AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Remember the time, Remember me - [Aiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Sam 5 Juin - 1:38

[J'ai jamais d'inspiration pour le titre ]


    Vendredi. Comme prédit par la météo, il avait fait particulièrement chaud aujourd’hui. Aucun nuage n’était venu perturber le ciel bleu et les brises de vent rafraîchissantes s’étaient faites rares. Le mercure était monté rapidement pour atteindre les 30°C, offrant ainsi aux étudiants de Brown la joie de pouvoir sortir leurs tenues estivales.

    Abbey avait passé une assez bonne journée. Non en fait il s’agissait d’une journée plutôt banale. Comme quasiment tout les vendredis matins, elle s’était réveillée avec la gueule de bois, était arrivée en retard en cours, s’était vu refuser l’accès à la salle de management et était reparti sans que tout cela ne lui semble anormal. La jeune femme avait ensuite occupé son temps comme elle le pouvait : elle avait fait un petit tour au parc, puis était allée au centre commercial pour faire un peu de shopping, la routine quoi…

    Maintenant, il était vingt et une heures passées, ce qui était assez tôt si on prenait en considération le fait que le soleil n’était pas encore couché. La blonde roulait seule au volant d’une jolie voiture gris métallique, offerte par son père. Elle n’avait trouvé personne pour l’accompagner, ou bien peut être était ce qu’elle n’avait voulu de personne. Quoi qu’il en soit, elle était seule mais cela ne l’inquiétait pas plus que ça, de nature très sociable elle n’avait jamais eu de mal à faire des rencontres.
    Arrivée devant une des boites de nuit les plus fréquentées, elle se gara un peu plus loin, non sans avoir cherché auparavant pendant un bon nombre de minutes pour trouver une place. Après un rapide coup d’œil dans le rétroviseur intérieur, elle sortit du véhicule et verrouilla la portière. Il ne lui fallut que deux à trois minutes pour rejoindre l’entrée du bâtiment. Dehors, la musique battait déjà à ses oreilles. Ab’ se faufila dans la file d’attente et dut patienter un moment –ai-je déjà dis que cette boîte était très fréquentée ? Arrivée devant les vigiles, elle hésita : tout cela était si habituel, tant qu’elle pouvait d’ores et déjà prédire comment la soirée allait se dérouler, s’en était presque ennuyant. La iota fit finalement volte face et repartit, sans trop savoir où elle allait échouer.

    Un peu plus tard, Abbey s’enfonçait dans une petite ruelle sombre. Habituée aux coins plutôt chics, elle ne connaissait pas très bien cette partie de la ville, ce que l’on pourrait appeler les bas-quartiers. C’était à la fois excitant et affligeant. L’excitation venait de la découverte de ce monde inconnu, l’affliction elle provenait du fait que la misère était clairement visible à certains endroits.
    Plusieurs fois, elle croisa des petits groupes de personne à l’allure inquiétante, qu’elle n’osa d’ailleurs pas s’attarder à observer. Habillée de façon assez légère en raison des températures atteinte pendant l’après midi, elle eut droit à quelques commentaires indélicats ce qui eut pour conséquence de lui faire accélérer le pas. La jeune femme rencontra également un ou deux individus complètement ivres. Etant donné leur état, elle en conclut qu’il devait sûrement y avoir un bar non loin de là. C’était effectivement le cas, au bout de la ruelle se trouvait une vieille bâtisse, un peu délabré vu de l’extérieur. Seuls les néons qui éclairaient la façade donnaient un renseignement sur la fonction de l’endroit : on pouvait y lire « Bar ».
    L’intérieur était assez fidèle à la représentation qu’Ab’ s’en était faite avant même d’y entrer : la pièce était enfumée, une ou deux tables de billards étaient disposées au fond, des bruits de rires rauques fusaient d’un peu partout,… Le parfait cliché.
    La blonde s’avança vers le comptoir, une démarche un peu moins confiante que précédemment. Son entrée ne sembla pas passer inaperçue. Ayant trouvé une place près d’un homme assez âgé à l’allure louche, elle attendit que le barman vienne la voir, ce que celui-ci ne tarda pas à faire. « Alors ma jolie, on est perdu ? » Dans un sens, il n’avait pas vraiment tort.


Dernière édition par Abbey Davis le Dim 6 Juin - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Kist
AWESOME MODO
avatar

ETUDES : Arts et Histoire
Masculin
● INSCRIPTION : 23/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1150
● CÔTÉ COEUR : Vide
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : Le diable n'est pas aussi terrible qu'on le décrit.
● STAR SUR L'AVATAR : : Milo V.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vui.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
55/100  (55/100)
// Humeur: Tranquille

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Sam 5 Juin - 20:49

Il y a certaines habitudes que l’on ne peut pas perdre, des choses que l’on ne peut s’empêcher de faire car elles vous surprennent littéralement. Et pourtant on ne peut s’empêcher de continuer. C’est peut-être pour cette raison qu’Aiden Kist trainait souvent dans les bars. A ses yeux, ce lieu était synonyme de liberté, de bien-être. Cela pouvait d’ailleurs paraitre bien étrange que de voir un simple étudiant apprécier un tel endroit, d’autant plus que celui dont nous parlons y passe la majorité de ses soirées, voir de ses journées. Il y avait pourtant bien d’autres activités plaisantes à Providence et à l’université, comme les matchs de football américain ou basket-ball, les baignades à la piscine, voir une bonne boite de nuit une fois la nuit tombée. Il faut croire que le beau brun n’entrait pas dans le cadre de la normalité, croire qu’il était différent des jeunes de son âge… et croire qu’il préférait suivre les habitudes. Celle-ci remonte d’ailleurs à très longtemps. A son arrivée dans cette ville et pour être plus précis, le 17 juillet 2005. A ce jour très ancien, Aiden et son grand frère étaient entrés dans ce bar afin d’y trouver refuge pour quelques temps, pour finalement y rester des jours afin de permettre à la fratrie de retomber sur ses pieds.

« Eduardo. » Simple prénom qui retentit dans le bar intéressant de cette soirée, énoncé par un jeune homme à l’allure vigoureuse. « Ressers m’en une. J’viens la chercher dans trois coups. » Continua-t-on à entendre sans avoir une réelle vision de l’instigateur de ces mots.

Dos à l’entrée du bar, une queue de billard à la main, on devinait là la présence d’un homme d’une vingtaine d’année, bien bâti et désordonné niveau vestimentaire. Un jean confortable pour le porteur mais qui était légèrement trop large au niveau des hanches, une vieille paire de basket et un t-shirt sans manche pour le haut. Tatouages sur l’un des deux bras, cheveux d’une longueur tout juste suffisante afin d’être attaché à l’arrière et une allure mal rasée qui donne l’impression d’avoir à faire à un plouc de premier rang. Aiden Kist, tout simplement.
Il n’avait pas menti lorsqu’il avait commandé sa bière quelques secondes précédemment. Son adversaire du moment au billard, n’avait pour seul chose que sa grande témérité. Il faut dire que lorsqu’on lance un défi, surtout un défi venant d’Aiden, il fallait répliquer. D’une part parce que l’expérience en veut ainsi, et d’autre part car le badboy ne paye pas de mine. Pourtant, qui pourrait se vanter de connaitre A. Kist sur le bout des doigts ? Pas grand monde, pour ne pas dire personne. La clochette de l’entrée sonnant, une bonne moitié des regards dévièrent de leurs occupations. Pas le beau brun qui venait de réussir son deuxième coup. Et qui entraina dans la foulée la fin de la partie, ne laissant par la même occasion, aucune épée de Damoclès au dessus de sa tête.

« Bien joué, tu t’améliores de plus en plus Man’. » Adressa Aiden en serrant la main chaleureusement à son adversaire, qu’il connaissait plutôt bien. Empochant par la même occasion les gains de la partie qui s’élevait à quelques centaines de dollars, l’étudiant en profita pour jeter un regard au propriétaire du bar en s’approchant. Sa bière était fin prête et cela aurait dû lui suffire amplement, mais l’apparition d’un visage connu l’interpella, pour ne pas dire l’intéressa. Une blonde au visage d’ange, avec un charme impensable dans n’importe quel contexte ? C’était facile à deviner, car Aiden n’en connaissait qu’une. « Jolie peut-être, surement même… Mais perdue, ça n’lui arrive pas souvent. » Annonça-t-il en venant s’installer aux cotés de l’étudiante. « Abbey. » Ajouta-t-il pour simple politesse, avec un demi sourire. Rencontre intéressante. « Quel bon vent t’amène dans les bas-fonds de Providence... » La questionna-t-il en faisant signe au barman de prendre sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Dim 6 Juin - 4:35


    Installée au comptoir, Abbey ne prêta qu’une vague attention au reste de la salle. Sentant plusieurs yeux posés sur elle, la blonde n’osa pas se retourner pour observer les deux jeunes hommes qui se trouvaient au niveau des tables de billard et qu’elle avait furtivement aperçut en entrant. C’était d’ailleurs étrange, ordinairement la iota adorait être au centre de l’attention –quelle fille n’aimerait pas voir toutes les têtes se tourner sur son passage ?-, mais à ce moment précis elle aurait préféré passer inaperçue. Peut être ce malaise était il du à l’atmosphère qui régnait dans le bar, ou bien à l’individu ivre à ses côtés qui ne cessait de la fixer. A la remarque du barman, Ab comprit qu’elle faisait sans doute tâche, mais qu’importe ? Elle avait décidé de passer une soirée qui sorte de l’ordinaire, et c’est ce qu’elle ferait…ici.

    « Non, je… »

    Son angoisse s’était rapidement estomper, et alors qu’elle s’apprêtait à répondre d’une manière enjouée, quelqu’un lui coupa la parole. « Jolie peut-être, surement même… Mais perdue, ça n’lui arrive pas souvent. ». L’étudiante tourna légèrement la tête vers l’endroit d’où provenait la voix. Une voix masculine. Ce qu’elle aperçut ne fut pas pour lui déplaire : un jeune homme ténébreux, tatoué, des cheveux assez long, un style négligé qui lui donnait pourtant du charme… *Aiden ?!* C’est avec peine que la blonde cacha sa surprise. Elle avait souhaité passer une soirée originale, riche en émotion, et bien pour le coup elle était servie. Jamais elle n’aurait imaginé le revoir un jour. Aiden Kist, là, devant elle. Tandis que son regard était fixé sur le beau brun, ses pensées, elles, étaient dirigées vers le passé, vers un souvenir en particulier.
    Ce fut le son de sa voix qui sortit la blonde de ses rêveries. « Abbey » Il se souvenait donc de son prénom ? Et dire que jusqu’à maintenant elle était persuadée qu’il l’avait totalement oubliée. La iota eut même le droit à un demi sourire, de plus en plus surprenant.

    « Aiden »

    La jeune femme lui sourit à son tour, de manière chaleureuse comme elle savait si bien le faire. Il était encore plus beau que dans ses souvenirs, et cette pensée la fit presque rougir. Enfin presque, parce qu’il en fallait un peu plus que ça pour la déstabiliser.
    « Quel bon vent t’amène dans les bas-fonds de Providence... » La question n’était pas sans intérêt. Il était évident qu’elle n’était pas à sa place. Alors qu’est ce qui avait bien pu l’amener ici ? Pour dire vrai, elle n’en savait rien. Elle avait voulu sortir de la routine et avait échoué là où ses pas l’avaient conduit, dans ce bar en l’occurrence.

    « Comme tu peux le voir, je visite »
    « Et puis je cherchais quelqu’un d’assez aimable pour m’offrir un verre …»


    Avant même d’avoir finit sa phrase, Ab’ tourna la tête de l’autre côté, affichant un sourire séducteur qui sembla en remuer quelques uns. Elle, manipulatrice ? Juste un tout petit peu. Peut être Aiden, connaissant sa situation financière, trouverait il sa dernière phrase un peu absurde, voir déplacée. En effet l’étudiante, qui était loin d’être fauchée étant donné son compte en banque plutôt bien rempli, n’avait nullement besoin de quémander un verre. Elle n’en avait pas l’habitude d’ailleurs, mais elle venait seulement de s’apercevoir qu’elle avait oublié son sac à main –chose qu’elle ne quittait pourtant quasiment jamais- dans sa voiture.
    Après avoir passé commande, la iota reposa les yeux sur le beau brun à ses côtés et aperçut la liasse de billet qu’il tenait encore dans sa main.

    « Et toi alors, que fais tu ici ? Des affaires ? »



Dernière édition par Abbey Davis le Dim 6 Juin - 16:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Kist
AWESOME MODO
avatar

ETUDES : Arts et Histoire
Masculin
● INSCRIPTION : 23/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1150
● CÔTÉ COEUR : Vide
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : Le diable n'est pas aussi terrible qu'on le décrit.
● STAR SUR L'AVATAR : : Milo V.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vui.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
55/100  (55/100)
// Humeur: Tranquille

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Dim 6 Juin - 13:12

Les bars étaient majoritairement classés dans la catégorie des mauvaises fréquentations, soit parce qu’il s’agissait là d’un lieu d’unique beuverie, soit parce que la plupart de ceux-ci se trouvaient dans des endroits ayant une mauvaise réputation. Ces aprioris n’étaient pas entièrement faux, avec néanmoins quelques nuances. Le plus gros point négatif était très certainement le fait de voir véhiculer de nombreuses personnes à l’allure louche, au visage relativement effrayant. L’alcool étant la principale préoccupation de ce genre d’hommes, il fallait effectivement faire attention aux paroles lancées à leur égard, surtout si l’on repart seul dans les ruelles sombres. L’autre genre mal fréquentable, et le dernier, était les petites frappes de bas étages, les voyous qui trainent en bande histoire de chercher et attirer les problèmes. Ce bar ci en était débarrassé depuis de long mois maintenant, car à chaque fois que cela arrivait, une bagarre survenait. Et Aiden Kist en était bien souvent la cause. Non qu’il soit à la recherche de violence, mais ce qu’il ne tolère pas, c’est le manque de respect envers les personnes plus âgées comme pouvait l’être le barman des lieux. Ce point précis, quiconque connaissait Aiden pouvait être au courant de sa morale, de sa maturité sur divers sujets et inversement. Sauf qu’ici, dans son bar favori, il n’y avait aucun danger pour qui que ce soit, pas même pour Abbey Davis. Enfin, en théorie. Elle-même ne devait pas se sentir menacée en cet instant précis, surtout avec un ex petit-ami adepte de l’endroit. Mais si c’était le hasard qui avait mené la belle étudiante ici même et pas ailleurs, alors c’était plutôt une bonne chose. Qui sait sur quoi elle aurait pu tomber trois rues plus loin ?

« Une visite ? En pleine nuit… Et sans guide ? J’vais finir par croire que tu t’es réellement paumée. » Lui répondit le jeune homme qui saisit sa bière d’une main sans pour autant la consommer. De façon courtoise, il écoutait ce que la Iota laissait entendre.

Il connaissait la demoiselle à ses cotés. Ou plutôt, il espérait pouvoir la connaitre suite à ces quelques temps d’absences à ne pas la côtoyer. Pour tout dire, lorsqu’Aiden était sorti avec elle, il fallait bien avouer que ça se passait bien. Surtout si l’on comparait les deux jeunes gens. Abbey Davis était l’une des étudiantes les plus courtisés à l’époque, et encore maintenant selon les rumeurs de couloirs. Aiden lui, était celui qui n’entrait dans aucun cadre, tantôt noir, tantôt gris, mais uniquement blanc lorsqu’il se sentait apaisé. Soit-dis en passant, c’était surement un Aiden posé et agréable qui avait tenu la main à la jeune Davis des années auparavant. Ajoutez à cela qu’elle était de classe sociale plutôt aisé, et que lui vivait au jour le jour. Un vrai mélange en quelque sorte. Sauf que la différence avec les autres filles du même statut que la blondinette avait éveillé envers le Sigma une certaine curiosité. Déjà à l’époque, elle ne vivait pas au dépend de ses parents et tentait de subsister avec ses propres moyens. Voilà bien une chose intéressante, mais qui pouvait avoir changé à l’heure actuelle. Ce qui n’avait pas changé en tout cas, et Aiden l’espérait, c’était son coté joueuse (en tout cas le prenait-il de la sorte). Sur le coup de la remarque concernant sur le paiement d’une boisson, le beau brun se redressa et s’approcha à proximité d’Abbey. Non pas de manière chaleureuse afin de lui fondre dans les bras, mais pour approcher son visage du sien afin de lui murmurer quelques mots à l’oreille.

« Si l’un de ceux-là t’offre un verre, pense bien que ce ne sera pas gratuit. » Feint-il de lui avouer mesquinement avec un sourire en coin, avant de voir que la discussion ne se détourne sur les quelques centaines de dollars qu’Aiden tenait toujours à la main. Et qu’il rangea dans sa poche assez rapidement tout en prenant le soin de laisser l’addition de ses commandes sur le comptoir. « Ça ? C’est juste mon argent de poche dûment gagné, à la loyale j’te signale. Et comme personne ne m’arrive à la cheville niveau billard, ça me fait de l’argent facile. » Lui répliqua Aiden, laissa très faiblement planer le fait que lui n’ait pas un compte en banque rempli à craquer. « Et toi alors, si personne ne vient à te payer un verre, avec quoi tu comptes payer ? » Ajouta le beau brun en haussant les sourcils en jetant un œil à la silhouette de sa partenaire. « Pas de sac avec toi, pas d’argent… Ne me dis pas que tu les as cachés sur toi tout d’même… »
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Dim 6 Juin - 16:24

    « Oui, une visite de nuit…Je trouve que la clarté des étoiles rend l’endroit encore plus…charmant ? Et puis tu sais, je suis une grande fille maintenant, je n’ai pas besoin de guide pour sortir.»

    Elle esquissa un nouveau sourire. Aiden, tout comme le barman précédemment, avait tout à fait raison de la penser perdue. Elle ne se souvenait plus exactement quelles ruelles elle avait emprunté pour arriver ici, en fait elle avait marché sans accorder la moindre attention aux panneaux ou tout autre indice qui aurait pu l’aider à se repérer. Ajoutez à cela que la blonde n’avait jamais été très bonne en orientation –c’est d’ailleurs pour ça qu’elle avait récemment acquis un gps- et vous comprendrez qu’elle était effectivement égarée, sauf que cela elle ne l’avouerait sans doute jamais.
    L’endroit ne lui semblait plus aussi menaçant qu’au début, surtout maintenant que le beau brun était à ses côtés. Elle ne savait pas pourquoi, mais il avait toujours eu le don de la faire se sentir en sécurité. C’était un sentiment assez inexplicable qui s’était développé plusieurs années auparavant. Ab’ savait qu’Aiden était quelqu’un de très différent en comparaison des autres jeunes de leur âge. Les rumeurs disaient de lui qu’il était beau mais infréquentable, ceci dit la iota n’avait jamais donné d’importance à ces racontars. Peut être était ce une erreur ? Pour elle, il était le jeune homme agréable et mature qu’elle avait connu autrefois. Elle savait, du moins pensait savoir, qu’il pouvait changer du tout au tout, mais elle ne le craignait pas.
    Le brun se rapprocha pour lui souffler quelque chose à l’oreille. « Si l’un de ceux-là t’offre un verre, pense bien que ce ne sera pas gratuit. » L’étudiante prit un air surpris.

    « Vraiment ? Quelle désillusion, moi qui pensais que cela pourrait être par simple charité. »

    Un petit sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Bien sûr elle n’était pas dupe, elle savait à peut près vers quoi étaient dirigées les pensées des hommes qui la fixaient. Ce n’était pas difficile à deviner d’ailleurs.
    « Ça ? C’est juste mon argent de poche dûment gagné, à la loyale j’te signale. Et comme personne ne m’arrive à la cheville niveau billard, ça me fait de l’argent facile. ». Abbey crut relever un léger sous entendu dans sa phrase, visant à lui rappeler qu’ils n’avaient pas la même situation financière. La jeune femme avait horreur de cette étiquette d’enfant riche et gâté qui lui collait à la peau. C’est vrai elle avait eu une vie dorée et avait vu tous ses caprices exaucés, mais depuis quelques années déjà elle avait fait en sorte d’être différente. Elle avait commencé à travailler pour ne plus dépendre de l’argent de ses parents, mais aussi pour ne plus être qu’un simple reflet de son père. Depuis toujours, dès qu’elle se présentait, les gens ne la voyait pas elle mais l’image de son paternel. La plupart ne l’appréciait pas pour ce qu’elle était, mais pour les liens de parenté qu’elle avait. C’était assez frustrant. Cette idée la fit presque bouillonner de l’intérieur, et tout cela à cause d’un simple sous entendu qui n’avait sans doute pas pour but de déclencher une telle réaction interne.
    « Et toi alors, si personne ne vient à te payer un verre, avec quoi tu comptes payer ? » La blonde le regarda dans les yeux, feignant d’être vexée.

    « Remettrais-tu en doute mes capacités en matière de séduction ? »
    « Toute fois si cela venait à arriver, je pourrais toujours gagner assez d’argent pour rembourser ma consommation, et ce d’une quelconque façon. Aurais-tu oublié que je suis pleine de ressources ? »
    « Je pourrais par exemple défier quelqu’un au billard… »
    L’idée la fit sourire un peu plus « Après tout je ne suis peut être pas imbattable comme toi à ce jeu, mais il parait que je suis assez douée pour déconcentrer mes adversaires »

    « Pas de sac avec toi, pas d’argent… Ne me dis pas que tu les as cachés sur toi tout d’même… »
    « Hum… tu veux vérifier ?

    De nouveau elle lui offrit en sourire plein d’amusement, puis elle se rappela où cela l’avait menée la dernière fois qu’elle avait voulu titiller le beau brun.
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Kist
AWESOME MODO
avatar

ETUDES : Arts et Histoire
Masculin
● INSCRIPTION : 23/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1150
● CÔTÉ COEUR : Vide
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : Le diable n'est pas aussi terrible qu'on le décrit.
● STAR SUR L'AVATAR : : Milo V.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vui.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
55/100  (55/100)
// Humeur: Tranquille

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Dim 6 Juin - 20:04

Sourire n’avait jamais été une partie de plaisir avec Aiden. Il pouvait être content, il pouvait entendre une bonne nouvelle ou recevoir la meilleure des récompenses, jamais un sourire vrai ne se dessinait sur son visage. Ce qu’il lui fallait était pourtant simple et à l’heure actuelle, c’était en bonne voix avec la compagnie d’Abbey. Il faut dire que cette journée, le beau brun ne l’avait pas passé à s’amuser plus que de coutumes. Il n’était pas passé par la case Brown afin de récupérer des livres en vue d’examens, pas plus que de trainer avec les quelques membres de sa confrérie à fumer. Pour tout avouer, il était venu directement dans ce bar afin de récupérer un peu d’argent pour divers choses, et notamment pour commencer à économiser pour ses études l’année prochaine. Pourtant, là ou toutes personnes auraient été heureuse d’obtenir un tel gain, Aiden lui restait dans une attitude des plus posés sans doute dû à ces victoires à répétitions dont il venait de se vanter face à celle qui fut sa petite-amie. Quoique pour agir de la sorte, lui qui n’était pas du genre à se mettre en avant, c’est qu’il le voulait pour une raison. La plus probable étant de ne pas passer pour un ringard squattant les bars de Providence aux yeux de sa partenaire du moment. Assez étrange d’ailleurs, lui qui l’instant précédent sous-entendait consciemment que leurs statuts sociaux n’étaient pas comparable tout en sachant que la belle n’appréciait que peu cela.

« Hum… Non. T’as toujours été douée pour séduire, même quand t’en as pas besoin. » Lui accorda le badboy en s’affichant une expression de défaite. Il en profita par la même occasion pour porter à ses lèvres le contenu de sa boisson, et boire quelques gorgées. « Ouais… Tu pourrais. Mais ce serait déloyal d’utiliser tes ‘ressources’ sur un de ceux là. » Ajouta-t-il en guillemetant le terme ressource.

D’ailleurs, elle avait entièrement raison sur ses capacités à faire craquer la majorité des hommes présents dans la pièce. Il faut dire que les demoiselles se permettant d’entrer dans le bar, seules qui plus est, sont extrêmement rares. Les seules qui y entre sont généralement déjà accompagnées, ou … perdues. C’est sur la même réflexion qu’Aiden entendit finalement la jeune femme lui avouer qu’elle pourrait se débrouiller au billard. Une nouvelle fois, elle avait raison, mais pas sur toute la ligne.

« Oh que non… J’te laisserais pas plumer mes pigeons, ils me sont réservé. » Lui répondit le beau brun en se remettant sur pieds afin de venir se poster à proximité d’Abbey, à la suite de ses dernières paroles. « Vérifier ? P’t’être bien, p’t’être pas. Mais j’en connais certains qui essaieraient même en étant certain de ne rien trouver. » Ajouta-t-il en s’appuyant sur les cuisses de la blonde. « Amène toi, j’vais te montrer que tu n’peux pas déconcentrer n’importe qui lors d’une partie. » Finit-il par lui lancer avec une étrange lueur dans le fond des yeux.

Aiden resta quelques secondes ainsi, plongeant son regard dans celui de la demoiselle histoire de lui prouver l'authenticité de ses paroles. C'était la première fois depuis un très long moment qu'il s'était retrouvé aussi près de la jeune Davis. Un étrange moment, pour une étrange sensation. C'était à la fois agréable et effrayant. Agréable de rester en termes assez bon avec l'une de ses anciennes petites-amies, et effrayant lorsqu'il pensait que chaque mots qu'il pourrait prononcer pouvait être mal pris. Tout comme lui, pourrait prendre négativement une remarque lui paraissant un reproche. Heureusement, ou malheureusement, il ne resta pas plus longtemps dans cette position. Un défi venait d'être lancé, et serait normalement relevé. Juste le temps de prendre sa bière au passage et l'amener avec lui à l'endroit de la dite compétition.
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Dim 6 Juin - 23:52

    Toute personne connaissant à la fois Aiden et Abbey, à supposer que celle-ci existe, aurait pu affirmer catégoriquement que ces deux là étaient aux antipodes l’un de l’autre. Ils venaient de deux mondes diamétralement opposés. Tout les dissociait : leurs milieux sociaux, leurs cercles d’amis, leurs passe-temps, et même leurs façons d’être. Contrairement au beau brun, la iota n’avait pas de mal à sourire, elle souriait même parfois pour un rien. C’était une optimiste de nature. Sa personnalité extravertie lui avait toujours été d’une grande aide lorsqu’il avait s’agit de faire des rencontres, de s’intégrer. Malgré toutes ces différences, et même si cela pouvait paraître invraisemblable, les deux étudiants semblaient s’apprécier.
    « Hum… Non. T’as toujours été douée pour séduire, même quand t’en as pas besoin. » La blonde crut apercevoir une expression de défaite sur le visage de son interlocuteur. Faisait-il référence au passé ? Ou bien était ce seulement une remarque ? La jeune femme réfléchissait un peu trop, se causant par la même occasion du désagrément. Il lui donnait seulement raison, et il n’y avait pas à chercher plus loin. L’espace de quelques secondes, elle le regarda avec un regard emplit de douceur, prenant finalement sa phrase comme un compliment, même si ce n’était peut être pas le cas.

    « Déloyal ? … Sur un de ceux là ?»
    « Peut être préfèrerais tu que je les utilise sur toi ?... Non, ça serait trop facile… »


    Un petit sourire taquin s’installa sur ses lèvres, histoire de lui montrer qu’elle plaisantait. Ab’ n’avait aucunement envie qu’il le prenne mal, d’autant plus qu’elle-même ne pensait pas ce qu’elle venait de dire. A ses yeux il était sans doute le garçon le plus difficile à charmer. Le fait de savoir qu’elle avait été, par le passé, sa petite amie l’emplissait d’une certaine fierté, cela revenait à se dire qu’il avait déjà été un tant soit peu séduit par elle. La iota se rappela au combien il avait été difficile de le faire craquer, il s’était montrer tellement indifférent. Sur le coup cela l’avait d’abord frustré, puis avait fait accroître l’intérêt qu’elle lui portait. Jamais elle n’avait dû autant user de ses charmes pour connaître les sentiments de quelqu’un à son égard.

    « Même pas un ? »
    « Et puis je ne compte pas les plumer, juste gagner assez pour payer ce verre…et puis peut être un autre. »

    Le jeune homme ne semblait pas d’accord pour partager ses « pigeons ». Après son refus, il vint se placer près de la blonde, s’appuyant sur ses cuisse, et lui répondit d’une manière telle qu’elle ne put savoir s’il était sérieux, s’il plaisantait ou bien se moquait d’elle. En fait, elle n’eut pas le temps de se poser la question car il enchaîna presque aussitôt avec une autre phrase. « Amène toi, j’vais te montrer que tu n’peux pas déconcentrer n’importe qui lors d’une partie. ». Il venait de lui lancer un défi, et Abbey adorait les défis, d’autant plus qu’en ce moment elle était d’humeur très joueuse.
    Aiden avait plongé son regard dans celui de la iota, et ils restèrent quelques secondes à se fixer l’un et l’autre. Les yeux de l’étudiant étaient habités par une étrange lueur que la jeune femme n’aurait pas su identifier. Ce fut le beau brun qui mit fin le premier à cette drôle de scène. Ab’ le regarda s’éloigné, but une gorgée de sa boisson, puis se leva à son tour et partit le rejoindre près des tables de billard, sans oublier de prendre son verre avec elle.

    « Hum…ça m’a tout l’air d’un défi ça, non ? »
    « J’accepte, mais à une seule condition : si je gagne, tu m’avance de quoi payer ma consommation. Ça marche ? »
    « J’espère que tu n’as pas peur de perdre… »


    Elle le regardait maintenant d’un air enjoué, un peu provocateur. Elle paraissait tout à fait sûre d’elle, mais en réalité elle n’était pas aussi confiant : elle n’était pas certaine de gagner. De tout les hommes de cette salle, Aiden était sans doute le plus difficile à vaincre.

Revenir en haut Aller en bas
Aiden Kist
AWESOME MODO
avatar

ETUDES : Arts et Histoire
Masculin
● INSCRIPTION : 23/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 1150
● CÔTÉ COEUR : Vide
● ÂGE : 29
● PHRASE DU JOUR : Le diable n'est pas aussi terrible qu'on le décrit.
● STAR SUR L'AVATAR : : Milo V.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Vui.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
55/100  (55/100)
// Humeur: Tranquille

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Mer 9 Juin - 12:56

L’attitude du jeune homme montrait deux choses, qui s’avèreraient vérifiées ou non dans un futur proche. Premièrement, Aiden était plus expressif que la plupart du temps, soit parce que l’alcool ingurgité durant la journée lui pesait sur le corps, soit grâce à la présence d’Abbey Davis. Il est vrai que celle-ci, l’ayant connu plus que la majorité d’autres personnes, aurait moins de difficulté à cerner le badboy pendant cette soirée. Et voir celui-ci laisser paraitre ses ressentis ne pouvait que laisser penser à une agréable soirée. A l’inverse, il montrait encore une certaine réticence quand à la présence de la blondinette dans un tel endroit. Bien sur, elle faisait ce qu’elle voulait et ça A. Kist ne dirait rien là-dessus. Mais avouez toutefois qu’elle aurait pu choisir un établissement mieux loti au niveau de ses usagers. Pouvait-on voir l’approche d’Aiden envers son ancienne petite amie comme une habile stratégie afin de lui éviter tout désagrément avec les autres clients ? Peut-être, peut-être pas. Ce dont il était certain, c’est que de tous les autres hommes présents, il était le seul à être sous la barre de la trentaine.

Un autre point était à souligner, plus centré sur les deux étudiants que sur le contexte inhabituel d’une rencontre dans un bar. Ce point étant les quelques instants où le beau brun s’était perdu dans le regard de la jeune Davis. Cela faisait très longtemps qu’il ne l’avait vu d’aussi près, qu’il n’avait eut le loisir de sentir son parfum et plus encore d’être en contact avec le corps de celle-ci. Son visage n’avait pas changé, toujours aussi gracieux et délicat, tout comme la chaleur qu’elle pouvait offrir par un simple coup d’œil envers quiconque. Malgré cela, malgré le moment d’inattention du badboy, il était resté dans la neutralité la plus complète, masquant la joie de revoir Abbey après tant d’évènements passés. Avant qu’Aiden ne lui offre un sourire mêlant défi et envie, en l’emmenant plus profondément dans le bar, à l’endroit ou l’étudiant gagnait en quelque sorte, sa vie. Une fois arrivé à destination, sentant derrière lui les mouvements de sa partenaire de soirée, Aiden bu une nouvelle gorgée de son breuvage avant de le poser sur une des tables libres autour d’eux. La table de billard n’était pas encore prête, mais le fut rapidement lorsque le badboy s’y attela. Souriant aux remarques d’Abbey, le mystérieux brun ne se posa pas une seule seconde et lui apporta une queue en se postant de manière intimidante face à la jolie blonde.


« Un défi ? J’en ai bien peur mad’moiselle. » Lui répondit-t-il en fronçant les sourcils avec amusement.
« Si tu gagnes, t’auras tout ce que tu veux. J’te conseille de prier Madame la Chance si tu veux en avoir une petite face à moi. » Ajouta-t-il pour suivre les répliques de la iota.
« J’ajouterai juste qu’au cas où je perd, bien que ça n’arrivera pas, tu devras me consoler ! »

Rien de tel que de mettre un peu de pression et d’enjeu pour un petit défi entre ami. C’est tout du moins ce que pensait le rebelle en cet instant, mais qui au fil du jeu pourrait bien changer la donne. Mais pour le moment, Aiden recula de quelques pas afin de poser ses fesses sur le bord de la table de billard, gardant bien son regard attirant sur celui de la belle blonde.

« A toi l’honneur. Montre-moi que tu sais manier ce genre d’instrument… » Finit-il par conclure en esquissant cette fois-ci, un large sourire en coin que seul Aiden possédait dans toute la région.
Revenir en haut Aller en bas
Abbey Davis

avatar

ETUDES : Économie, droit & gestion - Management des entreprises // Athlétisme
Féminin
● INSCRIPTION : 25/04/2010
● MESSAGES POSTÉS : 98
● CÔTÉ COEUR : Célibataire
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : Remember to learn to forget
● STAR SUR L'AVATAR : : Sarah Michelle Gellar
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui =)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
80/100  (80/100)
// Humeur: Joueuse

MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   Lun 5 Juil - 1:09

[j’ai modifié le message parce que je n’aimais pas trop l’ancien]

    En suivant Aiden, la jeune femme n’avait pu s’empêcher de jeter un œil au reste de la salle. Effectivement, les autres occupants du bar ne semblaient pas très jeunes. Elle venait tout juste de s’en rendre compte, sans doute était ce parce qu’en entrant elle s’était sentie mal à l’aise et avait préféré baisser les yeux. Ce mal être s’était dissipé avec l’arrivé du brun et très vite les autres clients ne lui portèrent plus aucune attention, retournant à leur anciennes occupations. Bien sûr, de temps en temps, l’un d’eux se retournait, offrant alors un regard envieux, mais cela ne la gênait plus.
    Adossée contre une seconde table, elle regardait paisiblement l’étudiant qui était en train de préparer le jeu. Lorsque celui-ci vint se placer devant elle, adoptant une posture qui se voulait imposante, Ab’ inclina légèrement la tête tout en posant un regard à la fois doux et amusé sur lui. Pensait-il vraiment pouvoir l’intimider ? Si oui, c’était raté. Elle n’avait jamais eu peur de lui, et ce encore aujourd’hui. Elle attrapa la queue que lui tendait le brun.

    « Tout ce que je veux ? Hum… ça pourrait être intéressant »
    « Prier ? Pas la peine… A ta place je commencerai déjà à me supplier pour que je ne t’inflige pas une défaite trop cuisante… »
    Elle lui offrit un grand sourire.
    « Je me ferai un grand plaisir de te consoler »continua-t-elle, toujours souriante.

    L’étudiante put voir se dessiner sur le visage d’Aiden un magnifique sourire en coin. C’était l’un de ces sourires qu’il était le seul à posséder, rare mais tellement craquant. Pour un peu, la iota en aurait presque été déstabilisée…En fait elle l’était. Par ailleurs, c’était aussi le premier vrai grand sourire qu’il lui accordait depuis le début de la soirée. Leurs retrouvailles avaient été plutôt calme, et avec ce qu’ils avaient vécut ensemble, Abbey se serait attendu à plus… de joie ? Du moins à moins de neutralité.
    « Enfin un grand sourire ! »
    « Hum… Quelle galanterie ! Tu pourrais être surpris »


    La blonde décida d’arrêter de regarder les traits charmeurs de son adversaire pour se concentrer un peu plus sur le jeu. Même si cela n’y paraissait pas, gagner se défi avait une grande importance pour elle : tout d’abord car cela lui permettait de résoudre le problème concernant le payement de sa consommation, et puis parce qu’elle avait mit un peu de sa fierté en jeu et qu’elle ne voulait pas paraître ridicule face à Aiden.
    Se décollant de ce sur quoi elle s’était adossée, Ab’ s’avança vers la table de jeu. Les billes étaient regroupées en forme géométrique et la blanche était placée dans le quart supérieur de la table. L’étudiante se pencha et exécuta la casse. Les billes roulèrent dans le plus grand des désordres, deux billes touchèrent une bande, et la 2 fut empochée. C’était déjà une en moins. Abbey regarda plus attentivement la disposition de chaque bille, puis elle releva la tête posant ses yeux verts sur le jeune homme et attendant une réflexion de sa part. Elle ne s’attendait pas à un bravo –la casse étant sans doute l’un des coups les plus faciles à porter- mais plutôt à une remarque amusante comme il en avait le secret –du moins amusante, c’est comme ça qu’elle les considérait la plupart du temps.

    « Tu sais, je comprendrai parfaitement que tu ais peur et que tu te désistes... »

    Derrière cette remarque, et le sourire qu’elle lui offrait, se cachait un petit espoir qu’il renonce. En effet Aiden n’était pas un amateur –comme en témoignait d’ailleurs la liasse de billet qu’il avait gagné un peu plus tôt- et les connaissances de la iota en matière de billard étaient en partie limitées aux parties entre amis auxquelles elle avaient déjà participé. Mais il n’abandonnerait pas. La jeune femme le connaissait suffisamment –du moins pensait elle le connaître- pour trouver cela évident. De toute façon, ce n’était pas parce qu’il était plus expérimenté et plus doué qu’elle à ce jeu qu’il était assuré de gagner, Ab’ misait beaucoup sur sa chance et ses capacités à déconcentrer la gente masculine.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remember the time, Remember me - [Aiden]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Remember the time, Remember me - [Aiden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ? 27 mars, 20h21
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: Providence :: le coeur de la ville :: bars-