AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ca faisait si longtemps...feat Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Carter
SADIK BELOVED ADMIN
avatar

ETUDES : Musique|arts visuels|Cinéma
Féminin
● INSCRIPTION : 26/05/2009
● MESSAGES POSTÉS : 6582
● CÔTÉ COEUR : Ce truc inutile qui palpite? J'en suis dépourvue.
● ÂGE : 33
● PHRASE DU JOUR : Quand la vie vous a fait don d'un rêve qui a dépassé toute vos espérances, il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin"
● STAR SUR L'AVATAR : : Megan Fox
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui mais pas plus de 4
2/4 en cours
reste 2 places pour ceux que ca tente ^^

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
88/100  (88/100)
// Humeur: déstructrice

MessageSujet: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Lun 5 Juil - 13:02

Les amis sont les anges qui nous
soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeller comment voler.





    Si je devais définir la relation entre Duncan et moi, ce serait très difficile. Presque mission impossible même. Parfois il m'horripile autant que je tiens à lui. Un jour alors que j'en avais le plus besoin cet ange bleu à fait son apparitions, il a apaisé ma peine et mes maux avec ces mots. Depuis il fait partie de ma vie, que les choses ne soient pas toujours au beau fixe ne peut rien changer à celà. C'est vers lui que je me tourne quand j'ai besoin de parler, c'est mon confident, un peu comme un frère de coeur que je ne peux m'empêcher de vouloir protéger et ce même si parfois ca lui semble un peu lourd. Quand Senna s'est à nouveau rapprochée de lui, j'ai très mal pris la chose. Trop protectrice me direz-vous oui très certainement mais je suis comme ça envers les gens qui comptent réellement pour moi. Alors je me suis effaçée un temps pour ne pas que mes pensées ne lui pèsent trop.

    Mais il était grand temps de mettre un terme à cet éloignement, après tout c'est mon frère de coeur, une des personne qui comptent réellement pour moi alors pourquoi vouloir m'éloigner plus? C'est ainsi que je le contactais pour lui proposer une chose à laquelle il ne devait pas s'attendre. Plus tôt dans la semaine, je lui avais envoyé un texto pour lui proposer de faire du camping ce week-end. C'était les vacances et j'avais envie de m'amuser, de passer des bons moments avec lui. Rien que toi et moi lui avais-je dis, histoire de se retrouver, une sorte de retraite entre confidents sans autres petits neutrons gravitant autour de nous. Je pensais qu'il refuserait mais à ma grande surprise, il se trouva qu'il était partant.

    Ca faisait depuis lundi que je préparais ce petit week-end. "Je m'occupe de tout" lui avais-je dis. "Tu n'aura juste qu'à préparer ton sac pour partir crapahuter en forêt avec moi" J'étais parfois un peu perfectionniste et j'aimais avoir le contrôle sur tout pour que les choses soient les plus parfaites possible. Le vendredi soir arriva, j'avais décidé qu'on ferait la partie route de nuit pour arriver dès le matin même très tôt sur le lieu où l'on établirait notre campement. J'étais très excitée à l'idée de passer ce petit moment avec lui, pour un peu nous retrouver, retrouver cette complicité qui s'était paumée en cours de route pour des prétextes bidons. C'est en Ranch Rover que j'arrivais devant la confrérie des alpha, le coffre bourré, une tente, des sacs de couchage, une trousse de secour, mon sac, de quoi faire du trekking et de l'escalade aussi, tout pour une parfaite petite aventure.

    Arrivée devant la maison des alpha encore éclairée, je me demandais même s'ils organisaient encore une de leur fête tellement il y avait de monde. Je prenais alors mon portable pour lui signaler que j'était là , que je l'attendais garée juste devant. Il faisait déjà très chaud pour la saison enfin l'été et les beaux jours qui étaient arrivés, tout pour vous mettre du baume au coeur. Vêtue d'un petit short en jeans, d'une chemise nouée autour de la taille, lunette de soleil relevée au dessus de la tête, j'alla m'assoir sur le capot de la bagnole attendant que le beau gosse alpha prénommé Duncan daigne me rejoindre.



---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------

« On a tous besoin de croire que quelque chose existe
au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer
en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Mer 7 Juil - 20:15

    Rien ne vaut une bonne douche par une chaleur pareille, c’était bien ce que le jeune Bierfeld s’était dis en se rendant d’un pas rapide vers la salle de bain, après avoir jeté sans ménagement son sac sur le sol. Il venait tout juste de rentrer de chez un ami, certes, un peu tardivement. Qu’importe, il n’était pas excessivement en retard, juste un peu à la bourre. Jusqu’à ce que la sonnerie de son téléphone portable lui rappelle qu’il ne l’était peut être pas qu’un peu…C’était après avoir prononcé un habituel « putain » qu’il était sorti précipitamment de la douche, attrapant au passage une serviette, tout en manquant, par la même occasion, de glisser sur le carrelage. Il s’était rattrapé de justesse, maudissant à cet instant précis l’auteur de cet appel.
    Planté au beau milieu de sa chambre, qui n’était autre qu’un joyeux bordel, s’essuyant la nuque, il se plongea dans ses souvenirs. La sonnerie avait beau indiqué une partie de sa chambre, l’emplacement exacte n’était pas à la portée des oreilles du jeune homme. Son jean…Tilt, il se précipita sur ce dernier, qui gisait à même le sol. Un simple texto de Megan, elle était en bas et l’attendait. La demoiselle prendrait son mal en patience, l’Alpha se ferait attendre, il n’était pas encore tout à fait prêt…Et ne comptait pas sortir dans son plus simple appareil dehors, bien qu’il était certain que ça ne poserait pas problème à tout le monde.

    Il enfila rapidement un short et un tee-shirt, et attrapa son sac, trainant dans un coin, qui, étonnamment, était prêt depuis la vieille. Il ouvrit la porte à la volée, son sac à dos sur l’épaule droite, après avoir récupéré ses Ray-Ban, qui trainaient sur un coin de sa table de nuit. Il prit le temps de fermer sa porte, dévala les escaliers, et sortit dehors, après avoir jeté un rapide coup d’œil vers le salon d’Harkness. La jeune Carter était confortablement installée sur l’avant d’une Ranch Rover.

    « Jolie…Voiture. »

    Il esquissa un sourire moqueur à la – tout aussi jolie – Lambda, pas de bonjour, non, le jeune homme n’était pas décidé à lui accorder ce privilège. Mais s’il était là, s’il avait accepté la proposition de l’étudiante en début de semaine, c’est que l’idée de ce week-end camping rien qu’avec elle l’avait plu. L’idée de l’exaspérer deux jours entiers lui plaisait davantage. Plaisir auquel il avait dû se restreindre pendant plusieurs mois, faute de ne plus voir très régulièrement la jeune femme. Il s’appuya contre le côté droite de la voiture, enfilant ses Ray-Ban. Il tourna la tête vers elle, prenant de ses nouvelles :

    « Comment ça va, toi ? »

    Il redouta un instant qu’elle lui renvoie la question, par la suite, mais peu importe, il y répondrait plus ou moins sincèrement, l’heure venue. Il rajouta sans lui laisser le temps de formuler sa réponse, lui faisant comprendre par la même occasion qu’il ne comptait pas s’attarder plus qu’il ne le fallait ici :

    « Bref, on aura tout le temps de parler plus tard. Tu conduis ? A moins que tu ne veuilles que je plante ta belle voiture au premier virage et mourir ainsi à mes côtés, ce qui, soit dit, est une belle fin, hein… »
Revenir en haut Aller en bas
Megan Carter
SADIK BELOVED ADMIN
avatar

ETUDES : Musique|arts visuels|Cinéma
Féminin
● INSCRIPTION : 26/05/2009
● MESSAGES POSTÉS : 6582
● CÔTÉ COEUR : Ce truc inutile qui palpite? J'en suis dépourvue.
● ÂGE : 33
● PHRASE DU JOUR : Quand la vie vous a fait don d'un rêve qui a dépassé toute vos espérances, il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin"
● STAR SUR L'AVATAR : : Megan Fox
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui mais pas plus de 4
2/4 en cours
reste 2 places pour ceux que ca tente ^^

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
88/100  (88/100)
// Humeur: déstructrice

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Mer 7 Juil - 23:39


    De longues minutes s'égrainèrent, de longues, longues...très longues minutes. Celà n'aurait pas dû m'étonner de la part de l'alpha, il était toujours à la bourre, jamais là à l'heure, tout du moins à nos rendez-vous qui ces derniers temps il fallait l'avouer pouvaient se compter sur les doigts d'une seule main. Mais je ne m'en étais pas plus formalisé que celà, après tout ce n'est pas parce qu'on est amis que l'on doit passer tout notre temps ensemble non? Puis j'avais eu pas mal à faire de mon côté ceci dit. Bref, mes ongles parfaitement manucurés commencèrent à marteler le capot de la Ranch Rover. Impatiente la Carter, non vous croyez? Oui peut-être bien, j'attendais ce week-end avec impatience depuis que je l'avais proposé au beau brun qu'était Duncan.

    Décidément, il avait décidé de me faire attendre puis enfin il apparut sur le pas de la porte, il semblait décontracté, sûr de lui, la démarche prompte et mon regard suivait tout celà avec un détaillement minutieux. Une petite moue affichée sur ma frimousse, monsieur complimenta ma voiture. Rien d'étonnant quand on connait la passion et l'égard que les mecs accordent aux bagnoles. Ce n'est pas moi qu'il aurait complimenté d'ailleurs. Un sourire en coin sur les lèvres je levais légèrement la jambe comme pour la lui faire admirer.

    Tiens t'as vu ca me fait une belle jambe! petite vanne pour lui faire comprendre que complimenter ma voiture n'avait pas le moindre attrait pour moi.

    D'une petit coup de rein et hop je descendis du capot où mes fesses avaient été obligées à rester scotché parce que monsieur en beau gosse c'était fait attendre mais je me garderais bien de lui en faire la remarque. Il prit quand-même la peine de demander comment je me portais...Gentille attention, oui bon faut le dire vite ça.

    Hum...mouais ça gaze t'inquiète. il devait sûrement s'attendre à ce que je lui retourne la question.Je te retourne pas la question, t'as l'air en forme donc tout doit baigner pour toi aussi., lui dis-je.

    Etrange attitude que j'adoptais là. Non pas vraiment c'était comme ça à présent avec moi, les choses changent parfois en bien parfois en mal. Je sortis les clés de la Ranch de la poche de mon petit short en jeans et je m'approchais alors du jeune homme, une main se posa sur son épaule et d'un geste rapide je lui fis la bise puis un petit clin d'oeil. Un autre sourire amusé lui fut tendu alors que j'agitais le trousseau de clé juste devant son nez.

    Je n'ai encore jamais pensé à la façon dont j'allais mourir, mais mourir en compagnie d'une personne que j'aime me semble être une bonne manière de partir...lui répondis-je à sa petite "taquinerie" enfin si l'on pouvait en appeler ça une.Autrement dis, tu conduis Dudu!terminais-je en allant ouvrir la portière côté passager et en m'installant tranquillement. Dudu ah lala ce surnom, surnom que le jeune homme n'affectionnait pas particulièrement mais que je me faisait un malin plaisir de prononcer chaque fois que j'avais envie de l'ennuyer, et que je n'avais plus dit depuis un moment d'ailleurs. Mais je venais d'en retrouver tout le plaisir et l'onctuosité dans ma bouche. C'était souvent comme ça entre nous, mi-figue et mi-raisin. Toujours à nous faire promptement chier dès que l'occasion se présentait mais c'était aussi un des côté qui me plaisait dans ma relation avec le jeune homme.


---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------

« On a tous besoin de croire que quelque chose existe
au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer
en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Jeu 8 Juil - 16:42

    La jeune Carter se décida finalement à se séparer de son si beau capot, pour rejoindre la terre ferme, après avoir balancé au jeune homme une réplique qu’il ne releva pas spécialement, ne répondant que par un sourire volontairement faux. Elle enchaîna pour répondre à sa question, lui faisant remarquer qu’il avait l’air en forme. Il haussa les épaules, signe comme quoi, dans le fond, il s’en tapait complètement. Mais intérieurement, il s’étonnait que la jeune femme ne sache pas qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, avec lui. Elle profita de son moment d’égarement pour s’approcher de lui et poser une main sur son épaule. Une bise plus tard, elle s’amusait désormais à secouer les clés sous son nez, jouant dangereusement avec les nerfs du jeune homme. Haussement de sourcil, elle n’oserait pas ? Devinant les intentions malsaines de la jolie demoiselle, un instant, il regretta amèrement sa grande gueule. Lorsqu’elle confirma ses doutes par la parole, il leva les yeux au ciel, soupirant, ne pouvant que céder aux caprices de la jeune étudiante. Lui, conduire ? Il n’y avait qu’une réponse à cette folie, elle était…Suicidaire. Et complètement barge. Elle lui avait déjà tourné le dos, pour aller confortablement s’assoir sur le siège passager. Elle croyait encore au Père Noël ? Il pivota sur lui-même, pour lui faire face et appuya ses bras sur la portière encore entrouverte, lui jetant un regard noir.

    « Nan, mais t’as cru ? J’ai pas mon… »

    Oui, oui, il n’avait pas son permis. Et il avait rarement conduit une voiture…Les bagnoles n’avaient jamais été une grande passion pour lui, n’étant rien de plus qu’une utilité secondaire à ses yeux. Rien ne valait un bon vélo, écolo, gratuit et pratique. Mais conduire une Ranch ? L’idée de peser le pour et le contre l’avait interrompu alors qu’il prononçait sa phrase à l’intention de Megan. Que risquait-il au juste ? Se faire pincer par les flics et se faire passer un savon par ses parents ? Abimer sa voiture ? Elle ne pourrait s’en prendre qu’à elle-même. Rien de bien grave, dans tous les cas, il n’était pas un adepte dans la vitesse – à moins d’avoir bu – et ils ne risquaient, en soi, pas grand-chose.

    « Bon…Un petit cours s’impose, si tu veux qu’je démarre, ma chère Mémé. »

    Insistant bien sur le dernier mot, ironiquement, pour lui rendre la pareille, il fit le tour de la voiture pour s’installer, après avoir jeté son sac derrière. Il avait accepté, et c’était le moins qu’on puisse dire, elle avait littéralement réussi son coup. Tant pis, il le lui rendrait bien, plus tard…Il avait deux jours entiers pour trouver moyen de se venger comme il se devait. Il tendit la main vers sa passagère, le moral plombé :

    « Les clés…C’est envisageable ? »
Revenir en haut Aller en bas
Megan Carter
SADIK BELOVED ADMIN
avatar

ETUDES : Musique|arts visuels|Cinéma
Féminin
● INSCRIPTION : 26/05/2009
● MESSAGES POSTÉS : 6582
● CÔTÉ COEUR : Ce truc inutile qui palpite? J'en suis dépourvue.
● ÂGE : 33
● PHRASE DU JOUR : Quand la vie vous a fait don d'un rêve qui a dépassé toute vos espérances, il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin"
● STAR SUR L'AVATAR : : Megan Fox
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui mais pas plus de 4
2/4 en cours
reste 2 places pour ceux que ca tente ^^

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
88/100  (88/100)
// Humeur: déstructrice

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Jeu 8 Juil - 17:54


    Cru, qui l'y cru, cru comme Lustucru non bref bon, cru quoi qu'avais-je donc cru. Noooon! Pas possible ça...incroyable, bonté divine! Voilà que je regardais le séduisant alpha avec des yeux ronds comme des soucoupes. Ben excusez-moi hein mais si je m'attendais à pareille nouvelle! Preuve que dans le fond, Duncan et moi ne nous connaissions pas si bien que celà, malgré des apparences très proches. J'en apprenais décidément tous les jours avec lui. Enfin pour tout avouer en termes de confidences, j'avais déjà remarqué que c'était bien plus souvent moi qui me confiait au beau brun que l'inverse.Parfois j'avais un peu de mal à positionner notre prétendue relation de confidences, nous étions quoi exactement l'un pour l'autre? Amis, confidents, fraternité de coeur ben je vous avoue de vous à moi que je ne savais plus trop exactement comment définir tout celà.

    Nannnnn, arrêtes-tu? Hum bon tant que tu y es je vais finir par apprendre aussi que tu es puceau en fin de compte.répondis-je toute émoustillée de l'ennuyer. Je ne pu m'empêcher de rire, oui bon mes blagounettes ne faisaient souvent rire que moi mais bon c'était déjà un bon début. Je reprenais constance, alors qu'il se décidait à se placer près de moi au volant, me demandant un cour et les clé de la bagnole.

    Je mis alors les clès dans le contact, prêtes à l'emploi. Mon regard se posa dans celui de Duncan, on me voyait emprise à une profonde réflexion. Puis je mis ma ceinture de sécurité, je venais de me dire que c'était peut-être plus prudent comme ça. Puis un sourire en coin plus loin, je lui répondis.

    Un cour? Un cour de quoi? Non plus sérieusement déjà met ta ceinture je pense que ca vaux mieux, ensuite je suppose que tu sais faire tourner une clé nan? si je continuais sur ce ton, le joli Duncan allait penser que je me payais sa tête mais non ce n'était pas ça, j'étais juste prise depuis quelques minutes par le démon de la taquinerie. Un démon qui m'habitais bien trop souvent quand j'étais en sa compagnie mais bon c'est hyper connu. Qui aime bien châtie bien, on emmerde que ceux qu'on apprécient vraiment enfin c'était ce qui se disait logiquement.

    Tu connais la route jusque là au moins, car en plus d'arriver en un seul morceau, j'apprécierais aussi ne pas me perdre dans un trou paumé, bien que me perdre avec toi c'est pas un bien grand mal non plus... cet incroyable sourire taquin ne me quittait pas d'une semelle. Je me demande même si depuis qu'il me connaissait, il m'avait vue autant sourire, non il avait dû plus souvent me voir pleurer mais bon, tout change dans la vie moi y compris.


---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------

« On a tous besoin de croire que quelque chose existe
au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer
en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bierfeld

avatar

ETUDES : Mathématiques Appliqués (option Football américain)
Masculin
● INSCRIPTION : 07/10/2009
● MESSAGES POSTÉS : 1190
● CÔTÉ COEUR : Rien...Rien qui ne vous regarde. Mais...Je m'aime.
● ÂGE : 25
● PHRASE DU JOUR : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Mais moi, moi, je suis déjà mort... »
● STAR SUR L'AVATAR : : Sean Faris.
● DISPO POUR UN TOPIC? : Nop.

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
50/100  (50/100)
// Humeur: Plus ou moins bonne...

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Ven 9 Juil - 11:29

    Lui, puceau ? Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre…Il dévisagea un instant la jeune femme, esquissant un sourire vexé. Haussant brusquement les épaules, il commença à tapoter doucement sur le volant, signe qu’il commençait à s’impatienter, retirant sa main, puisque la jeune Carter ne semblait pas décidée à les lui donner, ces clés. Les yeux toujours fixés sur elle, il l’observait rire de sa propre blague toute seule, un sourire moqueur sur les lèvres.

    « Bon…On va pas en faire une affaire d’état, non plus. Tu sais conduire, hum, y’a pas de doutes, pour le reste, par contre… »

    Il se doutait que le sous-entendu douteux sur la virginité de la demoiselle ne lui plairait peut être pas, mais là en était tout le but. Après avoir insérer les clés dans le contact, elle s’attacha déjà sagement, il en valait mieux ? Il soupira longuement, priant pour négliger la leçon de sécurité et passer au plus intéressant. Il ne répondit pas à sa question, s’installant plus confortablement sur son siège, étendant les jambes, la mine boudeuse. S’il la jeune femme continuait comme ça – et il fallait avouer que l’envie ne lui manquait pas –, il savait éperdument qu’ils en auraient encore pour des heures. Parce que oui, l’un comme l’autre, ils pouvaient passer des heures à faire véritablement chier le second. Néanmoins, il est toujours plus amusant d’être l’accusé que la victime. Alors que la Lambda faisait un point orientation, après la sécurité, le jeune homme, quant à lui, avait décidé de passer à l’acte. Il tourna la clé entièrement, comme pour prouver son désaccord, la Ranch fit un léger bond en avant. Le jeune Alpha réprima un rire, c’est bon, les nerfs avaient lâchés. Il haussa un sourcil, il avait dû négliger un détail. De toute évidence, la dernière fois qu’il avait réellement conduit une voiture, c’était en compagnie de son père. Pas une Ranch Rover, non, et encore moins assis à côté d’une folle hystérique qui se foutait définitivement de sa gueule. Sa réputation était définitivement entachée…

    « Ah ouais, la pédale d’embrayage, maintenant que j’y pense…T’as pas tords, la ceinture, ça peut toujours servir. »

    Ajoutant le geste à la parole, il s’attacha, un sourire idiot sur les lèvres. Adressant un dernier regard suppliant vers la jeune femme, il n’avait plus qu’une seule envie, la faire céder. Il n’était pas fait pour l’automobile, et il savait par-dessus tout qu’elle s’en sortirait mieux que lui, même si c’était des plus difficiles à avouer. Il finit par lui demander, hésitant :

    « T’es sûre que tu veux pas conduire, Megan ? S’il te plait…On est pas encore arrivé sinon… »


    Une demande qu’il n’aurait pas faite s’il n’en avait pas réellement eu marre, en effet, la patience n’avait jamais été son fort. Et c’était tout son orgueil qui en avait pris un coup, sous le regard attentif de la jeune Carter.
Revenir en haut Aller en bas
Megan Carter
SADIK BELOVED ADMIN
avatar

ETUDES : Musique|arts visuels|Cinéma
Féminin
● INSCRIPTION : 26/05/2009
● MESSAGES POSTÉS : 6582
● CÔTÉ COEUR : Ce truc inutile qui palpite? J'en suis dépourvue.
● ÂGE : 33
● PHRASE DU JOUR : Quand la vie vous a fait don d'un rêve qui a dépassé toute vos espérances, il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin"
● STAR SUR L'AVATAR : : Megan Fox
● DISPO POUR UN TOPIC? : Oui mais pas plus de 4
2/4 en cours
reste 2 places pour ceux que ca tente ^^

Relevé de notes
// Relations:
// Moyenne scolaire:
88/100  (88/100)
// Humeur: déstructrice

MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    Sam 31 Juil - 12:36


    Sa petite blague n'avait fait rire qu'elle même, logique mettez donc en doute la virilité ou les exploits d'un mâle et attendez-vous à un retour de manivelle. Il faisait allusion à la pureté de son amie, moi en d'autres termes dans le cas présent mais ce qui passa pour une vanne, me m'offusqua point. Hé non pourquoi en aurais-je honte, selon moi c'était plutôt une qualité que de ne pas être une marie couche-toi là comme certaines de mes comparses féminines. Je lui mis tout de même une petite tape derrière la tête en lui faisant les grands yeux. Bouhhh que tu es vilain Duncan Bierfeld.


    Genre! Je m'en porte très bien...qualité vaut mieux que quantité. lui répliquais-je alors. Ben quoi et si moi j'avais envie d'attendre le gars exceptionnel, celui qui surpasserait en tout point les autres, une personne surtout en qui j'aurais confiance pour sauter le pas, ce n'était pas un mal. Oh je ne croyais pas au prince charmant descendu sur son beau cheval blanc mais ce n'est pas le premier tombeur de ses dames qui me ferait tomber moi. Je lui tendais une petite moue, j'aurais pû lui dire que sa remarque était vexante seulement pourquoi me vexer d'une chose dont j'étais fière à la base. Ce que les autres pouvaient penser, que je finirais nonne ou je ne sais trop quoi, ne me touchait pas au moins on ne pouvait pas colporter des ragots de fille facile à mon encontre. Mieux valait être prise pour une cruche que pour une bitch.


    J'avais attaché ma ceinture, mais pourtant Duncan ne semblait vraiment pas enclin à prendre le volant. Elle comprenait plus ou moins tout en ne comprenant pas vraiment. Il allait bien falloir qu'il apprenne un jour quand-même. Je laissais échapper un soupir en détachant ma ceinture, résolue à plier à sa supplication.


    Tu sais il y a une première fois à tout pti' chou. Allez pousse-toi, je vais conduire si tu n'as pas peur que je nous plante deux rues plus loin. lui dis-je finalement en détachant aussi sa ceinture à lui et en passant par dessus-lui et en le poussant. Quoi? La flemme de sortir, allez hop pousse toi Duncan.Allez bouge ton derrière glisse sur le siège., pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Je finis par récupérer la place du conducteur. Le moteur tournait toujours et on venait de perdre presque dix minutes de notre temps à se chamailler qui prendrais le volant. Pire que des gamins...Je m'arnachais une nouvelle fois et j'appuyais sur le champignon pour démarrer en trombe.


    Youhouu, c'est partis mon kiki! La Ranch Rover fila droit pour pour la sortie de la ville, dans un peu plus d'une heure nous serons sur place et j'espérais qu'on passerait du bon temps pour une fois au lieu de toujours nous chambrer grassement.

---ⓟⓡⓞⓥⓘⓓⓔⓝⓒⓔ------------------------------------------

« On a tous besoin de croire que quelque chose existe
au delà de la banalité du quotidien. Être capable de se transformer
en quelque chose de mieux, même si personne ne croit en vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca faisait si longtemps...feat Duncan    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ca faisait si longtemps...feat Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» Cela faisait bien longtemps [Peter Pan]
» Ca ne peut pas durer plus longtemps - feat Stelio
» Ça faisait longtemps... [Rei]
» 05. Ca faisait longtemps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[PROVIDENCE] :: rhode island :: baie de narragansett :: grande forêt-