AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sortie matinale - [Kirk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Sortie matinale - [Kirk]   Dim 23 Mai - 17:54

Le soleil était levé depuis environs une heure. Contrairement à mes habitudes, je m’étais réveillée aux aurores ce matin. La veille, je n’étais pas sortie. A l’ambiance festive des soirées entre étudiants j’avais préféré, pour une fois, rester dans ma chambre –seule- à bouquiner. Non, je n’étais pas malade, juste que je n’avais pas envie d’avoir la gueule de bois le lendemain.
Mon regard se posa sur l’écran du réveil. Six heures et quarante cinq minutes. Cela faisait plus d’une demi-heure que j’étais éveillée, mais je n’avais pas quitté mon lit, souhaitant profiter de celui-ci encore quelques instants. C’était l’un de mes moments préférés de la journée, celui où je pouvais somnoler paisiblement, à moitié entre le sommeil et l’éveil.
N’arrivant pas à m’endormir de nouveau, et torturée par la faim, je me décidai enfin à me lever. Sept heures, exceptionnel pour un dimanche matin -j’étais plus habituée à faire la grasse matinée. Quelques minutes plus tard, assise en tailleur sur le lit, grignotant des gâteaux que j’avais trouvé dans un placard, je m’interrogeai sur ce que j’allais bien pouvoir faire de cette journée. Certainement pas travailler. Oui j’avais des choses à faire, mais c’était dimanche tout de même ! Je pourrais peut être rendre visite à quelqu’un, ou bien aller faire les boutiques ? Nouveau regard vers le réveil. Il était encore trop tôt pour tout ça, à cette heure ci, tout le monde devait encore dormir…
Je laissai échapper un soupir lorsque mes yeux se posèrent sur mon sac de sport. Je m’étais inscrite dans l’équipe d’athlétisme de l’université, mais je n’avais pas suivit beaucoup d’entraînement par rapport aux autres étant donné que j’étais arrivée en milieu d’année. Le manque d’exercice se faisait beaucoup ressentir, et j’avais un peu régressé. Si je voulais retrouver un bon niveau, il me fallait m’entraîner deux fois plus. Posant le paquet de gâteaux, je me levai en souriant : j’avais enfin trouvé comment passer le temps.

Vêtue d’un débardeur blanc et d’un petit short rouge, je sortis de la Sears House et me dirigeai vers le parking. Brown disposait d’un impressionnant complexe sportif, où l’on pouvait trouver presque tout ce que l’on pouvait désirer en matière d’équipement, mais il me semblait que pour une si belle matinée de dimanche, faire des tours de stade n’était pas ce qu’il y avait de plus joyeux. Ayant grandi dans cette ville, j’en connaissais quasiment tout les recoins –sauf le campus dans lequel je me perdais encore parfois- et il y avait un endroit en particulier que j’appréciais énormément : la plage. Evidement c’était un lieu de rencontre formidable, où l’on pouvait croiser de beaux athlètes, mais ce n’était pas pour ça –du moins pas que pour ça- que j’aimais tant y aller. Depuis longtemps c’est là bas que j’allais pour me changer les idées, l’air marin me faisait le plus grand bien et la vue était sublime, surtout lors des couchées de soleil.

Comme prévu, il n’y avait quasiment personne lorsque mes pieds foulèrent le sable fin. Quelques courageux avait eu la même idée que moi, et deux ou trois inconnus promenaient leur chien. L’endroit était donc presque désert. Et dire que dans quelques heures la plage serait noire de monde et le doux bruit des vagues serait masqué par des cris. Dans quelques heures le calme de cet instant ne serait plus qu’un souvenir.
Je déposai mon sac de sport près d’une petite dune –il n’y avait rien d’important dedans, j’avais gardée mes clés de voiture avec moi- et commençai à courir.
Entraînée par les musiques qui se succédaient sur mon i-pod, l’épuisement ne se faisait pas ressentir. Je courais depuis pas mal de temps déjà, une heure ou peut être un peu plus, lorsque je pris conscience que j’étais bien loin de mon point de départ. Je fis demi-tour sans prendre le temps de m’arrêter, de peur que la fatigue ne me prenne d’assaut. Le retour fut plus pénible que l’aller, et un peu plus long également.
Arrivée à la petite dune où j’avais déposé mes affaires, je m’allongeai quelques instants afin de récupérer, non pas sans avoir fait quelques étirements auparavant. La plage commençait déjà à se remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Dim 23 Mai - 19:16

7 : 00

Quand le réveil sonna, à sept heure précise, Kirk était déjà éveillé depuis longtemps. Ce n'était pas quelque chose l'exceptionnel pour lui; simplement, il n'aimait pas dormir au lieu de profiter de la journée comme il se doit. Il n'avait d'ailleurs besoin que de très peu de sommeil, ce qui lui permettait, tout comme la veille, de sortir le soir et d'être réveillé le lendemain relativement tôt.
Mais la veille il avait pris soin de ne pas boire, et surtout, de rentrer avant deux heures du matin. En effet, il avait prévu d'aller courir depuis longtemps déjà, et un bref répit dans ses examens lui avait permis de pratiquer son passe-temps favoris : faire du sport.

Coup de chance, il s'était éveillé à 6h30 et avait été pris d'une envie soudaine de natation. Mais s'enfermer par une journée aussi belle lui parut criminel, et il jugea donc bon d'aller effectuer ses longueur... dans la mer.

Il referma son sac de sport d'un geste énergique et descendis les marches de sa confrérie en courant, déjà, impatient comme un petit enfant devant la promesse d'une glace. Il salua deux ou trois ami qui s'apprêtaient eux aussi à sortir et il sauta dans sa voiture de sport. Pourtant, quand il s'assit derrière le volant, il eue une brève hésitation. N'était-il pas debout pour faire du sport ? La voiture serait donc de trop. Il se contenta donc de prendre son Ipod de la boite à gants et troqua ses tongues contre des baskets et une paire de chaussette blanches qui se trouvait toujours dans son coffre, au cas où. Branchant ses écouteurs à l'Itouch et plaquant l'Itouch contre un support aimanté fixé sur son biceps par une sorte de bracelet de tissu, il inspira et commença sa course vers la plage, son sac accroché sur son dos. Le trajet d'une cinquantaine de minutes à pieds lui en prit trente-cinq en courant, et se félicita de ne pas avoir pris sa voiture.
Arrivé à la plage, il plaça sac et Ipod dans des sortes de casiers payant au bord du sable, et y abandonna son tee-shirt et ses baskets aussi. Ensuite, il piqua un sprint vers l'eau bleue de la mer.

Quand son corps fendit l'eau fraiche, une poussé d'adrénaline électrisa son corps, puis, sans plus attendre, embraya sur un crowl entrecoupé de papillon à rendre jaloux Michael Phelps.
Quand Kirk s'aperçut qu'il allait peut être manquer de souffle pour le retour, il embraya en dos crowlé, et reparti vers la plage en ralentissant son rythme.

Quand son dos racla le sable, il se releva et s'arrêta un instant pour observer la plage, que les badauds commençaient à investir. Normal, pour un Dimanche matin ensoleillé.
Une silhouette s'étirant un peu, avant de s'allonger sur le sable. Reconnaissable entre tous, ce n'était nul autre qu'Abbey, Abbey Davis, la meilleure amie de Kirk. Un grand sourire sur le visage, il courru vers elle, nullement fatigué. Il était toujours ainsi : dès qu'une personne qu'il aimait s'approchait, il retrouvait un peps et une énergie incroyable.


  • Ab'!

Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Dim 23 Mai - 21:47

Allongée depuis à peine quelques secondes, je me redressai précipitamment lorsque j’entendis crier mon nom. Aux aguets, je recherchai d’où pouvait provenir cette voix si familière, car, à moins que mon esprit ne me joue des tours, j’avais bien reconnu celle de Kirk. Instinctivement, je regardai en direction de la mer et aperçus le jeune homme qui courait dans ma direction. Il semblait trempé, normal il sortait de l’eau. Il avait l’air de bonne, que dis je, de très bonne humeur et plein d’énergie, comme à chaque fois que je le voyais d’ailleurs. C’était l’une des choses les plus remarquables chez lui, son dynamisme et sa gaieté. J’affichais maintenant un large sourire chaleureux. Le voir me rendait toujours enthousiaste, heureuse. C’était comme s’il m’apportait un peu de son peps naturel.

« Hey ! Kirk ! »

Sans trop m’en rendre compte, je m’étais relevée en un bond et me trouvais maintenant debout, toujours souriante. Il n’était qu’à seulement quelques mètres de moi lorsque je m’élançai pour lui sauter au cou. Hum…mauvaise idée, comme je l’ai déjà dit, il était trempé. J’affichai une petite grimace puis commençai à rire, il m’avait déjà contaminé par sa bonne humeur.
Il paraissait en pleine forme, normal, c’était un athlète, un vrai.

« Laisse moi deviner, tu t’es levé tôt pour aller nager, hein ? »

Ça, ça n’était pas une révélation. Il se levait toujours tôt –contrairement à moi-, pour mieux profiter de sa journée. Enfait il avait l’avantage de ne pas être une vraie marmotte, et n’avait donc pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil.
La plage commençait à être envahit par les parasols et les baigneurs se faisaient, petit à petit, plus nombreux. On approchait de l’heure d’affluence et bientôt l’endroit serait bondé.
Je remarquai quelques jeunes filles, allongées sur leurs serviettes, qui semblaient déshabiller Kirk du regard. Il avait beaucoup de succès. Je souris en les regardant quelques instants, tout en étant désolée pour elles car je ne comptais le lâcher, cela faisait bien trop longtemps que je n’avais pas profité de mon meilleur ami.

« Je ne te demande pas si ça va, tu as l’air en pleine forme...Et puis tu m’aurais appelé si tu n’allais pas bien, donc c’est que tout vas bien…Tu m’aurais appelé, hein ? »
« D’ailleurs ça fait pas mal de temps que tu ne m’as pas appelé… »


Du fait de mon excitation, j’avais parlé plutôt rapidement, ce qui pouvait donner un résultat un peu incohérent, mais je ne m’inquiétais pas, depuis le temps, il devait avoir le décodeur pour me comprendre. C’était bien l’un des rares qui devait l’avoir d’ailleurs. Tout les deux on se connaissait depuis l’enfance, et il était le seul en qui j’avais pleinement confiance, le seul à qui je pouvais tout dire, mon meilleur ami quoi. J’affichai un air abattu en prononçant ma dernière phrase. Depuis quelques temps on s’était vu moins souvent, moins parlé, ce qui m’attristait énormément.

« Tu m’as manqué tu sais... »
« Mais dis moi, tu dois avoir plein de truc à me raconter, non ? »

Mon instant mélodramatique était passé, et mon excitation était de retour. Comme à mon habitude, je voyais les choses de façon optimiste : si on ne s’était pas vu depuis longtemps, c’est qu’il avait du être occupé, qu’il avait donc vécu plein d’aventures ou fait plusieurs nouvelles rencontres, et qu’il avait donc plein de choses intéressante à me raconter. Je souris de nouveau.

« Je te préviens, je ne te pardonnerai de m’avoir oublié que si tu as des détails croustillants ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Lun 24 Mai - 12:59

Les mots sortait de la bouche d'Abbey en s'entrechoquant. Pourtant, Kirk comprit parfaitement chacun de ses mots. C'était naturel, c'était inné entre eux.

« Je ne te demande pas si ça va, tu as l’air en pleine forme...Et puis tu m’aurais appelé si tu n’allais pas bien, donc c’est que tout vas bien…Tu m’aurais appelé, hein ? »
« D’ailleurs ça fait pas mal de temps que tu ne m’as pas appelé… »


Un brin de tristesse domina son amie à l'énonciation de sa dernière phrase. Ce n'était pas sa faute si ses études l'accaparait à fond, et que son sport l'épuisait. Il l'avait sut, dès le début, qu'il n'aurait que peu de temps à consacrer à ses amis au vu du programme intensif qu'il suivait, et avec tout les modules supplémentaire qu'il se faisait subir pour être au top question études. L'empire familial avait besoin d'un guide solide, et se consacrer au fille n'était pas le meilleur moyen. Il essayait de faire la part des choses, de s'amuser dès que possible, mais, sans se vanter, tellement de gens demandaient sa présence qu'il lui était impossible de d'aller quelque part sans décevoir quelqu'un. Certes, Abbey était sa meilleure maie, celle qu'il connaissait depuis le berceau, mais voilà quoi...Dès qu'il pouvait il se consacrais à ses amis. Surtout à Abbey. Mais il y avait eu les examens, et ce stage, à L.A. Pourtant, la culpabilité lui chatouilla le ventre.
Mais avant qu'il ne puisse se justifier Abbey continua sur sa lancée, le condamnant à l'écouter jusqu'au bout. Mais cette sentence était agréable car le bavardage de son amie lui faisait chaud au coeur. Elle lui avait manqué.

« Tu m’as manqué tu sais... »
« Mais dis moi, tu dois avoir plein de truc à me raconter, non ? »
« Je te préviens, je ne te pardonnerai de m’avoir oublié que si tu as des détails croustillants ! »


Un rire franc s'échappa des lèvres de Kirk. Il s'écarta de son amie en douceur et la reposa sur le sable.


  • Doucement Ab', je vais pas m'enfuir. Et oui, j'ai plein de choses à te raconter. Plein.


Il fit durer le suspense un instant, pour faire durer le plaisir.


  • Eh ben en faite...


Il se balança sur ses talons, repoussa une de ses mèches brunes qui retombait sur ses yeux. Etant mouillé, ses cheveux avaient incroyablement brunis, virant au noir, à cause de l'eau. Mais leur couleur naturelle en était bien loin, ils étaient en faite châtain clair. Il tourna la tête autour de lui, et aperçus une bande de jeunes filles qui le regardait avec trop d'insistance. Il rit et se retourna vers Abbey de nouveau. Il se pencha, comme pour lui révéler un secret au creux de l'oreille.


  • Eh bien...et si on allait prendre un soda au stand là bas ?


Il rit et se redressa. Il tapotta la joue de son amie, un sourire éclatant aux lèvres.


  • Ben quoi ? J'ai tellement de trucs à te raconter que j'aurais la gorge sèche. En faite j'en ai qu'un seul mais je sens que tu vas avoir plein de questions, je me contente d'être prévoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Lun 24 Mai - 17:55

Depuis que je m’étais inscrite à Brown, Kirk et moi n’avions pas vraiment eu le temps de nous voir, et ce pour une raison très simple : les études. Nous ne suivions pas les mêmes cours, ce que je trouvais d’ailleurs bien dommage. Lui avait déjà une destiné bien tracée, reprendre l’empire familial, alors que moi j’essayais de me dissocier de l’image de mon père. Quoi qu’il en soit nous serions tout deux dans le monde des affaires, rien de très drôle en perspective.
Alors qu’il me reposait sur le sol –car oui, j’étais toujours accrochée à lui-, Kirk se mit à rire. Sans doute était ce lié à mon excitation un peu trop voyante.
« Doucement Ab', je vais pas m'enfuir. Et oui, j'ai plein de choses à te raconter. Plein.» A sa première remarque, je m’accrochai à son bras, feignant la crainte de le voir partir.

« Wé, ba on sait jamais… »
« Plein tu dis ? »

Un grand sourire se dessinait sur mes lèvres, et mes yeux brillaient d’un éclat intense, celui de la curiosité. La fatigue que j’avais ressenti un peu plus tôt avait totalement disparu, et je trépignais presque sur place tant j’étais impatiente d’entendre ce qu’il allait me dire. En fait, je ressemblais presque à une gamine comme ça.
Quelques secondes s’écoulèrent sans qu’aucun de nous deux ne prenne la parole. Il voulait faire durer le suspense, je le savais, et sans doute y prenait-il un malin plaisir, mais pour moi il s’agissait d’une vraie torture.
« Eh ben en faite... » J’ouvris grand les yeux et attendis qu’il continu, mais il n’avait pas l’air de vouloir abréger mes souffrances et il prit même le temps d’interrompre son récit pour repousser une mèche de cheveux tout en se balançant sur ses talons. Mouillés, ses cheveux étaient incroyablement sombre par rapport à leur couleur naturelle, mais je n’y prêtais pas attention, j’étais bien trop captivée par la révélation qu’il allait bientôt me faire. Enfin, il se pencha vers moi, et je retins mon souffle comme si ce qu’il allait me révéler était d’une importance capitale. C’était d’une importance capitale d’ailleurs, et le suspense qu’il instaurait commençait à devenir invivable.
« Eh bien...et si on allait prendre un soda au stand là bas ? » Ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais, et ma surprise était clairement visible. Kirk se mit à rire tout en me tapotant la joue. Je lui offris une légère grimace avant de lui donner un petit coup de poing –le genre de coup de poing que les filles donnent, et où elles se font plus mal à elles qu’à la personne qu’elles ont tapé.

« Pfff…prévoyant…dis plutôt que tu prends un malin plaisir à me torturer… »
« T’as intérêt à ce que ça en vaille la peine, parce que sinon…sinon… ba sinon tu verras bien »

Quelle menace, sûr qu’il devait trembler intérieurement…Ou pas ! J’avais bien tenté de rester grave, voir de paraître terrifiante, mais je n’avais pas pu m’empêcher de sourire, ce qui m’avais fait perdre toute crédibilité. De toute façon à supposer que j’avais réussi à sembler menaçante, il ne m’aurait pas prise au sérieux, il me connaissait trop bien pour ça. Moi aussi je le connaissais bien, et le submerger de question n’aurait servi à rien s’il avait décidé de me faire languir. Je me décidai donc à accepter sa proposition, sans protester plus que je ne l’avais déjà fait, et commençai à marcher en direction du stand que Kirk avait désigné un peu plus tôt. En fait le jeune homme n’avait pas eu une si mauvaise idée, il commençait à faire vraiment chaud et par un temps pareil il fallait s’hydrater.
C’était une sorte de petite baraque où plusieurs boissons étaient en vente, mais l’on pouvait également trouver les habituels beignets, crèmes glacées, etc. C’est en lisant les différents parfums de glaces que ma gourmandise naturelle refit surface. Après tout j’avais bien couru ce matin, je pouvais m’offrir une petite récompense.

« En fait je prendrais bien une glace … »
Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Mar 17 Aoû - 3:05

« En fait je prendrais bien une glace … »
Kirk eu un sourire entendu. La gourmandise d'Abbey était réciproque, et il prenait un vrai plaisir à manger avec une fille qui n’avait pas de tendances anorexiques. Ou du moins, qui n'en faisait pas une maladie. Enfin, cela tenait surtout au fait qu’ils avaient tout les deux fait une séance de sport des plus bénéfiques.
  • Bonne idée. Après tout, tu le mérite bien. Tiens, regarde cette coupe là, elle a l'air bien. Enfin, si tu es capable de la finir!, ponctua-t-il d’un air entendu.

Cette dernière réflexion n’était destinée qu’à agacer Abbey - il adorait la taquiner ! La voir faire la moue ou essayer de se mettre en colère, voir de le menacer, toujours sans résultat, était un spectacle satisfaisait, presque autant qu’à l’idée de manger comme un ogre. Se penchant à son tour sur le comptoir, il commanda pour lui une citronnade (non ce n'est une boisson de fille !), un donnut au chocolat, un autre à la vanille saupoudré de noix de coco, des crêpes au miel et deux brioches. Son ventre grondait déjà à l'attente de son festin qui semblait n'être qu'une question de temps.
En attendant que leurs désirs soient satisfait, Kirk se surpris à penser à Ever. Encore une fois. Cependant, il veilla à ne pas rougir ou se laisser déborder par ses sentiments. Quoi qu’on dise, il restait un homme. Et se montrer vulnérable ou sensible à quelque chose à ce point n’était pas pour l’aider à s’y retrouver. Il n’était pas du genre macho soyons clair, mais Ever… c’était différent. Il n’appelait pas ça de l’amour – non, c’était bien trop étrange- ou du moins pas encore. De toute façon, n’était-ce pas pour cela qu’il s’apprêtait à en parler avec Abbey ?
Il saisit vivement sa commande et celle d’Abbey pour se changer les idées et avisa un endroit tranquille où s’installer. Autour du stand ou de la roulotte, appelez cela comme vous le voulez, se tenait plusieurs tables et bans où l’on pouvait s’assoir. Celle que Kirk avait choisie était un peu à l’écart, et favorablement située sous l’ombre protectrice d’un arbre probablement centenaire. Kirk aimait bien ce genre de chose, qui semblaient éternelles et immuables, comme des points d’ancrages qui semblaient dire que, quoi qu’il se passe il resterait toujours ceci, et les souvenirs qui s’en accompagnent.
Posant la commande sur la table, il s’assit en disposant ses plats devant lui. Il avala un donnut en deux bouchée, bu du jus, et fis face à Abbey.
  • Bon, on ouvre les vannes ?

Il était heureux d’en parler à Abbey, mais aussi un peu nerveux car il ne savait pas ce que les trémolos de son cœur signifiaient, ou du moins, ne se l’avouait pas encore. Il mordit encore dans un donnut, mais avec moins d’impatience.
  • Tu l’auras devinée c’est… une fille. Elle s’appelle Everleigh.

Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Jeu 26 Aoû - 17:21

En plus des traditionnels cornets de glace, la petite boutique proposait également des coupes glacées –ce qui n’était pas pour me déplaire. Mis à part l’habituel banana split et autres desserts bien connu, il y avait sur la liste des noms de coupes un peu fantaisistes, toujours accompagnés de leur photo –rien de mieux pour se mettre en appétit. « Bonne idée. Après tout, tu le mérite bien » Bien évidemment que je le méritais bien, et après tout l’exercice que j’avais fait, c’était la moindre des choses !
Mon regard se posa sur le dessert que désignait Kirk. Ce dernier avait parfaitement raison –en même temps il me connaissait mieux que personne-, la coupe avait l’air réellement délicieuse, quoi que peut être un peu trop grosse pour moi.

« Capable ? Pffff ! Pour qui tu me prends ? Bien sûr que j’en suis capable ! C’est rien du tout ça ! Il semblerait que tu me sous estime mon cher…»

J’avais d’abord pris un air faussement indigné, faisant comme si ce qu’il m’avait dit m’avait choqué, heurté. Je savais très bien qu’il voulait me taquiner, et même qu’il adorait le faire, tout comme j’adorais moi-même le titiller. Il est vrai qu’à ce jeu là il était souvent un peu plus fort que moi. Tout en observant le reste des sucreries en tout genre qui étaient réparties sur les différentes étagères, j’écoutais mon ami faire sa commande. Un donnut au chocolat, un autre à la vanille saupoudré de noix de coco, des crêpes au miel et deux brioches, plus une citronnade histoire de faire passer le tout. Kirk était tout aussi –si ce n’est plus- gourmand que moi. C’est avec amusement que j’observai la réaction du vendeur qui semblait rechercher derrière nous un éventuel groupe de personne, comme s’il avait du mal à croire que tout cela ne soit que pour un seul garçon.

« Ba dis donc ! Ça fait combien de temps que t’as pas mangé déjà ? Tu sais, faut en laisser un peu pour les autre aussi… » Je lui offris un petit sourire taquin.

J’avais suivit le jeune homme, après qu’il ait saisit notre futur festin, jusqu’à la table où il venait de s’installer. Nous n’avions pas encore payer les consommations, et c’est en m’asseyant que je me rendis compte que mon sac était toujours près de la petite dune, et que mon portefeuille, lui, était resté dans la voiture. Décidemment, ça commençait à devenir une habitude ces temps ci ! Une mauvaise habitude d’ailleurs. Me tournant vers mon ami, je lui adressai une petite moue tout en lui faisant les yeux de cocker. J’avais déjà remarqué que cet air de chien battu faisait souvent fondre tous ceux à qui il s’adressait.

« Hum…J’ai oublié mon portefeuille dans la voiture… Tu m’offre la glace ? » Je lui lançais maintenant un grand sourire éclatant.
« Je t’offrirais une glace la prochaine fois… Comme ça tu seras obligé de passer me voir » Réfléchissant un instant, le regard posé sur tout ce qui se trouvait sur la table, je repris ensuite « En fait, vu tout ce qu’il faut pour te caler, c’est peut être le magasin de glace qu’il faudra que je t’offre… »

Après avoir avalé, voir englouti, son premier donnut, Kirk commença à parler. J’acquiesçai tranquillement à sa première phrase en attendant la suite, suite qui ne tarda d’ailleurs pas à venir. Après avoir entamé ma glace, j’eus un grand sourire en entendant le mot « fille ». J’avais vu juste ! La curiosité et l’impatience me submergèrent, il n’y avait rien de tel que les histoires de cœur pour captiver mon attention. Pour mon plus grand plaisir, il ne s’arrêta pas là et me donna même le nom de celle dont il était question. Elle s’appelait Everleigh… Everleigh ? Avalant accidentellement de travers, je me mis à tousser. Je connaissais déjà une dénommée Everleigh, c’était une ancienne amie avec laquelle j’étais actuellement en froid, mais rien pour l’instant ne pouvait m’indiquer s’il s’agissait d’elle.
Une fois ma toux calmée, je regardai de nouveau Kirk avec un enthousiasme peut être un peu exagéré.

« Everleigh ? C’est sympa comme nom … »
« Et elle ressemble à quoi ? Je l’ai peut être déjà croisé… Vous vous êtes rencontré comment ? »

Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Ven 27 Aoû - 19:22

  • - Oui, moi aussi j'aime beaucoup. Physiquement... elle tout ce qu'il faut là où il faut. Elle vraiment superbe..


Il tripota sa citronnade avec sa paille flashy, le regard un peu rêveur. Il pensait à la soirée à la marina, au corps d'Ever près du sien. Il pensait à ses cheveux bruns, à son sourire tellement sexy... Il en avait soif ! D'ailleurs, il but la moitié de sa boisson d'un trait, assoiffé.

  • - C'était lors du match de la semaine dernière, tu sais, celui de Mardi... Parce que c'est une cheerleader au passage. On s'est heurtée, et son visage m'a marqué. Du coup ben à la fin je l'ai invitée à l'after qui se tenait à la marina et...


Son humeur s'assombri soudain à l'évocation de la suite de la soirée. Etait-ce de sa faute ? Il n'avait voulu qu'une belle histoire, et elle, un coup d'un soir. Etait-ce une erreur de vouloir quelque chose de durable ?
Il repoussa ses plats, passablement dégouté. Toute cette histoire était tellement nulle. Tout aurait put si bien se passer ! Pourquoi aimer une fille qui ne voulait pas d'engagement ? Enfin, engagement c'était vite dit. Elle ne voulait de relation.. normale ! Toutes les autres seraient heureuse d'essayer de faire les choses bien, sauf elle ?? Ca lui paraissait tellement illogique, stupide.

  • - Tu sais quoi Abbey ? Je n'ai plus faim. Je...


Il craqua maladroitement ses phalange, posa ses mains à plat sur la table. Il garda les yeux baissé, ses pensée se bousculant à lui en donner le tournis, des hauts le coeur. Il serra de nouveau les poings, et ressentit la brûlure d'un rayon de soleil sur son dos de manière nouvelle. Il se sentait mal, plus que ce qu'il ne se l'avouait mais il ne se sentait pas capable d'y réfléchir seul.

  • - Je crois que j'ai besoin d'aide Ab'. J'ai tout fait foirer et...
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Sam 28 Aoû - 20:22

Je regardais maintenant Kirk avec un air dépité, il faut dire que niveau description il aurait quand même pu faire mieux que « elle a tout ce qu’il faut là où il faut ». Des filles ‘bien foutues’ comme on dit, il y en avait beaucoup sur Providence –pour la plus grande joie de ces messieurs. Le plus embêtant, c’est qu’avec le si peu de renseignement qu’il m’avait donné sur elle, je n’étais pas du tout en mesure de savoir s’il s’agissait de la Everleigh que je connaissais ou d’une que je n’avais pas encore rencontré. En même temps il y avait de grande chance qu’il s’agisse de mon ancienne amie, il faut dire que ce prénom n’était pas des plus courants. Reportant mon attention sur le jeune homme, qui venait tout juste de s’arrêter de parler, je remarquai qu’il semblait être en train de rêvasser. A la façon dont il avait le regard fixé dans le vide et dont il jouait avec sa paille, je devinai sans grande difficulté que ses pensées allaient vers elle. Je me mis à sourire légèrement en le regardant, il avait l’air heureux. Une petite pointe de jalousie vint cependant atténuer mon expression. Comprenons nous bien, je n’étais pas jalouse du fait qu’il puisse avoir des sentiments pour elle –bon il n’avait encore rien dit à ce sujet, peut être allais je un peu trop vite. En fait ce qui m’embêtait c’était plus le fait que je devrais sans doute partager mon meilleur ami avec cette inconnue –du moins inconnue pour l’instant. Je ne le voyais déjà pas souvent, alors le voir encore moins… Enfin, je n’avais pas à me plaindre, si elle le rendait heureux j’étais contente pour lui !
Ses rêveries parties –tout comme la moitié de sa boisson d’ailleurs-, il me raconta comment s’était passée leur rencontre. Elle avait eu lieu à son dernier match, celui auquel je n’avais pas pu assister. Alors c’était une cheerleader ? Ma Everleigh aussi faisait partie des pompom girls –enfin ‘ma’ c’est vite dit.

« Hum…Un coup de foudre ? »
« Kirk Liam Drewl, serais tu tombé amoureux ? »


Je lui lançai un petit sourire, à la fois taquin et complice. La réaction qu’il eut ne fut pas celle à laquelle je m’attendais. Il parut presque affligé, voir se renfrogner, et repoussa même ses plats, comme s’il en était dégouté –ces crêpes n’avaient pourtant pas l’air si mauvaise. Surprise, j’eus une petite appréhension, était ce à cause de mes propos ? Je ne pensais pourtant pas avoir dit quelque chose de mal, et si c’était le cas ce n’était pas volontaire.
J’avais arrêté de manger ma glace –qui soit dit en passant n’avait pas encore diminué de moitié- et posais maintenant un regard tendre sur Kirk, celui d’une amie prête à l’écouter. Histoire de détendre l’atmosphère qui s’était quelque peu assombrie avec son humeur, je lui lançai une petite phrase sur un ton léger :

« Alors, c’est qui qui n’est pas capable de finir au final ? On dirait que tu as eu les yeux plus gros que le ventre… »

« Je... » Je lui offris un nouveau sourire amical en attendant patiemment qu’il continue sa phrase. Il n’avait pas vraiment l’air dans son assiette. En fait il semblait préoccupé. « Je crois que j'ai besoin d'aide Ab'. J'ai tout fait foirer et... » Je continuai de le fixer, affligée par sa peine et ses propos. Comment aurait il pu tout gâcher comme il le disait si bien ? De tout les garçons que j’avais pu rencontrer –et il y en avait un bon nombre-, il n’y en avait que très peu qui lui arrivait à la cheville. Il était absolument génial, et je ne pensais pas ça parce que c’était mon meilleur ami –du moins pas que pour ça. L’idée qu’il puisse se croire fautif me désolait, et j’avais bien du mal à l’imaginer avoir fait quelque chose de mal. Mon sourire excité du début avait complètement disparue, son histoire commençait à devenir moins gai qu’au départ.

« Comment ça t’as tout fait foiré? »
« T’inquiète pas, si t’as renversé ton verre sur elle, tu lui offres le pressing et c’est bon… »
J’avais tenté une petite touche d’humour pour le faire sourire, mais ma prestation n’était pas à la hauteur de ce que j’avais espéré.

Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Sam 28 Aoû - 21:39

Abbey tentait vainement de dérider Kirk, qui lui envoya en retour une pâle sourire. Il observa longuement la table, cherchant à faire taire la tempête qui sévissait dans sa tête, à former une suite logique des images et des sensations qui vrombissaient en lui. La vue d'un couple sur la plage lui tira une grimace amère.

  • Un coup de foudre ? Je ne sais même pas si c'est de l'amour Ab'. Sûrement...enfin.. je sais pas mais imaginer quelque chose sans elle me paraît un peu.. amère, peu appétissant... Et puis merde.


Il passa la main dans ses cheveux envoyant une série de petites goutes sur la table et sur Abbey.

  • Oh, 'scuse.


Un court silence plana. Kirk savait que son amie était sur les charbons ardents, attendant d'en savoir plus pour le consoler, pour l'aider. Il observa sa blonde d'amie, ses yeux verts, son visage qu'il connaissait si bien. Il aurait aimé connaître Ever comme il la connaissait. En tout cas, il savait que pour avancer, là, il devait se confier à elle. A qui l'aurait-il fait sinon ? Il n'avait personne d'autre et le savait très bien. Oh, il avait beaucoup d'amis. Mais aucun de vraiment proche, hormis Abbey. Ses études lui prenaient énormément de temps, la natation et le rugby ce qui lui restait et dans les bref moments comme ceux ci il essayait de voir Abbey, sa famille, ou sortir un peu pour décompresser. Et s'il ne parlait pas maintenant, quand le ferait-il ?

Il se leva et jeta à la poubelle de service les donuts et autres sucreries commandée. Quand il revint, il finir, sa limonade, et se pencha en avant, mains jointes.

  • Le soir où l'on est sortis ensemble pour la première fois... ce n'était qu'un coup d'un soir pour elle. Pour moi aussi au début. Mais au fur et à mesure de la soirée, j'ai commencé à changer d'avis... mais je crois que ça n'a même pas effleuré Everleigh. Ça commençait à devenir trop... chaud et... j'ai essayé de réfréné ses envies mais elle ne s'en ai pas apperçue tout de suite et quand elle a compris elle s'est trompée sur mes intentions et l'a très mal pris...Une dispute a éclatée et depuis...


Il leva les yeux vers son amie, perdu, désespéré. Il se détestait d'avoir tout mis à mal. Il se détestait de tomber irrévocablement amoureux d'une fille qui n'en avait cure, et pire, le détestait. Encore une fois il avait tout gâché. Il n'était qu'un bon à rien... Il aurait dû garder son calme, lui courir tout de suite après, il aurait dût changer tant de choses...

  • Elle ne veut plus me voire, ou ne serait-ce qu'entendre parler de moi... Abbey, il faut que tu m'aide. Depuis cette fille... Cette Everleigh Holister... je me sent si coupable, si tu savais ! Tout n'est que culpabilité, regret, frustration. Et ça m'obsède....Rha !
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Mar 31 Aoû - 23:05

Un petit sourire sans conviction s’afficha sur le visage de Kirk. Il me sembla qu’il s’agissait plus d’un sourire de politesse -ou pour ne pas me peiner- qu’autre chose. Il resta un moment silencieux, fixant je ne sais quoi sur la table. Il avait ce drôle d’air que les gens ont toujours lorsqu’ils sont perdus dans leurs pensées. Je ne sais pourquoi il se mit soudainement à grimacer, comme s’il se rappelait un mauvais souvenir, ou comme s’il avait vu quelque chose qui lui déplaisait.

« Ah… mon pauvre Kirk ! »
« Je ne suis peut être pas la mieux placée pour te parler de sentiment, mais je crois que si tu penses que le futur n’a pas de valeur sans elle, qu’il serait amer comme tu le dis, c’est que tu es déjà plus ou moins amoureux. »


Je lui lançai un nouveau sourire amical, essayant de lui inspiré un peu de calme –il semblait si secoué par ses émotions. Comme je venais de le dire, je n’étais peut être pas la mieux placée pour le conseiller en matière d’amour –il suffisait de voir comment finissait la plupart de mes relations, presque aussi vite qu’elles avaient commencées, à quelques exceptions près bien sûr-, mais j’étais sa meilleure amie, et pour cela j’étais la mieux placée pour l’écouter, le consoler. Depuis longtemps, il avait toujours été là pour moi, et j’étais là pour lui. C’est comme ça que ça marche l’amitié me direz vous, mais il me semblait que la notre était bien particulière. Vous savez, il y a les « potes », ce qu’on côtoie régulièrement parce que l’on fréquente les même endroits, ceux avec qui on s’entend bien. Il y a aussi les amis, ceux que l’on voit en dehors des cours, ceux avec qui on fait la fête et l’on part en vacance. Puis il y a les amis « proches », ceux qui sont là en temps de joie comme en temps de crise. Avec Kirk, c’était ce genre d’amitié là, voir même mieux que ça. C’était le genre d’amitié que l’absence n’ébranle pas. Chacun, même loin, était là pour l’autre, et ce à tout moment. Il n’y avait, pas de barrière, pas de tabou, pas de secret. De toute façon il aurait été inutile d’essayer de se cacher quelque chose, on se connaissait si bien… Mieux que d’être mon meilleur ami, il était aussi le seul vrai ami que j’avais. Lorsqu’il me parlait de ce qu’il ressentait, que ce soit de la joie comme de la tristesse, je ne faisais pas qu’écouter, je le ressentais aussi. C’était assez étrange, être si proche d’une personne, la connaître parfois mieux qu’elle-même, savoir ce à quoi elle pense sans même qu’elle ait à parler. Pour moi, c’était un peu tout ça notre amitié –et plus encore, mais je ne m’étalerai pas davantage sur le sujet-, et je ne l’aurais échangé pour rien au monde !

« Oh c’est pas grave ! »
« Et puis il fait chaud, ça rafraichit. »


J’essuyai d’un coup de main les petites gouttelettes qui avaient atterri sur mon visage. Toujours silencieux, et après m’avoir étrangement observé, il se leva pour jeter à la poubelle tout ce qui se trouvait devant lui. J’attrapai vivement ma coupe de glace et la rapprochai de moi –on sait jamais si l’envie lui prenait de jeter ça aussi…
En revenant, il reprit l’histoire là où il l’avait arrêtée, avec un peu plus de détail qu’au début. Lorsqu’il leva les yeux vers moi, je pus y lire tout le désespoir qui le submergeait. Même en ayant tout les détails, je ne comprenais toujours pas pourquoi il se sentait si coupable. Il disait avoir tout gâché, pourtant il n’avait rien fait de mal ! Il s’était bien comporté –comme toujours d’ailleurs-, et ne lui avait nullement manqué de respect. La seule chose dont il pouvait s’accuser était d’avoir commencé à éprouver des sentiments pour cette fille, avoir été honnête, avoir voulu plus qu’un flirt…Mon Dieu, quel crime ! –assez ironique, n’est ce pas ?

« Holister tu dis ? »

Je faillis m’étouffer une nouvelle fois en avalant de travers. C’était bien la Everleigh que je connaissais, il n’y avait plus de doute. D’ailleurs comment aurait il pu y en avoir ? D’après ce que je connaissais d’elle et de ses relations avec les garçons, cette histoire de juste un soir collait plutôt bien, une vraie femme fatale ! Le fait qu’elle ait pu rejeter Kirk, le mettre dans cet état, ne faisait qu’aviver les sentiments antipathiques que j’avais à son égard –et en même temps, comme une ancienne amie, je ne pouvais la détester entièrement.
Mettant ma glace de côté –je n’avais plus trop faim après tout ça-, je posai mes mains sur celles de mon ami.

« Je sais que tu vas penser que je te dis ça juste parce que je suis ton amie, mais tu me connais, si quelque chose ne va pas ou ne me plait pas, je le dis, donc je pense que tu peux me croire si je te dis que tu n’as pas à te sentir si coupable »
« Qu’est ce que tu regrettes ? Le fait d’avoir eut des sentiments pour elle ? D’avoir voulut plus qu’une simple histoire d’un soir ? Ça prouve que tu n’es pas un de ces machos profiteurs qui considèrent les filles comme des objets. Tu culpabilise d’avoir été honnête avec elle ? Qui pourrait te le reprocher ? »
« Si j’ai bien comprit, vous vous êtes disputés parce que tu n’as pas voulu coucher avec elle tout de suite… Et tu te sens coupable en fait d’avoir agit un peu comme un gentleman, c’est ça ? »


Revenir en haut Aller en bas
Kirk Drewl

avatar

ETUDES : Finances, marketing, et blablabla. Tout ce qu'il faut pour bien gérer l'empire familial
Féminin
● INSCRIPTION : 17/02/2010
● MESSAGES POSTÉS : 105
● CÔTÉ COEUR : - En cour-
● ÂGE : 23
● PHRASE DU JOUR : Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles. [James Dean]
● STAR SUR L'AVATAR : : Channing Tatum
● DISPO POUR UN TOPIC? : Toujours

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Happier than yesterday

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Mer 1 Sep - 0:40

Je sais que tu vas penser que je te dis ça juste parce que je suis ton amie, mais tu me connais, si quelque chose ne va pas ou ne me plait pas, je le dis, donc je pense que tu peux me croire si je te dis que tu n’as pas à te sentir si coupable »
« Qu’est ce que tu regrettes ? Le fait d’avoir eut des sentiments pour elle ? D’avoir voulut plus qu’une simple histoire d’un soir ? Ça prouve que tu n’es pas un de ces machos profiteurs qui considèrent les filles comme des objets. Tu culpabilise d’avoir été honnête avec elle ? Qui pourrait te le reprocher ? »
« Si j’ai bien comprit, vous vous êtes disputés parce que tu n’as pas voulu coucher avec elle tout de suite… Et tu te sens coupable en fait d’avoir agit un peu comme un gentleman, c’est ça ? »


La manière, si simple, dont Abbey illustrait le problème parut presque trop sensée à Kirk. Elle se rapprochait si peu du charivari d'émotions qui vrombissait en lui que...il en resta un bref moment silencieux, mourant presque d'envie de la démentir. Mais à force de se repasser les paroles d'Abbey, il sut qu'elle avait réussi à mettre le doigt sur son problème. Lui même n'en était pas sûr, mais il avait confiance en valeur de son jugement. Alors il leva un instant les yeux vers l'arbre qui continuait son combat contre le soleil en les protégeant hardiment, et il se contenta d'un :

  • C'est exactement ça.


Quand il reposa ses yeux vert sur Abbey, une nouvelle lueur les abritaient. Une petite mimique venait de faire son chemin dans son cerveau d'athlète et de futur homme d'affaire. Il décida de mettre de côté Ever et ses soucis pour fouiller du côté d'abbey. Oh, il n'était pas très bon archéologue en général, mais qu'on connaissait la terre aussi bien que sa main, on finit par y déceler le moindre petit minuscule secret enfoui...

  • Abbey ? Dis moi... T'aurais pas une petite anecdote ? Un peu de bile à recracher sur quelqu'un, une plainte à émettre ? Je te trouve bien centré sur moi, ta vie serait-elle devenue soudainement...normale ?


Il adorait la vie trépidante de son amie. Elle lui changerait les idées, et peut être pourrait-il la guider dans le milieu égocentrique masculin, même si, il devait bien l'avouer, celui des filles étaient beaucoup plus dangereux. Il n'en connaissait pas une qui ne soit une vrai tigresse au fond. Toutes ses connaissances étaient prêtes à dégainer au premier signe, et là pas de quartier. Oh, il n'avait jamais cru qu'elle était des anges non.Iil avait toujours soupçonné la deuxième face, omniprésente mais toutefois adroitement cachée.
il inclina la tête vers le côté, attendant avec espoir de savoir si Abbey lui réservait quelque croustillantes révélations, ou quelque problème à résoudre ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   Mer 1 Sep - 22:27

« Hum…D’accord »

Je ne le relançai pas sur le sujet, préférant laisser mes paroles agirent d’elles même. Bien sûr mon analyse de la situation n’était que sommaire, je ne pouvais pas prendre en compte tout les sentiments –connus et inconnus- qui le submergeaient, car même en ressentant sa peine, j’avais bien du mal à essayer de ressentir l’amour qu’il éprouvait pour elle. En fait j’avais un peu de mal à me mettre à sa place, à comprendre sa culpabilité. L’avis que je venais de lui donner me semblait assez objectif, et j’espérais réellement qu’il pourrait l’aider.
Après un très léger silence, Kirk reprit la parole, mais en changeant de sujet. La conversation ne se portait plus du tout sur lui et ses peines de cœurs, mais sur moi et ma petite vie plus ou moins tranquille. Je pris un air soudainement offensé.

« Comment ça normale ?... Ma vie à toujours été normale voyons ! » Me rappelant quelque anecdotes plutôt originales qui m’étaient déjà arrivées par le passé, j’affichai désormais une petite grimace.
« Bon peut être pas en fait… Mais où est la normalité, hein ? »

Je m’agitai, seule sur mon petit banc, faisant toute sorte de geste et prenant plusieurs intonations à la manière des grands orateurs. J’offris à mon ami un grand sourire, me rendant bien compte que parfois je devais passer pour une folle et qu’il devait être difficile de rester à côté de moi dans ses moments là, mais Kirk semblait s’y être habitué, comme il s’était habitué à mon ‘mode de vie’. C’était toujours amusant de parler avec lui de tout et de rien, mais surtout de lui raconter mes ‘aventures’ –car il m’en arrivait parfois de bien bonnes !- ou juste de descendre quelqu’un qui l’avait mérité… Bon d’accord, ce n’est pas très sympa, mais ça fait tellement de bien parfois de cracher son venin sur quelqu’un qui vous a énervé, et puis avec lui je savais que tout cela resterait entre nous.

« Alors voyons voir… Tu sais il ne s’est rien passé de vraiment extraordinaire, des fêtes, des rencontres… »
« Ah, j’ai revu Aiden…tu te souviens de lui ? C’est un garçon avec qui j’étais sortie au lycée, il était mon opposé en presque tout…et pourtant je crois que celui pour qui j’ai eu le plus de sentiments…Je l’aimais à ma manière quoi… Ba ça m’a fait plaisir de le revoir »


Je rêvassai un petit peu, repensant à notre rencontre. Je l’avais croisé dans un bar des ‘bas-quartiers’ de Providence. Il était toujours comme dans mes souvenirs, il avait gardé ce je ne sais quoi qui m’avais déjà fait craquer autrefois, et puis il était tellement différent des autres gars que je pouvais fréquenter… Lui c’était lui, tout simplement, et je l’appréciais peut être plus que je ne me le laissais penser, mais entre nous ce n’était plus vraiment comme avant… J’eus un léger soupir, laissant mais pensées me conduire jusqu’à un certain lundi matin. Voila encore quelque chose d’intéressant que je pouvais raconter à Kirk.

« Ah oui, et il y a aussi ce garçon… J’ai fait des recherches tu sais ? Et ça ne m’arrive pas souvent !... Il s’appelle Nathaniel, et il fait parti des Kappas… Je ne sais pas trop si on peut le rattacher à toutes ces rumeurs qui relient cette confrérie à la drogue, mais en tout cas je peux te dire qu’il a parfaitement le caractère type qu’on accorde aux Kappas ! »
« On s’est croisé un lundi matin, alors que j’étais déjà bien en retard pour mon cours d’éco… J’avais vraiment passé une sale matinée, du genre levée en retard, je me renverse ma tasse dessus au ptit déj, etc… J’arrive à peu près en avance au cours, et là je m’aperçois que j’avais oublié mes affaires au casier, dont mon devoir que je devais absolument rendre au début de l’heure… Je me dépêche d’aller chercher tout ça, et là sur qui je tombe ? Lui… Enfin au lieu de dire ‘sur qui je tombe’ je devrais plutôt dire ‘et là qui me renverse’ ?...Bon tu me connais, j’ai parfois assez mauvais caractère et là c’étais vraiment la catastrophe de trop de la matinée, alors je me suis énervée… C’est vrai, j’ai pas été très gentille, mais si tu avais vu avec quel air provocateur, avec quelle insolence il s’est comporté ensuite ! Raa… Je le déteste rien que pour ça ! Et tu sais jusqu’où il a osé aller ? Il a eu le culot de m’embrasser et de partir en riant ! Nan mais tu te rends compte ? »


Je fulminais presque sur place, la colère m’ayant de nouveau submergée en pensant à cet étudiant qui, paradoxalement, était si charmant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie matinale - [Kirk]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie matinale - [Kirk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite sortie matinale [Estelle la jolie Gryff]
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Une froideur matinale ... [PV]
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: espaces verts :: plage-