… ? Non, chut, c’était la première proposition qui était la bonne. Assurément…
Lui, n’avait pas dit un mot, mais la blonde avait vu le départ de la jeune femme comme une bénédiction. Lançant un regard presque affamé sur lui, elle resserra son emprise sur son bras, y plantant ses ongles.

« Tiens… Je crois qu’il n’y a plus que nous deux. »

Lentement, il desserra les dents, prenant une longue inspiration, avant de répondre, toujours en souriant.

« Merci, mais… Non, merci. »

Là, c’était assez clair ? Il l’espérait… A son tour, il finit son verre, puis le reposa sur la table. Blondie ne lui avait toujours pas lâché le bras ; Il posa donc sa main sur la sienne, pour la faire lâcher - ça n’était pas la toute petite pression qu’il exerçait qui lui ferait du mal, hein ? -, puis quand ce fut fait, lança un sourire courtois au reste des filles restées à table.

Sortant quelques billets de sa poche, il les posa sur le bar à l’intention du barman, puis prit à son tour la direction de la sortie, par où Eva avait disparu. Arrivé dehors, il jeta un regard circulaire, avant de finalement la repérer, un peu plus loin. Et là… Que faire ?

« C’est comme ça que tu me rembourses ma première place ? »

Non… Il n’avait pas dit ça ? Et si, visiblement…
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Dim 9 Mai - 21:43

Elle atteignait la sortie de la salle de billard. Et elle marchait lentement. Quelle déception, elle qui pensait qu'il jouerait le jeu. La voilà totalement désappointée. Fermant la porte derrière elle, elle soupira, et songea à reprendre son chemin, à ses heures perdues. Eva jeta un coup d'oeil à son portable, pour voir l'heure qu'il était. Pas si tard que ça, tout compte fait. Dingue comme le temps pouvait passer lentement. Pourtant, le quartier était encore bien vivant, et bien illuminé. Miami était pareil, ce genre de grandes villes vivaient en permanence, à n'importe quelle heure, de jour comme de nuit. Il serait ridicule d'aller se coucher alors que tant d'activités s'affichaient à ses yeux. Mais la fête organisée par Summers figurait bien en bas de la liste, et ne comptait pas y aller de toute façon.

La jeune étudiante engagea alors le pas, ses talons tapant avec légèreté le sol dur et gris de l'avenue. Quand soudain une voix un peu plus familière l'interpella. Sur le coup, Eva ne comprenait pas de quoi il voulait parler, mais après quelques secondes de réflexion, tout lui était clair. Donc elle n'avait pas déliré, il y avait bien eu ce premier contact visuel, qui l'avait auss apparemment très perturbé. Lourde conséquence : il a atterri deuxième au classement. Quelle drame. Eva restait pendant quelques secondes dos à lui, réfléchissant à ce qu'elle pourrait répliquer. Elle esquissa soudain un sourire. Et oui, la partie n'était pas finie. Se retourna, elle lui répondit enfin, toujours le sourire aux lèvres :

" Il me semble pas que ta première place était payante à l'origine, mais c'est à mériter. On doit en conclure que je ne te dois rien."

Gardant la distance avec lui un certain temps, elle se décida enfin de se rapprocher du beau nageur. Si seulement ce dernier pouvait savoir qu'elle voulait bien lui dire plus. Mais bon, ils se connaissaient à peine, ce serait le genre de rencontre à la Meetic. Malgré tout, elle restait indemne face à ce beau visage, mais c'était très dur. Tout ce qu'Eva espérait, c'est que Jeff ne trouve pas cette petite faille dans ses yeux -il fallait espérait que ça ne se voit pas de trop-. Elle croisait les bras, et paraissait attendre.

" Mais j'avoue que Summers ne la mérite pas. Parce que pour ce que ça donne, ça craint ... Donc là, tu gagnes un point."

Oh non, il ne manquait plus que ça. La blonde était pire qu'un taureau, elle revient à la charge à peine le drap agité. Pourtant il était pas rouge, et n'avait rien de dangereux. Seul danger potentiel : oui, Eva s'intéressait à lui, et alors ? Un autre vodka à l'orange à la main, elle se pointa tout sourire, comme une débile, et dit, avec la plus grande humeur possible.

"Le barman m'a dit que tu avais déposé trop d'argent, et a suggéré de prendre encore au moins une boisson, pour que le pourboire soit trop violent, alors je t'ai repris un truc"

Elle tendait le verre gaiement vers Jeff. Elle énervait vraiment Eva, mais à un point ! Cette dernière arracha le verre à la blondasse avant même que le nageur ne puisse le prendre. Elle but son contenu -il n'y en avait pas tant que ça-, et déposa le contenant vidé dans la main de la Barbie de service, tout en lui répliquant :

"Je sais qu'on dit jamais deux sans trois, mais toi, tu le cherches pas, tu cours derrière comme une cinglée, alors, va voir ailleurs si j'y suis, et va raconter à tes superbes copines, combien de fois tu t'es fait remballer par Jeff. Et n'oublie aucun détail, comme ça, t'es sûre d'en avoir pour la soirée."

Il fallait bien se lâcher de temps en temps, mais là, c'était plus que nécessaire. La blondasse partit sans ronchonner. Pendant qu'elle faisait demi-tour, elle demanda à voix basse, à Jeff.

"Rassure-moi, elle ne t'intéressait pas, hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Dim 9 Mai - 23:22

Parfois, il se ficherait des baffes… Juste parfois, hein, ne nous méprenons pas, il n’était pas masochiste - quoique… à voir. Il avait parlé, sans réfléchir, juste pour ne plus entendre ces claquements de talons qui éloignaient inéluctablement la jeune femme de lui. Mais même s’il l’avait retenue, il n’avait pas tout à fait conscience de ce qu’il faisait ; ou plutôt, ce qu’il ferait, après ça… Quoi qu’à bien y réfléchir, il y avait bien une petite idée qui lui venait à l’esprit, mais… oserait-il ? Plus tard, peut-être…

Elle lui répondait, et il se surprit à sourire, en l’écoutant… Ce qu’il avait dit était d’une prétention sans égale, sans parler du fait qu’il admettait que oui, elle l’avait perturbé. Il fallait faire fort, quand même, pour le perturber ! Elle ne se rendait probablement pas compte de l’exploit… Quoi qu’il en soit, elle n’avait pas tort ; elle ne lui devait rien. Il n’avait fait que reprendre ses propres mots, et il se rendait compte que c’était une erreur. Lui renvoyer la balle de son propre jeu ne suffisait pas, il fallait réellement qu’il joue, lui aussi ; qu’il participe… Mademoiselle McLeighton voulait jouer ? Mister Hawkins ne refusait jamais une partie.

Il ne bougea pas d’un centimètre, alors qu’elle se décidait à revenir vers lui. Les mains dans les poches, il attendait ; il savait qu’elle allait parler. Il le voyait, sur son visage, qu’elle avait plein de choses à lui raconter… Quoi exactement ? Il n’en savait rien, mais il était sûr qu’elle voulait parler, ce qu’il lui laisserait faire, volontiers. Et il avait raison, d’ailleurs. Sur le fait qu’elle allait à nouveau parler, et aussi sur le fait de la laisser faire ; Il avait laissé échappé un petit rire, en l’entendant parler de Summers, et des dégâts que causait la victoire sur sa santé mentale. Rien que pour ça, Jeff tenterait de ne plus jamais laisser la victoire à son concurrent ; Pour le bien de ses neurones… Evidemment, il n’avait pas besoin de ça pour se motiver à gagner, avec l’esprit de compétition qu’il avait.

Il n’eut pas le temps de répondre, cependant, qu’une voix surgit derrière lui… Et avec elle, le visage siliconé de la blonde du billard. Blondie, le retour. Bizarrement, il avait gardé tout son calme… Bon en fait, pas si bizarrement que ça ; il n’en avait pas eu le temps. Eva s’empara du verre avant lui, et le vida si rapidement qu’il en resta stupéfait. Le visage neutre, il assista à la scène, en tant que spectateur cette fois, et vit le visage de Blondie se décomposer alors que sa rivale l’envoyait balader, à sa façon… Sûr que s’il s’était permis de s’adresser à elle comme ça, ça aurait tout de suite été différent. Mais là… Attendez, il avait bien pensé « rivale » !? Non… Non, Eva n’était pas une rivale, elle venait juste lui tenir compagnie… Et elle venait juste de le débarrasser d’une présence gênante… Et elle l’avait juste embrassé, à la piscine. Ahem… C’était lui qui lui avait couru après, non ? Enfin, courir, ça restait tout de même relatif.

« Oh, non… Les psychopathes écervelées, c’est pas vraiment mon genre… »

Il l’avait suivie du regard, alors qu’elle s’éloignait, puis rentrait dans le bar - définitivement, il l’espérait -, puis avait à nouveau tourné la tête en direction d’Eva, d’abord machinalement, puis eut un blocage… Après ce qu’il venait de dire, elle n’allait pas lui demander ce qu’était son genre, hein ? Parce que si elle le faisait, il n’était pas sûr de ce qu’il devrait répondre. En réalité, il n’avait pas de « genre » précis… Tout ce qu’il savait, c’était que Blondie était aux antipodes de ce qu’il voulait. Mais pour ce que c’était exactement, « ce qu’il voulait » … On repassera. Et donc, pour éviter qu’elle ne lui pose la question, il enchaîna :

« Après cette belle descente que tu nous as fait, je sais pas si ma proposition sera très appropriée, mais j’aime autant partir d’ici avant qu’elle ne repasse à l’attaque, donc… Tu veux un autre verre ? … Ou un billard, puisque t’as interrompu ma partie…Ou les deux… Ou ni l’un ni l’autre, comme tu veux… »

Ça, c’était un choix… S’il n’y avait pas eu l’air frais de la nuit pour lui assurer d’être en possession de tous ses moyens, il aurait sûrement mis ce soudain changement de comportement sur le compte de la vodka. Mais… Non non, il était parfaitement sobre. Assez pour conduire, tout du moins. La question qui demeurait était donc ; Que choisirait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Lun 10 Mai - 0:23

Soulagement. C'était pas son truc. Eva aurait pu sauter de joie, se montrer complètement euphorique, voire même hystérique, mais non, elle se contenta d'esquisser un sourire. Ce qui était désagréable, de un, il n'y avait pas ce super Westmond, pour qu'elle se dissimule un peu derrière. Deuxième truc, oui, ils étaient seuls, et il fallait trouver quoi dire. Troisième problème, c'est que, malgré ces fausses idées très mal construites et argumentées, elle reconnaissait enfin honnêtement que Jeff Hawkins était irrévocablement beau. Elle comprenait les pimbêches de tout à l'heure, depuis le début d'ailleurs. Et puis, vu les premiers abords, Eva concluait que ce n'était pas un coureur de jupons comme beaucoup d'autres à l'université de Providence. Et ce n'était pas un profiteur non plus, sinon, il serait aller aisément à la fête organisée par Summers pour profiter des nombreux avantages que de faire partie d'une équipe universitaire sportive. Des détails pour certains, quelque chose d'essentiel pour Eva.

Voilà qu'il fallait maintenant tuer le silence, celui-ci devenait très gênant. Regarder ailleurs était une solution pour ne pas se sentir gêné ou pour ne pas éclater de rire si on se fixait trop longtemps. Mais, comme par miracle, Jeff prit la parole. C'était vrai, la boisson précédente était descendue assez vite, elle en sentait d'ailleurs les quelques effets. La tête qui tournait un peu, elle le sentait passer, c'était clair, mais pas de signe distinct. Si on savait qu'elle avait bu cul-sec, on s'inquiéterait plutôt des conneries qu'elle pourrait sortir par la suite. Pas qu'elle est une experte de l'alcool, mais elle avait toujours su s'arrêter quand il fallait. Elle riait plus facilement, comme tout le monde, et avouait parfois des choses qu'elle ne dirait jamais, mais sinon... pas de quoi s'inquiéter. Faire quelque chose d'autre. Ensemble. Un billard. Boire, non, mauvaise idée. Ni l'un, ni l'autre, pourquoi pas. L'alcool lui montait à la tête et elle s'avouait que tout ce qu'elle voulait vraiment, c'était juste être avec lui. Faire connaissance, des trucs dans le genre.


"Mmmhhh... Ni l'un, ni l'autre. Je dois déjà digérer une vodka orange qui t'était initialement destinée, et pour le billard. J'ai peut-être interrompu une partie, mais ça ne veut pas dire que je sais jouer. Je suis vraiment nulle, c'est vraiment pas mon truc. Juste... marcher un peu, pour l'instant" répond-elle avec un sourire.

Elle esquissa un sourire avant d'engager la marche. Il faisait bon dehors, une brise agréable envahissait l'avenu sans pour autant fouetter les drapeaux hissés de certains restaurants. Ils marchaient avec lenteur, rien ne leur courait après, rien ne les attendait là-bas. Eva ne pouvait s'empêcher de lever régulièrement les yeux pour le regarder. Chaque fois un petit peu, histoire d'être potentiellement régulière. Elle n'oubliait pas le baiser qu'elle lui avait fait quelques heures plus tôt. Juste histoire de s'amuser, elle espérait qu'il ne l'avait pas pris mal, ce serait dommage. Et certainement une erreur fatale.

C'était bien drôle. Quelle idée de suggérer d'aller marcher, il fallait trouver un autre moyen pour rompre le silence. Et des trucs du genre "salut ! tu veux pas être mon petit copain ?", ce n'était pas vraiment ce qu'elle ferait. Quoique, ça lui brûlerait la langue (quoi qu'elle aimerait faire autre chose avec que de parler). Bon, bon, bon. Il fallait trouver un truc, là, maintenant, tout de suite. Et retourner sur la question proposée par Jeff, ça faisait un peu indécise. Elle regardait alors une occasion, autour d'elle, qui pourrait être en sa faveur. Même un stand de barbe-à-papa ferait l'affaire, en ce moment critique. Mais, rien du tout, catastrophique. Il y avait une solution éventuelle, mais ça serait très mal vu. Se faire passer pour la pompette de la soirée -elle n'y était pas si loin que ça-, pourrait être parfois très vicieux, mais la mauvaise impression allait avec. Donc non, mauvaise idée tout compte fait.

SI Eva pouvait, elle lui balancerait en pleine figure un éloge de son physique, mais ça faisait trop pom-pom girl, il ne manquait plus que les pompons en question. Elle se mit soudainement à pouffer de rire, discrètement, pour lui avouer enfin :

"Je me rebalancerai volontiers dans une piscine pour que tu viennes me resauver, histoire de faire autre que de ne rien trouver à se dire. Et je trouve que les présentations officielles et banales, ça le fait pas, surtout là, maintenant, tout de suite, alors bon. Laissons de côté les formalités, sinon je vais péter un câble. Y'a un temps pour ça, mais pas maintenant."

Wouah. Mais quelle aveu, quelle conversation. D'ailleurs, Eva aurait du se taire, parce que, à deux cent mètres d'eux environ, il y avait une fontaine; mais ce serait bien difficile de se laisser couler là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Jeff T. Hawkins

avatar

ETUDES : Médecine ( Chirurgie ) ; Option Natation
Masculin
● INSCRIPTION : 18/12/2009
● MESSAGES POSTÉS : 26
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : I don't want to be the winner, I just want to be the best
● STAR SUR L'AVATAR : : Justin Hartley
● DISPO POUR UN TOPIC? : Possible (a)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur:

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Dim 13 Juin - 11:54

Ni l’un ni l’autre, c’était bien, comme choix. Même si l’excuse du « je suis vraiment nulle » était un peu facile à son goût, et qu’il se serait fait une joie de lui apprendre, si elle avait voulu. Mais elle n’avait pas voulu, alors pas de billard. Et pas de verre, mais ça c’était moins grave. Ce qui était plus problématique, en revanche, c’est le silence qui s’installa, pendant qu’ils marchaient. Les mains dans les poches, il regardait droit devant lui, l’air d’un serein olympique… Il ne trouvait rien à dire, mais ne voulait pas céder à la panique pour si peu - ce serait dommage. Le silence, c’était bien, aussi. Du moins, c’était ce dont il voulait se convaincre… Mais il n’en eut pas le temps, qu’un petit rire vint briser ledit silence, suivit de la douce voix d’Eva qui s’éleva dans l’air.

Se rebalancer dans une piscine ? C’était une idée… Surtout qu’elle n’avait pas tort, pour le reste. Il n’était pas plus d’humeur qu’elle à se plier aux formalités d’usage, pas maintenant. Plus tard, voilà… Il sourit, et émit même un léger rire en baissant les yeux vers elle.

« La piscine faisait aussi potentiellement partie de mes propositions, mais je pensais que ton bain de tout à l’heure t’aurait suffi… Enfin si tu n’as rien contre le chlore, ça reste envisageable. »

En relevant les yeux, il aperçut à son tour la fontaine dont ils s’approchaient, et qui aurait pu, aussi, éventuellement, faire l’affaire. Quoi qu’il n’y avait pas grand-chose de quoi la sauver, mais ça n’était pas comme s’il souhaitait vraiment la mettre en danger.

« On peut aussi oublier l’idée de la noyade, et ne garder que l’eau… mais je doute que ça soit vu d’un très bon œil, cela dit. »

Tout en parlant, il jeta un regard tout autour d’eux, et fut d’autant plus étonné de voir qu’il n’y avait personne. Avec un nouveau sourire, il s’approcha du bord, et observa l’eau de la fontaine, l‘œil expert. C’était le problème, avec l’eau non chlorée ; on ne savait jamais ce qu’on pouvait y trouver. Et même si l’idée de passer du temps avec la jeune femme lui plaisait, il n’en était tout de même pas au point de se jeter dans une fontaine publique pour rester avec elle.

« On peut même oublier l’eau, en fait. Mais je sais pas ce qu’il resterait… »

Alors qu’il parlait, il s’était retourné vers la jeune femme, et adossé à une statue fixée au bord de la fontaine. Devant lui, Eva. Derrière lui, la statue, et la fontaine. Et avec tout ça, il ne se rendait pas compte qu’il était déjà pris au piège, dans tous les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Eva G. McLeighton

avatar

Féminin
● INSCRIPTION : 28/11/2009
● MESSAGES POSTÉS : 325
● CÔTÉ COEUR : No one ...
● ÂGE : 26
● PHRASE DU JOUR : diamonds are the girl's best friend
● STAR SUR L'AVATAR : : Amy Adams
● DISPO POUR UN TOPIC? : *-Yeah !

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Have FuN !

MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   Mar 13 Juil - 0:33

C'est vrai que là, il n'y avait plus tellement de choix d'actions, ni de paroles d'ailleurs. Lui, Elle, la statue et la fontaine. Et Jeff se trouvait misérablement coincé, il semblait perturbé. Eva souriait en constatant sa position, et restait silencieuse. A se demander pourquoi il se posait cette question, ce qu'il resterai en enlevant l'eau. Réponse que trop évidente pour la jeune étudiante. Mais celle-ci ne savait pas quelle carte jouer sur ce coup-ci. Fallait-il y aller franco, ou encore, et encore attendre le bon moment. Mais il semblait être là. Lui était coincé, et elle pouvait faire strictement ce qu'elle voulait. Et Dieu seul sait tout ce qu'elle avait envie de faire, mais je ne me prononcerais pas davantage là-dessus, je vous laisse deviner !

Mais il fallait se demander, pourquoi elle aurait-elle plus de chance que la blondasse de tout à l'heure ? Question bizarre, mais existentielle. Si ça se trouve, Jeff était un de ces coureurs de jupons, mais, même si elle le connaissait à peine, Eva savait que ça ne devait pas être son genre. Vu comme il se comportait avec la pimbêche. Maintenant, c'était à ton tour. Pour une fois, elle se permettait de prendre les choses en main. Pour commencer, elle s'efforçait quand même de répondre à cette interrogation tout à fait ridicule, à voix basse.

"Tu enlèves une piscine, de l'eau purement chlorée, ton pote débile, et il restera exactement la même chose au final. Nous, deux, même si ça me paraît trop évident."

Les alentours de la fontaine étaient étrangement désertiques. Bizarre, même pour cette heure tardive. On entendait au loin quelques klaxons, des bruits de pneu crissant, rien de très romantique en somme. Mais pourtant, ils étaient tous les deux là, seuls. Eva avait ses éternels yeux pétillants, remplis de malice et de curiosité malgré elle. Elle s'approchait alors un peu plus près de lui, le fixant continuellement. Elle se demandait un instant si elle n'avait pas l'air d'une psychopate accro. Esquissant un sourire, l'étudiante approchait ses lèvres de celles de Jeff sans pour autant les toucher.

" Il y a des tas de questions que je me pose depuis que j'ai croisé pour la première fois ton regard. A ta compétition, tu t'en souviens ? Tout le monde me disait que tu étais le meilleur, que c'était toi le gagnant. Et ensuite.... j'ai croisé ton regard. Puis, plus rien. Pas moyen de t'approcher, une horde d'autres filles m'avait devancée. Et il a fallu que le temps passe un peu que je sois à nouveau tout près de toi, avec des idées plein la tête, dis moi ce qui cloche chez moi.."

Elle ne semblait ni désespérée, ni déprimée, ni aussi en manque que d'autres nanas écervelées. Toujours ce sourire aux lèvres, elle attendait une première quelconque réponse. Eva voulait rajouter quelque chose, mais non, autant passer à l'action. Parce qu'après, elle avait promis que sa vengeance serait terrible. Elle entourait alors le cou de Jeff par ses bras, et frôla ses lèvres, jusqu'à les toucher plus franchement. A vrai dire, elle avait du mal à se tenir depuis tout ce temps, vous savez... des pulsions, comme ça. Le baiser semblait s'éterniser, mais ne voulait pas s'arrêter. Elle ne le connaissait pas, ils s'étaient à peine parlés, et pourtant elle ...oui, nous pouvons le dire, elle l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « The sky could fall tonight » # Eva   

Revenir en haut Aller en bas
 

« The sky could fall tonight » # Eva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: le coeur de la ville :: salles de billard-