AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel J. Sheppard

avatar

ETUDES : Litterature Française
Masculin
● INSCRIPTION : 03/07/2010
● MESSAGES POSTÉS : 60
● ÂGE : 28
● STAR SUR L'AVATAR : : Matt Lanter
● DISPO POUR UN TOPIC? : Ouip !!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
16/20  (16/20)
// Humeur: fépachié

MessageSujet: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Dim 4 Juil - 17:17

    Un fantôme un passe muraille… J’allais partout et en tous temps et pourtant impossible de lui mettre la main dessus ! En surfant sur le site de l’université j’avais réussi à trouver une photo d’elle. Naturellement comme l’esprit de famille et moi étions incompatibles, j’étais incapable de nous trouver une quelconque ressemblance mais, était-ce vraiment le cas ? Ce n’était pourtant pas faute d’avoir eut l’air stupide à comparer son visage au miens devant la glace… Señor Dios ; heureusement que personne ne m’avait jamais vu dans cette piteuse situation…
    Enfin bref, comme toute situation embarrassante en amène toujours une autre j’attendais celle-ci de pied ferme puisque de toute façon, j’avais appris que les fuir ne les rendait que d’autant plus humiliantes… Je me levai donc à la dernière minute –comme d’habitude, je prenais une douche froide et expéditive –comme d’habitude et me rendais en cours –comme d’habitude… Moi routinier ? Je dirais plus que c’est par mesure de… sécurité. La routine empêche bien des surprises notamment les mauvaises… Du coup, pour continuer cette paisible journée telle qu’elle avait commencé, je m’installais à la même place que d’habitude dans cet immonde amphithéâtre ou, mes « camarades » et moi, subissions avec plus ou moins de dynamisme, les bougonnements de notre aimable et grâchieux professeur de littérature classique. Soporifique et péniblement lourdaud tel était ce vieux bonhomme…
    Et ce fut avec grâce et bonne humeur que je sortais de l’amphi devoir à rendre de toute urgence en main ; un réel bonheur… Comme si la recherche de mon fantôme de sœur ne me donnait pas assez de fil à retordre ! Il fallait que je boucle ce travail au plus vite, c’était absolument hors de question d’y passer le week-end. Je filais alors à la bibliothèque et m’assit à une table la plus éloignée de la civilisation possible afin d’éviter tout embêtement qui me ralentirait inutilement. Mon sac était posé sur la table d’à coté et, comme à chaque fois que je travaillais, j’avais gardé à proximité mon agenda grand ouvert sur le rebord de la table ainsi que d’un bloc-notes. Montre en main je me mis à l’œuvre. Shakespeare concentrait à lui seul toute mon attention, les bruits des allers et venus autour de moi ne me dérangeaient pas, je n’y prêtais pas attention… Mais comment louper une tornade dévastatrice juste sous vos yeux… Le bruit de son sac heurtant la table puis celui de mon agenda claquant sur le sol me réveilla de ma douce lecture. Je levais les yeux vers elle quelque peu agacé.

      « Ne vous a-t-on jamais appris à faire attention où vous mettez les pieds ?! »

    Je ne faisais plus attention à la manière dont je m’adressais aux gens mais cette fois si j’avais volontairement gardé un ton calme et serein bourré de sarcasmes. Je préférais ça à faire un scandale et éveiller ainsi la curiosité des chouettes en présence qui se régaleraient les pupilles en suivant la scène avec attention… Loin de moi la scène et le showbiz…

Revenir en haut Aller en bas
Everleigh J. Hollister

avatar

ETUDES : Relations Internationales (Diplômatie)
Féminin
● INSCRIPTION : 21/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 263
● CÔTÉ COEUR : Entends-tu ce petit bruit ?
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : « Fermer les yeux et revivre tous ces moments magiques .. »
● STAR SUR L'AVATAR : : Cheryl Cole
● DISPO POUR UN TOPIC? : Why Not :)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Excellente :D

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Dim 4 Juil - 18:20

Il faisait beau, très beau même. On même temps, pour un jour d'été, c'était plutôt normale. Malheureusement, j'étais destinée à passer cette magnifique journée en cours, enfermée dans des salles de classes, à travailler ... J'aurai tellement voulu sécher les cours et allait m'allonger sur une des pelouses du parc de l'université, mais les examens de fin d'année m'en empêchait car je devais impérativement bosser dessus. J'ai toujours eu l'impression que ma vie était tracée d'avance, que j'allais la passer en cours, avoir tout le temps la même routine, sans rien pouvoir changer. Et je dois l'avouer, ça me rendait dingue.

Pour une première fois, je décidais de me rendre à la bibliothèque pour travailler dans le calme puis ainsi, avoir mon week end de libre. N'étais-je pas intelligente ? Je me surprends de jours en jours. Marchant discrètement dans la bibliothèque, je cherchais du regard un endroit calme où je pourrais ne pas être distraite. Après tout, s'il fallait que je bosse, il fallait qu'il n'y ait rien autour pour me déranger sinon c'était peine perdu. Après un court instant, je trouvais un coin éloigné des autres où se trouver seulement un jeune homme. Pas mal du tout le jeune homme même. Quoiqu'il en soit, il était tellement concentré dans son travail et je ne voulais pas le perturber, mais mon sac heurta sa table, faisant tomber son agenda. Et c'est sur un ton sarcastique et pas très agréable qu'il m'adressa la parole.

- Ne vous a-t-on jamais appris à faire attention où vous mettez les pieds ?!


Je ne voulus qu'une chose, lui mettre une gifle. Comment osait-il me parler sur ce ton alors qu'on ne se connaissait même pas ?! J'allais répliquer quand je vis une photo sortant un peu de son agenda qui était à terre. Intriguée, je me baissai pour l'attraper et l'ouvrit à la page de la photo. C'était une photo de ma confidente, Senna. S'il faut, ce mec était un pédophile ou un détraquer mentale ou un pervers ou un je ne sais quoi qui voulait s'en perdre à mon amie.

- Co ... Comment ça se fait que vous ayez une photo de Senna avec vous ? lui demandais-je d'un ton sec. Je ne sais pas qui vous êtes, si même vous êtes un pédophile ou seulement un pervers, mais vous n'avez pas intérêt à vous approchez d'elle sinon vous aurez à faire à moi !
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel J. Sheppard

avatar

ETUDES : Litterature Française
Masculin
● INSCRIPTION : 03/07/2010
● MESSAGES POSTÉS : 60
● ÂGE : 28
● STAR SUR L'AVATAR : : Matt Lanter
● DISPO POUR UN TOPIC? : Ouip !!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
16/20  (16/20)
// Humeur: fépachié

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Dim 4 Juil - 23:11





    J'avais été troublé dans mon immense élan littéraire. Shakespeare attendrait j'avais d'autres chats à fouetter. Non mais pour qui elle se prend la grande godiche du haut de ses talons Gucci ?! Je la regardais de bas, un sourcil levé…

      « […] vous n'avez pas intérêt à vous approchez d'elle sinon vous aurez à faire à moi ! »

    Voyez vous-ça... Je suis mort de peur. La remarque me fit sourire, j'eu même envie d'éclater de rire mais je me battais, je me battais pour ne pas lui rire au nez. Tout de même ! J'ai trop d'estime pour avouer que son humour est plaisant ! ... ah c'était pas de l'humour ? En tout les cas la menace était prenante et je savais alors que j’avais à faire à une amie proche de ma sœur… Au moins la rencontre était singulière, elle se souviendrait de moi quand Senna me présenterait comme son frère ; et quel délice ce sera de trouver cette humilité dans son regard… J’en frémis d’avance !

      «Visiblement on ne vous a pas non plus appris à vous excuser ! »

    Je secouais la tête et lui arrachais la photo de ma petite soeur des mains, alors cette pimbêche était sa confidente ? Quelle drôle d'idée que d'aller se confier tout court, mais alors à un si drôle de personnage !
    Avec les pieds, je ramenais mon agenda à moi et me baissa pour le ramasser. Je le laissai alors tomber sur la table ne manquant pas de le faire claquer tout en regardant la jeune femme en face de moi. Une sorte de provocation du style, « merci d’avoir réparé vos bêtises » ou « non non ne vous tracassez pas je vais ramasser moi-même »…

      «En plus d’être impolie tu es aussi paranoïaque… »

    Cette fois c'était presque de trop, je commençais à rire, légèrement pour ne pas non plus tomber dans le foutage de gueule, mais je riais quand même... Non la situation était bien trop comique pour que je garde mon calme ! Moi, Nathaniel Sheppard, pédophile ! Et tout ça pourquoi ?! Parce que j’ai une photo de ma sœur dans mon agenda. Remarquez que vu comme ça la jeune femme perdait toute crédibilité ; mais je ne comptais pas lui dévoiler la vérité avant d’avoir trouvé Senna en personne. Il valait surement mieux qu’elle l’apprenne directement par moi plutôt que par de vieilles rumeurs que j’aurais lancé délibérément dans une bibliothèque. En plus, autour de nous les quelques étudiants qui venaient de rentrer nous regardaient, comme je l'avais prévu, avec des yeux de chouette, ce que je ne manquais pas de leur faire rappeler. Tous ces gens qui s'occupent des conversations d'autrui me font presque pitié. Leur vie est-elle donc si face pour que de droit, ils se mettent à s’occuper de la mienne ! Et puis j’aimais voir leurs visages gênés quand tu leur faisais remarquer leur indiscrétion. Délicieux personnages !

Revenir en haut Aller en bas
Everleigh J. Hollister

avatar

ETUDES : Relations Internationales (Diplômatie)
Féminin
● INSCRIPTION : 21/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 263
● CÔTÉ COEUR : Entends-tu ce petit bruit ?
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : « Fermer les yeux et revivre tous ces moments magiques .. »
● STAR SUR L'AVATAR : : Cheryl Cole
● DISPO POUR UN TOPIC? : Why Not :)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Excellente :D

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Dim 4 Juil - 23:59

Rien que le voir sourire à mes paroles me rendit folle de rage. Il était d'un prétentieux, la seule envie que j'avais, c'était de lui mettre une claque. En plus, ça se voyait tellement qu'il essayait de ne pas rire.

- Visiblement on ne vous a pas non plus appris à vous excuser ! En plus d’être impolie tu es aussi paranoïaque.

Pour qui il se prenait ?! Je suis sur que c'est un de ses nouveaux arrivants et il se permet déjà d'insulter les gens. Bon d'accord, peut-être que mon idée qu'il soit un pédophile était un peu bizarre mais quand même. De là à dire que je suis paranoïaque ... Quand même pas. Puis c'est lui l'impolie, il me parle comme un chien. Si on avait pas été dans une bibliothèque et entourait de personnes avide de voir cette petite scène, je lui aurai déjà mis ma main dans sa belle gueule d'ange.

- Oui on m'a apprit à m'excuser mais pas à des gens aussi prétentieux et orgueilleux que vous ! Et non je ne suis pas paranoïaque, mais réaliste. Parce que oui, qui me dit que t'es pas un pédophile ? Enfin bref ... J'ai pas de temps à perdre alors bye !

Je me détournais pour aller trouver un autre endroit quand une question me trottina dans la tête. Comment possédait-il une photo de Senna, et pourquoi ? Ça n'avait pas de sens, je suis presque sur qu'ils ne se connaissent pas sinon elle me l'aurait dit. C'était peut-être un admirateur .. Je me retournais pour l'observer. Il s'était replonger dans son travail et même si je ne voulais plus rien avoir à faire avec lui, je brûlais de lui demander ma question. Je retournais donc sur mes pas, et sentant ma présence, il releva ses yeux vers moi.

- Excuse-moi mais ... Comment ça se fait que tu as une photo de Senna ? Tu l'as connais ? lui demandais-je.

J'espérais vraiment qu'il ne m'enverrait pas bouler cette fois. Je voulais vraiment une réponse à ma question ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel J. Sheppard

avatar

ETUDES : Litterature Française
Masculin
● INSCRIPTION : 03/07/2010
● MESSAGES POSTÉS : 60
● ÂGE : 28
● STAR SUR L'AVATAR : : Matt Lanter
● DISPO POUR UN TOPIC? : Ouip !!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
16/20  (16/20)
// Humeur: fépachié

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Lun 5 Juil - 0:30



      « Oui on m'a appris à m'excuser mais pas à des gens aussi prétentieux et orgueilleux que vous ! Et non je ne suis pas paranoïaque, mais réaliste. Parce que oui, qui me dit que t'es pas un pédophile ? Enfin bref ... J'ai pas de temps à perdre alors bye !
      »

    Ces derniers mots me firent sourire encore une fois, la scène était tout de même comique –si comique que j’en riais moi-même. Cette dernière phrase avait-été prononcée de manière sèche et expéditive vous savez, un peu comme dans les comédies américaines de faible niveau intellectuel. Enfin je reconnaissais toute fois que l’anecdote aura au moins eut pour effet de me distraire quelques minutes de ma triste occupation Shakespearienne…
    Une fois la jeune femme partie, je me remettais immédiatement dans mon travail. Plus vite j’aurais fini, plus vite je pourrais trouver ma sœur. Mais bien évidement cette rencontre avait été trop brève pour être terminée. Le parfum de la jeune femme était si relevé que je l’avais senti arriver. Une fois en face de moi, je levais les yeux vers elle… Qu’est-ce qu’elle me veut cette fois la donzelle ?

      « Excuse-moi mais ... Comment ça se fait que tu as une photo de Senna ? Tu l'as connais ? lui demandais-je. »

    Je considérais sa question un instant, la tête baissée. Je n’avais aucune envie de lui dire la vérité et je l’aurais volontiers envoyé lourdement sur les roses. La seule et unique raison –mais pas des moindre, qui me faisait encore hésiter était la suivante : si la jeune femme est aussi proche de Senna qu’elle le laisse transparaitre, me mettre cette jeune femme là à dos n’était pas forcément une bonne idée… J’étais quelque peu torturé… Que faire ? Que dire…
    Ma réponse tardait à venir tant mon hésitation était grande.
    Finalement, je me résous à faire ce qui était le plus sage, bien que j’avais du mal à l’admettre, j’aurais besoin d’aide. Je retirais alors le sac de sur la table d’à coté et lui fit signe de s’assoir à coté. J’avais tout de même quelques conditions à ma confession et la plus importante d’entre elle était de savoir si la jeune femme était : premièrement, digne de confiance, et deuxièmement, une amie à Senna. Naturellement vous vous doutez bien que le premier point était délicat surtout lorsqu’on prend en compte le fait que pour moi le mot confiance n’a que peu de sens…

      « Tu la connais… vraiment bien ? »

    J’étais hésitant, indécis… Mon choix était-il le bon, je n’avais aucune certitude mais en tout cas, je l’espérais…

Revenir en haut Aller en bas
Everleigh J. Hollister

avatar

ETUDES : Relations Internationales (Diplômatie)
Féminin
● INSCRIPTION : 21/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 263
● CÔTÉ COEUR : Entends-tu ce petit bruit ?
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : « Fermer les yeux et revivre tous ces moments magiques .. »
● STAR SUR L'AVATAR : : Cheryl Cole
● DISPO POUR UN TOPIC? : Why Not :)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Excellente :D

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Sam 10 Juil - 18:37

Je fus vraiment sidérée quand il enleva son sac de la chaise à côté de lui et me fit signe de s'asseoir. Je lui avais demander comment il l'a connaissait, pas la place à côté de lui. Ou alors peut-être qu'il allait me raconter quelque chose de très très long et qu'il vaudrait mieux que je m'assois. Quoiqu'il en soit, je fis ce qu'il me demanda et attendit qu'il parle.

- Tu la connais … vraiment bien ?


Il avait l'air hésitant, comme s'il avait peur de se confier. En même temps je le comprenais, on ne se connaissait pas. Mais s'il était si hésitant, c'est qu'il cachait quelque chose. Il devait surement avoir un secret. Et je voulais absolument le savoir parce que je tenais à Senna et je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose.

- Disons que je la connais plutôt bien ouais. On est dans la même confrérie donc c'est comme ça qu'on s'est connu puis on est devenue amies. Maintenant elle est un peu comme ma confidente, elle me dit tout et je lui dis tout. Donc oui je la connais vraiment bien.


Je ne sais pas si c'est la réponse qu'il attendait, s'il voulait que je lui dise autre chose mais je ne savais pas trop quoi lui dire. Je ne savais pas qui il était et je n'allais pas lui raconter n'importe quoi aussi. Mais j'espérais que ma réponse allait l'inciter à le raconter son secret, ou du moins une petite partie parce que j'étais sure et certaine qu'il en avait un. Parce que oui, j'étais résolu à le découvrir ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel J. Sheppard

avatar

ETUDES : Litterature Française
Masculin
● INSCRIPTION : 03/07/2010
● MESSAGES POSTÉS : 60
● ÂGE : 28
● STAR SUR L'AVATAR : : Matt Lanter
● DISPO POUR UN TOPIC? : Ouip !!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
16/20  (16/20)
// Humeur: fépachié

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Ven 16 Juil - 15:41



    Quelle drôle d’idée avait bien pu me traverser lorsque je lui avais proposé de me rejoindre. Je ne la connaissais pas, et en plus elle me prenait pour un pédophile ! En plus Senna étant majeure ce n’était pas de la pédophilie… Et puis même de toute façon elle ne savait rien sur moi et si je cherchais son amie ce n’était en rien pour satisfaire mon deuxième cerveau comme la plus part des étudiants de l’université. Si elle savait ce qu’elle venait dire… Senna après tout c’est quand même ma sœur !
    Bien heureusement elle semblait s’être éloignée de cette idée selon laquelle j’aurais pu vouloir violer ma propre sœur. Par la même occasion elle s’était aussi calmée et excusée, et donc j’avais fait en sorte de me calmer moi aussi.

      « Disons que je la connais plutôt bien ouais. On est dans la même confrérie donc c'est comme ça qu'on s'est connu puis on est devenue amies. Maintenant elle est un peu comme ma confidente, elle me dit tout et je lui dis tout. Donc oui je la connais vraiment bien. »

    Bon au moins c’était clair : elle la connaissait sûrement mieux que personne. Mais était-ce tout de même une raison pour que je lui confesse tout ce que j’avais à cacher sur ma relation avec Senna ?! Je n’en étais pas intimement persuadé. Je n’étais pas non plus le genre de personne à raconter sa vie au premier passant et elle bah… c’était la première passante ! Néanmoins si je choisissais de tout lui expliquer, je caressais l’espoir que la jeune femme m’aide à lui expliquer d’où je viens, qui je suis et surtout, qui sommes nous l’un pour l’autre.
    Ne parvenant à faire un choix je décidais d’emprunter un chemin moins pentu mais pas moins sinueux… Et je n’avais plus qu’à espérer que mes réponses lui conviendraient. Je tournais un peu la tête dans sa direction et parlais tout bas. Même si ce que je disais n’était pas mon secret, je préférais quand même que cette piste reste brouillée le plus longtemps possible.

      « Il y a quelques années j’ai reçu une lettre m’indiquant l’adresse de l’université et le nom de cette fille… Senna Johnson. Elle peut m’aider à retrouver des membres de ma famille égarés. C’est pour ça que j’ai sa photo ; parce qu’il faut que je la trouve pour lui en parler. »

    Je marquais une pause et jetais un coup d’œil à la photo de la jeune femme. C’est vrai elle pouvait m’aider à retrouver ma famille puisque ma famille à présent, c’était elle et son père… Bon bien sûr je n’allais pas lui dire ça comme ça, je devais d’abord la connaitre juste, en ami peut-être. Je ne lui souhaitais pas la crise cardiaque à la réception de la nouvelle. Et puis d’un autre coté je ne comptais pas lui dire ça comme si c’était la nouvelle du jour « Salut Senna, j’m’appelle Nathaniel et j’suis ton frère ! » Non c’était… trop sec ; trop nul.
    Je lâchais de nouveau la photo et l’enfermais dans mon agenda de sorte qu’elle ne dépasse plus.

      « Je ne la connais pas, je n’ai même aucune idée de où je pourrais la trouver. La seule personne qui aurait pu m’aider a décidé de ne pas le faire… »

    Jade Waldorf ; son ex-petit ami, le jeune homme avait fait comme s’il ne la connaissait pas en ma présence. Maintenant je comprends que lui aussi ne devait pas être bien loin de l’idée que la jeune femme assise à coté avait de moi. Au moins il voulait la protéger… Enfin de ce que j’ai entendu, maintenant lui ne peut plus grand-chose pour moi… !

Revenir en haut Aller en bas
Everleigh J. Hollister

avatar

ETUDES : Relations Internationales (Diplômatie)
Féminin
● INSCRIPTION : 21/03/2010
● MESSAGES POSTÉS : 263
● CÔTÉ COEUR : Entends-tu ce petit bruit ?
● ÂGE : 27
● PHRASE DU JOUR : « Fermer les yeux et revivre tous ces moments magiques .. »
● STAR SUR L'AVATAR : : Cheryl Cole
● DISPO POUR UN TOPIC? : Why Not :)

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
100/100  (100/100)
// Humeur: Excellente :D

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Mar 27 Juil - 19:27

- Il y a quelques années j’ai reçu une lettre m’indiquant l’adresse de l’université et le nom de cette fille… Senna Johnson. Elle peut m’aider à retrouver des membres de ma famille égarés. C’est pour ça que j’ai sa photo ; parce qu’il faut que je la trouve pour lui en parler.

Il marqua une pause et regarda la photo de Senna. J'aperçus une pointe de tristesse dans son regard, il avait l'air perdu dans ses pensées. Il ferma son agenda et reprit :

- Je ne la connais pas, je n’ai même aucune idée de où je pourrais la trouver. La seule personne qui aurait pu m’aider a décidé de ne pas le faire…

Je me demandais de qui il parlait en disant que la seule personne qui aurait pu l'aider ne le voulait. J'étais assez suspicieuse, cette histoire ne tenait pas vraiment la route. Senna ne m'avait jamais parler d'une famille égarée ou quoique ce soit. Et elle ne m'avait jamais dit qu'elle avait de frère donc je savais d'avance qu'il ne pouvait pas l'être. Mais pourtant, même si je pensais que ce qu'il venait de dire était absurde, je le croyais. Du moins un tout petit peu. Parce que son air triste ne trompait pas. Il avait bien quelque chose à cacher, quelque chose de triste ..

- C'est qui cette personne qui aurait pu t'aider mais qui ne le veut pas ? demandais-je.

Avant de le faire rencontrer Senna, je voulais plus d'informations pour être sûr. Je savais très bien qu'il n'était pas un pédophile ni un pervers, ça se voyait. Et puis, je voulais vraiment l'aider même si normalement, je n'aidais jamais les autres. Égocentrique, superficielle direz-vous ? Ça se pourrait bien. Mais là, il s'agissait de quelque chose qui avait un rapport avec Senna. Et Senna est ma confidente, mon amie, donc il était dans mon devoir d'aider ce jeune homme, ce très beau jeune homme en passant.

- Écoute, je peux t'aider à la retrouver à condition que tu me dises vraiment la vérité. Parce que Senna qui pourrait t'aider a retrouver ta famille égarée, j'achète pas tu vois.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel J. Sheppard

avatar

ETUDES : Litterature Française
Masculin
● INSCRIPTION : 03/07/2010
● MESSAGES POSTÉS : 60
● ÂGE : 28
● STAR SUR L'AVATAR : : Matt Lanter
● DISPO POUR UN TOPIC? : Ouip !!

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
16/20  (16/20)
// Humeur: fépachié

MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   Dim 1 Aoû - 15:47



    Je souriais en entendant la question de la jeune femme. Evidement, il suffisait que je laisse une pointe de mystère dans la question et tout de suite, la question s’enchainait naturellement.
    J’avais trouvé Jade en arrivant ici à Providence ; c’est à lui que j’avais demandé de l’aide. Je ne l’avais pas mis au courant de qui j’étais et je persiste à croire que s’il m’avait caché qu’il était son petit ami, c’était dans l’unique but de la protéger. Depuis je ne l’avais jamais recroisé ; les rumeurs disaient qu’il n’était plus avec Senna et qu’un autre avait pris sa place. Je ne le connaissais pas ; j’espérais qu’il soit aussi bien que le précédent. Je finis par relever la tête pour m’adresser à ma voisine de tablée.

      « Peu importe qui c’est ; de toute façon il ne peut plus rien faire aujourd’hui »

    J’avais fini de raconter mon histoire et il m’avait fallu une bonne dose de courage. Je ne la connaissais pas et très honnêtement, elle ne correspondait pas du tout au genre de femme à laquelle j’aurais –en temps normal, choisi de confier un si lourd secret. Dans le fond d’ailleurs, je n’espérais plus d’aide de la part de qui que ce soit ; et le fait qu’elle doute encore que j’avais déjà eu beaucoup de mal à tout lui raconter –il fallait être honnête, ça m’énervait. Je souriais ironiquement ; voilà qui m’apprendrait à faire ce que je détestais qu’on fasse : raconter sa vie ; avant de me mettre à rire légèrement.

      « Ecoute je t’ai pas demandé un rendez-vous chez le psychiatre. Je suis pas du genre à raconter ma vie. Tu me crois ou pas, si tu ne me crois pas je n’attends rien de toi et je me débrouillerai seul. »

    Voilà que la moutarde me montait au nez ; je me sentais comme si on m’avait trahi. Mais qu’est ce qu’il m’avait pris de lui confesser comme ça l’histoire de la lettre et celle d’une famille perdue de vue. Non mais quelle mouche m’avait piqué ?! J’aimais plus que tout mon indépendance et la bulle de mystère qui m’entourait. Justement ce que je détestais le plus après les gens bavards c’était bien les confessions ou ce genre de truc. De colère je remballais mes affaires vite fait bien fait dans mon sac et je me levais ; d’un seul coup.

      « Tu sais quoi ; oublie ce que tu as entendu ! »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everleigh&Nathaniel – La grâce ne chasse pas nos maladresses. Elle les couronne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Nathaniel (Terminer)
» Enseigner, c’est apprendre deux fois | Nathaniel & Ange
» Nathaniel (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: L'université de Brown :: University Hall :: bibliothèque-