AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
America MacKinley

avatar

ETUDES : médecine générale
Féminin
● INSCRIPTION : 02/03/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3678
● ÂGE : 33
● STAR SUR L'AVATAR : : Jessica Alba
● DISPO POUR UN TOPIC? : perso en hiatus pour qques temps

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
0/100  (0/100)
// Humeur: ...

MessageSujet: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Dim 9 Mai - 12:01




    Retour dans le Rhode Island. Petite ville de Providence chérie, America MacKinley de retour de son voyage au Brésil. Les deux pieds à nouveau sur terre, la vie a reprit son cour, les études de médécine, son stage à l'hopital. Elle retrouve son petit monde, assez restreint il faut bien l'avouer. En est-elle contente? Oui c'est différent, retourner au Brésil l'a comblée bien entendu mais c'est ici chez elle à présent. Que fais-t'on premièrement lorsqu'on revient ainsi, et bien on désire très certainement retrouver ses amis, dans le cas présent pour America c'est revoir sa besta, sa meilleure amie. Néréa, ca fait une sacré paire de temps qu'on se connait elle et moi. Ce matin, la jeune brésilienne lui a envoyé un texto. "Faut que je te vois absolument, j'ai un tas de choses a te raconter. Rejoins-moi ce soir à 19h30 dans notre resto préféré." voilà ce que contenait ce fameux texto.

    Nous sommes vendredi, dernier jours de cours. La journée se déroula sans aucune surprise. La fin de journée survenue, la jeune brune rentra à Sears House pour se préparer. Le restaurant où les deux sublîmes jeune femme se sont donnée rendez-vous est disons une sorte de coutume entre elles. Elles vont y dîner au moins une fois toute les deux semaines pour se retrouver autour d'un bon repas à échanger leurs petites histoires, leurs secrets parfois comme le font toutes les meilleures amies en sommes. Après une douche qui ne lui prit pas plus d'une petite demie-heure à tout casser, c'est vêtue d'une robe sympa rouge, les cheveux détaché et lissé dans un brushing impeccable que la jeune brésilienne quitte sa fraternité direction le centre de la ville.

    La jolie brune est la première arrivée sur place, elle n'aime pas se faire attendre et préfére bien plus arriver en avance. Néréa ne devrait pas tarder à arriver. America pénètre dans le restaurant, le récéptionniste à l'entrée lui désigne immédiatement sa table. Comme toute les femmes, America est prévoyante et elle a bien entendu réservé la table comme toujours. Elle prend place et se commande un martini pour patienter. Son amie ne devrait plus tarder. Il y a un peu de monde mais pas plus qu'à l'habitude. L'ambiance ici est toujours calme, très zen, les gens ne sont pas stressé, le diner du soir n'est pas comme celui du midi où les gens pressés déjeune sur le pousse, devant se presser pour retourner vaquer à leurs occupations. Musique d'ambiance douce, lumières intimistes, rien de trop clinquant le cadre parfait pour une petite discussion tranquille.

    Tout devrait se passer à merveille, aucune ombre sur ce joli petit tableau et America est contente de retrouver sa meilleure amie, une fille qui lui ressemble pas mal dans le comportement, oh oui pour ça elle se sont bien trouvée ces deux là. Comment America pourrait prévoir que la soirée n'allait pas se dérouler complètement comme elle s'y attendait? On apporta son martini à la jeune femme qui commença à le siroter alors qu'elle tapotait quelques texto à d'autres de ses connaissances. Elle avait envie de voir un peu tout le monde, elle avait raporté un tas de petits cadeaux souvenir de son pays natal. Oui elle était comme ça la miss MacKinley, a toujours penser à son entourage bien avant elle-même.

    Il était à présent environs 19h15, en fin de compte ce n'était pas un peu à l'avance qu'elle était arrivée, mais au moins vingt cinq minutes à l'avance mais qu'importe mieux vallait attendre que de faire attendre. Rangeant enfin son portable dans son sac, la jeune brune reporta toute son attention sur son verre de martini sans voir venir ...l'imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Lun 10 Mai - 1:31

    It starts with one thing…. Chose tout à fait véridique, chaque merde commence toujours avec une fille, allez savoir pourquoi. Vendredi soir Marcus s’était de nouveau pris un vent ou plutôt devrait-on dire s’était vu poser un lapin… et du style angora, de celui qui vous laisse amer quand vous imaginez ne serait-ce que quelques minutes quelle douce nuit vous auriez eu la chance de passer, à faire des bonds avec cette créature délicate entre les doigts. Finalement de cet animal, O’Connell n’en avait que les oreilles géantes rappelant celles d’un bon mulet au dos large. Qu’à cela ne tienne, cette niaiserie le rendait encore plus acariâtre qu’à l’ordinaire.

    Trainant vers les quartiers huppés dans l’espoir de se défouler après une rencontre fortuite, il longea malgré l’ennui et le stress les baies vitrées des magasins avoisinants sans pour autant bousculer le moindre passant… un miracle jusqu’au moment où il renversa le moka d’une dame d’un âge mûr qui sortait malheureusement d’un petit resto pas vraiment dans le genre du playboy…dans le genre du playboy, la vieille ou le resto ? A vrai dire les deux. La première parce qu’arrivée à ce niveau elle ne devait plus valoir grand-chose, la date de péremption passée depuis belle lurette, et de deux le bistrot semblait être un café pour pipelettes. Mais un reflet tapa dans l’œil de l’alpha en surplus d'hormones. Une tignasse, mais surtout un nez et des lèvres qui lui rappelèrent de bons souvenirs. Pas que le playboy y ai déjà gouté avec avidité mais les siennes se rappelaient encore du gout sucré de cette nuque à présent cachée sous le flot de boucles rebelles. Il s’excusa rapidement auprès de la quinquagénaire et l’invita à prendre le chemin du retour, non par politesse mais la vieille bloquait l’entrée...allez dégage. Une fois la mégère écartée, il emboita le pas à l’intérieur où il s’approcha lentement de cette silhouette si familière et passa à ses cotés pour la dévisager de face et lui sortir bien trop pompeusement : « Mon portable était éteint....ça doit en être la raison. »

    Il s’installa prestement à la table sans en demander au préalable la permission à la donzelle – pourquoi faire, vu qu’elle ne pouvait rien lui refuser ? – et la scruta méthodiquement en se lovant dans le fond de son siège. L’air pincé et curieux de connaitre les raisons de sa présence ici, il commença à lui poser trente-six questions de plus en plus ambigües.

    « La Mackinley toute belle un vendredi soir, faut le voir pour le croire….». Aussitôt il adressa un geste à la serveuse lui intimant de lui servir la même chose que son hôtesse même si cela n’avait pas l’air d’être très engageant – Oui Marcus n’apprécie pas vraiment l’alcool, il sait s’amuser autrement. Cependant cette dernière le prit apparemment mal puisqu'elle tarda à lui servir commande. Il recommença donc à chatouiller sa chère confidente, celle-là même qui à ce qui semblerait, lui aurait caché un rendez-vous galant… lequel il se ferait une joie de foutre en l’air. Premier mec qui s’approcha, un péquin de la cambrousse munit d’un cartable genre premier de la classe. Marcus explosa de rire…impossible. Quelques secondes plus tard un second prétendant fit son apparition, déjà plus cleen, il avait le look d’un Zeta, style décontracté et blouson de l’université à l’épaule. C’était un gros morceau et il y avait fort à parier qu’il n’était pas là pour prendre le thé. Très vite les vieilles ruses du playboy refirent surface. Dès que le sportif fut assez proche de leur table, O’Connell décida de poser sa main sur celle de la Iota et tout aussi sérieusement lui tint ce genre de propos : «Et si pour changer tu venais crécher ds ma piole ce soir ?» Idiot et délicat d'autant plus que le sportif continua son chemin sans leur prêter attention.



Revenir en haut Aller en bas
Néréa Wingates

avatar

ETUDES : Art; danse
Féminin
● INSCRIPTION : 05/05/2010
● MESSAGES POSTÉS : 86
● CÔTÉ COEUR : Il bat c'est déjà bon signe
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : ''La plus grave maladie du cerveau c'est de réfléchir.'' J. Rouxel
● STAR SUR L'AVATAR : : Zoë Saldana
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vouip =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: Feel like dancin'

MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Lun 10 Mai - 14:50

    La journée aurait pu mieux commencer. Trop fatiguée d’avoir passer sa soirée à faire la folle au milieu d’un tas d’ahuris aux faux airs de potiches pas fichues de tenir sur les deux jambes, elle fut obligée de sortir de son monde de coton, son mal de crâne gagnant en intensité quand le vibreur de son portable se fit sentir sous l’oreiller. Qu’elle idée aussi de le ranger là. Message lu sans vraiment le faire, sourire rayonnant qui finit par venir s’afficher sur un visage endormi. Nouvelle suffisante pour effacer les petits accro du réveil.
    Journée qui s’écoula à une allure atrocement longue. Des envies de meurtres vinrent se glisser un nombre incalculable de fois dans son petit cerveau obnubilé par la simple pensée de revoir America. Ce vendredi là sonnait comme la journée des abrutis. Tous de sortis, et toujours dans les endroits où elle avait l’intention de se rendre. Tâches indésirables dans son emploi du temps à rallonge qu’elle n’aurait peut être pas le temps de boucler. Journée de merde où elle aurait mieux fait de rester coucher. Couchée pour se lever à l’heure indiquée par la Iota. Moyen radical qui lui aurait permis d’avoir les idées un peu plus claires et de ne pas s’énerver pour le moindre petit truc qui allait de travers.

    Fin de cours tant désirée qui avait finit par faire son entrée. Nuage sombre et assez dérangeant qui foutait enfin le camp. Bien trop en avance pour se rendre à son ‘rendez-vous’, la Zêta fit rapidement demi-tour, jugeant nécessaire de faire une pause détente pour ne pas jouer le rôle de la pile électrique prête à exploser d’un moment à l’autre. Détour qui aurait dû durer une heure à tout casser à la piscine de l’université. Juste quelques longueurs avant de retourner dans sa chambre pour se préparer. Les imprévus n’arrivent jamais seuls et une journée qui a commencé sur le signe de la malchance ne peut pas se terminer autrement. Tête en l’air, la métisse avait oublié que sa pauvre montre ne supportait pas l’eau, confiance trop grande en l’objet qui avait rendu l’âme au bout de trois longueurs. Ce n’est qu’un quart d’heure avant l’heure fatidique qu’un de ses camarades de confrérie eu la bonne idée de lui rappeler l’heure entre deux courses de vitesse.
    Furie dorée qui se précipita dans les vestiaires, manquant de se cogner contre un groupe de morues qui se pressait devant la porte, jetant des œillades amoureuses aux Zêtas qui s’ébrouaient comme des bœufs en rut dans le bassin. Affligeant tout ça. Néréa fut néanmoins confrontée à l’une d’entre elles, visiblement amoureuse du sèche-cheveux, ou de sa perruque blonde, qui sait. Attrapant son sac sans chercher à attendre plus longtemps, la métisse, non sans avoir fait comprendre son mécontentement à la donzelle, quitta le campus affublé de son éternel short en jean et du haut qui traînait dans son sac.

    Zêta pressée aux boucles humides qui venaient frotter contre ses épaules, Néréa finit par arriver devant le lieu de rendez-vous. Un rapide coup d’œil de la salle lui permit de repérer son amie… accompagnée ? Surprise amère qui lui donna l’impression de s’être dépêché pour rien. C’est en décidant de jouer la carte de la parfaite ignorance que la métisse s’avança vers son amie.

    « Ma montre et les greluches du campus se sont liguées contre moi aujourd’hui. J’ai pourtant horreur d’être en retard, je suis impardonnable sur ce coup là. » Sourire rayonnant venu s'ajouter aux excuses jetées plus pour faire bonne figure que pour vraiment se faire pardonner. Le tout en lançant un rapide regard vers celui qui lui avait si admirablement volé sa place et qui semblait ne pas s’en inquiéter plus que ça. Don Juan du vendredi soir, bien téméraire pour avoir oser s’installer à leur table et ne pas manifester l’envie d’aller se vautrer dans un autre siège face à une pimbêche qui se laisserait docilement faire.
Revenir en haut Aller en bas
America MacKinley

avatar

ETUDES : médecine générale
Féminin
● INSCRIPTION : 02/03/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3678
● ÂGE : 33
● STAR SUR L'AVATAR : : Jessica Alba
● DISPO POUR UN TOPIC? : perso en hiatus pour qques temps

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
0/100  (0/100)
// Humeur: ...

MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Lun 10 Mai - 15:16


    La jeune Brésilienne se réjouissait à l'avance de retrouver sa Néréa, elle avait tant de choses à lui raconter, des choses qu'elle ne confiait en générale qu'à la demoiselle, même si très proche de Marcus son confident, il y avait tout de même certaines choses dont elle ne pouvait lui parler, vous la voyez sincèrement lui confier ses conquêtes ou autres petites indiscrétions sur les gars qui tentaient de la séduire ou encore qui lui plaisait? Non très certainement pas, il avait beau être sûrement le plus proche, elle ne parlait pas de ces choses-là, c'était un gars et un dragueur qui plus est.

    Mais qu'elle ne fut pas le surprise de la jolie petite brune quand en place et en heure de Néréa c'est Marcus qui arriva et qui prit place sans autre préambule à sa table. Sous le choc la miss? Non n'allons pas jusque là mais c'est avec des yeux ronds qu'elle le regarda faire ne comprenant pas un traître mot de ce qu'il venait de lui dire. " Portable éteint, raison"?? Mais que bavait le séduisant alpha encore une fois? Bon elle était bien avançée, son rencart allait arriver et elle se retrouvait avec O'Connell sur les bras! Ce n'est pas qu'elle n'était pas contente de voir le jeune homme non mais...elle n'avait pas prévu ça. Jusqu'ici America n'avait jamais présenté les deux énérgumènes l'un à l'autre, Marcus ne savait même pas que la jeune brésilienne avait une meilleure amie. Tiens donc elle lui avait donc caché quelque chose la miss MacKinley.


    Elle haussa un sourcil, n'en croyant pas ses oreilles, comment ça il faut le voir pour le croire, elle lui aurait bien filé un coup de talon aiguille par dessous la table tiens mais elle n'en eu pas le temps qu'elle faillit s'étrangler en entendant la suite. Crêcher dans sa piole, lui dit-il en posant sa main sur la sienne. Mais qu'est ce qu'il me fait lui là? La jeune brune esquiva cette petite promiscuité en retirant sa main.


    Marcus? T'es complètement bourré ou quoi? C'est quoi tout ce cinéma!"lacha-t'elle. Ah pour ça America n'y entendait rien du tout, elle ne comprenait pas le "show" qu'était en train de lui faire Marcus.

    Mais déjà les évênements s'enchainaient, voilà Néréa qui débarquait au beau milieu de la tentative d'explications qu'elle réclamait à O'Connell.Bah bien super son amie non plus connaissait pas Marcus, de quoi celà avait-il l'air maintenant aux yeux de la jolie métisse. America ne savait tout bonnement plus où se mettre.

    T'es toute pardonnée d'avance ma cocotte, heu...lacha-t'elle comme à son habitude à la jeune femme, alors que son regard passait de Marcus à Néréa ne sachant plus quoi ajouter d'autre. Ce n'était pas du tout comme ça que la jeune brunette pensait que se déroulerait sa soirée mais le destin ou autre chose dans ce genre, car le destin était finalement qu'une notion, en avait voulu autrement. America se leva et alla chercher une troisième chaise qu'elle présenta à son amie, le tête à tête virait soudainement à un trio mais comment se présenterait la suite des festivités à présent. Sourire confus de la miss MacKinley à ses deux compagnons de tables réunis par le plus pur hasard, soit O'Connell la pistait mais elle en doutais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Jeu 13 Mai - 0:32

    Le zêta passé c’est une autre surprise qui attendait le grand con abonné aux vents plus cuisants les uns que les autres. Et que je te vire ma main de là, même América s’y mettait joyeusement en l’insultant de vieil alcoolo. Pourtant devait-elle savoir, en bonne connaissance de cause, que l’alpha ne touchait à l’alcool qu’en de bien rares occasions alors beurré à cette heure là certainement pas. Il essuya ce rejet avec panache sans s’encombrer de mauvais jugements à l’égard de sa camarade. Après tout il l’avait bien cherché même si cette réaction l’avait quelque peu choqué. Il n’avait pourtant pas suggéré de passer la nuit dans le même lit, voyez comment MacKinley pensait souvent à mal et le pauvre O’Connell, habitué depuis, devait braver toutes ses insinuations perverses et excentriques.

    Une autre serveuse en mini-short arriva auprès d'eux, aucunement gênée de les interrompre et à peine allait-il ouvrir la bouche pour réclamer son verre que cette dernière le prit de vitesse et s’excusa auprès d’America… * Pardon?* Voilà les soucis qui commençaient, c’était donc elle le rencard de MacKinley, une simple entrevue entre gonzesses pour parler – allez je vous le donne dans le mile comme d’habitude – de gars bien évidemment. Il se voyait déjà subir les commentaires sur tel ou tel confrère. Pourquoi ne pas partir dans ce cas ? C'était tout simplement impensable. Déjà d’un pour les faire chier, et de deux parce qu’il ne repartirait pas la queue entre les jambes en se sentant de trop. Il était là il y resterait et puis c’était l’occasion de faire connaissance voyons….*et plus si affinité *
    « Attend Pocahonthas, maintenant on est en train de causer la bitch et moi. Tu prends ton sac et tu dégages….et tu te rachètes un montre à l’occasion.»

    Mais son sang ne fit qu’un tour lorsque la iota ouvrit la bouche. Il n’en fallait pas d’avantage pour que l’alpha se fasse des idées sur une fille même s’il s’agissait d’une très bonne connaissance. Après tout chacun cultive son jardin secret… Tu parles d’un jardin, c’est une broute minou maintenant. Un peu écœuré de ne l’avoir découvert que maintenant, le fait accomplit sous ses yeux ahuris, il vira immédiatement sur un second sentiment beaucoup plus alléchant : profiter de cette aubaine.

    « Je savais pas que t’avais viré de bord, on en apprend tous les jours » Il se retourna lentement et reluqua la nouvelle arrivante avec un intérêt soudain, comme si cette révélation lui avait donné une splendeur dont elle était dépourvue trente secondes plutôt et la détailla de haut en bas… « Mais je suis très ouvert d’esprit » lui lança-t-il mielleusement souligné d’un clin d’œil rapide à son attention. Joli brin de fille, un peu maigre mais correcte et sans doute une bonne affaire au pieu mais ne jugeons pas sur les apparences. Après avoir réfléchit sommairement, c’était une amie de la iota, il y a avait de fortes chances pour qu’elle soit de la même confrérie et, par conséquent, qu’elle accepte tout et n’importe quoi dans son lit. Et pourtant, quelque chose clochait dans ce bien sympathique tableau mais sans savoir encore quoi exactement, il se leva au même moment que la bimbo brésilienne et alla se chercher le fameux verre qui tardait à venir.... mais pas avant d'avoir jeté sa veste sur sa chaise de crainte de se la faire usurper par ce ravissant parasite.


Revenir en haut Aller en bas
Néréa Wingates

avatar

ETUDES : Art; danse
Féminin
● INSCRIPTION : 05/05/2010
● MESSAGES POSTÉS : 86
● CÔTÉ COEUR : Il bat c'est déjà bon signe
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : ''La plus grave maladie du cerveau c'est de réfléchir.'' J. Rouxel
● STAR SUR L'AVATAR : : Zoë Saldana
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vouip =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: Feel like dancin'

MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Ven 14 Mai - 14:42

    Les bras croisés sur sa poitrine, la zêta avait finit par reporter son attention sur la iota mettant de côté l’indésirable pour se répartir de son éternel sourire. Satisfaite de ne pas avoir à se justifier plus longtemps sans doute. Ennuyée de devoir se retrouver en compagnie d’un mâle visiblement trop entreprenant, qu’elle n’avait jamais vu auparavant et qui semblait proche, un peu trop peut être, de son amie. Cachotteries qui l’agacèrent un instant, oubli prémédité ou nouveauté ? A en jugé par la réaction de la iota, aucune de ces possibilités n’étaient la bonne. Cerveau plein peut être un peu trop imbibé d’eau de piscine qui ne marchait pas aussi bien qu’il aurait dû pour inventer des histoires à dormir debout.

    Titillée par le gêneur qui n’avait rien trouvé de mieux que lui adressé la parole comme si c’était elle qui venait s’incruster dans ce tableau, la métisse lui jeta un regard noir, pas très heureuse de s’être vue affublé d’un surnom pareil. Manque d’imagination cuisant qui la crispa légèrement.
    « - Tu n’as pas l’impression de faire tache là ? Après le magnifique vent que tu te viens de te prendre, je la ramènerai pas trop et j’irais voir ailleurs sans faire le malin. » Réplique amère qu’elle avait balancé sans vraiment réfléchir, vexé dans son orgueil de se faire voler sa place par un guignol comme lui, tout en lui adressant son plus beau sourire. Sarcastique jusqu’au bout. Bouffonneries qui la laissèrent sur le cul. A bien y réfléchir, pour se permettre ce genre de blague d’un assez mauvais goûts, il faut le dire, la iota devait connaître l’énergumène depuis un moment. La métisse reposa son regard sur son amie, prunelles dorées inquisitrices qui aimeraient bien comprendre ce qui pouvait se passer sous ses yeux. Elle n’arriverait plus jamais en retard au moindre rendez-vous qu’on pourrait lui donner, et irait s’acheter une montre résistant à l’eau, en fin de compte il n’avait pas tort. Partir aurait sans doute été la meilleure solution, sauf que c’était tout bonnement impossible. Bien trop orgueilleuse pour se laisser marcher sur les pieds aussi simplement.

    La zêta poussa un léger soupir, levant les yeux au ciel en secouant légèrement la tête. Amusée malgré elle par les âneries que l’autre pouvait débiter. Manège typiquement masculin qui la laissa de marbre. Ses doigts tapotèrent un instant sur son bras, son regard revint se glisser sur son inquisiteur à l’esprit quelque peu tordu. En plus de débiter des trucs complètement débiles, ses mœurs semblaient toutes aussi débridées que les siennes.
    « - Ca je n’en doute pas… » lâcha-t-elle en utilisant le même ton que lui, jouant la carte de la provocation. Prédatrice qui se faisait doucereuse pour entrer plus facilement dans le jeu du don juan, mettant de côté pendant un bref instant son irritation. A bien y regarder, la iota n’avait pas pris le plus moche de l’assemblée, bien au contraire. La métisse le regarda se lever et s’éloigner, ne prêtant presque pas attention à la chaise que son amie venait de lui apporter. Envie cuisante de piquer celle qui aurait dû être la sienne et de laisser l’intrus s’asseoir sur celle de secours.

    « - Je peux savoir ce qu’il fout là celui là? Tu aurais dû me dire que tu avais autre chose de prévu, que je fasse pas la route pour me faire rembarrer comme une idiote… » lança-t-elle à son amie en s’asseyant sur la chaise qu’elle avait apportée à son intention, jetant son sac sur la chaise à côté d’elle, fière de son coup, un peu foireux il faut le dire.

Revenir en haut Aller en bas
America MacKinley

avatar

ETUDES : médecine générale
Féminin
● INSCRIPTION : 02/03/2009
● MESSAGES POSTÉS : 3678
● ÂGE : 33
● STAR SUR L'AVATAR : : Jessica Alba
● DISPO POUR UN TOPIC? : perso en hiatus pour qques temps

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
0/100  (0/100)
// Humeur: ...

MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Sam 15 Mai - 12:23


    La iota avait l'impression que le contrôle de la situation lui échappait complètement, ce qu'elle n'appréciait guère pour tout vous avouer. C'est avec des yeux ronds comme des soucoupes qu'elle écoutat son meilleur ami l'apeller bitch! Voilà une chose à laquelle, America n'était pas du tout habituée, l'expression de surprise fit place à une expression pinçée...qu'est ce qu'il prenait à O'Connell ce soir d'être aussi désagréable non seulement avec elle mais aussi avec une parfaite inconnue pour lui? Et voilà qu'il la prenait maintenant pour une lesbienne, soit si ça lui faisait plaisir de penser celà d'elle, elle s'en fichait totalement...Bon ce n'était pas vrai, elle s'en fichait pas du tout mais avec lui mieux valait adopter cette attitude que de renchérir, lui tendant ainsi encore plus la perche pour la faire chier.

    Elle approcha donc la chaise pour son amie Néréa qui elle n'hésitait pas à renchérir et au vue des paroles et des actes de Marcus, la rose avait bien compris qu'il ne lâcherait pas l'affaire et comptait bien s'incruster avec les deux jeunes femmes. La jeune brésilienne reprit sa place, elle sirota son martini, non plus que ça elle avala complètement le restant de son verre. Il fallait bien ça pour qu'elle garde contenance et ne parte pas en vrille dans tous les sens.

    C'était complètement imprévus...son...sa venue...balbutia la jolie brune. Elle déglutit avec difficulté...elle n'était pas à son aise du tout soudainement. Voilà qu'elle aussi croisait les bras sur sa poitrine puis d'un coup sec alors que Marcus revenait vers eux, elle se leva d'un bond.

    Bon bien suffit! Néréa je te présente Marcus, mon meilleure ami, Marcus c'est Néréa ma meilleure amie c'est bon les présentations sont faites alors basta! On peut peut-être se rassoir et essayer de passer une bonne soirée non?lacha-t'elle d'une voix un peu sêche en reprenant sa place.

    Ben quoi on allait pas y passer des heures, ok, elle les avait jamais présenté, ok elle n'avait jamais évoqué leur existance ni à l'une ni à l'autre et ben quoi? Ce que les gens pouvaient parfois se compliquer la vie pour de petites choses sans grandes importance. America agita son verre vide à l'attention de la serveuse, faisant bien comprendre qu'elle en désirait un second. Oh oui il lui fallait bien ça, elle était énervée plus qu'elle ne l'aurait pensé au départ.

    Voir ces deux-là se jeter autant de gentillesse dans la tronche, et être au milieu du champ de bataille rendait la brésilienne d'humeur lunatique. Son regard se posa sur le visage de Marcus, elle le dévisagea quelques longues secondes.

    Désolée de te casser ton fantasme de deux filles se faisant du bien Marcus, je ne mange pas de ce pain là, décu?lui lancat-elle ironiquement ou sarccastiquement serait le terme plus exact à ce moment précis. La serveuse lui apporta son deuxième martini, qu'elle vida cul sec. Puis soudainement alors qu'aucun des deux ne puisse le prévoir, la jeune brésilienne se releva encore, elle adressa un regard à Marcus celui avec qui elle avait tant partagé jusqu'ici et sans plus de mots elle quitta le restaurant laissant ces deux amis seuls sur place. Elle sortis, ne marchant plus très droit sous l'effet de l'alcool qui lui montait à la tête, elle qui n'avait pas l'habitude de boire. America monta dans sa voiture, elle n'aurait pas dû prendre le volant...car quelques mètres plus loin, dans un virage, sa voiture en emboutit une autre...Black out total.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Mer 19 Mai - 19:08

    Du comptoir attendant patiemment le dit verre il les scruta par-dessus son épaule, discrètement jusqu’à ce qu’il aperçoive un geste déplacé de la part de la jolie métisse. Elle ne manquait pas de culot ce qui n’enlevait rien de son charme bien au contraire. Le démon au visage d'ange venait de jeter malencontreusement son précieux sac près de son veston, geste regrettable pour lui bien évidemment mais encore plus pour elle. Il se retourna face au barman et ne put s’empêcher de lui lancer gentiment, agacé par cette réaction de défiance. « Celle là j'vais m'la faire ». Il s’enfila le contenu du verre d’un trait et en réclama un second ce qui laissa aux deux jeunes femmes l’opportunité de se saluer amplement loin de son exécrable présence.

    Second verre à la main il s’en revint les agacer de plus belle mais fallait-il encore dégager son siège. Premièrement il attendit devant, quelques secondes, la dévisageant de temps en temps mais sans réel succès. Attitude hautaine de la part de son hôtesse qui se foutait de lui ouvertement. Renverser le verre dessus était tentant d’autant plus que l’odeur ne partirait pas immédiatement mais O’Connell ne voulait pas aller jusque là au risque de se la mettre à dos pour le restant de l’année. Pas avant d’avoir tout tenté pour….la connaitre plus en profondeur. C’est alors que tout s’enchaina, la MacKinley lui dévoila le joli nom de cette inconnue.« Fait gaffe MacKinley, tu postillonnes quand t’es énervée». Le playboy recouvrit d’une main son verre, faisant mine de le protéger de possibles représailles salivaires. Finalement ne voyant aucun réflexe de la part de la nouvelle arrivante pour récupérer son bien, il prit le sac sèchement et le laissa glisser au sol pour s’y vautrer paresseusement mais une fois encore, l’imprévu le prit de court. La iota se leva sans dire mot et prit la porte du petit bistrot. Le regard du play boy, fort étonné, vogua de celui de Néréa à la place vide en se demandant quelle mouche avait bien pu la piquer. C’est à ce moment qu’il ouvrit les yeux sur un détail un peu plus pesant sur sa conscience, le verre vide apposé encore sur la table en face de lui.
    Pas de quoi s’inquiéter, elle n’en était qu’à son deuxième verre et encore elle avait dû se repaitre avant. Une crise d’hystérique une fois de plus, rien de bien alarmant et le playboy en avait déjà vu des plus dramatiques venant de sa part auparavant. Il l’interpella sans se lever mais cette dernière, sans un regard, quitta les lieux sans se retourner. La seule chose qu’il trouva à dire à la métisse: « Elle a payé ? » s’inquiétant déjà de se voir affublé d’une note dépassant sa propre consommation personnelle. Cependant dans le doute il entreprit de la rappeler à l’ordre grâce à son fameux portable quelques minutes plus tard . * Répond pas , fait-donc la gueule... *.

    Journal d’O’Connell le 19 mai 2010. Carcasse de caisse explosée dans la ruelle, traces de tôle froissée sur pare-chocs éventré. Ce soir, une MacKinley vient d’être hospitalisée.
    Mais çà ils n’en savent strictement encore rien puisqu’au même moment une pin up se trémoussant près d’un vieux juke box démodé lança un vieux tube, plutôt entrainant d’ailleurs. Quelle triste coïncidence, le son cacha partiellement le bruit de la caisse emboutie à quelques pâtés de maisons de là. Le playboy se revautra tranquillement dans le fond de son siège et commença à reluquer les jambes nues de sa partenaire * pas mal* .
    « Néréa, pas commun... La Sears House alors...j't'y ai jamais croisée » Il se pencha vers 'elle pour lui avouer d'un ton moqueur « Pourtant j'connais bien le coin »




Revenir en haut Aller en bas
Néréa Wingates

avatar

ETUDES : Art; danse
Féminin
● INSCRIPTION : 05/05/2010
● MESSAGES POSTÉS : 86
● CÔTÉ COEUR : Il bat c'est déjà bon signe
● ÂGE : 28
● PHRASE DU JOUR : ''La plus grave maladie du cerveau c'est de réfléchir.'' J. Rouxel
● STAR SUR L'AVATAR : : Zoë Saldana
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vouip =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
14/20  (14/20)
// Humeur: Feel like dancin'

MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   Dim 23 Mai - 18:26


    L’information était rapidement montée à son cerveau, mettant enfin un nom sur le visage du Voleur de chaise. La zêta n’eut néanmoins pas le temps de balancer un nouveau sarcasme ni quoi que se soit d’autre. Elle avait à peine levée le nez quand il était revenu vers elles, n’ôtant pas son sac de la chaise, prenant un malin plaisir à l’agacer. Sourire sérieusement amusé qui était venu se couler sur ses lèvres quand les remarques du dit Marcus vinrent se glisser dans ses oreilles.

    Un sursaut de surprise la fit sortir de ses pensées quand son amie se leva sans prévenir. Elle avait déjà vu la Brésilienne s’énerver pour pas grand chose, changer de comportement d’un seul coup sans prévenir. Un peu comme elle pouvait le faire en fait. Mais jamais elle ne l’avait laissé comme une vieille chaussette sans prévenir. Interloquée la métisse suivit son amie du regard, les mains levées en signe d’incompréhension, la bouche légèrement ouverte, prête à poser des questions qui tomberaient forcément dans l’oreille d’une sourde, qui n’était déjà plus là. Un haussement d’épaule fut la seule réponse qu’elle put donner à son compagnon, encore trop surprise pour vraiment répondre. Elle avait fixé la porte pendant un long moment avant de revenir sur terre. D’un geste de la main elle fit signe à la serveuse qui connaissait suffisamment la jeune femme pour lui apporter sa commande sans avoir besoin qu’elle ne s’exprime plus précisément. Vu comment les choses évoluaient, elle allait avoir sérieusement besoin d’un remontant. Elle qui avait imaginé passer une soirée avec sa meilleure amie pour ‘faire la fille’ pendant quelques heures se retrouvait en compagnie d’un parfait inconnu comme une pauvre cruche.

    « - Elle va m’entendre celle là, je te jure… » Remarque plus adressée à elle-même qu’à celui qui était en train de lui reluquer les jambes d’une manière vraiment pas très discrète. Son coude vint se poser sur la table tandis qu’elle appuyait son menton dans la paume de sa main, jetant un bref regard en direction de la potiche qui se dandinait près du juke-box, son pied battant au rythme de la musique. Regard attiré par la pin up qui n’avait pas cessé de se trémousser un brin amusé par cette démonstration fort ridicule de ses talents de danseuse qui se faisaient toujours attendre, il faut bien l’avouer.

    La Sears House ? La métisse reporta son attention sur celui qui se tenait à côté d’elle levant légèrement un sourcil en entendant ses révélations, un sourire énigmatique naissant sur ses lèvres. Confidences qui ne l’étonnèrent pas tant que ça, profil parfait du gamma par excellence. Archétype qui l’avait pourtant servit un bon nombre de fois. A bien y réfléchir, elle aurait pu faire partie de la confrérie de la iota, son comportement pouvant parfois se rapprocher de celui de l’unes de ces bimbos qui la faisait rire certaines fois.

    « - Mes parents ont toujours eu des goûts bizarres » lâcha-t-elle en haussant les épaules avec désinvolture, son regard s’attardant sur un groupe de zêta un brin bruyant. Sportifs un peu lourdauds qu’elle connaissait pourtant. Univers qui la poursuivait même en dehors du campus. La métisse adressa u léger signe de tête en guise de remerciement à la serveuse quand celle-ci vint déposer la bière qu’elle avait commandée. Très distingué tout ça.
    « - Pas assez bien il semblerait » Une espièglerie non dissimulée était venue tinter sa voix, son regard sombre se reposant sur son compagnon, se permettant de le dévisager comme il pouvait le faire depuis son arrivée. « - Mais je dirais que tu t’es trompé de confrérie, ça aurait pu être la Sears House, mais non… Mauvaise pioche. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi+moi+...lui Oo' (Marcus &Néréa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» grand ménage ( pv : Marcus Flint)
» Marcus Flint [validée]
» Marcus parle des victimes qu'il doit affronter à la ECW !
» Marcus parle de Alpha et un peu de ses adversaires.
» Z! True Long Island Story #1 [Marcus Cor Von]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: le coeur de la ville :: restaurants et fast-food-